Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les républicains (lr) - Page 2

  • LES ELECTIONS SENATORIALES A VANVES : L’OBESSION D’ISABELLE DEBRE

     «Le risque n’est pas de perdre la majorité au Sénat, mais que Macron obtienne les 3/5 pour pondre je ne sais quelle réforme constitutionnelle» répétent sans cesse les candidats tant LR qu’UDI dans cette campagne des élections sénatoriales. «C’est même  une obession au quotidien  dans nos réunions d’Isabelle Debré qui en parle, et elle a raison, parce qu’il faut non seulement préserver à droite le Sénat, mais faire en sorte que le gouvernement ne dispose pas des 3/5e entre l’assemblée et le Sénat. Si le gouvernement les obtient, toute opposition est vaine parce que cela veut dire que la moindre révision constitutionnelle, y compris, contre les collectivités locales, que le gouvernement souhaitera, il aura la majorité pour le faire, quoi que l’on dise» explique Roger Karoutchi, comme il le fera avec elle lors de la réunion prévue à l’école Larmeroux jeudi à 19H30 avec les grands électeurs vanvéens

    « Au Sénat, on fait de l’opposition positive ! Ce n’est pas dans l’ADN du Sénat de s’opposer systématiquement pour s’opposer. Si Macron a les 3/5e, on ne pourra plus rien proposer ! Il n’ira jamais jusqu’au référendum pour deux raisons : sa popularité est en berne, et on ne répond jamais à la question lorsqu’on organise un référendum, mais à la personne » explique Isabelle Debré. «Au sénat, nous souhaitons pouvoir discuter avec le gouvernement, et passer les amendements que l’on croit être bon pour le pays. Et nous aurons des textes extrêmement importants immédiatement, il nous fait des sénateurs expérimentés qui connaissent déjà les dossiers et le fonctionnement du Sénat, car il faut être immédiatement opérationnel. C’est la force de notre liste, car nous avons 3 sénateurs expérimentés, des co-listiers élus locaux qui connaissent bien les dossiers, qui sont pluridisciplinaires.  Notre liste est légitime, expérimentée, fidèle, loyale» expliquera t-elle encore jeudi prochain .

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    VOEUX: La séquence « vœux » a pris fin avec le banquet des seniors hier à Villejuif. Elle avait commencé avec le personnel communal à la Palestre le 15 Janvier à laquelle n’avait pas été convié Isabelle Debré, ex-1ére maire adjointe et conseillère départementale de Vanves qui, du coup, a fait le tour des services de la mairie pour souhaiter la bonne année aux agents communaux. Le 18 janvier, toujours à la Palestre, c’était au tour des nouveaux vanvéens d’être invité pour une soirée Speed-dating à laquelle 160 personnes ont répondu présent. Ils ont été invités à une visite de la ville le 6 Février prochain organisée par le Syndicat d’Initiative

    BANQUET : Le banquet des seniors s’est déroulé à Villejuif au restaurant Les Essetières…Plus de 850 seniors ont été accueillis avec un coktail Ambiance (Gin, liqueur d’abricot, citron presé et pétillant, trait de grenadine) accompagné d'une petite guiche fermière au poulet, une chouquette comté, une profiterole homardine) dans cette grande salle d’un seul tenant. Ils ont eu droit à un petit discours du maie qui est revenu sur les événements de 2015 qui ont marqué la France (les attentats) et bien sûr Vanves (installation d’Hachette Livre, Ouverture du nouveau conservatoire et du SQUARE rue Murillo) en insistant sur le Vivre Ensemble, d’où le maintien de ce rendez-vous festif malgré les contraintes budgétaires. L’ensemble des convives ont pu apprécier un excellent repas composé d’une assiette promenade gustative « terre et mer » constitué d’un Baron de saumon gravelax, mousseline Yuzu (Japon), d’une charlottine de brochet mousseline fines herbe et d’un triangle de foie gras de canard cuit tradition, ouis d’un émincé de noisette de cerf aux saveurs des sous bois avec pommes fruits et sa gelée de groseille, avec pomme de terre céleri. Enfin une assiette de salade ave sa trilogie de fromages(Ste Maure de Touraine, Brie de Meaux et Comté) une assiette gourmande (diplomate chocolat et sa créme anglaise, framboisier et son coulis, mini tarte tatin tiéde)… arrosé d’un Chardonnay et d’un Chinon. 4 Vanvéens ont été mis à l’honneur avec les deux doyens de 92 et 96 ans,  et le couple Poupolt qui ont célébré leurs noces de Diamant, c'est-à-dire 60 ans de mariage le 7 Janvier dernier. Ils avaient été marié par René Plazanet. Ce banquet s’est poursivi dans une ambiance « lido » avec danseuses à plume et orchestre.

    MAIRES ADJOINTS : La réunion de majorité de Mercredi dernier a permis d’avancer dans la redistribution des postes de maires adjoints et de conseillers municipaux délégués. Les écoles et la jeunesse seraient repris finalement par Xavière Martin (UDI), Erwan Martin (UDI) restant finalement conseiller municipal chargé du périscolaire, pour des raisons professionnelles. Xavier Lemaire (UDI) pourrait hériter du poste d’Alain Toubiana (UDI) au commerce et à l’emploi en devenant (enfin) maire adjoint. Et il aura fort à faire car après la fermeture de la dernière mercerie de Vanves le 30 Décembre, notre commune s’apprête à ne plus avoir aucun vendeurs de journaux à partir du printemps 2016 avec le départ de M.Suire à la retraite, qui tient la boutique à coté du terminus de la ligne 58 et du lycée Michelet, sa collègue de la rue A.Fratacci tenant sa boutique d’une manière épisodique, quand bon lui semble. Il devrait être secondé par un conseiller municipal délégué qui habite le Plateau et connaît bien le monde des Services. Mais il n’y aura pas de remplaçant à Delphine Roy (LR) démissionné à la Rentrée 2016. Tout simplement parce que le maire a toujours souhaité nommer Delphine Bourg (LR). Mais il n’en est pas question pour les Républicains pour des raisons de moralité politique parce que Vanves n’est pas Puteaux, ni Levallois avec les familles Ceccaldi et Balkany. A tel point que le pacifique 1er Adjoint Bertrand Voisine a tapé du poing sur la table, quite à ce que les Républicains n'aient pas lde poste de maire adjoint.

    DROITISATION : Alors que la droite Républicaine à travers le mouvement LR animée à Vanves par Isabelle Debré est plutôt de tenance « gaullisme social », l’UDI vanvéene a tendance à se droitiser, peut être sous la pression de certains souverainises, ex-RPF de Charles Pasqua lorsqu’on ne remonte pas plus loin, du temps de l’UDR : « Les souverainistes prennent le pouvoir ! » se serait même exclamé en réunion de majorité un centriste pur sucre ! Une nouvelle preuve aurait été donnée par finalement la décision, enfin, d’armer la police municipale d’ici la fin de l’année. Un débat qui dure depuis les attentats de Janvier 2015 et remporté finalement par Marie Françoise Goloubtzoff sur Pascal Vertanessian. « Rien que de normal quand on se souvient que le maire fut membre du parti rèpublicain d’Alain Griotteray et de Michel Poniatowski qui n'avaient rien de centriste » constatait de soir là, un élu Républicain.