Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vie Locale - Page 3

  • UNE SEMAINE A VANVES SANS RENDEZ-VOUS MAIS OU POINTE UNE CERTAINE FORME D’EXASPERATION

    Le sentiment qui prévalait durant ce week-end était qu’un drame social se profile avec des dizaines de milliers de commerçants et artisans qui vont basculer dans la précarité, comme l’exprimait de nombreux professionnels, représentants des syndicats professionnels, jusqu’aux Chambres de Commerce et d’Industrie. «Plus que de la solidarité, il est temps de prendre conscience de la valeur ajoutée qu’apportent les commerçants à notre société» expliquaient ils. Beaucoup de Vanvéens déploraient la fermeture des magasins considérés comme nn essentiels. De son côté, la mairie indiquait qu’elle suit les instructions gouvernementales, et méne une campagne pour inciter à «consommez vanvéens», à commander des plats à emporter chez les restaurateus,  ou sur internet et venir retirer leur commande, comme à la librairie « le Cheval Vapeur ». Heureusement, le marché reste ouvert durant ce 2éme confinement contrairement au premier, la ville ayant ré installé les barrières et en limitant à 150 le nombre de personnes dans le marché, commerçants compris, avec l’entrée avenue Antoine Fratacci et la sortie rue Sadi Carnot.   

    Il n’empêche que beaucoup de vanvéens pensent que le gouvernement marche sur la tête. « Il ferme les petits commerces mais les grandes surfaces où il y a un grand brassage entre les clients et les employés qui déballent cartons pour remplir les rayons comme je l’ai constaté à Carrefour Market samedi matin, sont ouvert » témoignait une vanvéenne qui fait confiance aux petits commerçants pour respecter le protocole sanitaire comme le montre les files d’attente à l’extérieur de commerces alimentaires, car plus de deux personnes ne peuvent dans la boutique. Un autre constatait que le parc F.Pic est envahi le samedi matin et le dimanche matin par les joggeurs et les marcheurs qui constituent une longue file continue dans les allées,  parce que les équipements sportifs sont fermés comme le stade A.Roche. « D’autant plus que le temps est clément ! » constatait un habitué du parc ce week-end.

    D’autres encore, se sont étonnés que ce nouvel confinement ne se soit pas accompagné du stationnement gratuit comme Issy les Moulineaux l’avait de nouveau institué. Mais elle était la seule commune de GPSO jusqu’à ce week-end, puisqu’elle l’a ré-institué aujourd’hui, sous pression du président de GPSO. Les autorités municipales expliquent, par exemple, comme à  Vanves, que c’est une façon de lutter contre les automobilistes des villes riveraines qui viendraient faire ventouse, notamment Paris. D’autant plus qu’Anne Hidalgo explique carrément que c’est pour remplir les finances de la Capitale malmenées par les dépenses engendrées par cette pandémie (plus de 800 M€ en 2020) qu’elle ne l’a pas supprimée

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE POUR LA SECONDE SEMAINE DE CONFINEMENT

    Le second confinement qui a débuté voilà plus d’une semaine, même s’il ne ressemble pas vraiment au premier, a entraîné un changement d'atmosphère dans la ville. Les spécialistes l’expliquent par un assouplissement relatif des régles de confinement. Mais la police, municipale est très vigilante au respect des régles, multipliant les patrouilles et les contrôles dans la commune.  Les écoles, collèges et lycées sont ouverts, pour permettre la poursuite des cours - ce qui entraîne de fait l'accompagnement des élèves par les parents ou des tiers. Le marché est resté ouvert, mais le stationnement est toujours payant comme dans les villes de GPSO, sauf à Issy les Moulineaux, où il est gratuit comme lors du  1er confinement. Le parc F.Pic  reste ouvert où il y avait du monde ce week-end grâce à la douceur du temps, chacun avec son attestation, soit pour courir, soit pour se promener. Mais cela n’a plu pas à certains vanvéens qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux, suscitant des réactions scandalisées

    11 NOVEMBRE : Comme pour le 8 Mai, la cérémonie pour le 102e anniversaire de la fin de la 1ére Guerre Mondiale, sera très simple : Deux dépôts de gerbe, présidé par le maire avec le président de l’UNC, le maire adjoint chargé des anciens combattants, le commissaire de police,  l’un devant le monumentaux morts de 1870 pour les 150 ans de ce conflit célébré cette année, dans le cimetière communal  et l’autre devant le monument aux morts rue R.Sahors

    DECES :  J.Morelon (sur la photo à gauche avec P.Guillaud président de l’UNC lors d’une cérémonie du 11 Novembre)  ancien adhérent de l’UNC Vanves et de Soldat de France dans les années 80 et 90, est décédé ces jours-ci à l’âge de 80 ans,  à Cavalaire sur Mer où il s’était retiré. Il avait fait la guerre d’Algérie où il était lieutenant sur un piton dans les Aurès avec sa section.  «C'était un homme chaleureux et de bon contact, sa grande taille lui donnait parfois un air supérieur. Adhérent de l'UNC Vanves puis Dinard, il n'a jamais cessé de participer a la vie des sections et aux cérémonies commémoratives, Il avait fait toute sa carrière chez Dassault en tant qu'ingénieur en électricité pour les avions» se souvient Jean Heuzé, ex-président de l’UNC Vanves

    PAROISSES : Les deux paroisses de Vanves se sont de nouveau adaptées à ce nouvel confinement en ré-utilisant les outils numériques pour des rencontres à distance. Le curé Bettrand Auville a repris hier l’apéro Zoom avec un rendez-vous à 18H chaque dimanche. Le bulletin des paroisses « Sel et Lumière » a reprise sa parution chaque  week-end pour accompagner sans défaillance,  les paroissiens «pour cette nouvelle période de confinement et se veut un lien réel entre les paroissiens dans cette période difficile et anxiogène». Avec une nouveauté : Pour soutenir notre foi, le Saint-Sacrement sera exposé chaque dimanche de confinement à St-Rémy entre 15h et 17h. Il est possible aussi de rencontrer un prêtre, pour une confession, un entretien spirituel dans les églises qui restent ouvertes. «Enfin, notre défi de ce reconfinement, c’est de proposer une rencontre nouvelle entre d’une part, ceux qui ont un peu de temps à mettre au service des autres, et d’autre part, ceux qui, tout simplement, ont besoin d’un peu d’aide. Que les uns comme les autres aient la bonté de se signaler !»  

    BENEDICTINES : «En ce temps de confinement, soyez assurés des pensées et prières de la communauté.  Nous tenons ferme la foi, la joie et l’action de grâce pour porter le monde à Dieu avec vous par notre prière en communion» indique Sœur Marie Madeleine Caseau, mére supérieure des bénédictines de Vanves qui invite à suivre en direct chque jour l’Office du milieu du jour à 12H, l’Office de la Parole de Dieu à 14H15 et l’Office de Complies à 21H sur https://www.youtube.com/channel/UCn6H4ZK7ZDGsA2ygL48OaOQ «Nous mettrons régulièrement des actualités sur notre site internet, n’hésitez pas à le consulter» ivite la mére sup »érieur en précisat que le magasin du monastère, est bien sûr fermé, mais il est tout à fait possible que vous passiez une commande par mail sur le mail : magasin@benedictinesdevanves.fr pous vous préparer va commande.

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENTREE INEDITE ET RECONFINEE

    Des établissements scolaires vont connaître une rentrée particulière avec l’hommage consacré à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie assassiné le 16 Octobre dernier. La rentrée a été décalée à 10H pour permettre aux enseignants de se préparer et d’échanger. Un deuxiéme temps qui devait être consacré à une  «séquence  pédagogique» dans les classes pour reparler des faits et affirmer les principes républicains comme la liberté d’expression, a été supprimé par l’Education Nationale suscitant la polémique. Du coup les éléves avec leurs professeurs passeront directement au 3e temps prévu en se rassemblant à 11H  pour une lecture de la lettre aux instituteurs et aux institutrices de Jean Jaurés, et une minute de silence. Par la suite, les lycéens de Michelet devraient recevoir, comme tous les autres, à l’initiative des présidents de région, un ouvrage rassemblant les caricatures religieuses et politiques les plus marquantes parues dans la presse régionale aux côtés de celles parues dans la presse nationale. «Par ce geste, dans le respect de nos compétences, nous voulons témoigner de nos engagements à défendre les valeurs de la République et le droit fondamental de chacun et chacune de nos concitoyens à vivre en paix et dans la liberté» ont-ils indiqué par la voix de Roland Muselier président de l’association des Régions de France.

    Le maitre de Vanves s’est de nouveau exprimé sur le site facebook de la ville ce week-end comme il le fera régulièrement,  ce qu'il avait fait au printemps drnier. Il a expliqué ce qui est possible de faire ou de ne pas faire, en appelant à la responsabilité individuelle des Vanvéens, à un moment où le ministre de la santé prévenait "plus le confinement sera respecté, moins il sera long". Il a indiqué que les services municipaux restent en activité,  le marché reste ouvert ave de noueau un protocole sanitaire plus stricte,  mais que l’ensemble des salles réservées aux activités sociaux-cultuelles, sportives, sont fermées. Dans les créches et les écoles, un protocole sanitaire renforcé s’applique, avec port du masque dés l’âge de six ans, les directeurs disposant d’un stock de secours au cas où des parents auraient des difficultés à en acheter, car c'est malheureusement à leurs charges comme l'a décidé le gouvernement,  et les cantines restent ouvertes. Enfin, suite aux attentats, la surveillance a été renforcée autour des écoles et des lieux de culte depuis Vendredi. ET le réseau municipal de solidarité a été ré-énitié. 

    Lundi 2 Novembre

    A 10H dans les écoles, collèges et lycée de Vanves : Rentrée des vacances de la Toussaint avec un hommage à Samuel Paty professeur d’histoire-géographique victime d’un terroriste

    A 12H15 à Saint François, à 18H30 Chez les Bénédictines et à 19H30 à Saint Remy : Messe des défunts qui a été maintenu mais en respectant les régles de distanciation et le port du masque commence fut le cas pour les messes célébrant la Toussaint hier (Cf photo de l’église St Remy) La Mairie avait installé, ce week-end,  un stand de vente de fleurs à l'entrée du cimetière rue Marcel Martinie pour permettre à chacun d’acheter des fleurs et de fleurir les tombes de ses défunts. Une voiturette électrique a été mis à disposition  pour aider les personnes ayant des difficultés de déplacement, à se rendre au cimetière

    Mercredi 4 Novenbre

    A 19H30 par web conférence : La soirée de présentation de l’encyclique «Fratelli Tutti » par le pére curé B.Auville qui proposera une lecture guidée de ce document publié par le pape Français de la fête de Saint François d’Assise, est maintenue mais par web-conférence

    Samedi 7 Novembre

    A 10H15 Sur Zoom : Café Théo à distance. «C’est la solution trouvée après le report de ses réunions à cause du confinement puis du contexte qui ne nous permet pas d’organiser nos rencontres comme par le passé, et ce pour quelques mois au moins. Beaucoup d’entre nous sont, selon la terminologie officielle, «fragiles» et nous ne voulons faire prendre aucun risque à personne» expliquent ses animateurs dans un mail envoyé aux participants habituels. C’est pourquoi ils ont décidé d’organiser cette première rencontre, par zoom (OD de réunion : 757 6367 6593 - Code Secret : nN9yrJ), pour échanger sur cette période et la façon dont ils l’ont traversé, et sur cette année 2020/21 qui risque d’être aussi particulière, avec ce reconfinement

    A 16H30 au PMS A.Roche : Le Match de football prévu entre Expograph Vanves – Grande Vigie FC 81 dans le cadre du criterium R1 a été annulé comme celui de samedi dernier puisque seul les clubs professionnels peuvent continuer à s’entrainer et à se rencontrer dans le cadre des championnats