Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

projet municipal

  • LES QUESTIONS TRES PERTINENTES DE L’OPPOSITION SUR LES ORIENTATIONS BUDGETAIRES DE VANVES

    Les huit conseillers municipaux des groupes LREM et EELV ont posé des questions après la présentation des orientations budgétaires lors du conseil municipal de samedi dernier,  pour demander précisions et éclaircissements auxquels les maires adjoints ont tenté de répondre

    Gabriel Attal  (LREM)a ouvert le feu en constatant que « la crise sanitaire impacte tous les niveaux et nécessite une mobilisation de tous. Les dotations de l’Etat ont été maintenus par le gouvernement qui soutient les collectivités locales, à travers la CAF, le plan de relance dont bénéficie Vanves avec l’aide à l’isolement thermique des bâtiments, le soutien à l’emploi des jeunes, et le service civique». Ce qui a suscité une précision de Sandrine Bourg qui a indiqué que l’ESCAL recrute chaque année un jeune en service civique. Anne Caroline Cahen, maire adjoint chargé des sports a précisé que  « durant la crise on a constaté un décrochage des jeunes des activités sportives que la journée de l’Olympisme devrait permettre de rattraper »  

    Jean Cyril Le Goff (LREM) s’est interrogé sur la mise en place de cette structure renforçant l’attractivité touristique et le lien avec une coffre plus diversifiée de la culture. «Notre objectif est d’avoir une offre culturelle  qui corresponde à ce que demande les vanvéens, ce qui n’était pas toujours le cas à les entendre, et à agir avec les différents acteurs culturelles de la ville dont les associations » a indique Dominique Broez, maire adjoint chargé de la culture qui souhaite faire mieux connaître Vanves à l’extérieur : «Nous avons engagé une refonte du SIAAV et son étoffement en lien avec les activités touristiques et culturelles qu’il méne grâce à une meilleure offre» a précisé Erwan Martin maire adjoint chargé ses animations et de la vie associative. «L’objectif est d’atteindre 8 policiers municipaux  à terme. Nous sommes à 3 pour l’instant. 2 devraient être recrutés d’ici le printemps » a  répondu Kevin Cortes à JC Le Goff (LREM) qui avait posé une question sur l’augmentation des agents municipaux et notamment des effectifs à la police municipale et chez les médiateurs : Il a précisé que l’intervention des médiateurs devrait s’étende de Mai à Octobre en 2021 au lieu de Juin à Octobre. Sandrine Bourg maire adjoint chargée de la solidarité a indiqué que le CCAS s’étoffre avec 3 agents dont une stagiaire « afin de pouvoir accueillir davantage de personnes en recherche de secours, d’informations, d’accompagnements. CE renfort de l’équipe social permettra également de renforcer les prises de contacts téléphoniques et les visites à domicile aux personnes âgées dans le cadre de la lutte contre l’isolement», tout en répondant aussi à Aurélie Zaluski (EELV) qui insistait sur l’augmentation des actions du CCAS

    Séverine Edou (LREM) s’est étonné d’une baisse des droits de mutation alors que les constructions se développent dans Vanves  auquel Bertrand Voisine, adjoint aux finances,  dans son style inimitable,  a répondu qu’il a noté un ralentissement des ventes hors programmes neufs. Interrogé sur la mise en place de composteurs par l’association Graine en ville, la municipalité lui  a répondu  que deux devraient être installés en ville pour commencer et que GPSO devrait revenir sur sa politique de collecte des déchets

    Thibaut Lejeune (EELV)n’a pas manqué de relever de la ville a eu 40 000 € d’amendes pour non respect de la loi SRU, alors que la municipalité précisait que le taux de logements sociaux est de 24,39% début 2021 Alors qu’il était de 23,25% auparavant. Loic Michenaud (EELV) a souhaite que les associations vanvéennes compétentes et très présentes en matière de vélo depuis des années soient associés à la Maison du vélo qui devrait être un véritable service municipal à entendre l’exécutif municipal  et demandé une taxation des logements ArBnB

  • UN CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES DE 3H35 CONSACRE AUX ORIETATIONS BUDGETAIRES ET AU PROJET MUNICIPAL

    Le conseil municipal de Vanves s’est tenu hier matin durant 3H35/40mn  dont deux heures consacrées au débat d’orientation budgétaire (DOB) 2021, à 9 délibération dont un vœu sur la retransmission sur Internet du Conseil Municipal et 5 questions d’actualité sur l’affaire Yuriy, 2 sur les vaccinations, une sur l’analyse des besoins sociaux, et sur le projet d’extension de l’école du Parc sur lesquelles le blog reviendra.

    Heureusement, pour la première fois, ce DOB 2021 a été intéressant par, certes de longs exposés, de Bertrand Voisine adjoint aux maire chargé des finances toujours lu d’un ton monocorde, et d’Ury Israël qui a fait le lien avec la mise en œuvre du projet municipal, mais aussi les questions posées par chaque conseiller municipal d’opposition avec des réponses apportées par les maires adjoints concernés. Le maire pour l’ouverture des débats a reconnu que la préparation de ce budget 2021 est un exercice spécial durant une période spéciale, à cause de cette crise sanitaire et économique qui a  un  impact sur les finances locales avec une baisse recettes des produits provenant de la prestation de nombreux services communaux  de 1,3 M€ ( - -420 000 € de droits d’occupation d domaine piblicx, - 150 000€ sur les activités socio-culturelles ; - 180 000 dans le sports notamment la piscine, -350 000 € pour les créches et accueil de loisirs, - 200 000 € pour d’autres services) ,  une hausse des dépenses courantes de 1 M€ sans parler d’une augmentation des charges de personnel (+230 000 €)… compensé  heureusement par la CAF pour la petite enfance, l’aide exceptionnelle aux communes du CD 92 pour lutter contre la pandémie (200 000 €) et l’Etat avec des aides exceptionnelles à la culture et pour l’achat de fournitures anti-covid-19 comme l’a expliqué Bertrand Voisine : «Malgré tout la baisse des recettes impacte l’autofinancement :  l’épargne brute de la ville s’éléve à 4,6 M€, et l’épargne disponible à 2,8 M€» a-t-il précisé en notant que l’encourt de la dette passera de 11 à 19 M€ pour financer un solde de 8 M€ sans compter les subventions que recevra  la ville de la Région, du département…" a précisé ce dernier . «Notre bonne santé structurelle a limité l’impact de la crise sur nos finances. Mais en 2021, il faudra tenir compte de cette tempête sanitaire. On doit rassurer nos concitoyens, les accompagner et privilégier les actions limitant les effets de la crise (entraide sociale, solidarité, aider les secteurs particulièrement touchés comme le commerce et les artisans, la culture, le sports…) tout en ayant la volonté de participer à l’effort national (de relance) avec prés de 13 M€ d’investissement » indiqué le maire  en citant la rénovation-extension de l’école du Parc (5,5 M#), le PMS, le réaménagement des courts de tennis 1 et 2, la réfection de la piste d’Athlétisme et la construction de la médiathéque.


    Ury Israël a indiqué que 120 projets ont été élaboré dans le cadre du projet municipal, que l’équipe municipale a travaillé sur le calendrier, avec des objectifs et des priorités. Une quarantaine a été pré-sélectionnée pour la 1ére phase du déploiement de ce projet qui s’accordent avec les effets de la crise qui l’a conduit à réorienter ses priorités sur l’entraide sociale, la solidarité avec un renforcement du CCAS, la mise en place d’un transport à la demande, la recherche de solutions pour les victimes de violences familiales), le Réseau Municipal de Solidarité, mais aussi dans d’autre secteurs : Le commerce avec une aide à la rénovation des vitrines, à la boutique éphémére avec un local rue J.Bleuzen après celui de la place de Lattre de Tassigny, , le marché, avec le choix d’un nouveau prestataire après une réflexion intégrant diagnostic, proposition, plan d’action et choix d’un mode de gestion le mieux adapté. La culture avec le développement d’une programmation musicale, la création d’une structure renforçant l’activité touristique de la commune. Le sport avec la création d’un parcours santé , l’organisation d’une journée de l’olympisme, le développement du sport féminin dans les clubs. La Jeunesse avec la mise en place d’un service spécifique pour les 15/25 ans. La mobilité douce avec le vélo : création d’un espace multiservice, future maison du vélo, de nouvelles pistes cyclables, accroche-vélos dans l’espace public, accompagné d’un nouveau plan de déplacement et de stationnement. La sécurité avec une augmentation des effectifs de la police municipale de 3 à 8, , une extension de l’action des médiateurs  Enfin en matière d’urbanisme, une étude patrimoniale sur le bâti, l’élaboration d’un PLUI(Plan local d’urbanisme intercommunal) avec GPSO.

    Ainsi le budget 2021 quisera voté en Mars, s’élévera à 44,6 M€ en fonctionnement et 12,8 en investissement. Cette présentation a suscité des questions de l’ensemble des élus de l’opposition de chaque sur lequel le Blog reviendra demain

  • RETOUR SUR LA PREMIERE REUNION PUBLIQUE VIRTUELLE DE LA MUNICIPALITE SUR ZOOM (Suite et fin) :

    Durant cette réunion de 2H20 mn, de multiplesquestions ont été posées concernant le projet municipal : «On a commencé à analyser les priorités sur les 120 projets inscrits au programme de notre équipe municipale» a indiqué Ury Israël, maire adjoint chargé du projet municipal  et notamment deux : Etendre l’action des médiateurs de rue  durant la période de l’été, et l’insertion de la transition écologique dans le PLU.

    Le patrimoine a été abordé avec les glacières du parc Frédéric Pic (sir la photo) qui ont été retenus par le loto du patrimoine : «La ville se préocupe depuis 30 ans de ce patrimoine classé, unique, privilégié, inaccessible (pour des raisons de sécurité. Mais le projet de rénovation est onéreux. C’est pour quoi ce loto du patrimoine est une aubaine. Mais le montant restant à la charge de la ville, est important » a indiqué Dominique Boez maire  adjoint à la culture.

    L’adjoint à l’urbanisme a fait le point sur le chantier du Grand Paris Express : « les différents planchers ont été mis en place, mais pas tous, car si le tunnelier Ellen est arrvéede Bagneux le tunnelier Laurence parti du pont de Sévres arrivera à l’autimne 2021. Les tavaux de génie civil pourront continuer avec l’émergence côté rue du Clos Montholon, suivi du réaménagement de la gare SNCF-Transilien sur la ligne Paris Montparnase et du tunnel piétonnier » a-t-il indiqué. «De nombreuses réunions sont en cours pour réaménager le quartier, sa circulation et les transports en commun entre les 4 Villes concernés, les deux intercommunalités et le département ».

    Ainsi que sur les déplacements en ville en déployant plusieurs projets : le passage en ville 30 km/h, la généralisation du double sens pour les vélos, la création de pistes cyclables notamment sur l’axe du CD 50 (E.Laval, A.Fratacci, Bd du Lycée), la sensibilisation au partage de l’espace public. Un vanvéen a d’ailleurs fait remarquer que les lycéens de Michelet remontaient toute la rue Mary Besseyre jusqu’à la place de l’Insurrection et roulaient sur les trottpirs entre l’hôtel de ville et ce carrefour. «C’est un souci ! Des vanvéens se plaignent ! » Un autre s’est inquiété de la propreté de la rue Louis vicat, question récurente aux réunions publiques du Plateau : « Un travail important est réalisé avec la ville de Paris  et la mairie du XVe sur cette rue mal considérée. On leur rappelle que c’est une rue qui leur appartient, et qu'elle doit l’entretenir » a-t-il indiqué en précisant «qu’un travail en commun est en cours pour la réaménager avec la requalification des immeubles donnant sur cette voie parisienne »