Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

accueil de loisirs

  • LA RENTREE SCOLAIRE A VANVES : LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES EN PLACE… EN ATTENDANT LES PROBLEMES

    Plus de 2000 écoliers étaient attendus hier dans les écoles maternelles et élémentaires de la Ville si l’on se réfère aux chiffres de l’année dernière : 862 élèves en écoles maternelles (258 à Cabourg, 152 à Fourestier, 129 à Gambetta, 116 à Lemel, 128 à Marceau et 179 au Parc) et 1298 en écoles élémentaires (194 à Cabourg, 188 à Fourestier, 203 à Gambetta, 175 à Larmeroux, 205 à Marceau et 323 au Parc). Il est intéressant de noter qu’un diagnostic présenté voilà peu au Conseil Municipal, faisait apparaître qu’en dehors de la restauration scolaire (1840 enfants pour 7 restaurants maternels et 6 élémentaires) dont la délégation de service public a été renouvelée,  plus de 60% des enfants fréquentant les écoles, ne participaient pas aux activités périscolaires et extrascolaires jusqu’à présent. Les nouveaux rythmes scolaires devraient changer la donne.

    6 phases de réunions de concertations ont été menées entre Mars 2013 et Mai 2014  (10 réunions) avec tous les acteurs de la communauté éducative pour préparer dans les meilleures conditions, la réforme des rythmes scolaires. Une phase de réflexion, de concertation et de décision qu’a menée à bien Marie Françoise Goloubtzoff maire adjoint à l’éducation, la jeunesse et la Prévention durant le précédent Mandat. Selon des sources bien informées, elle aurait bien aimé continuée pour suivre de prés sa mise en place. Mais il en a été décidé autrement puisque sa délégation a été confiée à Jeremy Coste, nouveau maire adjoint, qui s’est bien emparé du dossier, notamment lorsqu’il a fallu le présenter en réunion publique le 12 juin dernier dans une salle La Palestre archi-comble.

    Vanves a ainsi fait plusieurs choix : Tout d’abord le report de son application à cette Rentrée 2014 comme tous les communes altoséquanaises : Cette réforme d’importance nécessite une mise en œuvre de qualité, mûrie par une préparation suffisante afin de prendre en compte la demi-journée scolaire supplémentaire et les temps récréatifs, sociaux, sportifs, artistiques et culturels après 15H30. Cette nouvelle organisation génère une modification importante des structures périscolaires ainsi qu’un coût non négligeable, provisoirement évalué à 150 € par élève » expliquait en 2013 Marie Françoise Goloubtzoff  Et ce report d’un an apparaissait tout à fait justifié lorsqu’était dressée la liste des questions posées par ce passage de la semaine des 4 à 4 jours et demi qui devait nécessiter pour le mercredi, une organisation particulière à laquelle les communes n’étaient pas préparées.

    Ensuite l’Ecole le Mercredi matin : Une enquête menée au printemps 2013 avait montré que le mercredi matin était privilégié (57% contre 33% pour le samedi), et qu’une grande majorité s’était prononcée pour ne pas toucher à la pause méridienne de 2H. Enfin, un déroulement des Nouvelles Activités Périscolaires (NAP) de 15H à 16H30, 2 jours par semaine, en alternance entre chaque secteur de ville, divisée en deux : Plateau (Fourestier, Gambetta et Marceau) les lundis et Jeudis, Bas et Centre (Cabourg, Lemel, Larmeroux et Parc) les mardis et vendredis. Du coup, deux jours par semaine, chaque école effectuera une journée d’enseignement de 6H (3H par demi journée) comme c’est le cas actuellement. Cette disposition est donc dérogatoire au décret du 24 Janvier 2013 relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles qui fixe les heures d’enseignement à 5H30 maximum par jour. Et cette organisation permet d’éviter de recruter plus d’intervenants qu’il n’en faut, si ces NAP s’étaient déroulées en même temps dans toutes les écoles, avec en dehors des animateurs ou éducateurs, des associations (Stade de Vanves, Biblio-club, Fabrique à Brac, La Petite Galerie, les Ateliers d’Expression), des autoentrepreneurs (Yoga, Sophrologie), et le Conservatoire de musique.Plusieurs activités NAP seront proposées par classe axées sur les Arts & Culture, l’Eveils & Sciences, le  sport.

     

    Cette réforme a donné l’opportunité à la municipalité de faire évoluer les temps périscolaires, avant et après l’école afin d’apporter une plus grande cohérence à l’organisation du temps scolaire : Accueil périscolaire (matin de 8H à 8H30  et soir de 16H30 à 19H)) pour les enfants d’âge élémentaire.  2 accueils de loisirs élémentaires (fonctionnant de 11H30 à 19H le Mercredi et 8H à 19H durant les vacances scolaires)  supplémentaires ont donc été ajoutés puisqu’ils y en avaient que  6 en maternelle et 4 en élémentaire.  Un accompagnement scolaire remplace l’étude dirigée (de 17H à 17H45) dans les écoles élémentaires. Le dispositif Coup de Pouce est étendue à  toutes les écoles élémentaires (de 17H45 à 18H30). Elle a décidée lors de son dernier conseil municipal de simplifier les inscriptions pour tous les temps périscolaires,  et d’assurer une facturation au quotient familial pour tous les temps périscolaires (Hors NAP qui sont gratuites) avec une seule grille de tarifs. Comme le reconnaissaient hier des enseignants, des parents d’élèves, et même des élus,  ce n’est pas le jour de la Rentrée qu’il y a eu des problèmes, mais c’est après, et surtout le mercredi, pour les parents qui devront changer leurs habitudes,  surtout pour ceux qui prenaient leur RTT ou s’arrangeaient pour s’occuper des enfants ce jour là