Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

parc des expositions - Page 2

  • VANVES EN CONFINEMENT DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    EXODE : Qui ne connait pas dans un vanvéen qui ait quitté Vanves pour sa résidence secondaire depuis le 30 Octobre, même si quelquefois, ils font une apparition en catimini pour un rendez-vous médical ou administratif et repartent aussi vite en  toute discrétion pour ne pas se faire repérer. 1 Français sur 19 a quitté sa résidence principale, soit cinq millions au total, et  un million de plus qu'au printemps, selon un sondage Odoxa-CGI pour franceinfo et France Bleu. Parmi ceux qui ont quitté leur domicile principal, 14% sont des Franciliens. Les étudiants sont deux fois plus nombreux à être rentrés chez leurs parents : 31% d'entre eux, soit 10 points de plus chez les moins de 25 ans que lors du premier confinement. Enfin ce sondage indique que même si ce confinement a été moins strict que le premier avec les écoles maintenues ouvertes ou encore la possibilité de sortir chez soi pour davantage de motifs, le moral des Français, lui, est en berne. Même si beaucoup continuent à prendre les choses du bon côté, ils sont moins nombreux avec 62% pour ce nouveau confinement soit 13 points de moins que lors du premier. Ils sont aussi 16% a parlé d'un climat familial détérioré, un chiffre en hausse de 7 points par rapport au printemps. Près d'un jeune sur deux se dit déprimé.

    SALONS: «Oui les salons nous manquent, et pourtant on en parle si peu, dans cette crise les expositions B2B sont sacrifiées. Qui peut s’aventurer à donner une date de réouverture des salons et expos internationales sans limite de jauge ? La filière est à genoux, il vaut mieux l’oublier comme entre les 2 confinements. Après la 2 ème vague, quand il y a aura moins de fermetures administratives, quand il n’y aura plus de confinement, de couvre-feu, on ira enfin, au restaurant ... mais les grands salons resteront fermés, car depuis mars ils le sont. Ils n’ont pas réouvert comme on l’a laissé penser un temps, jusqu’à quand ? » s’interrogeait récemment, dans un communiqué,  la société Ei-Events très présent au parc des expositions de la porte de Versailles complétement déserté depuis 9 mois. «L’horizon reste sombre, les faillites se multiplient les licenciements explosent ! Il faut apprendre à vivre avec le virus, s’adapter, pire se ré-inventer, mais sans la liberté de travailler, sans commande, c’est impossible. On nous parlera alors de plans de relance, nous avons seulement besoin de la réouverture des salons sans jauge».

     

    BANQUE ALIMENTAIRE : Les vanvéens ont été généreux le week-end dernier. La collecte de la babque alimentaire a permis de récolter 8,7 tonnes de produits et de denrées soit une augmentation de + 6% Par rapport à 2019.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    AGIR POUR LE PLATEAU : NOUVEAU PRESIDENT MAIS PAS DE STAND

    Patrick Lauverjat, président d’Agir pour le Plateau, ayant souhaité quitter sa fonction tout en restant membre actif de son Conseil d'Administration, a été remplacé par Pierre Bousseau,  ex-secrétaire , Laurence Chossson l’ayant remplacé à ce poste, avec comme Vice-Présidente: Claudine Charfe, Secrétaire Adjointe: Éliane Villiers, Trésorier: Emmanuel Auriol, Trésorières Adjointes: Laurence Glachant et Christiane Boisseau. Ses dirigeants ont eu une surprise, lorsque le PHARE les a informé que leur association ne disposerait pas de stand au forum des associations de la Rentrée, comme cela a toujours été le cas jusqu ‘à présent ( voir photo avec devant  le stand, à gauche, le niuveau président). Serait elle sanctionnée parce qu’elle aurait osée pétitionnée contre un projet de la ville de Vanves. En tous les cas, si ce refus venait à être confirmée, ce serait une première à Vanves. Il est vrai que Vanves est en campagne municipale et que de choses étonnantes s’y déroulent depuis quelques temps

    VANVES GPSO BASKET

    C’est la nouvelle dénomination de l’équipe 1ére de Basket du Stade de Vanves. Une association vient d’être créée  pour gérer, animer, administrer… cette équipe qui évoluera en Nat.1 durant la saison 2019/2020, tout en  restant affiliée au  Stade de Vanves. C’était nécessaire pour des raisons évidentes - recevoir des subventions de collectivités, des soutiens financiers de sponsors, financer le salaire de l’entraineur … Une convention de délégation, de gestion et d’animation qui sera signée avec le Stade de Vanves, a été approuvée  par une assemblée générale extraordinaire qui s’est déroulée vendredi dernier, afin de tout soit prés pour le 1Er Juillet.  Après de multiples échanges avec La FFB (Fédération Française de Basket), GPSO, la ville de Vanves…. qui occupent les dirigeants de la section basket et du Stade de Vanves depuis plus de 3 semaines, avec quelques nuits blanches, pour mettre au point au niveau administratif et comptable, cette montée en Nat.1. Vanves apparait comme atypique dans ce milieu du haut niveau du basket que cette équipe a quelque peu bousculée. Du jamais vu, une équipe d’un petit club, qui monte en Nat 1, sans joueurs étrangers, sans agents, avec un budget de 520 000 €, le plus petit de toutes les équipes qui évoluent en nat. 1  

    PETITION CONTRE LE PROJET MIXCITE

    IL fallait s’y attendre. Les conseils syndicaux des copropriétés situées rue du 4 Septembre commencent à bouger et à faire circuler une pétition contre ce projet de Mixcié de Viparis qui va massacrer un couloir vert, avec ses deux immeubles et un hôtel.  Une aberration écologique qui va rajouter des flux de circulation déjà saturés lors des grands salons, une insécurité des piétons dont les scolaires allant à Michelet comme aux collèges St Ex et Voltaire, l’abandon du projet de végétalisation du quartier, des pertes de luminosité et de vue sur Paris et la Tour Eiffel. Non seulement les riverains auront la tour Triangle qui va faire de l’ombre, mais maintenant des immeubles de 35 à 65 m  face à leurs appartements qui vont perdre de la valeur . Ce qui est tout à fait incompréhensible : Comment se fait il que des maires qui densifient comme jamais à Vanves et à Issy les Moulineaux laissent faire des dirigeants de société privées comme VIPARIS et UNIBAIL ajouter une tour, encore des immeubles, c’est-à-dire sur-densifier,  à une époque où l’on parle de transition écologique et énergétique, de re-naturaliser la ville, où des jeunes commencent à réagir, où leurs formations politiques se sont pris une claque aux européennes.

  • VANVES ET SON PLATEAU DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    PALAIS SUD : l’EFFET BOULE DE NEIGE

    Le témoignage d’une riveraine du  parc des expositions sur les désordres et les exactions occasionnés par les soirées organisées dans la grande salle située sur le toît du Palais Sud sur le blog, a provoqué un effet «boule de neige». L’association Agir Pour le Plateau a eu l’occasion de rencontrer les riverains des rues Marcel Yol, Henri Martin, recceuillir leurs témoignages  sur ces soirées rassemblant plusieurs centaines de personnes fortement alcoolisées et/ou sous l'emprise de substances illicites qui  se terminent à l'heure du laitier, les entrées et sorties du parking par la porte F créant d'importantes nuisances sonores,  avec agression physique...même. Et d’envoyer un courriel au Maire de Vanves qui avait déjà été alerté directement par quelques riverains excédés. Ce dernier a ainsi saisi le directeur général de Viparis de ces problèmes en lui demandant d’agir pour préserver la sécurité et la tranquillité des riverains, faute de quoi, il en saisirait les autorités préfectorales. Mais il a aussi sensibilisé le commissaire de police de Vanves afin qu’il prenne toutes dispositions pour réprimer tous les troubles qui pourraient survenir. Avec un résultat effectif dés la soirée du 2 Février dernier et qui sera appliqué pour la soirée du 10 Février et les suivantes : Dorénavant les sorties de soirées s’efectueront par la porte située place des Insurgés de Varsovie, et les équipes de propreté et de sécurité du Parc seront renforcées

     

    MOBILISATION CONTRE DES FERMETURES 

    La presse qui a fait état d’une éventuelle fermeture du bureau de Poste du Plateau de Vanves (sur la photo) a suscité l’émoi dans le quartier, et suscité des réactions du côté de l’association Agir pour le Plateau. C ’est la seconde alors, après une première tentative voilà quelques années qui avait abouti à une limitation des horaires d’ouverture. Selon les assurances données par le Directeur Ressources et Appui aux Transformations à la direction régionale des Hauts-de-Seine de La Post au maire, il ne s’agit que de rumeur. Il n’empêche qu’il a fait état déjà de deux réunions à propos de ce bureau poste dont la fréquentation a baissée et que des adaptations possibles sont envisagés. Mais qu’il n’est pas question de le fermer ! Enfin l’annonce d’une fermeture de classe maternelle  à Max Fourestier a mobilisé tant le maire de Vanves que la communauté scolaire de ce groupe scolaire dont les parents ont fait signer des pétitions. Cette décision qui tombe toujours comme un couperet, ce qui a suscité ces réactions vives, sans explications préalables, «fait suite à une évaluation prévisionnelle de l'éducation nationale du nombre d'élèves estimé en maternelle à la rentrée 2018/2019, anticipant ainsi une baisse des effectifs dans cette école» selon le jargon des services de l’éducation nationale. Une décision qui intervient dans l’un des quartiers les plus peuplé de Vanves où il y a un fort turn over des jeunes couples avec enfants