Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

thomas puijalon (ps)

  • CARNETS DECAMPAGNE A VANVES : TRACTS ET PROFESSIONS DE FOI

    L’ensemble des 17 candidats dela 10éme circonscription, comme tous les  candidats dans les 12 autres circonscriptions des Hauts de seine ont renez-vous demain à la Préfecture pour présenter devant la commission propagande, les professons de foi et tracts officiels. D’ailleurs ce week-end, certains candidats ont distribué samedi matin ou commencé à boiter. En Marche la lettre de candidature de Gabriel Attal qui tient une réunion ce soir à Marceau avec la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées, Sophie Cluzel. LR et UDI, le projet de Jeremy Coste  (sur la photo au square Jarrousse pour la fête de quartier) « Expérience et renouveau » qu’il a présenté à l’école Marceau le 18 Mai dernier.     

    Thomas Puijalon (PS) a dévoilé  samedi une charte d'engagements envers les citoyens sur son site http://www.puijalon.fr/« Les affaires qui émaillent la vie politique, le désaveu des hommes et femmes qui font la politique par les Français, le désintérêt pour la démocratie ne peuvent perdurer. C’est pourquoi, nous avons lancé un processus d'élaboration d'une charte d'engagements envers les citoyens. Elle a été proposée, discutée, amendée et adoptée dans le cadre d'ateliers citoyens en janvier et février 2017. Elle comporte un volet éthique et un volet méthodologique pour rénover la vie politique française et remettre les citoyens au coeur de la décision. Elle sera officiellement signée à l'issue du dernier atelier d'intelligence collective, le 31 mai à Issy les Moulineaux » annonçait-il. Ainsi il veut créer une « civic tech locale » pour « renouer avec la démocratie, la proximité et la vertu dans la République ». 

    « Nous sommes 17 candidats à nous présenter pour les législatives dans la 10 éme circonscription. Pour une fois, vous avez le choix de voter au premier tour selon vos convictions. Exercez ce choix, sans être tenter de voter Utile, car vous n'aurez plus le choix de dire ce en quoi vous croyez. Ne nous trompons pas, nous ne voulons pas faire de l'individu le seul horizon de l'action publique. Ce qui est en jeu, c'est une certaine idée de l'homme et d'une société vivable!  Il est tentant de voter pour le plus jeune, pour le plus beau, pour celui à qui faut donner une majorité pour agir, de voter pour la nouveauté mais n'oubliez pas que la défense de vos valeurs, la lutte contre l'individualisme qui doit s'exprimer par ce vote. Nous jouerons alors le rôle « d'aiguillon » pour éveiller les consciences sur la dimension de la personne humaine et la recherche permanente du bien commun » expliquait de son côté Anne-Violaine Vignon (Parti Chretien Démocrate) qui était samedi dernier à Vanves pour distribuer son tract « Osons mettre le progrés au service de l’homme et du bien commun. Pour l’amour de la France ». 

  • LEGISLATIVES A VANVES ET A ISSY : UNE ELECTION ATYPIQUE ENTRE JEUNES DE – DE 40 ANS

    L’élection législative dans la 10éme circonscription risque d’être complétement atypique. Tout d’abord parce qu’André Santini a décidé de ne pas se représenter, à cause de la loi sur le cumul des mandats. Ensuite parce qu’il a décidé de mettre en avant un jeune, Jeremy Coste, tout en étant son suppléant. Enfin parce qu’il n’y aura que des jeunes de moins de 40 ans comme candidats, dont certains se connaissent très bien – et s’apprécient malgré leurs divergences politiques – tout simplement parce qu’ils ont fait leurs premières armes au conseil municipal de Vanves, où ils ont été élus en 2014.

    Jeremy Coste, 31 ans, qui est dans la majorité UDI/LR,  a dû le quitter à cause d’un détachement  professionnel durant l’année 2016 à Nouméa avant de revenir en métropole au début de cette année. « Bernard Gauducheau m’a formé  à un mandat municipal, n’ayant jamais été élu avant, lorsque j’ai été son adjoint à l’éducation pendant deux ans durant lesquels j’ai vraiment appris ce que c’était de gérer une collectivité locale » explique t-il et rappelant qu’il a déjà eu une expérience de campagne législative puisqu’il s’était présenté en 2012 dans la Région lyonnaise lorsqu’il était président des Jeunes du NC. Les deux autres siègent toujours au conseil municipal dans l’opposition  :  Gabriel Attal (La République en Marche), 28 ans (sur la photo),  alors sur la liste PS, a choisi de marcher avec  Emmanuel Macron qui l’a designé officiellement hier après midi, avec sa suppléante qui est boulonnaise et vit dans ce nouveau quartier du trapéze  dont les électeurs se sont prononcés majoritairement pour Macron. Né tout à côté de Vanves, à Clamart, . Il est aujourd’hui créateur d’une start–up spécialisée dans la Santé après avoir été le conseiller politique de la ministre de la Santé Marysol Touraine. Boris Amoroz (FG/PC), 35 ans, est le plus vanvéen des deux,  puisqu’il y a vécu depuis sa plus tendre enfance à Vanves, a connu la Féclaz…. Il travaille comme ingénieur dans l’industrie ferroviaire

    Dans le contexte actuel de rajeunissement, de renouvellement, de « dégagisme », c’est assez original pour être noté.  Les jeux seront très ouverts dans la 10éme circonscription, surtout entre les candidats LR/UDI,  La République en Marche, et Front de Gauche/PC, et PS  si l’on ajoute  Thomas Puijalon avec sa campagne quelque peu originale, car il réalise des « world café » sorte de forum citoyen pour écrire ensemble les premières propositions. Ce sera le cas mardi prochain à l’école Marc Fourestier  A croire que les autres candidats ont pris un sacré coup de vieux, du côté des écologistes, des divers droites avec le général Soubelet à la retraite, du parti chrétien, du FN et même d'un artiste, Garald Dahan,  qui n’ont aucune chance, vu le contexte

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

     

    PUIJALON (PS) APPELLE A VOTER MACRON
    Contrairement à André Santini (UDI) et à Bernard Gauducheau (UDI) pour l’instant, et aux leaders LR à quelques exceptons prés, le candidat socialiste aux législatives, Thomas Puijalon qui soutenait Benoït Hamon,  a annoncé qu’il voterait pour Emmanuel Macron le 7 Mai prochain même s’il ne partage pas le positonnement politique du candidat d’En Marche. « La démocratie est ainsi faite. Elle existe pleinement lorsque des hommes et des femmes prennent le risque d’affronter le suffrage universel et donc de voir leur projet non qualifié à l’issue du processus. Les graines plantées lors de cette campagne vont germer, pousser et donner un jour une moisson….Je suis un amoureux de la démocratie et un indéfectible soutien de la République. J’ai juré fidélité et loyauté à la République. Je ne laisserai pas à mes enfants une France soumise à un néo-fascisme.Aucune question ne se pose, même si je ne partage pas le positionnement politique du candidat d’En-Marche. La République passe avant ».

    INCENDIE A FRANCE 3 ILE DE FRANCE

    Il n’y a plus d'édition régionale Ile-de-France du Soir 3 depuis Vendredi et ce sûrement  pendant « une à deux semaines » à caude d’un incendie qui a dévasté le studio  de la station locale de France 3 à Vanves, perturbants les moyens de transmission et les circuits de montage. « La chaîne a choisi de ne pas réaliser de tout image pour assurer la programmation régionale de cette édition du journal télévisé, notamment afin de concentrer les moyens disponibles sur les servitudes d'antenne qu'elle doit assumer (bandes-annonces…), le temps de tout réparer

    FOOTBALL : E.S.PARISIENNE C/ VANVES : 2 A 0

    Après un nul au Racing  et une victoire contre Malakoff, le stade de Vanves a perdu face à l’ES Parisienne  par 0 à 2 en Ligue IDF dimanche dernier  : « Cette défaite, contre une équipe qui joue le maintient également, hypothèque nos chances de poursuivre l'aventure en ligue. Mathématiquement tout est encore possible, il reste 4 matches où il faut faire un carton plein, et espérer un faux pas de nos adversaires directs » indique Jean Claide Vignal, président de la secton football du Stade de Vanves. « Pour en revenir au match, les consignes des coachs étaient de rentrer rapidement dans la rencontre, ce qui fut fait mais de façon imprécise, lorsque les attaquants ont des occasions de buts ils ne les mettent pas au fond.A force de dominer, on se découvre en défense et on prend un but en contre. Un penalty clôture le score ».Dimanche prochain un match à Saint Ouen l'Aumone Val d'Oise. « Encore un déplacement que nous devons assurer par nos propres moyens!!!Cette équipe est deuxième au classement, c'est une réserve d'un club du championnat de France ».