Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10éme circonscription des hauts de seine (vanvesissy)

  • Le projet d’école hoteliére Ferrandi vicime collatérale de la gueguerre politicienne entre le député LREM et l’ex-député UDI de Vanves

    Le magnifique projet d’une école hôtelière Ferrandi de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris Ile de France, dans l’ex-maison de retraites pour prêtres, La Solitude (sur la photo) qui se trouve, pas loin de Vanves, dans le périmètre du séminaire Saint Sulpice, à côté de l’église Saint Etienne et de l’hôpital Suisse, à Issy les Moulineaux  pourrait être abandonné. Tout simplement parce qu’elle pourrait être la victime collatérale de la guéguerre politicienne entre Gabriel Attal député LREM  et André Santini, ex-député UDI de cette 11éme circonscription des Hauts de Seine qui n’a pas apprécié qu’il batte son poulain aux législatives de Juin 2017. 

    Tout le monde sait dans la 11éme circonscription des Hauts de Seine qu’il lui méne la vie dure depuis plus d’un an l’empêchant d’ouvrir une permanence dans sa ville, oubliant de l’inviter aux inaugurations, avançant l’heure des cérémonies patriotiques à la dernière minute, menaçant les associations qui l’invitent ,de couper leurs vivres financières etc…. mais là, le maire d’Issy les Moulineaux  a pris pour prétexte que le député LREM  a été reçu, avant les vacances de l’été 2018,  par les dirigeants de la CCI de Paris IDF à l’école Ferrandi, rue de Vaugirard, qui forment cuisiniers, maitres d’hôtels, avec des collègues franciliens, où, entre autre,  ce projet d’école hôtelière lui a été présenté. Ce que le maire d’Issy les Moulineaux n’a pas du tout apprécié. Du coup, il aurait fait comprendre aux dirigeants de la CCI Paris IDF que ce projet n’était plus d’actualité tout en gardant bien sûr le projet d’hôtel du groupe Accor qui sera construit.

    Ceux-ci veulent croire qu’il est embourbé pour l’instant, considérant qu’ils n’ont pas à entrer dans ce conflit car «il semble qu’ils ne s’entendent pas !». Occasion de rappeler que la CCI Paris IDF est apolitique, qu’elle parle et travaille avec tout le monde. «C’est dommage car on a travaillé 18 mois sur ce projet. Il permettrait d’avoir un hôtel d’application comme nous avons un restaurant d’application à Ferrandi, au lieu d’envoyer les apprentis dans différentes structures hôteliéres». Ce projet aurait permis à Issy les Moulineaux comme à la Région Ile de France de se doter l’une des meilleures écoles de gastronomie, d'accueilli une grande école d'application dans un secteur fortement créateur d'emplois, couplé à une infrastructure hôtelière haut de gamme, d'accueillir un restaurant gastronomique Ferrandi dans cet hôtel.

    A un moment où comme le montre la dernière enquête annuelle de conjoncture de cette chambre consulaire, la dynamique du tourisme impacte le secteur cafés-hôtels-restaurants, qui connait globalement une hausse d’activité, grâce au tourisme qui est reparti, mais souffre malheureusement des problèmes de recrutement. Alors que les jeunes montrent une plus grande appétence à l’apprentissage qui assure un emploi à la sortie des centres de formations