Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

isabelle debrÉ

  • LA DERNIERE SEMAINE DE CAMPAGNE POUR LE 2e TOUR DES MUNICIPALES A VANVES

    L’image de cette campagne de 2e tour pour les élections municipales restera, samedi aprés-midi,  cette présence massive de la liste Vanves en Tête (UDI/LR) sur l’allée menant à  l’entrée du parc F.Pic  devant laquelle s’était glissé à gauche la liste Vanves Demain (EELV) et à droite, les colistiers de Vivre Vanves (LREM). SI les premiers distribuaient de minuscules bouquets de fleurs, pour la fête des péres – « Je n’en veux pas parce que c’est du clientèlisme » leur a dit une vanvéenne particuliérement excédé par cette présence – les seconds distribuaient aux enfants (seulement) des ballons multicolores, comme ilsl'ont fait aussi dimanche aprés-midi. Il y en avait partout dans le parc et aux alentours. Tout ce petit monde de colistiers de Vanves en Tête et de Vivre Vanves se sont retrouvés sur la place de la République en fin d'aprés-midi  pour une fête de la musique simple mais perturbée par la oluie qui a dissuadé les vanvéens de venir. nfin, il est quand même bizzare que certains événements se répétent à Vanves avec ses croix gammées sur les affiches de la tête de liste Vivre Vanves (LREM), peintes entre 11H30 et 12H samedi par exemple, qui se multiplient. Mais cette fois il est possible que son auteur ait été filmé par une caméra de vidéosurveillance. Espérons qu’elle n’était pas en panne...comme d'habitude, pour indiquer quel st son auteur ! 

    LES RENDEZ-VOUS

    Mardi 23 Juin

    A 20H45 à la Maison Paroissiale Saint Remy : Regards croisés d’un prêtre (bertrand Auville), d’un enseignant  (Vinciane de Samie) dans un lycée technique et d’un psychothérapeute (Vincent Landreau)  sur le post-confinement : « Après l’épreuve du confinement vient le défin du déconfinement. Faisons ensemble un bilan sincère du premier et élaborons des jalons pour le second » invite la pére curé Auvillle

    Dimanche 28 Juin

    A 8H dans les bureaux vote : 2e tour des élections municipales sans surprise qui devrait voir le maire sortant réélu. Le taux d’abstention sera intéressant pour juger de la légitimité des maires élus ou réélus selon les spécialistes

    A 16H à Sain t Remy : Vincent de Labarthe qui a été en insertion à Vanvesentre 2014 et 2016 qui aura été ordonné prêtre par Mgr Lebrun à la cathédrale de Rouen viendra célébrer l’une de ses premières messes.

    MISE AU POINT GAULLISTE

    L’ambiance de la campagne, ces derniers jours devient délétére, à cause des propos particulièrement haineux et orduriers tenus   sur les réseaux sociaux par des co-listiers et supporters du maire sortant qui, de surcroît, est assuré d’être réélu. Ils s’en sont pris ces jours-ci à une Debré, Isabelle ex-sénatrice, ex-1er maire adjoint de Vanves,  vice présidente du Conseil Départemental, présidente de l’Enfant Bleu qui lutte contre la violence faite aux enfants, en la traitant de tous les noms pour avoir rendu un hommage du cœur au Général de Gaulle à l’occasion du 80e anniversaire de l’appel du 18 Juin. Mais de quel droit peuvent ils lui donner des leçons de gaullisme ? Faut il rappeler tout d’abord que les centristes ne sont pas des alliés fiables aux gaullistes, car ils ont trahi le général de Gaulle au Référendum de 1969 en votant « oui mais » à l’instigation de leur leader d’alors, VGE, fondateur de l’UDF et de l’UDI qui lui a succédé. Mais il y a pire. Certains élus UDI  se seraient glorifiés d’avoir voter Marine Le Pen  à la présidentielle de 2017, plutôt que Macron. La chef de file du FN, parti qui a toujours été anti-gaulliste primaire, malgré ses tentatives de récupération ses derniers jours jugés scandaleuses, répugnantes par Jean Louis Debré. Comme on dit en Afrique « quand on monte au cocotier, il faut avoir le cu propre !». Alors les leçons de gaullisme de la part des centristes vanvéens, les vrais gaullistes qui ont rendus l’hommage du cœur le 18 Juin devant la plaque du Général de Gaulle, et ils étaient peu, s’en tapent le coquillard !   

  • LA PHOTO DU JOUR : L’HOMMAGE DU CŒUR D’ISABELLE DEBRE AU GENERAL

    Isabelle Debré, vice présidente du Conseil Départemental des Hauts de Seine, s’est recueillie devant la plaque rendant hommage au Général de Gaulle square Marceau aujourd’hui à l’heure du déjeuner, comme elle l’a twittée. Il n’était pas possible à ses yeux de ne pas marquer cet anniversaire devant cette plaque inaugurée par Charles Pasqua président du département à l’époque et Didier Morin, maire de Vanves,  en Novembre 1990 pour les cent ans de sa naissance,  les 80 ans de sa disparition, les 50 ans de l’appel.  

    Et pour plusieurs  raisons : L’absence de cérémonie prévue comme d’habitude par la section LR de Vanves devant cette plaque, pour soi-disant des raisons de sécurité sanitaire alors que parcs et jardins, restaurants et cafés sont maintenant ouvert, et les rassemblements (de moins de 5000 personnes autorisés),  les tentatives de récupération indécentes comme le disait son beau frére, Jean Louis Debré, de l’extrême droite qui a toujours été anti-gaulliste primaire et dont certains membres ont tenté de l’assassiner. Elle a toujours en tête cette phrase de ces mémoires inscrites sur cette plaque :  «Puique tout recommence toujours, ce que j’ai fait, sera tôt ou tard, une source d’ardeurs nouvelles après quer j’aurai disparu »

  • CHRONIQUES DE DECONFINEMENT A VANVES : UN WEEK-END DE L’ASCENSION PLEIN D’ANNONCES

    Il s’en est passé des choses durant ce week-end prolongé de l’ascension dont ont bien profité les Vanvéens dont certains se sont échappés de la commune pour aller à la campagne, malgré un temps agité

    HAUTS DE SEINE : Mercredi, veille du départ, Georges Siffredi, maire de Chatenay Malabry, a été désigné à l’unanimité candidat de la majorité départementale (LR/UDI) à la succession de Patrick Devedjian à la tête du département des Hauts de Seine. Son élection devrait intervenir aujourd’hui en début d’après midi au cours d’une séance plénière à laquelle participera Isabelle Debré.

    MUNICIPALES : Vendredi, Edouard Philippe a annoncé que le 2e tour des élections municipales se déroulera le 28 Juin en déclarant, alors que l'avis du Conseil scientifique se montrait très prudent : «J’assume avoir considéré qu’un bureau de vote était un lieu indispensable à la vie du pays, qu’il n’y avait ce jour là pas plus de risque à aller voter qu’à faire ses courses».  En ajoutant qu’avant la prise de décision concernant le second tour, le conseil scientifique avait été consulté et écouté, et que les avis de «toutes les forces politiques» du pays avaient été recueillis afin de trouver une solution optimale. Finalement, c’est l’avis des maires qui l’ont emporté sur les responsables politiques lors de la consultation par Emmanuel Macron et Edouard Philippe menée depuis Mercredi, alors que le Premier Ministre avait expliqué que deux dates avaient été privilégié : le 28 Juin ou Janvier 2021, car il n’envisageait pas un scrutin en Septembre/Octobre à cause d’une Rentrée trop chargée (Rentrée scolaire, loi de finances). Les chefs de partis politiques étaient sur la ligne du Conseil Scientifique qui n’était pas opposé mais était réservé vis-à-vis de la tenue d’un scrutin en Juin, à cause des conditions de la campagne et de la participation, et les maires souhaitaient que le second tour se tienne au plus vite, surtout dans les grandes villes, où les nouvelles équipes municipales doivent se mettre en place pour préparer la relance économique. Les collectivités représentent 70% de l'investissement public, notamment dans le BTP, et les élus doivent pouvoir lancer de nouveaux chantiers, notamment dans les grandes villes et intercommunalités. Du coup, les candidats tête de liste sont de nouveau sur les startings blogs pour mener une campagne qui sera sûrement différent de celle qui a précédée le 1er tour, avec, évoqué, par le premier ministre, des professions de foi possiblement plus longues, des campagnes qui devraient se dérouler de façon numérique et dans les médias, mais pas de grandes réunions… Avec peut être quelques surprises sur lesquelles reviendra le Blog demain, mais dés les premières heures qui ont suvis l’annonce, les têtes de listes vanvéennes annonçaient être prêtes donnant rendez-vous sur leurs sites web, facebook etc…quelques rencontres s’étant déjà déroulées ce week-end.  

    EGLISES : Enfin, samedi, était annoncé la reprise des cérémonies religieuses dans des conditions de sécurité sanitaire stricte qui ont permis aux prêtres vanvéens de célébrer de nouveau la messe, non plus seuls, avec leurs paroissiens… ce qui fut le cas dimanche, le  portable du pére curé Auville ayant crépité de messages de la part de paroissiens heureux et soulagés, dés samedi. Il n’a pas caché que cela avait un créve-coeur pour eux quatre, de célébrer la messe sans eux, même s’ils avaient communiqué des intentions de prière, heureux de les retrouver dans cette église Saint Remy clairsemée (sur la photo) à cause des régles de distanciation, à 1m les uns des autres – 3 sur un banc, et un banc sur deux étant occupé. Mais l’église était baigné de soleil et de se retrouver. Un peu plus loin, le prieuré Saint Bathilde n’avait pas ré-ouvert, les soeurs bénédictines étant encore confinées