Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Economie/emploi - Page 9

  • 10éme VILLAGE DES TERROIRS DE VANVES : UNE HISTOIRE DE CLIMAT

    Le 10éme village des terroirs a été inauguré hier soir à 18H30 place de la République sous un temps doux et humide car le climat dans lequel se déroule cette manifestation est très important. Plein de signes avant-coureur démontrent que ce sera, une nouvelle fois, une fête conviviale où les vanvéens auront plaisir à se retrouver autour de leur clocher. Occasion de rappeler ses dix années passées où tout a été question de climat, à cause de certaines intempéries, et surtout grâce à la convivialité ambiante qui rendent cette manifestation atypique par rapport à tous les villages (de Noël) qui ont éclos à cette époque, ces dernières années. "C'est un village authentique, avec des produits "made in france". Pas comme le village de Noël sur des Champs Elysées, dont se plaint la maire de Paris" à entendre le maire de Vanves

    Sa première édition (16-18 Décembre 2005)  avait reçu de nombreux visiteurs malgré un temps très froid, alors que personne ne croyait à son succès, sauf le maire, Bernard Gauducheau, Nabiha Attia, conseillère municipale (décédée en 2013)qui était était chargée du commerce et de l’artisanat, et le GEV (Groupement Economique de Vanves) qui existait alors. La seconde (15-17/12/06) s’était déroulée sur une toute nouvelle place de la République, dont le réaménagement actuel venait à peine de se terminer. Les Maires adjoints Laubier et Roche étaient encore sur le chantier les jours précédents pour régler les derniers détails techniques. Il rassemblait alors un éventail encore plus varié et original de produits gastronomiques 100% fermiers, ainsi qu'un vaste choix d'œuvres d'art et d'objets artisanaux, malgré un temps très pluvieux. En 2007 (14-16/12/07), le temps était sibérien , avec  un froid glacial alors que le temps était plus clément pour sa 4éme édition (19-21/12/08) avec une plus grande fréquentation  pour découvrir, et même déguster rôti de canard et Gigolette, escargot du Jura en coquille, beurre ail et persil, foie gras poêlé, foie gras au sel,  galantine de porcelet, dindon-chapon et pintadon, parmentier de canard et duo de canard au miel, des assortiments de gâteaux secs et chocolat aux amandes, pruneaux au chocolat noir ou enrobés de chocolat,  vins du Haut-Poitou avec les Perles de Villemont,  Gaillac avec le Gaillac raison de Mauzac doux, Muscat de Noël, Monbazillac, vinaigre au miel.

    Une invitation au péché de la gastronomie au pied d’une église Saint Remy qui commençait à entr’ouvrir ses portes pour accompagner cette fête. Yves Morel, alors curé de Vanves avait eu la bonne idée de laisser ouverte l’église Saint Remy afin que les visiteurs puissent découvrir les résultats des travaux de rénovation intérieure qui se terminaient à quelques semaines d’une inauguration en fanfare à la mi-Janvier 2009.  Par contre il s’était plaint, gentiment,  que le Maire joue les Peppone pendant la grande messe de Dimanche avec sa fanfare très bruyante qui l’avait quelque peu perturbée, dans son sermon et sa messe. Mais Yves Morel n’avait pas joué les Don Camillo, bien content de cette animation autour de son église durant toute la journée.

    En 2009 (18-20 Décembre) la neige faisait son apparition pour la première fois durant ce village des terroirs, marqué par le banc d’huitres du Bistroquet qui avait fait des affaires,  et une inauguration (déjà) avec Frédéric Lefebvre qui n’était pas encore  ministre, mais député. Elle était tombée (la neige) lors de  la grande messe dominical célébrée par le (regretté)  pére Thirion dans l’église Saint Remy où était organisée une visite commentée l’après midi, après l’incendie de la crèche durant la semaine précédente. Le dernier conseil municipal qui l’avait précédé avait donné lieu à un débat sur les tarifs pratiqués et différenciés entre producteurs culinaires,  artisans d’art vanvéens et  non vanvéens, commerçants sédentaires des alentours du site.   

    En 2010 (17-18-19 Décembre), le déroulement du 6éme village des Terroirs avait été perturbé par la neige qui était tombé les jours précédents, jusqu ‘à 10 à 15 cm de neige par endroit, malgré un petit redoux, lui donnant vraiment  un  air de village de Noël, ce côté magique des flocons qui blanchit nos rues, avec cette atmosphére ouattée qui s’installait. Il fallait ajouter  la créche, vivante de surcroît, avec un beau spectacle offert par les jeunes des paroisses de Vanves à Saint Remy, et ses chants de Noël… pour être déjà dans l’atmosphère. Il neigait même pour l’inauguration le vendredi soir par le ministre (de l’artisanat notamment) Frédéric Lefebvre (encore). Les paroisses de Vanves étaient de la fête, car elles avaient décidée d’accompagner cet événement en organisant leurs journées d’amitiés d’Hiver à St Remy durant ce week-end qui précède Noël. En 2011, le village des terroirs avait ouvert avec 24H de retard, à cause d’une tempête (avec des vents à 80 km/h),   sous un soleil et un temps doux, pour la première fois, avec beaucoup de monde. « Les organisateurs qui étaient en lien quasi directe avec tous les exposants notamment, ont pu retarder son installation et son ouverture, plutôt que prendre la décision de l’annuler comme dans d’autres communes » confiait le maire Bernard Gauducheau

    L’édition 2011 du village des terroirs l’avait échappée belle. « Tous les exposants ont été étonnés par l’organisation, d’autant plus qu’ils avaient des commandes de clients venant de loin, fidèles venant jusqu’ici de très loin » constatait Françoise Saimpert, maire adjoint. La Paroisse Saint Remy qui organisait ses journées de l’amitié en même temps avait fait aussi « terroirs » avec ce « Miel du Curé »  provenant d’une ruche installé le 20 Mai 2011  dans le jardin de la maison paroissiale et   qui avait donné 20 kg de miel réparti dans des pots de 250 gr vendu 5 € pendant ce wek-end….Un an plus tard, tous les pots de miel avaient été vendus en une journée pour la 8éme édition du village des terroirs (14-15-16 Décembre 2012) qui comportait quelques nouveaux comme ce stand de pommes de terres de toutes sortes, ou des incontournables notamment avec chez un charcutier, cette dinde de prés de 20 kg.

    Enfin en 2011, la 9éme édition était inaugurée sous la pluie, marquée par la disparition toute récente du pére Thirion, et avait attiré toujours autant de monde : « c’est le seul où nous sommes accueilli par les organisateurs, où ils nous donnent un coup de main pour décharger le Vendredi » confiait un artisan en parlant d’un « village des terroirs atypique ». Et les participants s’en étaient vraiment aperçus lors de la tempête de 2011 qui avait retardé de 24H son ouverture. «  Au fil du temps, cet évènement devenu en effet incontournable, est l'un des évènements majeurs de notre ville et sans doute l'un des préférés des Vanvéens. Sa spécificité, liée à notre contrat avec Pari Fermier et l'Archipel des Créateurs, est de proposer des produits  authentiques de qualité, uniquement issus de producteurs français et d'artisans d'art majoritairement vanvéens » indiquait Françoise Saimpert sur le site Internet de la ville ces derniers jours.

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    PRIX NOBEL DE LA PAIX :

    « Décerner un Prix Nobel de la Paix à Malala Yusufzai donnerait un élan à la lutte contre des discriminations contre les jeunes filles trop ancrées dans les moeurs pour être efficacement combattues. Offrir une telle distinction internationale à celle qui, à 13 ans, a été la toute première récipiendaire du prix national pour la paix du Pakistan, constituerait un magnifique symbole de ce que les femmes et les jeunes filles ne doivent plus être considérées comme de passives victimes des discriminations mais des actrices essentielles des affaires publiques de leur patrie. Distinguer pour la première fois une mineure, dont le principal instrument de combat est un blog, serait enfin une reconnaissance du rôle crucial incombant aux jeunes pour que le XXIe siècle soit placé sous le signe de la paix - un bain de jouvence bienvenu pour ce prix plus que centenaire! » Cet appel de 150 parlementaires le 5 Décembre 2012 avait été signé par Isabelle Debré, vice présidente du Sénat. Deux ans plus tard, ils ont été entendus, puisque le prix Nobel de la paix lui  a été décerné, vendredi 10 octobre à l'Institut Nobel d'Oslo (Norvège). « C'est une condition préalable au développement pacifique du monde que les droits des enfants et des jeunes soient respectés », avait précise le comité Nobel norvégien.

    VEILLEURS DE PROXIMITE :

    « Regarder avec son cœur, sa joie, les fragilités dans son entourage et son voisinage ». Tel est l’objectif poursuivi par les paroisses de Vanves en ayant lancé cette initiative avant les vacances d’été. Des vanvéens se sont donc réunis vendredi dernier, avec le père curé Vincent Hauttecoeur et le foyer d’accueil  de Saint François  pour échanger et faire le point de cette action. Celle-ci prend tout son sens à la veille de la semaine Bleue. D’autant plus que selon La Fondation de France sur 118 000 personnes âgées de plus de 75 ans dans les Hauts de Seine, 51 000 vivent seules, 30 000  sont en situation d’isolement relationnel (moins de 5 contacts par mois toute relations confondues). Leur objectif est de repérer ses vanvéens en situation d’isolement, et de faire preuve de cette solidarité de voisinage dont tout le monde parle.

    ATTERRANT

    Une société dont on ne donnera pas le nom par « charité chrétienne » installée entre Issy et Vanves, dans un site entre la rue JP Potin et l’avenue du Général de Gaulle, doit partir de Vanves à cause d’une opération immobilière.  Ses employés qui regrettent de quitter Vanves où ils ont pris leurs habitudes depuis des années, ne manquant pas d’humour, avaient organisé un pot de départ de Vanves et d’Issy les Moulineaux. « On organise bien une inauguration lors de l’arrivée d’une entreprise, pourquoi pas pour son départ ». Mais là où cela devient de l’humour noir, c’est lorsqu’ils expliquent qu’ils vont s’installer dans la tour Montparnasse parce que leurs dirigeants – étrangers bien sûr – considèrent que c’est une adresse et un lieu prestigieux.  Le même jour, les médias faisaient état d’une nouvelle détection, suites à des mesures effectuées ces jours-ci, d’un dépassement du seuil réglementaire en fibre d’amiante dans des locaux de cette tour que certains quittent, comme les services du Conseil régional d’Ile de France.  Et le lendemain, samedi dernier, une association, l’ANDEVA, organisait une chaîne humaine autour de la Tour Montparnasse avec des victimes de l’amiante. Il faut savoir que depuis Octobre 2013 une instrruction judiciaire a été ouverte dans ce dossier  pour mise en danger de la vie d'autrui et infraction à la réglementation du Code de travail relative à l'amiante. tandis qu’une vingtaine de salariés ou ex-salariés ont engagé une action aux prud’hommes pour faire valoir un « préjudice d’anxiété ». Et une société prend le risque d’installer ses employés dans un tel lieu infecté. Certains employés ont prévus un chek-up pour prendre date !  Ambiance

    EXPOGRAH VANVES

    « Expograph continue sa route..! Mais...après une première mi-temps insipide, terne, transparente où le score à la pause était de 1/0 (seulement) but contre son camp de notre adversaire, nos joueurs se sont réveillés..! » commente Jean Royer, coach de cette équipe à propos du sn match en Championnat de France. « Notre président avait décidé de rester sur le banc pendant la pause, pour ne pas souffler la tempête du mécontentement, et Roby, notre coach, à su souffler dans la trompette pour réveiller sa troupe.La 2éme mi-temps fut plus agressive, où les buts des locaux se sont amassés, grâce à la mobilité retrouvée et le réalisme aussi! Score final 7/0. A noter un tir victorieux, le 7e de capitaine Himmer 25 m côté gauche et frappe dans la lucarne opposée..! La copie presque conforme de la finale du championnat de France à Clermont Ferrand.! Place au tirage des 32e de finale. le souhait de tous: un petit à domicile mais cela est une autre histoire! » ajoute t-il en pensant dèjà au prochain match : « Cette semaine, mobilisation générale aux entraînements car un combat nous attend à Vanves, samedi prochain contre CACL,une autre grosse écurie du championnat, et là encore, seule la Victoire compte. Forza Expograph Vanves ».

    FOOTBALL : But victorieux à la derrnière minute

     Le match enSeniors Excellence Départementale Vanves contre Clamart  s’est soldé par un 2 à 1 sous la pluie et devant un public rés nombreux dans les tribunes. « Très bon résultat dans ce derby équilibré qui s'est débloqué à 5 minutes de la fin. Clamart était à la première place avec 3 points d'avance, nous les rejoignons. La tribune du parc des sports avait fait le plein avec une très bonne ambiance, avant « l'explosion » suite au but victorieux » commente Jean Claude Vignal président de la Section Football du Stade de Vanves qui devrait se voir remettre le Mercredi 15 octobre le label national de la Fédération Française de Football à 17h30 à la mairie de Vanves avec la présence de Monsieur Bernard Gaudicheau. « Ce label récompense la qualité de travail des éducateurs auprès de l'école de football du stade de Vanves ».

    BASKET : Go Aviators Vanves GPSO Go !!!

    Pour cette 4éme journée du championnat de France NM2 poule C, les Aviators Vanves GPSO étaient opposés ce samedi dernier à l’ UTBM ( Union Tours Basket Métropole) qui est une des équipes prétendante, par son recrutement, aux Play offs de fin de saison. « Il a fallu les prolongations pour connaitre le vainqueur. Malgré leur avance de 12 points à 3mn de la fin de la rencontre, les Aviators ont laissé l’UTBM revenir au score en fin de partie. C’est sur le score de 63/63 à la fin du 4ème quart temps que la rencontre doit être prolongée de 5 mn de jeu supplémentaires. L’ambiance de la halle de Tours en faveur de l’UTBM a fait pencher le score final en faveur des locaux. Défaite 76/70 »  commente Laurent Celseaux, président de la Section Basket. « Les Aviators n’ont pas à rougir de cette défaite, ils ont donné le maximun, mais encore une fois les dernières secondes ont été fatales face à une équipe qui sera sans aucun doute dans le haut du tableau de fin de saison.Rendez-vous samedi 18 octobre prochain au Parc des sports A.Roche pour une victoire attendue des Aviators contre Pornic ».

  • UN AN APRES SON LANCEMENT, LA JCE DE VANVES LANCE DES TROPHEES DE LA JEUNESSE

    La JCE (Jeune Chambre Economique) de GPSO (Grand Paris Seine Ouest) tient son assemblée générale ce soir à 19H à l’espace « Tuileries » pratiquement un an après le lancement officiel de l’antenne de Vanves. Elle a été particulièrement active, attirant de jeunes vanvéens qui ont pris des responsabilités comme Moural Djemal appelé à présider l’anntenne de Vanves, Guillaume Benhamou qui l’animait jusqu’à présent et devrait présider la JCE GPSO en succédant à David Wajnsztok. Rappelons que l’une de ses actions qui a le plus marquée les esprits fut sans aucun doute ces « dialogues citoyennes » durant la campagne municipale. Elle a montrée qu’il était possible d’organiser un  grand oral de tous les candidats (tête de liste) même s’ils se sont exprimés chacun à leur tour au lieu de débattre entre eux.

    Une quinzaine de jeunes de 18 à 40 ans se sont mobilisés au cours de cette année,  dans le cadre de la semaine nationale pour l’emploi sur « la formation et l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap, favorisant ainsi leur réussite professionnelle ou entrepreneuriale », sur la prévention au diabète avec une action au plateau dans la galerie marchande, et sur l’Europe à l’occasion des élections Européennes. Ils ont développer des relations suivis avec le Challenger Club animée par Christine Vlavianos, qui se réunit tous les mois à l’espace de la Tuilerie, et ils animent chaque mois des formatons sur « l’art de convaincre » comme « la prise de parole en public » le 23 octobre prochain, « Captiver son auditoire » le 27 Novembre, « triompher dans un débat » le 18 Décembre mais aussi « rédiger une newsletter efficace » ou « convaincre par l’affiche »….

     

    A l’occasion de cette Rentrée 2014,  la JCE Vanves : GPSO lance un « concours des jeunes remarquables » pour mettre en lumière et valoriser les initiatives en matière de solidarité, d’humanitaire, de médecine, de sciences, de sports, de culture, d’entrepreunariat, de bénévolat…. de jeunes de 10 à 35 ans qui s’engagent ainsi pour leur cité. Ses responsables ont parlé tout au long de cette année de ce projet à différents interlocuteurs, et se sont inspirés tant de ce qui a été mis en place par la JCE de Reims depuis 3 ans et par la JCE de Neuilly en 2012 que du concours TOYP (Ten Outstanding Young Persdons of the World) de la JCI (Jeune Chambre Internationale).  Les modalités et le réglement sont disponibles sur le site http://tropheesjeunessevanves.blogspot.fr sachant que les jeunes ont jusqu’au 31 décembre 2014 pour concourir.  Un jury d’acteurs sensibles aux questions de jeunesse et aux thématiques des trophées sera constitué. L’oral des candidats est prévu le 7 Mars 2015 avec une remise des Trophées le 6 Juin 2015. « Il s’agit de mettre en lumière de jeunes vanvéens exemplaires, de donner une image positive de la jeunesse et de favoriser la rencontre entre ces jeunes et les acteurs de la ville » expliquent Guillaume Benhamou et Moural Djemal