Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

stationnement payant - Page 5

  • LES RENDEZ-VOUS D’UNE SEMAINE POLITIQUE ET TRES PATRIMOINE

    Si  cette semaine sera marquée par la fête du patrimoine, il n’en reste pas moins que la politique sera très présente notamment à l’UMP : Isabelle Debré, Sénateur UMP des Hauts-de-Seine, Vice-présidente de la commission des affaires sociales du Sénat, a annoncé son soutien à François Fillon pour la présidence de l’UMP la semaine derniére, comme prés de 14 Maires UMP des Hauts de Seine et une bonne partie des militants et sympathisants de sa section de Vanves : « Gaulliste sociale, j’approuve pleinement le projet proposé François Fillon aux militants du Mouvement : détermination et courage dans la mise en œuvre des réformes, construction d’une Europe forte, rassemblement des Français, opposition déterminée à la politique menée par l’actuel gouvernement. A ses côtés, j’entend prôner un large rassemblement autour des valeurs de la droite sociale : responsabilité, pragmatisme, encouragement à l’esprit d’entreprise et solidarité envers les plus démunis » expliquait Isabelle Debré après avoir accompagne l’ex-premier ministre à une rencontre avec les jeunes UMP altoséquanais à Boulogne samedi dernier et à assister ce soir à une réunion publique de celui-ci. Ce qui n’empêche pas quelques militants dont Maxime Gagliardi, à apporter leur parrainage à Jean François Copé, et même à Nathalioe Kosciusko Morizet

     

    Du côté du Nouveau Centre, s’il n’y a pas une guerre des chefs pour le prochain congrés, c’est devenu aussi compliqué que chez les Verts, après la création d’une Fédération Européenne Démocrate (FED) par Jean Christophe Lagarde. « On est pour l’instant, un peu dans l’expectative. Un certain nombre de décisions au niveau des parlementaires du NC seront prises à la Rentrée. Je pense que de nouvelles orientations seront mises en œuvre. Mais c’est un peu tôt pour en parler. Je ne dispose pas de tous ses éléments qui seront plus clairs après la Rentrée. Tout en sachant qu’en ce qui me concerne et les militants NC, leur priorité de toujours a été notre ville et ses habitants, et je n’ai pas l’intention de changer de cap. Je suis ici d’abord pour la ville et ses habitants. En dehors de toute autre considération politique ou politicienne » confiait voilà quelques jours Bernard Gauducheau qui a présidé la semaine dernière la première réunion de rentrée du NC de Vanves. .

     

     

    Lundi 10 Septembre 2012

    A 9H sur l’ensemble de la Ville : Entrée en vigueur de l’extension du stationnement réglementé. Il fait l’unanimité chez les élus puisque le PS se félicite de sa mise en œuvre dans sa tribune politique du V.I. de Septembre. « Contrairement à certaines rumeurs, ce plan ne représente aucunement un moyen détourné d’accroître les taxes locales. Il était nécessaire pour la municipalité de répondre aux demandes des riverains et de trouver une solution aux problèmes actuels de stationnement sur l’ensemble du territoire communal. La Ville se dote ainsi d’un outil de maîtrise afin de limiter l’afflux des véhicules non-vanvéens et d’éviter le report des véhicules des communes avoisinantes qui ont une réglementation en matière de stationnement plus stricte que la nôtre » indiquait récemment Bernard Gauducheau sur son blog.

    Vendredi 14 Septembre 2012

    A 18H à l’angle des rues Gaudray et d’Issy : Inauguration d’une plaque commémorative en hommage au poète Philippe Desportes (1546-1606), dans le cadre des Journées du Patrimoine 2012, qui sera installé à l’angle de la place du Maréchal de Lattre de Tassigny et de la rue Gaudray ; Rappelons simplement que Philippe Desportes a énormément marqué son époque et le village de Vanves qu’il habitait dans une immense propriété à l’emplacement du prieuré Saint Balthilde.

    Samedi 15 et Dimanche 16 Septembre 2012 : Journées Européennes du Patrimoine sur le théme des « patrimoines cachées ».

    Jusqu’au 13 Octobre dans le Hall de la Mairie : La ville et son service des Archives en profiteront pour organiser une exposition  dansle hall de la Mairie consacrée aux vestiges gallo-romains découvert notamment lors des fouilles effectués avant la construction  de l’immeuble du 20 rue de la République. Visite conférence en présence d’Antoine Nadeau, archéologue ayant dirigé les fouilles, à 17H30 samedi

    Samedi à de 10H à 11H30 et de 13H30 à 17H30 : Portes ouvertes FRance 3 Paris Ile de France. Et à 15H : Visite du lycée Michelet

    Dimanche à 15H : visite commentée des Eglises de la Sainte Trinité et des nouveaux martyrs de la terre russe

    Samedi et dimanche : A 14H : Visite de l’Eglise Saint Remy ; à 14H30 jusqu’à 18H visite du Prieuré Sainte Balthilde avec rencontres avexc les sœurs de la communauté, exposition des œuvres de Sœur Marie boniface Srolberg, avec samedi à 17H15 : Vêpres suivies à 18H15 d’un concert ; visites commentées du Square Payret-Dortail (13 rue de Châtillon) avec  ses ateliers d’artistes, une exposition d’artistes résidants et spectacles de danse 

  • 2éme REUNION PUBLIQUE DE QUARTIER PRINTANIERE A VANVES PLEINE D’ANNONCES ET DE REPONSES

    Pour cette seconde réunion publique de quartier concernant le Centre Ancien-Saint Remy, hier soir en mairie, Bernard Gauducheau a fait plein d’annnonces nouvelles ou confirmant celles qui se savaient déjà : Enfin, la mairie a trouvé un forain qui devrait installer des mini-manéges réservés aux enfants sur la place de la République pendant 3 semaines. Une demande faîte depuis longtemps par de nombreux vanvéens qui souhaitaient voir cette place animée comme c’est le cas à Issy les Moulineaux avec des manéges place de la Mairie ou à Corentin Celton. Il a confirmé qu’Hello Ketty sera remplacé à la Rentrée de Septembre par un « Carrefour Express » qui est le plus petit magasin de la chaîne. Le nouverau Tout Va Mieux qui sera un restaurant (de cuisine italienne ?) devrait ouvrir dans un mois de 7H à 22H avec 80 couverts intérieurs grâce à l’extension permise par le déplacement de la laverie automatique à côté du Bistroquet, et une terrasse. Enfin un magasin bio s’installera au rez-de-chaussée du nouvel immeuble de la place de la République et un Grenier à Pain à l’angle René Coche/Raymond Marcheron au rez de chaussée de la résidence étudiante.

     

    Cette réunion, peu fréquentée par les habitants de ce quartier du Centre Ancien-Saint Remy, en dehors des membres du Conseil de Quartier  avait commencé par la présentation du projet d’extension de l’immeuble à l’angle Solférino/Sadi Carnot face au Cimetière dans lequel s’était installé le cabinet d’expert-comptable Elliance après l’avoir complétement réhabilité. Une agence d’architecte, TPGM qui intervient surtout dans des projets commerciaux et tertiaire (bureaux, petits commerces, centres commerciaux…) doit s’installer dans ce bâtiment de 380 m2 en regroupant ses bureaux d’Issy les Moulineaux et de Paris, en le surélevant d’un étage à l’angle sur 45  m2.  « L’idée est de traiter l’angle du bâtiment en le mettant en valeur Nous venons créer un second étage en respectant la volumétrie et les grands axes de l’environnement du quartier en prenant en compte le cimetière » ont expliqué deux responsables de l’agence TPGM à l’aide de photos montrant une forme polygonale, pas trop perturbée, homogéne, avec du verre et du zinc en référence aux ateliers d’artistes, avec une petite terrasse et des baies vitrées. Le chantier devrait se dérouler cet été pôur une installation bde cette agence à la Rentrée.

     

    Le maire a entamé ensuite la présentation – « pas trop technique » - du budget 2012 mais toujours sans Bertrand Voisine, maire adjoint chargé des Finances retenu par ses obligations professionnelles qui l’aurait bien aidé, car Bernard Gauducheau parlait ce soir là, d’une petite voix à cause d’un coup de froid ou peut être du Pollen qui fait tousser beaucoup de vanvéens actuellement. Il parait que c’est à cause des tilleuls que plantent partout nos élus parce que c’est à la mode. « Nous avons préféré faire une présentation plutôt qu’une réunion publique dédiée au budget et aux finances locales » qui n’attire pas beaucoup de monde généralement. « Pourtant, lorsqu’on en parle, beaucoup de gens pensent que l’argent tombe du ciel » a-t-il fait remarquer en entamant expilicatins et commentaires à partir des tableaux et fromages projetés grâce au photographe Arnaud qui portait un superbe tee shirt « Sex, Sea, Sun, 1977 » - « c’est  l’année de ma naissance » confiait il.

     

    « Le plus difficile est de faire le plus possible avec le moins d’agent »… « C’est la méthode de gestion qui est déterminante ! » sont les formules à retenir de cette présentation avec une troisiéme : « L’opposition nous dit toujours que le budget communication est trop important. Mais elle n’aime pas que l’on fasse de la publicité sur nos actions. Mais c’est de bonne guerre !» a-t-il déclaré entouré par Laueent Lacomére et Bernard Roche d’un côté et Françoise Saimpert et Marie-Anne Sorensen de l’autre, avec quand même un commentaire politique : « On verra les projets du nouveau gouvernement ! On va ratiboiser les riches ! Il y a un esprit d’égalitarisme qui régne. Mais c’est simple ! Soit on fait grossir l’enveloppe (budgétaire), soit on tape sur ceux qui ont plus et on va les affaiblir ! Et on devrait bien regarder ce qui se passe ailleurs. Il va falloir réduire notre train de vie ! Avec des perspectives incertaines ». Une question a été posé sur le Conservatoire donnant l’occasion au maire de préciser que non seulement le coût de sa construction, mais aussi de son fonctionnement, est pris en charge par GPSO qui a la compétence « Conservatoire ».

     

    Il a donné ensuite la parole à ses adjoints : Laurent Lacomére a présenté le projet d’extension du stationnement payant suscitant deux questions sur le stationnement des commerçants du marché – « le nouveau parking Cabourg a permis de régler cette question » et de permettre « le retour des clients au marché car ils peuvent se garer dans le parking du marché » – et les contraventions, un riverain de la rue d’Issy ayant constaté que « les AVP d’Issy les Moulinauxfont preuve d’une rapidité extraordinaire à mettre des PV » - « Notre politique à Vanves n’est pas d’embêter les habitants. Il y a une notion de rentabilité chez ces AVP isséens recruté par une société privée car ils sont payés au rendement. A Vanves l’objectif est de ne pas être répressif, mais d’éviter les abus ! » a précisé Bernard Gauducheau qui n’avait pas caché lors de la réunion à l’école Marceau le 30 Avril dernier qu’il avait « dans le collimateur » les riverains de la rue Victor Hugo « car il n’est pas acceptable de laisser se garer des voitures sur les trottoirs ! ». Une trentaine sont généralement en stationnement illicite entre les places Albret Legris et du Maréchal Leclerc

     

    Bernard Roche est revenu sur le Mail Sadi Carnot, coupé par une riveraine de la rue d’Issy qui se plaignait du stationnement sauvage de camions de déménagement qui l’empêchait de sortir de son parking, puis sur les travaux effectué par GPSO Dans le  Centre Ancien-Saint Remy à l’aide de photos : Réfection partielle de la chaussée de la rue Louis Dardenne, Municipalisation des rues de la République et Marcel Martinie où a été installé un abri bus très attendu, nouveau stationnement 2 roues rue de Solférino « pour éviter des stationnements abusifs », seconde et nouvelle station Autolib rue René Sahors. Françoise Saimpert a cloturée cette réunion en présentant les prochaines animations dans la ville avec notamment la grande fête du Plateau Samedi à 14H organisé par le Comité de Quartier, et le vide grenier dimanche.      

  • L’EXTENSION DU STATIONNEMENT PAYANT A VANVES : UNE SACREE QUESTION QUI DIVISE !

    Le stationnement payant fait parti des sujets brûlants qui suscite les passions. La réunion du Comité Consultatif « Sécurité-Circulation-Stationement » l’a une nouvelle fois confirmée mardi soir à l’hôtel de ville à l’occasion de son extension. La plupart des participants étaient venus pour défendre leur « bout de gras ». Deux seniors, riverains de la rue Gaudray, étaient venus uniquement pour demander son interdiction à la circulation. Deux femmes étaient présentes uniquement pour s’entendre dire que le stationnement ne s’étendrait pas rue Mansard (pour l’instant) Et tout ce petit monde s’invectivait quelquefois directement sur des détails devant le maire adjoint chargé de la sécurité, le Chef de la police municipale, le directeur général des services (de la mairie) et la directrice du service Hygiéne/Sécurité aux commandes du PC pour diffuser le « Power Point »

     

    Laurent Lacomére avait tout de même tenté d’expliquer que « la priorité en matière de stationement sont les vanvéens ». D’où la volonté de la ville  de défendre et développer le stationnement résidentiel. « Les autres n’ont qu’à aller ailleurs alors qu’ils profitent de places gratuites. Notre objectif est aussi d’inciter ceux qui ont un parking de l’utiliser, et ceux qui n’en ont pas d’en louer au lieu de rester dehors sur la voie publique (sans payer )». Ce qui a fait réagir l’une des riveraines de la rue Mansard : « Mais c’est une question de moyens financiers ! » - « L’équité veut que tout le monde participe au coût du stationnement » a répondu le maire adjoint chargé de la sécurité qui a énoncé les objectifs suivis : Evacuer les voitures ventouses, permettre aux vanvéens de se garer au plus prêt de chez eux, assurer un meilleur partage de la voirie. D’ailleurs beaucoup de vanvéens ont constaté ces derniers jours que les verbalisations s’étaient renforcées

     

    A ce moment de la réunion, des chiffres fort intéressant ont été donné aux participants : Vanves compte 3150 places de stationement dont 1350 payantes, 1550 gratuites, 50 en zone bleue, 20 dites réservées c'est-à-dire les places réservées aux handicapés, livraisons, dépose minute… Sachant que les parkings comptablisent 160 places qui sont très loin d’être toutes utilisées. Occasion de préciser que la municipalité a décidé de mettre l’ensemble du territoire de Vanves en stationnement payant. Mais voilà, depuis le transfert de cette compétence à la Communauté Urbaine GPSO (Grand Paris Seine Ouest), la ville de Vanves devra agir en plusieurs étapes : 816 nouvelles places payantes devraient être aménagées en 2012, mais ce n’est même pas sûr à cause de la fin de l’aménagement du mail Sadi Carnot sur lequel devraient être concentrés les financements. Quite à reporter une partie de cette extension prévue et programmée.

     

    Ainsi la ville devra s’y reprendre en plusieurs tranches. D’autant plus que sa tactique est claire : Elle a décidé de ne pas le faire rue par rue mais de travailler par secteur. Trois quartiers ont été proposé : L’hyper centre (ancien), le quartier du métro avec la zoner pavillonnaire derriére l’école Marceau, le quartier des artistes c'est-à-dire toute la zone pavillonnaire comprise entre le parc des expos, le lycée michelet, les rues V.Hugo et J.Jaurés. « Nous souhaitons éviter qu’une rue reste non payante dans ces secteurs » précise Laurent Lacomére qui a indiqué que le Quartier du PMS André Roche et du Clos Montholon sera traité dans une autre tranche.  Certaines zones rouges seront étendues dans les rues très commerçantes, mais les tarifs ne changeront pas. Ocasion de préciser que contrairement à Paris, le ticket de stationnement résidentiel est valable sur toute la ville et pas uniquement dans chaque rue.