Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marché de vanves - Page 4

  • LA PHOTO DU WEEK-END A VANVES : UN MARCHE DE VANVES TOUT EN JAUNE

    Pour la fête des grands méres, l’association des commerçants du marché avait bien fait les choses avec bouquets de mimosa dans les stands, ballons jaunes au plafond, des hôtesses pour offrir du mimosa aux clients. Mais en dehors des habitués, ils n’étaient pas là, le marché ayant connu une fréquentation de vacances, les vanvéens profitant de la neige sur les pistes de ski.

  • PAS DE RENDEZ-VOUS A VANVES POUR LA SECONDE SEMAINE DE VACANCES DE FEVRIER SAUF LE TRES GRAND FROID

    Ce début de semaine est marqué par le grand froid sibérien que les vanvéens ont ressenti dés ce week-end, rappelant certains hivers du passé, 1971, 1985/86, 2000 où les températures étaient descendues jusqu’à -15° en 1985/86 par exemple, avec en plus, de la neige.Certains vanvéens se souviennent de trottoirs ou rues complétement gelées, impraticables. La préfecture de Région a déclenché de nouveau son plan grand froid, la Région comme certaines villes ont ouvert exceptionnellement des gymnases de lycées ou municipaux pour héberger ses personnes sans abri qui pourraient s’élever à 5000 selon le recensement réalisé par la ville de Paris lors de la Nuit de la solidarité du 15 Février, même beaucoup plus sur le territoire métropolitain.   

    L’événement de la semaine est ce salon de l’agriculture aux portes de Vanves où la région est présente avec un village francilien Francilien où sont mis en avant les spécialités de la région capitale, Brie de Melun, biére du Vexin, cresson de Méréville, moutarde de Meaux, miel du Gâtinais, menthe poivrée de Milly-La-Forêt….. Cet espace francilien où les départements des Hautsde Seine et des Yvelines ont un stand commun sera ce soir inauguré par Valérie Pécresse sûremment en présence du conseiller régional de Vanves. A Vanves, le marché prendra des couleurs de printemps samedi prochain avec la fête des grands méres, et plus particulièrement jaune avec le mimosa qui sera distribué aux clients

  • CESE DE VANVES (suite) : DES PROPOSITIONS INTERESSANTES MAIS REJETEES

    Les vanvéens ont des idées pour améliorer leur quotidien, faire des économies d’énergies, rendre plus attractive leur ville,  leurs commerces, son marché… mais on ne les écoute pas. Dommage, car il suffit de piocher dans le dernier rapport de la commission  « Economie et Prospective » du CESE de Vanves qui n’a pas été présenté lors de son asssemblée générale du 19 Octobre.  

    En matière d’éclairage, ils proposent d’utiliser des lampadaires intelligents, adapter l’éclairage au trafic des véhicules- « Il est par exemple possible de considérer d’éteindre l’éclairage public entre 1h30 et 5h dans pour des raisons écologiques et financières, comme certaines villes de France, ou aussi éteindre un lampadaire sur deux, ou finalement diminuer la puissance et l’intensité de l’éclairage à certaines heures de la nuit » expliquent ils en invitant à utiliser de nouvelles technologies, comme l’éclairage « smart » en y intégrant des capteurs intelligents -  expérimenter la route solaire  WatWay mis au point par colas, une société qui construit son siége à Issy les Moulineaux. 

    Dans un autre domaine, repenser le marché de Vanves dans un souci de le redynamiser socialement et économiquement pour attirer plus de commerçants, de proposer un choix plus large et varié de produits et de services, d’améliorer son attractivité pour plus de clients à Vanves, tout en optimisant l’exploitation d’un espace immobilier stratégique pour la Ville. Mais aussi obliger les promoteurs immobiliers, qui développent de nouveaux espaces immobiliers à Vanves, de prévoir un certain nombre d’espaces commerciaux au rez-de-chaussée de leur immeuble, d’autant plus lorsque la municipalité est propriétaire du foncier, pour développer le commerce à Vanves.

    A leurs yeux, il paraît essentiel de développer une véritable culture du numérique à Vanves en mettant en place un écosystème digital performant qui puisse attirer des startups et des nouvelles entreprises dans l’industrie créative à Vanves. "Vanves devrait viser l’objectif d’être ville labélisée de la French Tech". Une autre mesure possible serait de favoriser la création d’espaces de co-working, d’incubateurs/accélérateurs, d’espaces de formations dans le numérique et des services de conciergerie d’entreprises. Mais aussi élaborer  des zones pouvant devenir à moyen terme de nouveaux pôles d’activités,   tel un « espace commercial et de loisirs » qui constituerait le moteur économique de la ville de Vanves dans un des futurs possibles. Ou mettre en place un ou plusieurs FabLabs à Vanvesqui  pourraient constituer à la fois un atout économique stratégique et un lien culturel, social et educatif prometteur pour les habitants de la ville, toute génération confondue. Les Fablabs, nouveaux espaces hybrides, provoquent la rencontre de ces différents mondes et attirent ainsi des populations très variées. Enfants, ados, étudiants, entrepreneurs et seniors s’y instruisent et expérimentent les technologies, mises à leur disposition.

    Les membres de cette commission considèrent « qu’il est impératif d’apporter une réflexion approfondie sans idées préconçues et sans parti pris afin de sortir des sentiers battus et de casser les codes usuels, pour que jaillissent les idées innovantes, celles qui feront la différence. Il est nécessaire de développer une politique d’innovation et d’ouverture, en revisitant les politiques du passé et en tenant compte du nouveau contexte socio-économique et du nouvel environnement dans lequel évolue la Ville actuellement ». Encore faut il avoir des interlocuteurs en face prêt à les écouter.