Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

square jarrousse - Page 2

  • LA PHOTO DU JOUR A VANVES : LA NEIGE REBELOTE

    Vanves avait quelque peu connu une ambiance ouatée hier matin, avec peu circulation, contrairement à la veille au soir, beaucoup de places de stationnement libres, un parc Frédéric Pic tout blanc fermé comme les autres espaces verts (square Jarrousse sur la photo), un PMS André Roche où le chantier de requalification de la tribune n’a pas été arrêté par la neige, alors que quelques joggeurs courraient sur la piste enneigée. Les conversations du café du commerce tournaient autour du climat bien sûr : « Vous vous rendez compte. Il fait 6° au pôle nord alors que chez nous est descendu à -6° ! » n’en revenait pas un fidéle lecteur de libé prenant son café au comptoir du Relais de Vanvresen ajoutant : « c’est le monde à l’envers : Dans le nordde la France, il géle, et dans le sud, il neige! Regardez les images à la télé ! »

  • DEAMBULATION INAUGURALE SUR LE PLATEAU DE VANVES UN SAMEDI MATIN VIVIFIANT

    Les événements ne manquent pas ce week-end à Vanves entre les Journées des Musiques Anciennes, la 52éme Coupe de l’amitié avec la remise des prix hier soir à la salle des Cinéastes, La clôture de l’année de la Misécorde avec la fermeture de la porte de la Miséricorde chez les Bénédictines ce matin, et  bien sûr  le 1er tour de la Primaire de la droite et du Centre qui ont un retentissement qui dépasse les limites communales. L’événement vraiment vanvéen  a été les inaugurations des travaux effectués rue Marcelin Berthelot, avenue Victor Hugo, dans le square Jarrousse, au carrefour Albert Legris, sur la place du 19 Mars 1962  et de l’espace Danton hier matin

    La municipalité avait invité les élus et les représentants du Conseil de quartier du Plateau à une déambulation vivifiante à travers tous ces lieux de ce quartier en cette fin de matinée ensoleillé avec un petit vent bien froid. Bernard Gauducheau avec Pascal Vertanessian, maire adjoint jouaient les guides, ainsi le référent de GPSO bien sûr qui a réalisé l’ensemble de ses travaux de voirie, d’éclairage, d’espaces verts. Peu d’élus, surtout UDI, mais pas LR sûrement mobilisés sur la préparation du scrutin du lendemain – B.Voisine et I.Debré ayant fait les courses à Auchan pour le ravitaillement des bénévoles qui tiendront les bureaux de vote -  ni de l’opposition. A chaque étape, le maire indiquait les travaux effectués, leur montant bien sûr, et  durant la déambulation, Xavier Le Maire, maire adjoint chargé du commerce, qui avait préparé ses anti-séches, donnait quelques informations au maire sur les boutiques et les commerces de ce quartier avec quelques arrêts devant les distributeurs automatiques de swandichs et boissons rue Jullien du petit snack du lycée très fréquenté par les lycéens à l’heure du déjeuner, une boutique de la rue Victor Hugo où devrait s’installer un commerce d’ameublement…Le maire annonçant bientôt l’ouverture de la créche privée avenue Pasteur face au Square Jarrousse, et un début de solution pour ce garage/entrepôt où le stock de pneus avait brûlé un week-end de Pâques         

    Cette déambulation inaugurale d’automne s’est terminé dans le nouvel espace Danton destiné maintenant aux associations et géré par le PHARE qui a accueillit pendant de longues années un restaurant dédiée aux seniors où étaient organisé de nombreuses animations, remplacé par le SQUARE de la rue Murillo (dans le bâtiment de l’ex-club Pompidou). Le maire a expliqué les raisons de ce changement impliqué par une faible fréquentation de ce lieu par les seniors ses dernières années, la nécessité de le remettre aux normes qui aurait coûté trop cher, et surtout l’anbandon du statut de foyer logement de ce bâtiment du Logement Français  réservé aux seniors au départ qui s’ouvre à toutes les générations, avec au rez de chaussée, cet espace dont une partie est utilisé par le service intergénération avec Pierre Meige et son épuipe.

    Le maire en a profité pour faire quelques commentaires sur tous ces travaux menés par la ville avec GPSO en expliquant que dans ces temps de vaches maigres pour les communes comme Vanves, la meilleure solution est de les étaler en plusieurs tranches pour qu’ils soient plus supportables financièrement, surtout vu leur coût. Il en a été ainsi pour le square Jarrousse mais aussi l’éclairage et la voirie de ses voies publiques.

    Il en a profité aussi pour dire un mot des prochains chantiers : La restructuration du tunnel du métro dont les travaux  (340 000 €) devraient débuter au début de l’année 2017. La requalification de la porte Brancion, véritable serpent de mer, en lien avec la ville de Paris et le 15éme arrondissement qui fait l’objet de l’appel à projet « Imaginons la Métropole du Grand Paris (MGP)  de demain » avec la porte de la Plaine, mais sans la porte de Vanves, prévu au départ, parce que la Maire de Malakoff, Jacquelinne Belhomme préfère travailler avec la mairie du 14éme. Elle préfére  bien maîtriser le dossier de la transformation du site de l’INSEE face à l’appétit des promoteurs. Ce qu’elle n’aurait pu faire dans le cadre de cet appel à projet.      

  • PLATEAU DE VANVES : RETOUR SUR UN PIQUE-NIQUE… QUI MANQUAIT DE CONVIVIALITE ?

    Phlippe Marrot, habitant du Plateau a souhaité apporter un témoignage sur le pique-nique du Conseil de Quartier du Plateau qui s’est déroulé au parc Jarousse, samedi dernier : « J’avoue ne pas être un habitué  des mondanités vanvéennes, aussi je me permets de vous relater le pique-nique organisé  par le conseil de Quartier du Plateau samedi dernier. L’intention était louable, mais ce premier pique-nique manqua  à mon sens singulièrement de convivialité, et ressemblait plus à un club de supporter de Bernard Gauducheau plutôt qu’autre chose. Tout d abord, la seule porte entre-ouverte du parc  était surveillée par une fine  équipe qui demandait  à vérifier les sacs pour voir si vous apportiez bien de la nourriture ! Je suppose que c’était pour éviter une  éventuelle arrivée de horde de SDF pique assiettes. Il reste que plusieurs personnes qui allaient retrouver des amis, se sont vu refouler comme des malpropres. La soirée comportait une cinquantaine de personnes dont le maire en début de soirée. Il m’a semblé  que la moitié  était de l’équipe municipale et du Phare. Le clou de la soirée fut la mise en marche impromptue de l’arrosage automatique du parc qui en surpris plus d’un, ainsi que les  équipements techniques !. Il semble que la synchro avec les services techniques ne soient pas encore au point. Une fois Bernard Gauducheau parti, je suppose que l’équipe du Phare en a eu marre, puisque tout était plié  à  21h30 sans ménagement. Bref, pour une première fois, j attendais personnellement un plus de convivialité  et une rencontre plus populaire, peut être pour la prochaine fois ! ».