Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil métropolitain

  • LES RENDEZ-VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE MARQUEE PAR LA DROITE EXTREME ?

    Mardi 28 Mars

    A 18H à la galerie du Théâtre (Festival artdanthé) : Vernissage de l’exposition  « Image construite » de Constance Nouvel & Sophie Ristelhueber

    A 20H à l’école Marceau : Grande réunion du Comité Franco-Libanais du 92 avec François Fillon » sur le théme « quelle liberté pour la France » en présence de Charles Beigbeder, Isabelle Debré, Pascale Kaazan

    A 20H à Panopée (Festival Artdanthé) : « Structure couple – Pourqui tu pars ? » performance de Lotus Edde, Khouri & Christphe Macé suivi de « Mercurail Feorges » de Dana Miche

    Jeudi 30 Mars

    A 18h30 à la Maire de Bouloigne : Conseil territorial de l’EPT GPSO

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « Sur l’interprétation – titre de l’Instant » création de Yaïr Barelli

    A 21H au Théâtre Le Vanves (Festival artdanthé) : « Ottof » de Bouchra Ouizguen

    Vendedi 31 Mars

    A 9H Au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe au Conseil Métropolitain

    A 10H au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré participe à la séance plénière

    A 19H45 à l’école Larmeroux : Le Mouvement Sens Commun organise une conférence débat sur « quel avenir veut on pour la France ? » avec Christophe Billan président de Sens Commun qui soutient François Fillon.

    A 20H au monastére des Bénédictines : Conférence sur « Passeport pour le ciel – explorer la Pâque de Saine Thérése de Lisieux » anilée par Soeur Camille Bessette

    Samedi 1er Avril

    A 18H au théâtre Le Vanves (festival Artdanthé) : « Maintenant l’apocalypse » de Nans Laborde Jourdàa et Sarah Le Picard

    A 20H à Panopée (Festival atdanthé) : « Elephant Rock » de Jonathan Schatz

    A 22H au Théâtre (Festival atdanthé) : « Clan » de Herman Diephuis suiiv dela fête de clôture du festival

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES DE LA SEMAINE DE LA MUSIQUE… ET DE L’ETE…PEUT ETRE ?

    En tous les cas, le parc Frédéric Pic avait hier après-midi un « air’de fêtes » avec ses animations, ses spectacles, sa fanfare qui se promenait à travers les allées. Beaucoup de vanvéens étaient venus en famille profiter d’un temps clément, même s’il n’est pas encore tout à fait ensoleillée. Une bonne introduction à la fête de la musique et peut être de l‘été.

    Lundi 20 Juin

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré siége à la commission permanente

    A 18H30 à l’espace Giner : Vernissage de l’exposition de Sylvianna Le Martelot, « Histoire Bleue » (jusqu’au 1er Juillet). Depuis 1995, cette artiste vanvéenne  consacre son temps libre à la peinture en parallèle de l’enseignement. Elle participe à divers évènements et création d’expositions : «Ma palette oscille entre ces tons doux de terre et ceux plus violents de noir et de rouge. Le sable, la mer, le sang, l’ombre profonde se mêlent pour mieux accompagner ces écritures arrachées à la poussière du temps…ou inventées. Les écritures anciennes, les partitions, les traces, les signes dans leur infinité sont employés comme vecteur d’énergie et d’émotion. L’écrit comme trace de vie. »

    A 19H sur le Mail Jean Jaurés : « Grand Bal – Danses traditionnelles d’Angleterre et d’Irlande »

    Mardi 21 Juin

    A 17H30 place de la République et square Jarrousse : Fête de la musique avec une scène locale ouverte aux amateurs  musiciens de Vanves et d’ailleurs, en solo ou en groupe

    A 18H au square Marceau : Scéne locale avec Hauts de Scénes Chansons

    Vendredi 24 Juin

    A 9H au Conseil Economique et social : Réunion du Conseil de la métropole auquel participe Bernard Gauducheau

    A 18H chez les bénédictines(Prieuré Sainte Bathilde) : A l’occasion de la fête de Saint Jean  Baptiste, patron de la congrégation des sœurs bénédictines, Anne Guilbert entrera au postulat

    Samedi 25 Juin

    A 10H à Meudon (centre sportif Marcel Bec) : 6éme festival des sports nature organisé par GPSO avrec de multiples activités et compétitions sportives pour tous les âges  et 3 temps forts : Le lancement d’une Fitness boutique bouutique Tour, un funambule del’extrême avec Nathal Paulin, et des voltiges et pirouettes aériennes aved des trapézistes de la compagnie Mars Albes

    A Panopée (jusqu'au 3 Juillet : La compagnie « l’Échauguette » invite les vanvéens  à 14 représentations, avec plus de 80 acteurs amateurs, de 7 à 77 ans.

    A 20H30 chez les bénédictines (Prieuré Sainte Bathilde) : A l’occasion de la 11éme nuit des veilleurs, temps de priéres animé sur le thème « qu’as-tu fait de ton frére étranger ? » organisé par l’ACAT (Action des Chrétiens pour l’abolition de la torture).

  • CE QUE L’ON NE VOUS PAS DIT A VANVES SUR LA METROPOLE DU GRAND PARIS : 2) Les travers du conseil métropolitain

    Si l’une des régles de cette Métropole du Grand Paris est de rechercher le consensus pour avancer, comme c’est le cas au sein du Syndicat mixte d’Etudes Paris Métropole (crée à Vanves en Juillet 2007)  qui rassemble les maires de la petite et de la grande couronne, son conseil métropolitain n’en est pas moins tombé dans les travers d’une assemblée locale ou régionale et même nationale  classique

    Ce conseil métropolitain  de 209 Membres, dont à peine un quart de femmes,  comprend  certes un nombre impressionnant de vice-présidents (20) et de conseillers délégués (8) parmi lesquels seulement 5 femmes  - « dont on vient de découvrir pour la plupart, leur intérêt pour la chose… » selon Philippe Laurent (UDI) maire de Sceaux et secrétaire Général de l’AMF   - et surtout la constitution de groupes partisans (93 élus LR, 44 PS, 33 FG/PC, 25 UDI/Modem, 9 EELV et 5 DVD)  : « C’est un comportement de type assemblée nationale ou régionale, totalement contraire à celui d’une assemblée de maires et à l’esprit qui doit l’animer » selon Philippe Laurent (sur la photo derrière Anne Hidalgo)  qui fait partie des pionniers et  se réfère à Paris Métropole bien évidemment. « Les premières réunions montrent de façon éclatante le fossé culturel entre les élus parisiens (66)  - un petit tiers du conseil métropolitain – et les maires (131) : Pour les premiers, tout naturellement, le Grand Paris, c’est Paris en plus grand. Ils ne comprennent pas comment fonctionne une commune de 20 000 ou 30 000 habitants de banlieue, les ressorts de l’identité communale » explique t-il conscient d’un autre fossé  qui est en train de se creuser à grande vitesse, entre ses territoires de la métropole institutionnelle et ceux de la grande couronne : « Nous en sommes tellement conscient que toutes les discussions au sein de Paris Métropole aborde ce problème nouveau. On  voit bien par exemple comment les grandes communautés d’agglomérations de la grande couronne se structurent autour des communes qui gardent notamment la compétence essentielle du PLU alors que les communes de petite couronne se réveillent avec la gueule de bois, en voyant par exemple, le PLU s’éloigner dans des territoires dont la métropole leur dispute le leadership » constate t-il.

    Lors du dernier comité syndical de Paris Métropole, il a été beaucoup question justement de la coopération entre territoires de la MGP  avec les 12 EPT (Etablissements Publics Territoriaux) et de la Grande Couronne avec les 17 grands  EPCI (Etablissement  Public de Coopération Intercommunale) avec quelques propositions dont l’organisation d’ententes entre EPT et EPCI voisins par exemple. Les élus ont marqué un intérêt pour continuer à débattre ensemble des problématiques de territoire, de liens entre petite et grande couronne,  de projets, pour construire une ambition partagée et un destin commun entre la MGP et la Grande couronne. Preuve de l’utilité d’un organisme comme Paris Métropole, dont l’existence a failli un moment être remis en cause,  mais surtout du rôle de la Région Ile de France  avec laquelle la MGP pourrait entre en concurrence alors que leur périmètre aurait pu coïncider. Mais c’est un autre débat sur lequel on reviendra…demain  

    Demain : Un périmétre en question