Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marché de vanves - Page 4

  • MARCHE DE VANVES (suite et fin) : 4 DOSSIERS ET AUCUN CAHIER DES CHARGES COMMUNIQUE

    Rebelote, il fait son dossier pour la troisiéme fois, déposé en mairie,  envoyé en préfecture qui a émis 4 avis défavorables, se voyant reprocher des choses qui n’apparaissaient pas dans le dossier, lui donnant l’impression qu’il n’avait pas été ouvert, ni examiné comme il  devait l’être : Ainsi ses services considéraient que son extincteur n’était pas aux normes alors qu’il est identique à ceux du marché, que sa buvette pouvait accueillir 76 personnes ( ?), ne voyant qu’une porte dans son projet alors que 3 étaient proposées et ainsi de suite…

    Du fait de cet avis négatif, il refait un 4éme dossier, avec plans et matériaux après une nouvelle convocation à un nouveau conseil de discipline en Avril 2018. Convocations souvent déposées par les agents de la Police Municipale, allez savoir pourquoi ( ?). Et il représente le 1er plan refusé par la ville, et qui est là, accepté par la préfecture : une structure non plus en bois, mais avec des tôles en acier et des plaques de polycarbonate pour les vitres, en s’engageant à faire les travaux entre le 1er et le 15 Août. Il avait d’ailleurs commencé à déposer les éléments non conformes…Mais la «direction» lui a fait comprendre que cela n’allait pas, car elle préférait une structure ouverte, et sous la menace d’une fermeture ou d’une suspension définitive. Du coup, il a préféré démonter l’ensemble de la structure cet été

    Depuis le début de cette affaire, la « direction » ne lui a donnée aucune précisions précises, tout le menaçant de l’exclure. Il n’a eu aucune communication que ce soit, du cahier des charges, jusqu’à la semaine dernière, et encore, il date. Il a nettement l’impression qu’avec cet harcélement administratif, on cherche à l’exclure du marché pour le remplacer par un autre. Car il est le seul dans ce cas. Aucun étalage du marché n’a été contrôlé depuis un an et demi. Et maintenant, la direction le soupçonne de tricher, parce qu’il ne pas consomme pas assez d’eau à ses yeux. On croit rêver. Cela devient kafkaien. Mais ce n’est pas fini, car il s’attend qu’elle (la direction) lui demande de faire certifier son installation actuelle par un organisme certifié. Tout en remarquant que plusieurs commerçants du marché ont fait des travaux et qu’elle ne le leur a pas demandé de le faire certifié ! Si ce n’est pas du harcélement administratif ? c’est quoi et pourquoi ?  

     

  • LA PHOTO DU WEEK-END A VANVES : UN MARCHE DE VANVES TOUT EN JAUNE

    Pour la fête des grands méres, l’association des commerçants du marché avait bien fait les choses avec bouquets de mimosa dans les stands, ballons jaunes au plafond, des hôtesses pour offrir du mimosa aux clients. Mais en dehors des habitués, ils n’étaient pas là, le marché ayant connu une fréquentation de vacances, les vanvéens profitant de la neige sur les pistes de ski.

  • PAS DE RENDEZ-VOUS A VANVES POUR LA SECONDE SEMAINE DE VACANCES DE FEVRIER SAUF LE TRES GRAND FROID

    Ce début de semaine est marqué par le grand froid sibérien que les vanvéens ont ressenti dés ce week-end, rappelant certains hivers du passé, 1971, 1985/86, 2000 où les températures étaient descendues jusqu’à -15° en 1985/86 par exemple, avec en plus, de la neige.Certains vanvéens se souviennent de trottoirs ou rues complétement gelées, impraticables. La préfecture de Région a déclenché de nouveau son plan grand froid, la Région comme certaines villes ont ouvert exceptionnellement des gymnases de lycées ou municipaux pour héberger ses personnes sans abri qui pourraient s’élever à 5000 selon le recensement réalisé par la ville de Paris lors de la Nuit de la solidarité du 15 Février, même beaucoup plus sur le territoire métropolitain.   

    L’événement de la semaine est ce salon de l’agriculture aux portes de Vanves où la région est présente avec un village francilien Francilien où sont mis en avant les spécialités de la région capitale, Brie de Melun, biére du Vexin, cresson de Méréville, moutarde de Meaux, miel du Gâtinais, menthe poivrée de Milly-La-Forêt….. Cet espace francilien où les départements des Hautsde Seine et des Yvelines ont un stand commun sera ce soir inauguré par Valérie Pécresse sûremment en présence du conseiller régional de Vanves. A Vanves, le marché prendra des couleurs de printemps samedi prochain avec la fête des grands méres, et plus particulièrement jaune avec le mimosa qui sera distribué aux clients