Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saint françois - Page 4

  • LA RENTREE DANS LES PAROISSES DE VANVES SOUS LE SIGNE DE SAINT FRANCOIS ET DE SAINT VINCENT DE PAUL

    La Rentrée dans nos deux paroisses de Vanves, Saint François et Saint Remy, est toujours marqué par la fête de la Saint François qui se déroulera le Dimanche 7 Octobre dans l’église qui porte son nom, avec messe solennelle clôturant « l’année Saint François » à 11H, déjeuner partagé à 13H, projection de photos du pèlerinage à Assises etc…durant l’après-midi. Cettte fête ouvrira « l’année de la foi » demandée et désirée par le Saint Pére, qui permettra à chacun de pouvoir approfondir son attachement au Christ et de revoir les fondamentaux de la loi à la lumière du Concile Vatican II, dont nous fêterons cette année les 50 ans » écrivait l’abbé Vincent Hauttecoeur, curé de Vanves dans le premier « Sel et Lumière » de la Rentrée et qui ajoutait : « La Foi est bien présente sur Vanves et je peux le constater très régulièrement. Nous avons, par tous les moyens qui nous sont proposés, à promouvoir et à partager notre foi avec ceux qui habitant la ville de Vanves »

     

    L’une des asssociatioons de ses paroisses est mise à l’honneur ce week-end, la  société Saint Vincent de Paul, parce qu’elle organise sa quête annuelle à la sortie des messes, ce qui lui permet de financer ses animations, ses soutiens financiers à ceux qui sont âgés, seuls, malades… Beaucoup connaissent cette association septuagénaire sous le nom de « conférence Saint Vincent de Paul » et se sont demandés pourquoi : Tout simplement parce que cette association caritative  a été créée en 1833  sur le plan national, par de jeunes universitaires qui souhaitaient réagir contre l’anticléricalisme ambiant de l’époque et du quartier latin à Paris, et développer une certaine forme de solidarité. Et c’était un terme à la mode pour désigner une telle association par des étudiants.

     

    Elle avait choisi pour siége une église et un quartier qui ne ressemblaient à rien  à ce qu’ils sont devenus aujourd’hui : Un ensemble de pavillons, sans caractère, hérissé de quelques immeubles de 3 ou 5 étages, manquant de tout confort, habité par des émigrés des faubourgs du XVéme, des réfugiés des inondations de 1910, de bretons et vendéens voulant rester à proximité de la gare Montparnasse, et une petite colonie russe. En 1941, c’était la guerre et le pére Renaud, alors curé de la paroisse Saint François, décidait de réagir pour aider les familles qui se débattaient au milieu de nombreuses difficultés. Il convoqua quelques paroissiens le 13 février 1941  dont Maurice Jardin, qui en fit son premier président, et leur proposa de créer un groupe de  charité qui fut agréé ensuite par la société Saint Vincent de Paul le 28 Janvier 1942, apportant ainsi à ce petit groupe local l’appartenance à un grand mouvement de chrétiens laïcs fondé par un jeune homme de 22 ans, Frédéric Ozanam, vers 1833. Cette petite équipe a suivie l’exemple de ces femmes qui, à l’époque de Saint Vincent de Paul, ont créée dans la paroisse Saint Remy, une association semblable, « les dames de la charité »,  pour venir en aide aux nécessiteux de l’époque. 58 vanvéennes avaient ainsi entre 1461 et 1672/75 sous la houlette de l’abbé Oudin alors prieur-curé de Vanves œuvré dans cette confrérie qui avait son statut et son réglement.

     

    « Durant la guerre et l’immédiat après-guerre, ce petit groupe a réalisé de véritables prouesses pour apporter une aide matérielle, un réconfort, une amitié à des familles qui se débattaient tout comme eux dans de nombreuses difficultés. Ils fournissaient là, un surplus de nourriture, un meilleur chauffage, l’un d’entre eux n’hésitant pas à aller jusqu’à Monthléry pour aller chercher  du ravitaillement chez des maraîchers. Ils faisaient ici la queue chez des commerçants à la place des impotants, récupérer tout ce qui pouvait l’être pour le redistribuer à des familles dans le besoin, multipliant les démarches pour toucher des allocations ou des tickets supplémentaires, suivre les jeunes en partance au sanatorium car la tuberculose faisait des ravages, soutenant les familles endeuillées… »  racontait l’un de ces premiers vincentien vanvéen.

     

    Les années ont passées et les situations ont changé en s’améliorant bien sûr : « dans les années 50, cette équipe a lancée les aides ménagères à domicile qui furent reprises quelques années plus tard par la mairie. Un de ses membres donnait des cours de français à des ouvriers algériens dans la salle de la paroisse, faisant de l’alphabétisation avant l’heure ». Plus tard, elle s’est mise à distribuer des aides ponctuelles pour épauler une famille dans une mauvaise passe en attendant l’intervention des services sociaux de la mairie avec lesquels elle entretient d’excellent rapport. Et aujourd’hui, elle participe à la Banque alimentaire, à l’épicerie sociale intercommunale d’Issy/Vanves dont elle est membre fondateur avec le Secours Catholique et la Croix Rouge. Elle a apportée surtout, par des visites, pierre angulaire de son action, une présence suivie auprès des aînés bien souvent seuls, et notamment ceux du Foyer Danton et des maisons de retraites. Elle a longtemps organisé un réveillon le soir même de Noël avec les Petits Fréres des Pauvres, qu’elle a remplacé par une distribution de colis,  continue 2 à 3 fois par an d’organiser ses goûters-spectacles et une excursion par an sous la houlette de l’infatigable Geneviéve Poupardin

  • LES RENDEZ-VOUS DE LA SEMAINE A VANVES : Devoir de mémoire, conseil municipal, compte rendu de mandat, voisins solidaires, couscous familial et retraite sur Saint François…

    Deux événements ont marqué ce week-end : Le Téléthon tout d’abord, à travers de multiples manifestations, les vanvéens ayant versé plus de 4800 €  selon les chiffres des responsables dimanche matin, avant le concours de belote organisé Dimanche aprés-midi par l’association Saint Ex Amitiés à l’Ecole Marceau. Les journées de Musique ancienne avec son salon de la lutherie et ses concerts à l’initiative de Carine Moretton, professeur au Conservatoire. Les vanvéens avaient l’occasion durant ces deux jours de découvrir des instruments anciens comme cet « Psalterion » à archer dans ce salon avec ses pôles Moyen Age avec ses instruments médiévaux, Renaissance avec la famille des Hautbois, Baroque avec clavecin et viole de gambe. Ce qu’a fait un passionné,  Martin Barral, chef d’orchestre qui a notamment essayé longuement un violoncelle piccolo, retrouvant des sensations oubliées sur ses cordes souples, trop lentes à son goût, avec un archer plus fin. Un salon génial à ses yeux, qui donne un moment ee bonheur aux amateurs de ces musiques anciennes : « On ne joue plus Bach de la même façon depuis que l’on redécouvert ses instruments anciens » ajoutait Carine Moretton.  Mais voilà, peu de vanvéens se sont déplacés à cet événement qui a fait plaisir au Maire qui a revêtu son habit de défenseur des luthiers, ce qui est dommage pour tous ceux qui se sont  mobilisés au Conservatoire de Vanves  et la qualité des concerts donnés à cette occasion. Peut être, avec la crise de l’euro qui fait sentir ses effets, et nos élus qui commencent à être très regardant sur les dépenses de la ville, en veillant d’abord à ce qu’elles profitent à leur ville…et surtout ses habitants, ne faudrait il pas veiller de prés à ce que les vanvéens profitent de ces investissements grâce à une bonne comunication. 

     

    Lundi 5 Décembre : « Devoir de mémoire »

    A  18H30 au square des Combattants d’Afrique du Nord et des territoires d’Outre Mer (17 av. de Verdun) : Cérémonie à l’occasion de  la journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie-et les combats du Maroc et de Tunisie. A ce propos, une anedocte vaut d’être contée, avec cet échange qui s’est déroulé lors de l’inauguration de l’îlot Cabourg le 15 Octobre dernier, lorsque les invités avaient rejoint la salle de la Palestre. L’ineffable président de la FNACA, Jacques Dumont se retrouve devant le préfet des Hauts de Seine, Pierre André Peyvel, se présente, parle de son association et l’invite carrément  à présider sa prochaine cérémonie du 19 Mars à Vanves. « Tout à fait, mais à la condition que vous soyez présent à la cérémonie du 5 Décembre » lui répond du tac au tac le représentant de l’Etat. Peut être que Jacques Dumont sera présent ce soir à cette cérémonie à Vanves.

    A 18H30 à la Mairie : Assemblée Générale  de la LICRA de Vanvezs présidée par Monique Abecassis.

    A 20H à la Mairie : Conférence débat organisé par la LICRA de Vanves sur le théme : « La traversée de la Méditérranée par les famillles harkis et leur vie dans les camps de France » avec Fatima Bescani Lancou, écrivain, Serge Carel, ancien harki, rescapé de ce drame qui apportera son témoignage. A cette occaion, une exposition se déroule dans le hall de la mairie depuis le 28 Novembre sur « devoir de mémoire, travail d’histoire, les harkis dans la colonisation et ses suites ».

    Mardi 6 Décembre : Rosier Rouge

    A 17H30 au Rosier Rouge : Porte Ouverte et Table ronde sur le théme : « Le Rosier Rouge, un relais hospitalier dans le parcours des soins des malades du cancer » en présence du professeur Grunfeld de l’Hôpital Nacker, chargé du plan cancer

    A 19H30 à la Mairie : Comité consultatif « Environnement / Développement Durable »  sur les déchets avec une présentation du contexte régementaire, les dispositions en matière de tri et de prévention, les enjeux, avec leur déclinaison locale et l’action de GPSO en la matière.

    Mercredi 7 Décembre : Conseil Municipal

    A 19H à la Mairie : Conseil Municipal avec 24 points inscrits à l’ordre du jour : Attribution d’un fonds de concours de 237 000 € à GPSO pour l’opération de conception du conservatoire de Vanves ;  Convention Vanves-GPSO pour l’entretien des espaces verts non trabsférés ; Constitution de deux  groupements de commandes GPSO-Services de Vanves, l’un pour la passation d’un marché de vérification périodiques réglementaires sur les ouvrages, installations, équipements techniques et bâtiments er l’autre  pour la passation de marchés concernant divers travaux et prestations ; rapport annuel du concessionnaire du marché ; tarif unique pour les journées culturelles Européennes organisées par le Pôle Jeunese ; demande de subvention auprès de la DRAC pour le Théâtre ; convention de financement avec l’ACCIV qui avait été reporté et risque de faire débat ; Convention d’objectifs ville deVanves-Stadede Vanves ; et motion pour le maintien de la permance CPAM à Vanves. 

    Jeudi 8 Décembre : Compte rendu de mandat

    A 19H30 à la Mairie : Lancement de l’opération « Procuration de procimité dans le cadre de « Voisins Solidaire »  par Bernard Gauducheau, Françoise Saimpert et Atanase Perifan, président fondateur de Voisins Solidaires

    A 20H30 au 1 rue .Briand (ex-école maternelle annexe du centre) : Réunion de compte rendu de mandat du Conseiller Général Guy Janvier  (PS)  

    Vendredi 9 Décembre : Yacht au Salon Nautique

    A 19H30 au Salon Nautique : 1er Annniversaire du 1er Club House Virtuel de Classic Yacht Club crée par un vanvéen, P. Vertanassian qui tient un stand au salon natique depuis le week-end dernier

    Dimanche 11 décembre 11 : De Sant François à Saint Remy

    A  12H30 à Saint François d’Asssise : 2éme manifestation dans le cadre des 25 ans de la reconstruction de l’église de Saint François et de l’année Saint François : Temps de retraite et de méditation pour « accueilir le Christ pauvre dans notre existence » avec François et dame Pauvreté

    A 13H au restaurant l’Harissa (à Issy Les Moulineaux) : Repas couscous familial organisé par l’Amicale des Pieds Noirs

    A 17H à l’église Saint Remy : Concert (instrument et voix) offert par l’association Les Lézards en Scéne au profit des orgues de l’église avec au programme Buingen, Bach, Gervaise, Vivaldi, Mozart, Gluck, Faité, Ôno…