Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil régional - Page 3

  • LE MAIRE DE VANVES SIEGE TROIS JOURS AU CONSEIL REGIONAL POUR VOTER LE PREMIER BUDGET PECRESSE

    Le Conseil Régional est entré depuis hier matin en session budgétaire et en a jusqu’à vendredi avec une séance de nuit prévue ce soir. Ainsi Bernard Gauducheau va se partager entre sa ville et l’hémicycle régional situé à côté du cinéma La Pagode rue de Babylone (Paris 7éme). Il s’agit pour Valérie Pécresse de faire voter son premier budget qui traduit l’ambition d’une Région ayant  fait le pari de l’investissement. Il augmentera de 9% avec 1,6 milliards d’euros sur un budget de 4,9 milliards. Ainsi pour prendre un exemple, les transports, puisque Bernard Gauducheau préside la commission transports du Conseil régional et siége au STIF,   il est prévu d’augmenter son budget de 9% :  « Après des années d’annonces non suivies d’effet comme le milliard d’euros voté au budget primitif 2015 qui a été immédiatement gelé pour investir uniquement 550 M€, nous mettrons 600 M€ pour financer des projets de modernisation très attendu » a expliqué l’Exécutif en donnant l’exemple du projet de tramway (T10)entre Antony et Clamart, le financement de l’augmentation de la contribution de la Région au STIF qui doit financer un plan de rénovation du matériel roulant tant sur les lignes RER que Transilien    

    Bernard Gauducheau  est d’ailleurs intervenu hier en fin d’après midi pour le groupe UDI sur les transports qui sont un des volets les plus importants de ce budget 2016 qui traduit l’anbition de la Région et de sa présidente de faire la révolution des transports. Il a parlé d’un budget vérité, volontaire et stratégique pour regénérer le réseau actuel, remplacer le matériel roulant, combler le déficit du pass navigo  à tarif unique. « Le STIF sera le bras armé de la Région pour améliorer les transports publics en Ile de France » a-t-il déclaré en n’oubliant pas la SGP (Société du Grand Paris) qui compléte l’architecture des transports dans notre région avec le Grand Paris Express. « La gauche nous roulé pendant 17 ans . Nous vous faisons confiance pour nous transporter Mme Pécresse » a-t-il conclut sous des applaudissements nourris

  • VANVES DANS LE CREUX DE l’OREILLE

    LONG BUREAU MUNICIPAL : Des plateaux repas avaient été prévus pour le bureau municipal de Mercredi  soir parce qu’il  a été long. Et pour cause, car l’un des points inscrits  à l’odre du jour concernait le budget 2016 qui doit faire faire l’objet d’un débat d’orientation budgétaire au prochain conseil municipal de février. Et la réorganisation justement du bureau municipal après les démissions de Jeremy Coste et d’Alain Toubiana, ainsi que la démission forcée de Delphine Roy. Mais rien n’a été décidé, même s’il apparait d’une manière évidente qu’Erwan Martin (UDI) devrait sûrement remplacer Jeremy Coste aux Ecoles. Des signes ne trompent pas comme sa présence remarquée au Parcours Olympique qu’accueillait Vanves cette semaine et notamment à la cérémonie de passation des drapeaux entre Malakoff et Vanves au PMS A. Roche Mercredi. Pour les autres, le maire avait laissé entendre qu’ils ne seraient pas  remplacés, des conseillers municipaux délégués suffiraient quite à ré-attribuer ou changer certaines délégations.

    FETE :  Bernard Gauducheau a invité hier soir à l’école Marceau l’ensemble des militants et sympathisants UDI avec les élus et militants LR qui les ont aidés à tenir les bureaux de vote lors des Régionales pour fêter sa réélection au conseil régional et la victoire de Valérie Pécresse (LR) qui a repris la Région Ile de France aux socialistes. "Après 17 années degestion désastreuse par la gauche, 2015 aura finalement été l'année de l'alternance en Ile de France avec Valérie Pécresse. Nous n'oublions pas que c'est avant tout grâce aux volontaires de la campagne électorale. Tôt le matin ou tard le soir, les weekends, sur le terrain, dans les bureaux de vote, vous avez toujours répondu présents" écrivait il sur l'invitation. Un moment sympathique et réconfortant pour un maire qui n’a pas toujours des journées de tout repos et agréables, d’autant qu’il a eu ses derniers jours une explication musclée (de vote) avec son collègue de Boulogne par textos ou portables interposés  après la tentative menée par l’UDI pour l’empêcher d’être réélu à la tête de l’Interco.

    RECOURS : Le projet résidence NIWA de Bouygues Immobilier est malheureusement l’objet d’un recours devant la juridiction administrative qui risque de retarder le démarrage du chantier de 6 mois. Les riverains de la résidence Villa  Coche en sont les auteurs car ils considèrent que l’accès du parking de Niwa  est trop proche de leur résidence et pourrait créer des nuisances.   

    INQUIETUDE : Le projet de requalification de la tribune du PMS André Roche qui a été retardé déjà un an à cause des soucis financiers rencontrés par la ville de Vanves comme l’ensemble des communes de France à cause du gel des dotations de l’Etat, de l’augmentation de la Péréquation et de charges de personnel imposées, a l’air de prendre encore  du retard. Ce qui inquiète certains dirigeants sportifs du Stade de Vanves,  d’autant plus que c’est « silence radio » côté mairie, et qu’il y aurait eu un recours déposé par le propriétaire d’une des villas de la rue Mansart mitoyenne du PMS juste derrière la Tribune. Il se plaindrait d’un mur jugé trop haut ou trop massif à son goût (qui ferait de l’ombre à son jardin). Alors que le projet a déjà été modifié et même inversé pour prendre en compte justement les pavillons voisins et protéger leur part de soleil.  

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    VIDEOPROTECTION : A l’occasion de la Commission Permanente du Conseil Régional, Bernard Gauducheau a défendu face aux écologistes et aux mélenchonistes la vidéoprotection devant les lycées qu’ils remettaient en cause par pure idéologie en expliquant qu’elle ne servait pas à grand chose, ni à améliorer la situation. « Votre posture idéologique est dépassée. Nous avons un lycée (professionnel) dans ma commune avec de fréquents incidents devant son entrée, d’actes d’incivilités ou violents… La mise en place d’une caméra a complétement transformée les choses. Elle a eu un caractère dissuasif. Et les problèmes ne se sont pas déplacés, mais ont disparus ».  Ces propos  devraient réjouir certains vanvéens et ex-élus qui ont dû se battre avec lui pour développer la vidéoprotection urbaine dans notre commune.

    SOUTIEN SCOLAIRE : A l’occasion du dernier conseil municipal, Valérie Mathey (PS) les raisons pour lesquelles l’activité de soutien scolaire aux collégiens gérée par l’ESCAL avait été supprimée . « La disparition, sans aucune information, du soutien scolaire adapté à chacun à un coût raisonnable pour les familles est incompréhensible et ne peut en aucun cas se justifier par des contraintes budgétaires liées, comme vous ne cessez plus de le répéter, aux baisses des dotations de l'Etat. Il s'agit là, comme celui de la suppression de la gratuité des N.A.P, d'un choix politique d'autant plus surprenant que dans votre programme des municipales vous souhaitiez lutter contre l'échec scolaire en créant une cellule de veille éducative afin de coordonner l'engagement des acteurs éducatifs (médiateurs, éducateurs, enseignants...) qui n’existe pas » a-t-elle déclaré en se référant aux fédérations de parents d'élèves qui vous demandant de rétablir au plus vite ce soutien. « Vu le contexte financier actuel, le dispositif ne donnait pas satisfaction. Ils ne s’adressaient pas aux jeunes qui en avaient vraiment besoin. Un nouveau dispositif sera mis en place » a assuré J.Coste maire adjoint aux écoles.