Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

HISTOIRE LOCALE - Page 2

  • LES ANNIVERSAIRES DE L’ANNEE 2019 A VANVES (Suite) : VOILA 20 ET 30 ANS

    En 1999 : La ligne 89 était prolongée jusqu’à la gare SNCF le 11 janvier .L’espace Gazier était inauguré en Mars. La ville lançait un plan de réaménagement de la rue J.Jaurés, le projet des 3 places du Centre-ancien  avec la place Kennedy que J.Janvier (PS) a réalisé, de Lattre de Tassigny et de la République que son successeur, Bernard Gauducheau (UDI) a réalisé. L’événement de l’année fut cette tempête du 26 Décembre qui a dévasté les parcs F.Pic et du lycée, un cèdre d’une dizaine métres s’abattant sur le toit de l’école du Parc, provoqué des dégâts important  à la piscine, brisant ses baies vitrés, le pavillon de la Tourelle échappant de peu à la chute d’un immense cèdre

    En 1989 : Le Conseil municipal votait un plan d’aménagement sur 10 ans du PMS André Roche d’un montant de 15 M€  qui lui a donné son aspect actuel avec le nouveau pavillon des sports et ses terrasses, en déplaçant les statues dans un premier temps, puisque d’autres travaux par la suite, ont permis d’arriver à son aspect actuel. La ville requalifiait la rue Gaudray en lui donnant son aspect actuelle qualifié à l’époque de « rustique » par V.I.. Le SEDIF réalisait la station Lafosse avec une chambre souterraine à l’angle larmeroux/Chatillon  qui abrite l’interconnnexion de 3 gros conduits d’eaux. Le square Jean Monnet était inauguré le 24 Septembre ainsi que les logements militaire du lotissement Larmeroux construit à l’emplacement du service de l’intendance militaire le 13 octobre. Le garage municipal et les ateliers municipaux s’installaient dans leur bâtiment actuel qui devrait laisser place 30 ans après à une opération immobilière.  Enfin,  les élections municipales de Mars voyaient l’entrée  de Didier Morin comme adjoint à la Jeunesse (maire de 1990 à 1995)  et de Bernard Gauducheau comme adjoint aux écoles (Maire depuis 2001).  Le premier CMJ (Conseil Municipal des Jeunes) de Vanves était élu le 29 Novembre et installé début décembre.

  • LES ANNIVERSAIRES DE L’ANNEE 2019 A VANVES : VOILA 10 ANS EN 2009

    Comme Vanves Au Quotidien le fait chaque année à cette période de l’année, un petit rappel de quelques anniversaires qui marqueront cette année 2019, tout au long de cette semaine, en commençant bien sûr par 2009 

    En 2009 : Les restaurations intérieurs de l’Eglise Saint Remy étaient inaugurées a l’occasion de la fête de son Saint Patron avec la consécration de son nouvel autel. La municipalité entamait le long processus de révision de son PLU. Bernard Gauducheau inaugurait avec Anne Hidalgo, alors 1ére Adjoint au Maire de Paris, l’arrivée de Vélib ’ à Vanves à l’occasion de la fête du Sports. La ville installait les premiers radars pédagogiques sur ses grands axes. L’association Espaces ouvrait un chantier d’insertion sur le talus SNCF au niveau de la rue Jean Bleuzen. Vanves officialisait son jumelage avec la ville israélienne Rosh Ha’Ayin

    A suivre...

  • VANVES ET LES SUITES DU MOUVEMENT DES GILETS JAUNES

    GRAND DEBAT  

    Florence Provendier, député de la 10éme circonscription(Issy/Vanves),  et ses neuf collégues LREM des Hauts de Seine ont adressé un courrier aux 36 maires des Hauts de Seine pour les inciter à participer au grand débat lancé par le président de la République sur les 4 thémes  de la fiscalité, l'amélioration du quotidien, l'efficacité des services publics et la démocratie. «Même si le département n'a pas été un territoire visible des revendications des Gilets jaunes» ils considérent que « les habitants pourront y exprimer leurs difficultés et leurs interrogations». Ils leur proposent même leurs services «pour assurer un débat transpartisan». Preuve que les députés LREM ont très envie d’être partie prenante du débat. Mais l’exercice va se révéler difficile car la CNDP (Commission Nationale du débat Public) qui est présidée par Chantal Jouanno a précisé dans un document de deux pages les conditions de ce grand débat qui ne doivent pas se transformer en meeting politique, ni pour le gouvernement, ni pour la majorité, ni pour aucun parti politique. Et justement, ministres et députés LREM sont invités à ne jamais prononcer de discours en ouverture ou en clôture depuis une estrade

    CAHIERS DE DOLEANCES

    L’initiative prise par l’association des Maires d’Ile de France d’ouvrir des cahiers de doléances ans les mairies rappelle bien sûr des événements de 1789, et ses cahiers de doléances ouvert dans chaque paroisse (commune) en Avril 1789, en vu de préparer les Etats Généraux. A l’époque, les vanvéens avaient tenu une assemblée le 13 Avril 1789 où justement ils avaient fait état de leurs doléances. Et bien sûr du fardeau que représentaient alors les impositions de l’époque, dans ce français d’autrefois, plein de respect : «Considérant en même temps que l’état des finances du royaume amené par les circonstances malheureuses au point de délabrement le plus affreux, il ne nous parait d’autre moyen de concilier ce qu’il est possible de faire pour réparer ce grand désordre, avec le moyen de diminuer le fardeau des impositions sur la paroisse de Vanves que celui de proposer la réforme de quelques abus dont les efforts sont de favoriser une partie des citoyens en tyrannisant, décourageant et ruinant les autres. Ce sera la réforme des abus que renaîtront l’activité et la solvabilité des contribuables »est il écrit, les habitants se plaignant de ce droit de banlieue, « aussi énorme et injuste »  composé de tailles (impôts) diverses et variés touchant le foncier (arpents de terre labourables, de vignes, maisons, et jardins) mais aussi de la Gabelle, tout en demandant la liberté du commerce par la suppression des douanes intérieures – le fameux octtroi supprimé au lendemain de la guerre14/18 – mais aussi la suppression des droits de pâturage des bouchers parisiens sur le territoire de la paroisse – ils avaient le droit de faire paître leurs troupeaux de moutons en banlieue gratuitement -  et le règlement des droits du curé sur les mariages et les enterrements