Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

stationnement payant - Page 2

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    PAS DE TREVE PENDANT LES PICS

    Ainsi pour la 6éme fois la circulation alternée est appliquée, avec une certaine tolérance à cause du départ en vacances. Si les vanvéens bénéficient de la gratuité des transports, ce n’est pas le cas pour le stationnement payant à Vanves (et ses consoeurs de GPSO) contrairement à Paris où il est gratuit lors des pics. Ce qui est regrettable. D’autant plus lorsque les ASVP mettent des contredances pour stationnement impayé, dépassé ou oublié ces jours là. Ils devraient faire preuve d’un peu plus de tolérance là aussi vis-à-vis  des automobilistes . Dommage

    FOOTBALL : TREVE DES CONFISSEURS

    C'est la trêve «  des confiseurs » pour l’équipe première de football du stade de Vanves. La  reprise est prévu le 15 janvier à domicile c/Franconville selon le  calendrier. « Mais il faut plutôt dire à l'extérieur car notre stade est suspendu pour ce match suite »aux incidents contre Aulnay ! Et  c'est très compliqué de trouver un terrain de repli » indique Jean Claude Vignal, président de la section qui a donné les derniers résultats. La réserve qui évolue en deuxième division départementale a gagné contre Clichy 9/0 Dimanche dernier et l’équipe premiére a gagné contre Taverny  : « A la mi-temps Vanves perdait 1 à 0, ensuite le score est passé à 2 à 1en notre faveur à 30 minutes de la fin de la rencontre, puis 3 à 1 et 4 à 1 à 10 minutes de la fin, Score final 4 à 2. Très bonne opération contre un club classé 3 ème, qui plus est à l'extérieur ».

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    EGOISME : Vanves a été cité hier au Conseil de Paris qui débattait des orientations budgétaires pour 2016 par Eric Azières (UDI): « Comme souvent, dans les orientations politiques qui sont les vôtres, la perspective, les moyens et les économies d’échelle que constituent l’intégration de Paris dans une grande métropole parisienne, est quasi absente. C’est un budget qui va à rebrousse poil, de la banlieue parisienne, de ses travailleurs,  salariés, cadre, de nos riverains Boulogne, Vanves,  Vincennes, Charenton et de leurs élus, à qui nous imposons pour quelles que raisons que ce soient, et sans concertation, de ne plus traverser Paris ou d’y stationner à un nouveau tarif ». Une déclaration d’autant plus intéressante à un moment où la maire de Paris cherche à faire des économies ou à trouver des leviers pour boucler son budget 2016 car il lui manque 400 M€. Et l’un de leviers, est de mettre en place un contrôle plus sévère du paiement du stationnement car « 90% des automobilistes ne s’acquittent pas des droits » explique Anne Hidalgo en constatant d’ailleurs que "les parisiens ne seront pas si pénalisés que cela parce que la plupart  n’ont plus de voiture et que ce sont des gens extérieurs à Paris qui viennent s’y garer »

    FOOTBALL : Au 4 éme Tour de la Coupe des Hauts de Seine, dimanche dernier, Vanves a  battu Ville d’Avray par 5 à 1.Après un match équilibré en première mi-temps sur le score de 1 à 1. C’est durant la seconde période que la différence de niveau s'est fait sentir ( 3° Div.contre Excellence ) selon Jean Claude Vignal, son président. Repos bien mérité après ce début de saison encourageant pour la suite du championnat, avec un week-end de la Tousaint sans match.

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    LE TICKET DEBRE/BERGER A LA FRITE

    Isabelle Debré Vice Présidente du Sénat et Jean Didier Berger maire de Clamart, candidats UMP  aux élections départementales de Mars 2015 dans le canton dde Clamart/Vanves ont déjeuné sensemble au restaurant Le Platanes à Vanves,vendredi dernier, avec quelques collaborateurs. Au menu : Navarrin d’agneau et purée… avec des frites. Car ils ont découvert les frites de ce restaurant  tenu par Eric Pottier qui les fait à l’ancienne, pas à partir de sacs de frites congelées,  mais épluchées à la main. Mais ce déjeuner n’était pas fortuit car la sénateur de Vanves avait promie à Eric Pottier de venir avec le maire de Clamart qu’il a connu lorsqu’il est arrivé à Clamart en 2006. Le patron des Platanes était le responsable du Bistrot du Boucher où Jean Didier Berger, tout jeune opposant à Philippe Kaltenbach (PS) alors maire de Clamart, venait souvent déjeuner ou tenir des réunions. Deux ans de différences séparent ces passionnés l’un de cuisine à 38 ans, et l’autre de politique à 36 ans, qui, à force de convictions et de persévèrence, sont arrivés finalement à leurs fins. Mais ce n’est pas pour cela que c’est fini, car ils ont, chacun,  la frite pour aller plus loin. En tous les cas, si manger des frites, cela ne fait pas Président, cela peut faire conseiller départemental

    LES VANVEENS L’ONT ECHAPPE BELLE

    Les vanvéens l’ont échappé belle au dernier conseil communautaire qui se tenait jeudi dernier à Boulogne. La Communauté d’Agglomération de GPSO qui est compétente en matière de stationnement a décidée qu’augmenter les tarifs  à compter du 1er Avril, l’heure de stationnement résidentiel passant à 1,20 € pour la journée au lieu de 1 €. Avec un premier quart d’heure de gratuit au lieu d’une demi-heure dans les parkings. Avec un tarif préférentiel pour les professionnels, et pas pour les résidents. Jean Cyril Le Goff (PS) qui siège dans cette assemblée, en étant très attentif sur tout ce qui concerne Vanves, bien sûr, n’a pas manqué de s’étonner de cette différence de traitement  auprès de Bernard Gauducheau (UDI) durant cette réunion. Et le maire de Vanvers / Vice Président de GPSO a dû convenir de cette inégalité de traitements avec les résidents vanvéens, et corriger le tir.

    DES TROUS DANS VIGIPIRATE

    Si les autorités municipales appliquent scrupuleusement les consignes en matière de Vigipirate, ce n’est pas tout à fait le cas au PMS André Roche. Depuis la mise en place du niveau « Alerte Attentat », il n’y a qu’un seul accès, par la rue du Docteur Arnaud, celle de la rue Jean Baptiste Potin étant fermée et cadenassée, pour des raisons de sécurité et de surveillance (rapprochée). Du coup, tous ceux qui ont à se rendre au secrétariat du Stade et aux courts de tennis sont obligés de « faire le grand tour », comme ils disent, certains râlant, non pour le trajet à pied à effectuer, mais parce qu’il fait froid et qu’il pleut beaucoup ses derniers temps. Mais voilà, en pleine journée et durant la semaine, un autre accès est maintenant ouvert qui relie directement le parc F.Pic au PMS A.Roche entre 9H et 17H30 pour permettre aux scolaires d’accéder aux équipements sportifs, sans surveillance. A quoi cela sert il de laisser fermer l’accès de la rue JB Potin (tout au moins lorsqu’il fait jour)  si les vanvéens peuvent entrer par le parc F.Pic ? . Et certains qui ont l’habitude de traverser le PMS, entre le Clos Montholon et le centre ancien,  ne s’en privent pas.