Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

benédictinesde vanves

  • UNE PAQUES TRES FERVENTE A VANVES AU LENDEMAIN DU DRAME DE NOTRE DAME

    Peut être que les célébrations qui ont réunies les vanvéens durant ce week-end de Pâques ont-elles plus ferventes après le drame de Notre Dame qui a marqué le début de cette semaine sainte, tant dans les églises Saint Remy et Saint François qu’au monastére Saint Bathilde chez les bénédictines. Comme chaque année, Le Chemin de Croix a été célébré avec les résidents et les encadrants du foyer Simon de Cyréne à partir de la  méditation de Jean Vannier « Dieu se révéle dans la faiblesse » avec ses 14 stations, illustrées chacune par un petit tableau peint par l’un des résident, marquées dans la crypte du Monastére, la cour d’entrée du Monastère, la salle communautaire du foyer et son jardin. Chaque texte et priére de chaque station étaient lu par un résident, notamment celle-ci : «Jésus, donne ta lumière à tous ceux qui sont cloués par la maladie et la souffrance, qu’ils découvrent que leur vie peut devenir une source qui irrigue la terre de notre monde ». Avec pour conclusion de ce chemin une chanson méconnue de Gabrel « Jésus Christ sur la Croix ! » de l’album «In Extremis » datant d’Avril 2015 : «On l’a fait marcher vers cette croix dressée / Ces mains qui n’avaient jamais fait qu’embrasser : Ca n’a pris qu’un instant pour les traverser / Je vous laisse à ces quelques larmes versées /Et des siècles et des siècles pour y penser / Les mots glissaient de son visage penché / Dans chaque cœur, il y a un printemps caché/ C’est le trésor qu’il vous faudra rechercher / Entre les pierres et sous les herbes séchées »

    Et puis comme le disent prêtres et religieux, ce fut le temps du silence samedi avec cette vigile Pascale le soir à Saint Remy où deux vanvéens furent baptisés, célébré par Bertrand Auville, curé de Vanves, avec ce chemin de la Nuit à la Lumiére, les paroissiens s’étant retrouvé devant l’église place de la République, ou chez les soeurs bénédctines dans le petit jardin au centre de leur monastére, autour d’un petit foyer pour allumer le cierge Pascal, et les bougies de chaque participant qui a renouvelé lmes vœux de son baptême. A cette occasion, le pére Jacques Turck, lors de ses homélies ,très remarquées,  samedi soir à Saint Remy, Dimanche chez les Bénédicines lors de la messe de la Résurrection a fait une allusion à double sens tant à Notre Dame qu’à Jésus, en parlant de « ses cathédrales qui ne peuvent pas partir en fumée. Personne ne sait comment tout le drame de cette semaine s’est transformé en lumière de Pâques. Nous sommes les cathédrales en feu faites de pierres vivantes ».  

  • VANVES PAR LE BOUT DE LA LORGNETTE APRES UN WEEK END TRES PATRIMONIAL

    FOOTBALL : Vanves/Antony 2/2 pour l’équipe senior. « Résultat logique pour un match équilibré, avec  une 1ére mi-temps pour Vanves, seconde pour Antony » selon Jean Claude Vignal, président de la Section Football qui donne rendez-vous Dimanche prochain pour le  4° tour de Coupe de France contre Le Bourget

    BENEDICTINES : Peut être jamais autant de monde n’était venu pour ces journées du patrimoine au prieuré Saint Bathilde où cette communauté vit depuis 1928. Comme l’a montré un diaporama sur ces bâtiments conçu et monté par Sœur Pascale qu’ont découvert les visiteurs. Prés de 350 visiteurs  (130 Le samedi, plus de 200 le dimanche), tous accueillis par la mére prieure qui est la supérieure de cette communauté ont découvert, pour la première fois, leur immense jardin, partagé maintenant avec l’association Simon de Cyréne qui s’étend des bâtiments de la rue d’Issy (avec ceux de la communauté des Xavières) à la villa Quincy et le Boulevard du Général de Gaulle face au Rosier Rouge. Un véritable petit havre de paix vert. Il a accueillit une exposition « Regards croisés en terre d’humanité : argile et couleur » de Sœur marie Boniface et Anne Sophie Boutry, un concert qui a attiré 80 personnes et la messe dominicale a été retransmise en direct sur France Culture

    ORGUE : Il est dommage que peu de vanvéens aient profité de la présentation du grand orgue de l’église Saint Remy dimanche. Car Loïc de Lacombe, organiste titulaire, a pris le temps, par deux fois dans le courant de l’après-midi de présenter cet orgue, les principes de fonctionnement, les différents jeux et les mélanges  avec des extraits d’œuvres très illustratives. Une initiative très intéressante de l’association Orgues de Vanves qui organise un concert pour trompette et Orgue le 9 Novembre à 16H à l’église Saint Remy avec Yves Gersant (trompette), Baptiste Florian Marie Ouvrard titulaire du grand orgue de Saint Vincent de Paul de Clichy.     

    CENTENAIRE GUERRE 14/18  : C’était le thème choisi par la ville pour ces journées du patrimoine marqué par deux initiatives : l’exposition conçue par le service des Archives,  « Vanves dans la Grande Guerre » présentée jusqu’au 4 Octobre dans le Hall de l’hôtel de Ville avec différents panneaux sur le lycée Michelet pendant la guerre, sachant que peu de photos existent sur le lycée à cette époque, l’intendance militaire qui stockait les vêtements, L’Ouvroir Municipal qui en confectionnait, les actions solidaires qui se multipliaient,  son maire Aristide Duru, les bombardements et les menaces aériennes, les morts vanvéens au combat…. Cette exposition devrait s’enrichir d’autres panneaux à l’occasion du 11 Novembre lorsqu’elle sera de nouveau présentée au Théâtre. Quelques vanvéens ont assisté à la conférence de Jean Marc Valentin, président des généalogistes de Vanves, sur le carré militaire du cimetière où sont enterrés 21 soldats dont 112 vanvéens. 11 étaient des enfants de Vanves dont il a rappelé le souvenir et les circonstances de leur mort. Mais Vanves a perdu 607 des siens inscrits sur la plaque commémorative au 1er étage de l'hôtel de ville  dont 130 d'entre eux ont perdu la vie entre Août et Décembre 1914   

    SUBVENTIONS : Vanves a reçu plusieurs subventions de fonctionnement du Conseil Général des Hauts de Seine lors de la dernière commission permanente, dans le cadre  de la politique de contractualisation (Vanves-Hauts de Seine) :  462 724 € dont 340 000 € au titre des structures municipales d’accueil de la petite enfance, 24 000 € au titre des relais petite enfance (RAM/RAP), 37 700 € au titre des accueils de  loisirs, 3 024 € au titre des manifestations festives, 25 000 € au titre des activités sportives, 33 000 € au titre des activités culturelles (dont 8 000 € au titre des bibliothèques). L’assemblée départementale a approuvée l’acquisition de locaux situés 12 rue Mary Besseyre à Vanves du local de l’ancienne trésorerie (365 m²) situé au rez-de-chaussée d’un immeuble du 12, rue Mary Besseyre à Vanves, avec deux places de stationnement en sous-sol, au prix de 1 649 000 € pour y installer un centre de protection maternel et infantile (PMI) et une permanence de l’Espace Départemental d’Action Sociale  (EDAS).

    CATECHESE : La dominante de la Rentrée dans les deux paroisses de Vanves est le catéchisme. Elles ont beaucoup insisté sur l’inscription des enfants au cathéchisme lors du Forum des associations sur leur stand, et le pére curé Vincent Hauttecoeur a signé un éditorial dans « Sel et Lumière » de ce week-end sur le théme : « Le catéchisme est une chance pour la vie ! » : « La découverte du Christ au Catéchisme nous aide à mieux découvrir qui est le Christ pour moi et à voir comment il peut prendre « corps », « chaire » dans les différentes activités de ma vie de tous les jours » explique t-il en invitant ses paroissiens à se poser la question : « Que vais-je faire cette année pour alimenter ma foi et ma relation avec le Christ ? » et à participer à différentes à la catéchése, à des formations qui prennent plusieurs formes (Eveil à la Foi de 4 à 18 ans, Formations paroissiales ou diocésaines pour les adultes). Ainsi dans le cadre de « l’année de la vie Consacrée », la formation paroissiale pour adultes invitera chaque mois pour deux heures de rencontres des religieux (ses) des communautés présentes sur la ville  pour présenter et parler de leurs ordres religieux : La voie franciscaine le 17 Octobre, la voie bénédictine le 28 Novembre.