Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tour triangle - Page 8

  • VANVES ACCUEILLE LA RECEPTION DU CONSEIL REGIONAL DANS UN PALAIS SUD APPELE A ETRE RENOVE DANS LE CADRE DU PLAN DE REMORDINSATION DU PARC DES EXPOSITONS

    La réception  du Nouvel An de la Région Ile de France, se déroule ce soir, en terre vanvéenne et altoséquanaise, comme l’année dernière,  même s’il s’agit du parc  des expositions de la Porte de Versailles. Jean Paul Huchon a choisi les salons de réception au dernier étage du Palais Sud du parc des Expositions de la Porte de Versailles pour la seconde fois. Or cette partie de Paris Expo se trouve sur le territoire de notre commune de Vanves (92) comme le lui avait rappelé Bernard Gauducheau, maire et Conseiller Régional UDI l’année dernière  lorsqu’ils s’étaient salués juste avant le discours : « Nous sommes ici dans Paris, sans y être vraiment ; de l’autre côté du Périphérique, à Vanves m’a dit son maire, à l’emplacement de l’ancienne muraille de Thiers » avait reconnu le président Huchon. Des élus altoséquanais et même vanvéens devraient être présents bien sûr, comme Guy Janvier, conseiller général PS, Jean Cyril Le Goff, conseiller municipal PS, Marc Lipinski conseiller régioonal EELV…   

    Cette réception intervient à un moment particulier pour le parc des expositions dont le chantier de remodernisation devrait commencer en 2015 et toucher Vanves car une partie se trouve sur une partie du territoire de Vanves, à l’emplacement d’anciennes carrières (Palais Sud) d’où le nom de la rue du Moulin, car son activité a des répercussions sur le territoire vanvéen.  Les premières transformations du parc des expositions ont été suscitées  par le projet  de la tour Triangle à la porte de Versailles (Paris XVéme) qui a entrainé une modification du PLU de la ville de Paris : Une partie du hall 1 a été rabrougri le long de l’avenue Ernest Renan, heureusement sans toucher au grand bâtiment originel qui est un chef d’œuvre de bâtiment industriel par ses dimensions et sa portée. Par contre la passerelle entre les halls 1 et 2 a été reconstruite, plus proche du bd périphérique. Mais dés le départ, ce projet a dû être révisé, car contrairement au projet initial, pour des raisons de sécurité liées aux immeubles de grande hauteur,  le centre de congrés, l’hébergement hôtelier et les commerces ont dû être prévu ailleurs,  dans le secteur « Grand Parc » délimité par les avenues de la Porte de la Porte de la Plaine, Lefevre, et Ernest Renan, et la limite d’Issy et de Vanves (rues 4 septembre, Jullien, Marcel Yoll, Moulin) :   177 000 m2 de surface brute utile d’exposition répartis en 7 pavillons dont les responsables de VIPARIS veulent profiter pour améliorer le fonctionnement et l’image du parc, grâce à de nouveaux équipements sur une surface de plancher de 23 000 m2 maximum.

    Dans le cadre de ce projet, il est prévu de restructurer les pavillons 2  (le long de l’avenue E.Renan) et 3 (le long de la rue du Septembre) qui verront leur surface baisser de 50 100 à 44 700 m2, de ne pas toucher aux pavillons 4 le long de l’avenue central du parc face au 3) et 5, (qui a déjà été reconstruit),  de reconstruire le 6 (audessus)  sur 16 000 m2 et de démolir le 8 (le long de l’avenue de la Porte de la Plaine) à l’emplacement duquel sera construit l’hôtel de 500 chambres, avec des commerces en rez-de-chaussée, le long de l’avenue de la Porte de la Plaine.

    Mais il est prévu,  surtout,  sur le pavillon 7 (72 000 m2)  dont la façade sera redéssiné par les architectes Valode et Priste, d’ajouter un 3éme étage avec  un espace événementiel et un jardin ouvert.  Il accueillera ainsi un centre de congrés de 10 500 m2 permettant d’accueillir 10 000 participants. « En configuration courante, les espaces d’expositions sont donc de 65 500 m2, sur deux niveaux, avec un nouvel atrium central. Toutefois, les surfaces du 3éme étage seront conçus de façon modulaire, permettant des usages à titre exceptionnel pour des congrés de plus grande dimension (jusqu’à 30 000 participants) ou une utilisation en surfaces d’expositions, notamment pour les grands salons, conservant ainsi globalement les capacités actuelles du hall » explique t-on à Viparis qui gére ce parc. 

    Lors de l’enquête public, le commissaire enquêteur avait invité le concessionnaire du Parc  à organiser une concertation publique sur les aménagements liés à l’ouverture du Parc : espace showroom prés de la porte de Versailles pour présenter la maquette du projet de réaménagement de site,  charte de bon voisinage régissant les engagements de maîtrise des nuisances (sensibilisation des entreprises aux bonnes pratiques pour la réduction des nuisances sonores et visuelles, information et écoute des riverains via une boite aux lettres électronique et une page dédiée sur les réseaux sociaux.  Enfin, un dialogue régulier devra s’instaurer entre VIPARIS et les riverains au cours de réunions binanuelles d’échanges et d’information sur le calendrier des manifestations, des travaux,  et sur les mesures prises pour lutter contre les nuisances etc… ce qui est le cas avec un Comité de riverains qui devrait se réunir le 20 Janvier à 19H dans le Show Room.  

  • LA TOUR TRIANGLE AUX PORTES DE VANVES REJETE

    Le Conseil de Paris a rejeté la Tour Triangle par 83 voix contre 78. Anne Hidalgo a mis du temps à donner le résultat de ce vote à bulletin secret, devant des conseillers de Paris qui devenaient impatients, surtout du côté de l’opposition. Et pour cause. Elle a toute de suite accusé les conseillers de Paris UMP d’avoir montré leur bulletin avant de le placer dans l’urne. « La jurisprudence du Conseil d’Etat considère qu’un scrutin est nul dés lors que la loi n’a pas respecté. Je saisis le contrôle de légalité et je défère ce vote au tribunal administratif ». « Vous aurez tout essayé, les pressions, les débauchages,  les arguments de mauvaise foi » s’est exclamé NKM, président du groupe UMP qui avait demandé  un vote public à main levée comme son collègue écologiste, « un public, à main levée, vote clair et visible. « Un vote secret cacherait les divisons de la majorité ! »  ajoutait NKM (UMP) qui a alors annoncé que les élus UMP montreront leur bulletin de vote avant de le mettre dans l’urne, ce qui fut le cas

    Ainsi la Tour Triangle a quelque peu occulté ce débat consacré aux grands projets d’urbanisme de la mandature avec l’appel à projet innovant « Réinventer Paris ». Anne Hidalgo a indiqué que  « ce projet qui  s’inscrit dans le Grand Paris des Architectes  est soutenu par les maires de Boulogne, d’Issy les Moulineaux, de Vanves… ». Tout en n’omettant pas de constater que « les 5 délibérations précédents ont tous été concluant et positifs, où on a eu des majorités de projet... » en y associant Philippe Goujon (UMP) maire du XVéme avec lequel elle a menée la concertation. « Il y a eu un changement de pied, pas dans la majorité, mais à l’UMP, à l’UDI et au Modem, qui est purement tactique et ne concerne pas le fonds du projet » expliquait elle. « On n’a pas changé d’avis, mais c’est le projet qui a changé » a répliqué Philippe Goujon avec ses collègues UMP qui ont mis en avant le fait qu’au départ cette tour comprenait un hôtel, un centre de congrés…. Pour se résumer aujourd’hui uniquement à des bureaux. « Dire que ce bâtiment est exclusivement consacré aux bureaux est réducteur, car il y a un centre de santé, une crèche, des commerces en pied d’immeubles, un espace exposition…. » expliquait Jean louis Missika maire adjoint chargé de l’urbanisme. Les participants à ce débat ont tout entendu : « Triangle reste lourdement impactant ! Elle ne donne pas l’impression du nuage transparent de Serge Ghery (Fondation Vuitton )» ; « C’est une tour mégalomanne ! Comment après ND des landes et Sivens, le PS peut se fourvoyer avec ce projet » ; « Bureaux de luxe pour entreprises haut de gamme » ; « La modernisation de ce parc des expositions devrait renforcer son attractivité, mais cette tour risque de créer des nuisances »etc… La contre proposition la plus originale est venue d’un UDI qui a proposé de construire deux triangles de 90 à 100 m de hauteur, l’un pour des bureaux, l’autre pour des logements…  

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE ENTRE LE FEUILLETON DE LA TOUR TRIANGLE ET LE FESTIVAL DES MUSIQUES ANCIENNES

    Cette semaine commencera par une décision capitale concernant la Tour Triangle, le vote du Conseil de Paris devant déterminer si ce projet se réalisera aux portes de Vanves dans le périmètre du parc des Expositions. Elle sera marquée tout d’abord, par les premières manifestations marquant la célébration des 25 ans de la Convention  des Droits de l’Enfant, Vanves faisant partie des villes amie des enfants.  Une  exposition qui se déroule à la Palestre jusqu’au 20 Novembre, a été inauguré Vendredi : Elle est consacrée à Janusz Korczak pére des droits de l’enfant et vise les CM1 et les CM2 et les centres de loisirs.  Ensuite par toute une série de soirées organisées le 20 Novembre dans les cafés-bars-brasseries et restaurants de Vanves, mais pas seulement,  pour le Beaujolais nouveau.  Enfin et surtout par le festival des Musiques anciennes qui est devenu un temps fort culturel ouvert à tous les vanvéens, et peut être plus abordable de la danse contemporaine  

    Lundi 17 Novembre  

    A 9H à l’hôtel de Ville de Paris : Conseil de Paris qui examine en fin de matinée le projet de déclassement de la parcelle sur laquelle la SCI Triangle, filiale de la société Viparis Holding, compte ériger l’Immeuble de Grande Hauteur Tour Triangle, le long du Hall du parc des expositons de la Porte de Versailles. Tout devrait se jouer sur la nature du vote adopté selon les observateurs, à main levée ou à bulletin secret. Le collectif d’associations  « Contre la Tour Triangle » a constaté, ces derniers jours, « qu’une poignée d’élus PS/PRG (Jean-Louis Missika, Jean-Bernard Bros, Christophe Girard…) appuyés par les lobbys du BTP et des architectes en perte de vitesse, cherche à imposer son érection aux Parisiens. Ils savent très bien que si  quelques francs-tireurs de droite ne s’affranchissent pas des consignes de leur camp, c’est plié ! ». D’où la pression qui s’exercera jusqu’à la dernière minute, car tout peut se jouer à 7 ou 8 voix. D’autant plus que 3 voix socialistes pourraient manquer pour cause de respect de la charte de déontologie voté par le Conseil de Paris parce qu’ils  siègent au conseil d'administration de Viparis,  porteur du projet de la tour.  « Nous n’avons pratiqué aucun débauchage. D’ailleurs, débauchage ne fait pas partie de notre vocabulaire…» s’est défendu Jean Louis Missika l’adjoint au maire d’Anne Hidalgo….sans convaincre

    A 14H30 au Conseil Général des Hauts de Seine : Guy Janvier conseiller général PS de Vanves participe à la Commission Permanente

    A 19h30 à l’école Marceau : Réunion publique de quartier école (Plateau) avec Bernard Gauducheau, maire de Vanves

    A 20H30 à Panopée (ainsi que Mardi) : « J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne » par la compagnie Grappa qui donne une vision patriarcale de la famille. 

    Mardi 18 Novembre

    15h à l’hôtel de ville : Commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées

    A 19H30 à l’espace « Tuilerie » : Conférence organisée par le Challenger Club sur le thème : « Réussir son entretien de vente » avec Nathalie Nelkem directrice de Booster Academy

    A 19H30 à l’Hôtel de Ville : Election et tirage au sort pour la constitution des 3 conseils de quartier

    Mercredi 19 Novembre

    A 20H30 à Panopée : Conférence sur « l’autorité et ses limites » avec Anne Bacus directeur en psychologie dans le cadre de la célébration des droits d’enfant

    A 20H30 au Théâtre Le Vanves (et Jeudi) : « Cours les prairies » de Jacques Albert mis en scène par Céleste Germe

    Jeudi 20 Novembre

    A 9H30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la Commission Permanente

    A 14H15 à l’Hôtel de Cluny : Visite de Vanves organisée par Art & Culture de ce musée

    A partir de 18H dans les cafés-bars-brasseries et restaurants :Vanves célèbre le  Beaujolais nouveau chez Optique Nicorelli, Relais de Vanvres, Il Giardino, Soan, Le bristol, le Parisd, l’Atelier des Pâtes, Au Tout Va Mieux, La Girafe, les Platanes… et même la section UMP à l’école Larmeroux

    A 20h au 42 rue Marcheron :   Inauguration du cabinet médical

    Vendredi 21 Novembre

    A 9H30 u Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la séance plénière consacrée principalement au débat d’orientation budgétaire 2015

    A 20H30 à l’église Saint Remy : Concert « musique sacrée au temps  de Rubens » donné par l’ensemble « Vox Luminis » qui rappellera l’affinité entre la musique et la peinture, et la façon fascinante avec laquelle l’une représente l’autre. Il ouvrira le 5éme festival des Musiques Anciennes qui « cherche avant tout à transmettre et à perpétuer le répertoire médiéval et de la Renaissance », avec 5 concertes et surtout un des plus grands salons de lutherie d’Europe organisé dans la salle La Palestre. Un espace ouvert aux luthiers, musiciens et découvreurs curieux qui mérite une visite. Un colloque aura lieu durant les 3 jours du festival, autour du thème des transmissions qui  réunira des luthiers, chercheurs, musiciens, historiens.

    Samedi 22 Novembre

    A 9H au Golf de Verrières Le Buisson : 1er Trophée de la Ville de Vanves organisée par la Section golf du Stade de Vanves. « Ce Trophée se veut convivial et sportif ». Il  sera également la première rencontre des membres de cette nouvelle communauté Golfique vanvéen qui compte plus de 300 adeptes de cette discipline. Ses organisateurs prévoient une séance d’initiation découverte de 9h00 à 11h00 avec un professeur diplômé pour les débutants et accompagnants.

    A 10H au Tout Va Mieux : Café Théo sur le théme : «  Dieu proche ou lointain ?»

    A 19H au Théâtre Le Vanves : Concert « Topkapi » donné par l’ensemble Canticum Novum dans le cadre des Journées des Musiques Anciennes.  Il interprétera des musiques ottomanes, arméniennes, des Balkans… « A l’époque, la musique était jouée par des militaires, des religieux, elle avait un caractère très social, en plus de son aspect esthétique. EmmanuelBardon, qui dirige l’ensemble, cherche à « créer un geste commun où chaque individu a toute sa place. ». Un dessein pas si évident, qui rappelle les difficultés d’équilibre et de partage musical de la musique collective ».

    A 20H au Gymnase A .Roche : Match de Basket Vanves -  Carquefou

    A 20H au Gymnase M.VEc (Meudon) : Match de HandBall Stade de Vanves – Chaville

    A 20H au restaurant O’Monçanense : Soirée fado pour le téléthon

    A 21H au Théâtre Le Vanves : Concert « Lord Gallway’Delight » par les Witches dans le cadre des Journées des Musiques Anciennes

    Dimanche 23 Novembre

    A 15H30 au PMS A.Roche : Match de football Stade de Vanves- Boulogne

    A 16H au Théâtre Le Vanves : « Et si Léonard » par la Compagnie Pointure 23 dans le cadre des Journées des Musiques Anciennes

     

    A 18H au Théätre Le Vanves : Un siècle de musique allemande par Jean Luc Ho dans le cadre des Journées des Musiques Anciennes, qui  jouera sur un clavicorde à pédalier, instrument inventé au XIVe siècle et très exploité au XVIIIe. « Entendre Buxtehude, Bach et même Beethoven sur un clavicorde devient très rare, et donc précieux ».