Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rue de la république

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    EMBOUTEILLAGES

    Comme prévu, les travaux de rénovation du secteur pavé rue de la République qui ont débuté lundi dernier, ont provoqué des embouteillages avec de logues files de véhicules sur l’axe Larmeroux et Raymond Marcheron (sur la photo) mais aussi dans la rue Antoine Fratacci avec tous ceux qui rejoignaient Issy les Moulineaux, Boulogne ou le périph, par le CD 50,  sans parler du bus 189. La pression devrait peut être moins se faire sentir durant ces deux semaines de vacances scolaires

    TRAVAUX DE VOIRIE RUE HOCHE

    Des travaux de voirie débute aujourd’hui rue Hoche jusqu’au 26 Novembre. En raison de l'état dégradé du revêtement de la chaussée et des trottoirs de la rue Hoche, des travaux de réfection étaient devenus nécessaire. Ils consisteront à rénover les trottoirs et la chaussée. Le stationnement des véhicules sera interdit de 8h à 17h30. La circulation des véhicules pourra être ponctuellement interdite. L'accès des riverains et des véhicules de secours sera maintenu.

    CAMBRIOLAGES : +95,24%

    Une édition du Parisien de la semaine dernière que si le nombre de cambrioolages avait baissé de 22,62% dans les Hauts de Seine,  entre 2019 et 2021, ce n’est pas le cas dans certaines communes dont Vanves : +95,24 % puisqu’ils sont passés de 42 en 2019 à 82 en 2021, mais aissi ses voisines comme Malakoff (+21,57%), Issy les Mouineaux (+1,63%) «La municipalité en est bien informée et il s’agit d’un point d’attention» soulignait Bernard Gauducheau, maire de Vanves. Il mettait notamment en avant les mesures prises, comme «la lutte contre les squats, qui abritent parfois les auteurs de ces faits, et la surveillance quotidienne de lieux repérés comme futurs lieux de squat afin d’éviter toute nouvelle installation».

    TOUSSAINT

    A Vanves, la Toussaint sera célébré lundi 1er novembre aux heures normales des messes, 10H à Saint François, 10H30 Chez les sœurs bénédictines, 11H30 à Sait  Remy. Les prêtres seront présent à 16H le mardi 2 Novembre à 16H pour bénir les tombes. Les messes pour les défunts, ce jour là se dérouleront à 12H à Saint François, à 18H30 chez les sœurs bénédictines et à 19H à Saint Remy

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    DES TRAVAUX RUE DE LA REPUBLIQUE

    Les vanvéens ont pu découvrir ces jours-ci des panneaux jaunes leur annonçant des travaux de reprise partielle de la chaussée  rue de la République entre la rue de l’Eglise et le boulevard du lycée. Ce qui impliquera la fermeture totale à la circulation du 18 Octobre au 12 Novembre, de jours comme de nuits est-il précisé. Ce qui devrait générer une gêne considérable, car de nombreux automobilistes empruntent cette rue en descendant de la rue Larmeroux, surtout le matin pour rejoindre le Bd du Lycée, Corentin Celton…Plus que durant l’été où la place de la République devient piétonne, mais que le week-end. D’autant plus que ceux qui descendent de Clamart et du Fort d’Issy ne peuvent plus passer par la rue Pruvot. Résultats prévisibles : des embouteillages rue Raymond Marcheron qui sera surbookée, de surcroît avec le passage de deux bus dans chaque sens, le 59 et le 189. N'aurait il pas fallu prévoir ce genre de travaux durant les vacances d'été, à moins qu'il y ait une urgence  

    DES COMMERCES MIS EN AVANT

    Après avoir financé des articles sur certains commerces sur le site petitscommerces durant les vacances d’’été, la mairie a lancé en octobre, une exposition photo de ses petits commerces de proximité dans la ville, et notamment sur les grilles du square F.Mitterrand le long de la rue A.Fratacci. une façon de les soutenir, à défait d’un mois du commerce abandonné depuis la crise sanitaire, et de raconter comme cet éré, à travers ses  articles, leur histoire, partager leur savoir-faire et valoriser leur engagement. Mais il en manque encore

    LA VENTE DES TICKETS DE METRO SUPPRIME

    À partir du 14 octobre, il ne sera plus possible d'acheter des carnets de métro aux automates de certaines stations de métro à Paros et dans la Métropole du Grand Paris. Cette mesure fait partie du projet de modernisation des titres de transports. Ils laissent donc leur place à des alternatives dématérialisées plus avantageuses selon la RATP. Cette suppression s’effectuera en trois étapes :  Fin de la vente dans certaines stations parisiennes comme Champs-Elysées Clémenceau, Bourse, Jussieu, Duroc ou encore Esplanade de la Défense.  La deuxième phase aura lieu en janvier 2022 dans 176 stations supplémentaires. Et au printemps 2022 de la même année. Le ticket ne sera plus vendu qu’au prix de 2 € à l’unité

    La RATP cherche à privilégier des alternatives dématérialisées, comme le pass navigo Easy, une carte qui peut être rechargée de tickets dématérialisés, à l'unité ou en carnet. Pour les usagers du bus, un ticket de dépannage peut aussi être acheté par SMS au prix de deux euros. Les voyageurs peuvent également charger leurs titres de transport directement sur un téléphone Android ou IOS.