Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

centre commercial du plateau

  • EN MARCHE A VANVES SUR LE TERRAIN A LA RENCONTE DES HABITANTS POUR L’OPERATION KIOSQUE

    Le Comité local d’en Marche était de sortie hier matin sur le plateau à l’entrée de Carrefour Market, comme pour tous les autres comités en France , pour l’opération Kiosque : Une sorte de totem planté de ballons bleu blanc rouge qui a fait la joie de certains enfants.Ses militants distribuaient le tract présentant ses 8 principales propositions face à l’entrée  de Carrefour Market où s’était installé pour leur permanence mensuelle, le Conseil de Quartier, et où des militants du Front de Gauche faisaient signer (péniblement) une pétition contre le compteur Linky. Les Macronistes  ont reçu bon accueil de la part des vanvéens venus faire leurs courses, même si certains jouaient l’indifférence, refusant tout tract. Un signe constaté par des militants et des élus aguerris à cet exercice par rapport à d’autres campagnes, avec quelques commentaires : « Au moins lui, il est jeune. Il ne traîne pas de casseroles comme Fillon ! Pourquoi pas ! ».

    Quelques uns d’entre eux ne comprenaient pas pourquoi certains journalistes, sans parler des réseaux sociaux, s’évertuaient à faire croire que le général Soubelet aurait l’investiture sur la 10éme circonscription des Hauts de Seine (Vanves/Issy) alors que les instances nationales du mouvement En Marche l’ont démenti. « Que faut il de plus ? Cet homme qui traîne des casseroles fait pression d’une manière éhonté, en se servant de ses relations avec les médias pour faire croire que c’est lui le candidat désigné, alors que 90 candidatures ont été déposées pour cette circonscription » tonnait l’un d’entre eux bien placé pour pouvoir être affirmatif. « A quoi jouent ils sur les réseaux sociaux ? ». Malgré cela, cette distribution de tract s’est terminé dans la bon humeur, malgré la pluie,  avec quelques bouquets de mimosas qu’ont ramené du marché 2 ou 3 militants qui sont allés distribués des tracts là bas. Mais point de militants socialistes ou républicains ce jour là.