Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

eglise saint francois

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE EN ZONE ALERTE RENFORCEE

    Du fait du Covifd-19 et du nouveau tour de vis effectué en Ile de France classée Zone en alerte renforcée, peu de rendez-vous, de manifestations, d’animations, de vernissage d’exposition… bien sûr du fait des restrictions à toute forme de rassemblement. La préoccupation du moment était le devenir de Bio C Bon fréquenté place de la République par de nombreux vanvéens, après la mise en liquidation de la maison mére. Le magasin de Vanves ne devrait pas fermé car franchisé, mais il devra sûrement se fournir ailleurs, auprés d’autres chaînes spécialisés,  en produits bio

    Mercredi 30 Septembre

    A 16H30 place de la République : Sensibilisation à la pratique du vélo, grâce à des ateliers pratiques et pédagogiques de sensibilisation pour rouler en toute sécurité et adopter les bons comportements.

    Dimanche 4 Octobre

    A 10H à Saint François (sur la photo lorsd’une cérémonie présidée par Mgr Aupetit alors évêque du 92) : Fête patronale avec messe solennelle à 10H suite d’un apéritif, mais pas de déjeuner partagé à caue de la crise sanitaire,  et une bénédiction des animaux à 14H sur la parvis car «depuis les temps anciens, l’église propose de bénir les animaux, Saint François étant le patron des animaux »

  • LES RENDEZ-VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE AUTOMNALE

    Pas un jour de cette semaine ne s’est passé sans un événement quotidien relayé par les réseaux sociaux des pieds noirs avec leur grillage party (sur la photo) lors d’un dimanche sénatoriale tristournet pour Vanves, à la soirée « Orfeo Negro » à la pizzeria Il Giardino avec l’ESCAL. Entretemps, la saison du théâtre Le Vanves 2017-18 était présenté mardi,  un court conseil municipal s’était déroulé, Mercredi, des nouveaux citoyens français ont été accueilli à l’hôtel de ville Jeudi, Boyugues a procédé à la cérémonie du drapeau qui marque le fin du gros oeuvre, sur le chantier de la résidence Niwa avec l’ouverture de l’appartement témoin, vendredi et le champion de natation Camille Lacour a failli venir en catimini à Vanves à l’invitation de la section de Natation. Comme le remarquait une vanvéenne, que d’événements pour une si petite commune, sans compter tout ce qui se déroule dans les coulisses. Même le kiosque  du Plateau est ouvert depuis Jeudi, et même le dimanche matin, ce qu’ont apprévié beaucoup d’habitants. «Aller acheter son pain, l’Equipe et le JDD puis aller prendre un café au Soleil Levant, et tout cela à pied, voilà un plaisir du dimanche matin retrouvé» confiait un habitant. Une cliente aurait même demandé au Kiosquier s’il vendait le journal l’Humanité

     

    Mardi 3 octobre 2017

    A 19h au Théâtre de Vanves : Cocktail des présidents des associations

    Mercredi 4 Ocobre

    A 14H chez Oprodz : Apprentissage de la photo pour les enfants et ados dans le cadre du mois du commerce

    A 19h à l’église Saint-François : Fête de la Saint-François et inauguration de la statue Saint-François sous la présidence de Mgr Aupetit Evêque du diocése des Hauts de Seine et le pére Bertrand Auville curé de Vanves

    Jeudi 5 Octobre

    A 20H au Bristol : Soirée dégustation autour du jazz « The Blues Brothers » dans le cadre du mois du commerce

    Vendredi 6 Octobre

    A 20H au Tout Va Mieux : Soirée claquettes et ambiances musicale sur le théme du film « The Artist »

    Samedi 7 Octobre

    De 9H à 13H au marché : Promotion exceptionnelles chez l’ensemble des commerçants qui distribueront des cabas

    A 10H30 à la Créperie La Girafe : Reprise du café Théo sur le théme : « Quelle place pour le plus faible »

    A 14H Chez Optique Nicorelli : Atelier « transformation et personnalisation des lunettesde soleil

    A 20H aux Platanes : Soirée cubaine « Buena Vista Social Club 

  • LES PAROISSIENS DE VANVES ECLAIRES SUR LA POLITIQUE A LA LUMIERE DE L’EVANGILE PAR LE PERE VALADIER

    Beaucoup de vanvéens s’étaient déplacés à la paroisse Saint François Mercredi dernier pour assister à la Conférence sur « la politique à la lumière de l’évangile » donné par le pére Paul Valadier, un jésuiste  qui a dirigé la revue Etudes et a enseigné à Science-Po. Une initiative du père curé de Vanves, Bertrand Auville qui est aussi pour l’évêque de Nanterre chargé des relations avec les élus du département, ce qui l’amène à organiser ou à participer à de tels débats ou conférences durant une année où l’actualité sera très politique avec les élections. Mais une telle conférence permet de prendre un peu de  recul par rapport à l’actualité immédiate   

    Le pére Valadier s’est appuyé sur son dernier ouvrage « Sagesse biblique, sagesse politique » et a développé 4 thèmes pour « montrer que la foi apporte une vision large sur le vivre ensemble » et expliquer que  « ces écritures sont une source de réflexion qui féconde nos choix politiques ».  Ainsi la Bible nous offre « une immense histoire pas seulement de l’âme mais aussi de l’humanité… qui n’est pas à l’eau de rose »… .  « Et cette histoire a un sens. Mais nous sommes engloutis dans l’histoire immédiate.  La foi chrétienne nous ouvre une perspective d’avenir allant à l’encontre du présentisme » a-t-il expliqué en insistant sur « cette histoire qui est mêlée de bien et de mal, d’ambiguité comme c’est le cas avec l’atome, le numérique… ces magnifiques instruments qui peuvent se retourner contre leurs créateurs. Il faut accepter cet entremêlement du bien et du mal. Il faut laisser les choses se féconder. Tout acte politique passera par le compromis. Il sera faîte de tâtonnement »

    Pour le pére Valadier, « il faut avoir le souci des générations futures : Quelle type de planète allons-nous leur donner. Nous avons conscience que l’avenir nous concerne aussi ! Ou sinon à quoi bon avoir des enfants ? Il faut avoir le sens de la solidarité, car nous sommes tous embarqués dans le même bateau, dans une immense aventure. Alors que l’individualisme nous dévore, on ne peut se contenter de se regarder soi-même » a-t-il encore développée en soulevant le problème grave entre foi et moral. « La sagesse biblique nous donne trois références : Tout d’abord si la politique est essentielle, elle n’est pas le tout de l’homme. On ne rentre pas dans le royaume de Dieu par la force comme en politique. Nous sommes les citoyens des cieux. Ensuite toute autorité vient de Dieu ! C’est à dire qu’il est le vicaire, qu’il a à rendre compte comme les députés. Enfin, les écritures nous invitent à la vigilance. Ne dormez pas ! Et la vigilance appelle à l’intelligence, car elle veut dire réfléchir, discerner. On a besoin de minorités, de chocs prophétiques qui secouent le cocotier, comme le pape François qui souhaite que la méditérrannée ne devienne pas un mouroir »