Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

département hauts de seine

  • BIENTOT DES ARCHIVES DE VANVES SUR l’OPEN DATA DEPARTEMENTAL

    Dans le cadre de la politique Open Data du département des Hauts de Seine, le Conseil départemental a mis en place une plateforme dés 2012, modernisée depuis, pour la rendre plus accessible en 2017, avec 173 jeux de données. Il a développé le partenariat  autour de l’Open data avec notamment le musée Albert Kahn pour mettre en ligne plus de 60 000 autochromes, 2000 cartes postales d’époques,  l’université de Nanterre X, la Chambre des Métiers et maintenant les communes. Il a signé avec Suresnes une première convention pour mettre en ligne une partie de ses archives. Et maintenant avec d’autres communes dont Vanves d’après une délibération votée lors de la dernière commission permanente, le 14 Mai

  • 2éme CONTRAT DE DEVELOPPEMENTPOUR VANVES AVEC LE DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE

    Isabelle Debré, vice président du Conseil Départemental des Hauts de Seine (CD 92)  était dans l’assistance lorsque le Conseil Municipal du 28 Juin a délibéré sur le contrat de développement entre le département et la ville. Vanves avait été en 2013 une des premières villes à s’engager dans un tel partenariat financier pour une période de 3 ans qui s’est achevé le 31 Décembre 2015. Les deux collectivités ont engagé des discussions pour préparer un second contrat départemental pour la période 2016-18  qui a été ainsi avalisé par les élus vanvéens après les élus départementaux lors de la Commission Permanente. « Les avantages du dispositif sont nombreuses pour les deux parties. Pour le département, il uniformise, simplifie et rend plus lisible son cadre d’intervention, et affirme son rôle de partenaire auprès de la commune. Pour la vile, il garantit un financement pérenne  sur des projets structurants et des actons de proximité de son choix » indique t-on au CD 92

    1 507 500 € seront consacrés à l’investissement avec plusieurs projets : La réhabilitation du bâtiment abritant le service qualifié pour l’accueil et l’animation des retraités (234 000 €), la réfection du 2éme étage des escaliers de l’école élémentaire Marceau (290 0000 €), la rénovation de la piscine R.Aveneau (325 000 €), la rénovation du gymnase Maurice Magne (150 000 €), la réfection du terrain d’honneur (sur la photo lors d'un match d'Expograph Vanves) du PMS A.Roche ( 508 500 €). 1 452 000 € seront consacrés au fonctionnement avec 1,02 M€ pour les structures municipales d’accueil de la petite enfance, 123 000 € pour la culture, 246 000 € pour le sport, 63 000 € pour la coordination gérontologique

    Depuis 2013,  ces contrats de développement  ont permis l’émergence de nombreux projets d’envergure grâce  à un engagement du CD 92 de prés de 156,5 M€ dont 96,3 M€ en investissement, auprès de 27 communes . Plus de 110 opérations d’investissements ont été ainsi financés : 40 M€ ont été consacrés aux équipements scolaires (Groupe scolaire Jules Verne à Chatenay) , 17 M€ aux équipements sportifs (piscine du fort à Issy), 15 M€ aux aménagements urbains en investissement, 45 M€ aux crèches en fonctionnement…

    Le premier contrat de développement entre Vanves et le département se montait à  2 776 861,81 €  dont 1 388 689,81 € en investissement et a permis la mise aux normes accessibilité, sécurité-aménagement du stade André Roche (395 000 € ),  la réfection compléte de la toiture de l’hôtel de ville et de ses façades (226 000 €), le réaménagement de l’aide droite de la créche Pomme Cannelle (75 000 € ), la réfection du premier  étage de l’école élementaire Marceau (273 250 € ),  le réaménagement du biblio club  (83 750 € ), la réfection du 1er  étage de l’école élémentaire Larmeroux (297 000 € ) et  l’aménagement de la mini créche « Pain d’Epices » (38 689,81 € ) dans le local du 1 rue de Châtillon

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    ABANDON : Suite à une nouvelle rencontre entre l’association « Agir pour le Plateau » et le maire ses derniers jours, Bernard Gauducheau leur a dit avoir  revu sa position et reporté la décision  à la rentrée 2017 sur la fermeture du centre Albert Gazier. Se responsables avaient insisté sur le fait que « ce lieu culturel et social n'est pas situé dans un espace excentré, comme dit publiquement, mais dans le quartier du Plateau » et « qu'il aurait pu impliquer les habitants dans cette décision locale au lieu de décider seul ».

    DISPARITION : Une figure de la vie politique parisienne et du XVéme arrondissement de Paris a disparue au début de ce mois de Mai à l’âge de 88 ans : Jean Chérioux. Elu au Conseil de Paris et au Sénat entre 1965 et 2004, il n’était pas un inconnu à Vanves où sa famille était propriétaire de quelques immeubles, notamment dans la rue Pasteur face au square Jarrousse. Il entretenait d’excellents rapports avec la ville de Vanves et notamment les maires G.ORillard et D.Morin. Il fit partie de ces élus gaullistes du XVème qui permirent l’élection de J.Chirac à la tête de la ville de Paris. Isabelle Debré, vice présidente du Sénat, qui a représenté le président Larcher à ses obséques rappelle qu’elle avait repris Sénat,  le dossier de la « participation » si chére au Général de Gaulle, puisqu’il gérait le groupe ou la commission sénatoriale qui planchait sur ce thème   

    VENTE : La Commission permanente du Conseil Départemental des Hauts de Seine de lundi dernier a approuvé la cession de l’immeuble à l’angle de la rue du Docteur Arnaud et de l’avenue dela Paix qui appartenait au Conseil  Départemental à l’Office Public départemental HLM des Hauts de Seine  (Hauts de Seine Habitat) pour un montant de 4,1 M€. Il est constitué de 20 appartements, 27 caves et 20 emplacements de parkings