Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

europe - Page 2

  • LA JCE DE VANVES ET GPSO : UNE ANNE D’ANCRAGE TERRITORIALE PLUS QUE REUSSIE

    Un an après son lancement, l’antenne vanvéenne de la JCE (Jeune Chambre Economique) de GPSO (Grand Paris Seine Ouest) lancera une nouvelle initiative à l’occasion du Forum des Associations, avec le Challenger Club : Un « concours des jeunes remarquables » pour mettre en lumière et valoriser les initiatives en matière de solidarité, d’humanitaire, de médecine, de sciences, de sports, de culture, d’entrepreunariat, de bénévolat…. des jeunes de 10 à 35 ans qui s’engagent ainsi pour leur cité. Ses responsables ont parlé tout au long de cette année de ce projet à différents interlocuteurs, et se sont inspirés que ce qui a été mis en place par la JCE de Reims depuis 3 ans et par la JCE de Neuilly en 2012. « Une année de découverte du territoire vanvéen et de GPSO pendant laquelle nous avons montré qu’on pouvait mener des actions » confient Guillaume Benhamou,  nouveau président de la JCE GPSO et son prédécesseur  David Wajnsztok qui devrait s’investir dans le mouvement jeune chambre à un plus haut niveau.

    L’une de ses actions qui a le plus marqué les esprits fut sans aucun doute ces « dialogues citoyennes » durant la campagne municipale. Elle a montrée qu’il était possible de réunir dans une même salle tous les candidats (tête de liste) même s’ils se sont exprimés chacun à leur tour au lieu de débattre entre eux. Un bel exercice de démocratie locale dont l’ensemble des participants étaient ressortis satisfaits.  L’une de ses premières manifestations remonte au  20 Novembre  dans le cadre de la semaine nationale pour l’emploi des personnes handicapées avec le directeur de Cap Emploi 92, le directeur de la Mission handicap de la société Valéo, Le directeur d’une école d’une école d’ingénieur (La Salle) : « L’objectif était d’apporter des témoignages sur des dispositions exemplaires mises en oeuvre pour développer la formation et l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap, favorisant ainsi leur réussite professionnelle ou entrepreneuriale » indique Guillaume Benhamou. Une campagne de sensibilisation sur le diabéte a été réalisée aux Trois Moulins en Novembre puis au Centre Commercial du Plateau au printemps dernier. Une réunion sur  « Erasmus…pour les jeunes entrepreneurs et les PME » a été marqué le démarrage d’une collaboration avec le Challenger Club présidé par Christine Vlavianos, qui se réunit tous les mois à l’espace de la Tuilerie. Elle entre aussi dans le cadre de cycle de formation qui s’adresse à ces jeunes entrepreneurs et qui touchaient cette année à l’art de convaincre. Enfin, à l’occasion  des élections européennes, cette JCE a organisée une  Rencontre débat sous un format convivial autour d’une dégustation de fromages (européens) avec Olivier Giscard d’Estaing membre du Mouvement Européen et économiste, Gilles Le Bail auteur de l’ouvrage « L’Europe ! Défaite ou défis ? »

    2013-2014 a été l’année de l’ancrage territorial que cette JCE qui s’est développée sur l’ensemble des villes qui constituent cette communauté d’agglomération, avec 2 ou 3 et même 5 membres par antenne communale. Pour eux, les jeunes s’identifient mieux à leur ville et s’y impliqueront mieux que sur l’ensemble de GPSO qui est très vaste. Mais développer une association comme celle-i à ce niveau est une façon de mutualiser des moyens. Avec ce changement de direction qui intervient tous les ans dans cette association – un président ne peut pas faire plus de deux ans de mandat – pour éviter l’usure, apparait à Vanves, une nouvelle figure, avec Mourad Djammel, étudiant étranger à Michelet (en classe préparatoire). Occasion de découvrir qu’ils sont une dizaine d’étudiants dans ce cas, membre de la JCI (Jeune Chambre Internationale) qui regroupe les JCE de plusieurs pays dans le monde, dont les parents ont déjà baigné dans cet univers Jeune Chambre Economique (JCE). Ils ont plus ou moins crée une Jeune Chambre Paris Internationale (ex-JCE Afrique à Paris) hébergée par le lycée Michelet qui perpétue ainsi une certaine tradition d’ouverture sur le monde, depuis les années 2000 qui rassemble surtout des africains, congolais, béninois. L’un d’entre eux a d’ailleurs postulé au Comité de Jumelage de la ville de Vanves. Comme quoi, le monde est petit. L’antenne vanvéenne de la JCE devrait proposer un partenariat au lycée Michelet pour réaliser des formations sur le leadeship.     

  • LE 18 JUIN A VANVES : UNE CEREMONIE DU COEUR

    Le 18 Juin est un peu la journée des gaullistes pour l’anniversaire de l’appel du Général de Gaulle, célébré  notamment au Mont Valérien dans les Hauts de Seine. François Hollande était présent mercredi après midi, pour la première fois depuis son élection, mais pas Isabelle Debré, Sénateur des Hauts de Seine. Elle a privilégié Vanves où se déroule depuis quelques années, deux cérémonies ce jour là : L’officielle en fin d’après midi devant le monument aux morts, avec porte drapeaux, associations d’anciens combattants, municipalité, élus et militants Ump, UDI et PS, citoyens vanvéens  : lecture de l’appel du 18 Juin par Isabelle Debré, discours du maire qui rappelle toujours les faits historiques pour les replacer dans le contexte d’aujourd’hui : « Le discours du 18 juin doit nous inspirer au-delà de son contexte historique. Aujourd'hui, la France ne se bat plus contre un envahisseur, les armes ne sont plus seulement faites de plomb mais elles sont économiques, technologiques ou encore financières.« La flamme de la Résistance ne doit pas s'éteindre ». Ces mots résonnent en moi comme l'impérieuse nécessité de réussir à sortir de la crise économique. A nouveau, nous sommes au pied d'un mur jugé infranchissable. Nous devons faire appel au génie français pour que notre pays retrouve son courage, son enthousiasme et sa foi en l'avenir.74 ans après, l'Appel du Général de Gaulle a encore un sens. Soyons courageux dans nos décisions pour que la France reste une nation confiante, respectée et rayonnante » a déclaré Bernard Gauducheau. Une croix de Lorraine tricolore était ensuite déposée par le Maire et sa 1ére adjointe suivi de la sonnerie aux morts, de la minute de silence, de la Marseillaise et du Chant Partisans

    La seconde est plutôt la « cérémonie du cœur » selon la sénateur où se retrouvent principalement les gaullistes, des vieux grognards qui se font de plus en plus rares aux plus jeunes, avec maintenant des centristes pour cause de majorité et nécessité de montrer une certaine cohésion (quelquefois de façade) alors qu’ils n’ont pas toujours été là. Au square Marceau, devant la façade de l’école élementaire, la cérémonie est simple avec un mot de la Présidente de l’UMP 10éme circonscription avec dépôt d’un bouquet de fleurs par des jeunes. Isabelle Debré a évoqué l’Europe, justement, généralement chasse gardée des centristes, « qui n’était pas encore dans les gènes du discours que nous célébrons aujourd’hui » Mais « L’homme du 18 juin avait bien compris, en invitant à Colombey les deux Eglises, en 1958, le chancelier Adenauer, le dirigeant d’un pays qu’il avait pourtant combattu de toutes ses forces aussi bien durant la guerre de 14/18 que de celle de 39/45, que seule la réconciliation entre l’Allemagne et la France pouvait conduire à la création d’une Europe fraternelle et puissante. Il avait aussi voulu, par ce geste, marquer que la création de la communauté économique du charbon et de l’acier dans les années 50 ne suffirait pas à atteindre cet objectif. Courageusement, il voulait donc introduire la politique dans le destin de l’Europe » a-t-elle déclaré devant la plaque. «  Les temps que nous vivons sont certes loin de la débâcle, mais ce sont des temps mauvais pour la France et pour l’Europe.Comme le général de Gaulle le 18 juin 40, nous devons savoir dire Non au défaitisme, non au tenants d’un passé révolu, non à l’abandon des valeurs auxquelles nous sommes attachés. Oui la France n’est pas seul, le génie français peut encore accomplir de beaux exploit,  un jour le redressement viendra au sein de l’Europe mais en ne comptant que sur nos seuls efforts.Notre nation a toutes les raisons de croire en elle-même, comme elle a su le faire à chaque fois dans le passé. Le découragement, le renoncement doivent être bannis de nos pensées. Le courage, la volonté, la fermeté sur l’essentiel sont seuls acceptables ».

  • PENDANT LES LEGISLATIVES, LA VIE CONTINUE A VANVES

    Pendant cette campagne des législatives, la vie continue tout de même à Vanves, et heureusement avec ses grands et petits évévements après la rencontre Vanves-Saint Chamond à Bercy qui a fait couler beaucoup d’encre, l’installation d’un manége place de la République où les commerçants seront les seules à fêter les méres durant ce prochain week-end de Pentecôte, avec tout de même un renouvellement de secrétaire de section du PS ce soir, Antonio Dos Santos devant prendre le relais de Fabian Estellano .

     

    Les riverains du Parc des Expositions (et d’autres vanvéens qui étaient alors à Issy les Moulineaux ou sur le Périph) ont été étonné Mardi matin de voir autant de véhicules et la police arriver au Parc pour se rassembler et repartir vers la rue du 4 Septembre et traverser tout Issy les Moulineaux à vive allure et toute siréne hurlante aux alentours vers 8H30. Tout comme les riverains du Fort qui se demandaient ce qui pouvait bien se passer.  Et pour cause, le Comité opérationnel départemental anti-fraude (Codaf), avait mobilisé près de 150 policiers et 130 gendarmes, 16 fonctionnaires de l'Urssaf ainsi que des magistrats du parquet et un représentant de la préfecture des Hauts-de-Seine pour mener une vaste opération  de lutte contre le travail illégal  auprès des 170 entreprises du bâtiment qui travaillent  à la construction du nouveau cyber-éco-quartier  du fort d'Issy-les-Moulineaux : « A l'issue de cette opération qui a duré toute la journée, une quarantaine d'infractions pour travail dissimulé ont été constatées et une dizaine d'ouvriers étrangers étaient en situation irrégulière sur 670 personnes contrôlées »  indiquait le Parquet, à la fin de la journée

     

    La veille, Vanves avait accueillie la 4ème édition de la remise des prix du label national « Commerce de proximité dans la ville », à l’Hôtel de Ville en présence d’André Santini, député sortant et candidat avec Françoise Saimpert, sa suppléante, le maire Bernard Gauducheau et Guy Janvier Conseiller général.  En 2011, 187 villes situées dans 27 départements ont participé à cette journée avec 145 unions commerciales représentant plus de 4 000 commerçants, une zone de chalandise évaluée à 4 000 000 habitants, leur permettant d’avoir un label qu’elles peuvent afficher à l’enrée de ville. A Vanves, la journée s’était transformée en un mois, du 23 septembre au 23 octobre 2011 : 140 commerçants s’étaient associés à cette initiative. Et Vanves s'était vue à nouveau récompenser par « 3 sourires », signe incontestable de la convivialité et du dynamisme de ses commerces sur lequel le maire a bien sûr insisté lors de cette manifestation que dans son blog

     

    Le maire a confirmé dans une interview paru récemment sur un autre blog de la ville ce qu’il avait annoncé lors de sa première réunion publique de quartier Saint Remy  le 10 Mai dernier : L’installation d’un manége place de la République qui s’effectue actuellement puisque son activité doit démarrer le samedi 26 Mai à partir de 10H jusqu’au 17 Juin. Au même moment et pour ce week-end de la Pentecôte et de la fête des méres, des commerçants de la place de la République ont décidé d’unir leurs efforts pour fêter les méres alors que le GEV, pour la première fois depuis des années, ne rééditera pas son opération « fêtes des méres » lorsque les commerçants offraient une rose dans tout Vanves. Ce ne sera que place de la République, et chez  CoiffureR-Esthétic Centre, Optique Nicorelli, l’Echoppe de l’Encadreur, la libtrairie Blondel, le Hall Saint Remy, le traiteur Malinverni  qui proposeront un large choix de cadeaux les 26 Mai et 2 Juin avec  tirage d’une loterie le 2 Juin à 13H juste devant l’église Saint Remy.

     

    Sur le plan sportif deux événements à retenir ce week-end de Pentecôte : Le steeple et le 10 000 m organisé par la Section Athlétisme au PMS André Roche le 26 Mai, la participation de la Section Boules Lyonnaises avec une équipe à la rencontre historique de Bellecour à Lyon qui est la mecque de cette discipline sportive. Enfin, sur le plan politique, deux événements se dérouleront ce soir : Tout d’abord une réunion de la section PS qui devrait élire Antonio Dos Santos  secrétaire de section PS de Vanves à la place de Fabian Estellano qui a remis sa démission voilà une dizaine de jours puisque sa vie professionnel d’enseignant va l’amener à s’installer en province à partir de la Rentrée. Enfin, la première réunion publique de cette campagne législative ce soir à Vanves à 20H à  l’école du Parc organisé par EELV/PS avec Lucile Schmid, candidate,   Daniel Cohen, économiste et Alain Lipietz, ex-député européen sur l’Europe.