Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

région ile de france - Page 4

  • COMMENT VIT ON CE CONFINEMENT HISTORIQUE A VANVES ?... AVEC PIERRE TOULOUSE (EELV)

    Il était intéressant d’avoir l’avis de Pierre Toulouse qui a conduit la liste EELV aux élections municipales sur ce retour en vogue du vélo qui serait une solution de mobilité pour l’aprés-confinement et qui a vu le maire de Vanves relancer son plan vélo et mobilité douce. Il aurait même lancé une consultation des vanvéens en les invitant à lui faire part de leurs propositions avec l’intention de créer un groupe de travail. Les écologistes vanvéens lui ont envoyé des propositions

    Vanves Au Quotidien - Partagez-vous l’avis que le vélo sera au coeur des mobilités de la mobilité post-confinement comme on l’entend de plus en plus ces jours-ci ?

    Pierre Toulouse :“C’est une part des solutions, parce que les gens ne vont pas vouloir prendre les transports collectifs, pour un certain nombre de raisons, et des craintes assez justifiées. Alors que le vélo ne présentent aucune difficulté, se pratique en plein air et en respectant les distances. C’est toute évidence que le vélo va être une des solutions. Les personnes qui connaissent le sujet, s’y préparent de manière assez sérieuse, sauf à vanves bien entendu. Le principe est de prendre des voies, de faire des aménagements cyclables provisoires, ce qui sera le cas à Paris, avec ce projet réseau express vélo en paralléle des lignes de RER, 1, 4 et 13 du métro, mais aussi entre la Défense et Vincennes en longeant la Seine. Le Val de Marne a déjà préparé des pistes cyclables avec un marquage provisoire. La Région a son RER V imaginé par le collectif Vélo IDF. Mais les Hauts de Seine sont très absent de la réflexion, peut être parce que le département a un  tropisme voirure prononcé. Mais les gens qui vont re-travailler ne voudront sûrement pas prendre le métro. Donc ils prendront leur voiture parce qu’on n‘a pas anticipé dans les Hauts de Seine, soit les deux roues, et leur vélo ailleurs,  comme à Paris qui a bien avancé dans ce domaine.  Il faut savoir que sur une voie réservé aux voitures, on met 4 à 5 fois plus de vélos.  La période permet de faire comprendre aux gens, qu’on peut faire un peu d’effort sur la place faite au vélo, plutôt que la bagnole.  

    VAQ- Que pensez-vous de la relance du plan vélo de Vanves par son maire ?

    P.T. :“ J’ai, en tant que tête de liste, fait une dizaine de propositions, très concrétes d’aménagement, sans aucun retour de la mairie (pour l’instant). Nous avons proposé par exemple de faire une piste cyclable rue Raymond Marcheron, et c’est le bon moment pour la mettre en application entre le carrrefour de l’Insurrection et le Clos Montholon.. Et si cela ne marche pas, on reviendra en arrière. On peut le tenter. Mais on n’a aucune chance de voir une telle expérimentation ! On a proposé de mettre le bd du Lycée à sens unique, avec une piste cyclable sur la voie bus, celle-ci étant reporté sur l’une des voies réservées aux véhicules, et de faire le retour par la rue d’Issy via la rue Pruvot pour rejoindre le carrefour de la place de Lattre de Tassigny. De même sur l’avenue Ernest Laval, qui est trés large avec une piste cyclable directionnelle qui permettrait de rejoindre la coulée verte qui dessert Paris et le sud des Hauts de Seine. De toute façon, on ne veut pas en faire une bataille électorale, parce qie c’est trop important aujourd’hui dans le cadre du déconfinement et de l’aprés covid-19.

    VAQ - Est-ce que ce confinement et cette épidémie ont suscité d’autres réflexions de la part des écologistes

    P.T. :“Nous avons dit dés le début qu’il fallait s’attendre à ce genre de chose, et qu’il faut changer nos modes de gouvernance de façon à  nous adapter. On a eu la chance que ne pas avoir eu de rupture de la chaîne alimentaire. Imaginez si nous avions eu des problèmes d‘approvisionnement, cela aurait été la panique, pire que ce que nous avons connu avec ces gens qui ont amassé des paquets de pâtes farines, papiers toilettes. Surtout qu’en région parisienne, on est particulièrement fragile. Les marchés ont fermés, les AMAP ont le vent en poupe avec leurs agriculteurs et maraîchers de la région.

    VAQ - Qu’avez-vous remarqué autour de vous dans la rue, le quartier où vous vivez ?

    P.T. : « Les vanvéens sont assez respectueux des régles de confinement, le prenant avec une certaine intelligence, Est-ce que cela a permis de changez beaucoup de pratiques. Ce n’est pas sûr ! Je crains que malheureusement, dés le mois de Mai, on reparte en arrière. Pas sûr que cela ait permis de nous guérir, changer nos comportements !

  • UN WEEK-END ENCORE CONFINE A VANVES OU REGNE UN GRAND SILENCE

    C’est le grand silence à vanves et dans l’Ile de France avec ce confinement. Seul le vol des hélicoptéres au dessus du Plateau de Vanves le perturbe comme les vanvéens ont pu le constater avec ce début d’un retour du printemps avec des températures plus clémentes. Certains habitants ont perçu une odeur qui rappelait celle de la ferme, ce qui serait normal puisque le vent Nord/Nord Est frisquet cette semaine, portait les odeurs des  travaux des champs vers l’agglomération parisienne, et malheureusement aussi la pollution provoquée par l’épandage des agricole puiqu’AirParif notait que la pollution printanière habituelle aux particules de nitrate d’ammonium lié aux travaux agricoles reste très élevée malgré l’activité partielle de l’activité humaine ».

    Cette semaine a été perturbée, mercredi, par cet incendie à l’EHPAD Medecis très vite maitrisé par les sapeurs pompiers, puis vendredi par une fuite de gaz rue Jean Bleuzen (sur la photo): «Les sapeurs-pompiers, les forces de l’ordre et GRDF sont immédiatement intervenus pour sécuriser la zone et mener les investigations nécessaires. La fuite a été repérée dans une armoire GRDF » indiquait sur le site Facebook de la ville qu’il faut regarder régulièrement pour avoir des nouvelles du front sur les plans de la solidarité, de l’entraide, de la prévention.

    SOLIDARIRE : 120 Vanvéens participent au réseau municipal de solidarité mis en place le 7 Mars dernier,  qui permettent de faire des courses pour les seniors, distribuent des produits de premières nécessités… auxquels se sont joints le réseau voisinage du sEcoues Populaire, la Communauté des Jésuites, des jeunes du lycée Michelet. 150 personnes agées sont suivis régulièrement par le CCAS qui a permis de répérer des personnes fragilisées.  « Depuis que les aides annoncées par le CCAS et par le 115 se sont mises en place en début de la semaine dernière qui sont  significatives, de ce fait le Secours Catholique a stoppé l'aide aux familles hébergées par le 115 à l'hôtel La Terrasse, sauf l'aide spécifique concernant les familles avec bébés/nourrissons, lait en poudre et couches notamment» indiquait Gérard Popot pour le Secours Catholique tout en précisant que «toutes ces actions sont coordonnées au niveau local comme national ».

    PREVENTION : En matière de prévention, deux centres de dépistages ont été ouverts à Vanves, réservés au personnel soignant, au laboratoire médical de la rue E.Renan et sur le parking 7 du parc des Expositions. La ville aurait reçu 4500 masques de la Région Ile de France dont la présidente Valérie Pécresse avait passé commande et fait venir de Chine, avec quelques surprises. Elle avait indiqué avoir perdu « un chargement de masques au profit d’acheteurs américains  qui avaient surenchérit sur le tarmac pour l’obtenir avant même qu‘ils partent en Ile de France Heureusement sans conséquence financière puisqu’on n’a jamais rien payé d’avance ».

    CHANTIERS : Le maire de Vanves a d’ailleurs indiqué qui’il avait demandé aux entreprises du BTP qui ont des chantiers à Vanves de les arrêter, les services municipaux dont la police municipale étant très vigilant en attendant qu’un protocole très précis soit arrêté entre l’Etat et la profession du BTP qui indiquerait les conditions de sécurité sanitaires suffisantes.

    CONTROLES :  Enfin depuis la mise en place du confinement, 80 contrôles ont été réalisés avec une quarantaine de verbalisation,  

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE ECLECTIQUE ET ELECTORALE

    Encore des vœux ces jours-ci aux nouveaux vanvéens à Vanves, lundi soir et ailleurs, comme à Hauts de Seine Habitat l’office public HLM du département des Hauts de Seine où Vanves sera représenté bien sûr ce soir là, ou à la Région Ile de France demain qui inaugura son nouvel hémicycle construit à côté de son siége administratif à Saint Ouen où siégeront pour la première fois les conseillers régionaux le 5 Mars prochain. Et bien sûr la campagne qui bat son plein : Après la séquence majorité municipale avec présentation de la nouvelle liste conduite par le maire sortant, ce sera à l’opposition municipale de tenir leurs premières réunions publiques, le 31 Janvier pour les écologistes sur le théme du cadre de vie, et le 1er Février pour les marcheurs qui présenteront leurs candidats sur la liste conduite par Séverine Edou.

    En attendant Vanves  en  tête (UDI/LR) faisait sa première ballade urbaine sur le Plateau samedi matiin, alors Vivre Vanves (LREM) et Vanves demain (EELV) tractaient. Tous se sont retrouvés hier pour l’hommage rendu par la ville aux déportés à l’occasion du 75e anniversaire de la libération des camps de la mort, plus qu’à l’habitude comme l’a constaté le maire sortant avec une phrase malheureuse et choquante, démontrant une certaine fébrilité en ces temps de campagne,  alors que justement des vanvéens voulaient marquer cette journée internationale de mémoire des victimes de l’holocauste, et leur soutien aux deux têtes listes LREM qui ont été victimes d’inscriptions de croix gammée sur leurs affiches cette semaine, événement particulièrement rare à Vanves. Enfin, selon certains témoignages, le maire sortant et sa belle fille maire adjoint s’en seraient pris agressivement à des co-listiers ayant décidé de soutenir la candidate d’En marche et de ne pas se représenter sur la liste UDI/LR

    Lundi 27 Janvier

    A 19H30 à la Palestre: Réception des nouveaux vanvéens

    Mardi 28 Janvier

    A 19H à Saint Ouen : Le maire de Vanves en tant que conseiller regional devrait participer aux voeux de Valérie Pécresse qui inaugurera à cette occasion le nouvel hémicycle du conseil regional dans lesquels siégeront les élus régionaux à partir de Mars prochain

    Vendredi 31 Janvier

    A 19H30 à la Palestre : Réunion  de la liste EELV sur “cadre de vue, espaces publics,circulation”

    Samedi 1er Février

    A 10H place du Maréchal de Lattre de Tassigny : Promenade urbaine de Bernard Gauducheau dans le centre ancient-Saint Remy avec  des candidats de sa liste Vanves en Tête

    A15H à l’ESpace Gazier : Galette des Rois de l’amicale des Pieds Noirs

    A 17H à l’école Marceau : Meeting avec Séverine Edou (LREM) tpete de la liste Vivre à Vanves

    A 20H au Gymnase A.Roche : Match de Basket – Dax Gamarde Hoos Basket – 1

    Dimanche 2 Février 

    A 16H au prieuré Sainte Bathilde : Concert de l'association "Orgues de Vanves" donné par l'ensemble Fabvla Mvndi:  sur le théme "Waterand fire Music" fusions italiennes et anglaises au XVIIe siécle donné au profit de la restauration de l'orgue de la chapelle des Bénédictines.