Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

festival cinéma ecologie

  • 10éme FESTIVAL DE CINEMA & ECOLOGIE A VANVES SUR LE POUVOIR CITOYEN

    La 10ème édition du festival Cinéma-Ecologie de Vanves qui aura pour thème «L’écologie et le pouvoir citoyen» démarre ce soir toujours au lycée Michelet pour une semaine jusqu’au 24 mars, avec 4 soirées cinéma et débat. «Les activités humaines impactent fortement notre planète, nos vies et notre santé. En effet, que ce soit à cause de la trop grande émission des gaz à effet de serre qui modifie le climat, de la pollution plastique qui détruit la biodiversité, de l'utilisation des pesticides à outrance qui contamine nos aliments et dégrade notre santé... ça va mal. C'est pour cela qu'en novembre dernier plus de 15 000 scientifiques ont tiré la sonnette d'alarme sur l'état de notre planète.. Il est clair que nous devons changer notre façon de vivre, de consommer, de produire, ... mais qui doit faire les efforts et comment s'y prendre ? Pour beaucoup, c'est au gouvernement et aux entreprises d'initier ce changement parce qu'ils en ont le pouvoir mais qu'en est-il des citoyens ? Ne sous-estimons nous pas leur pouvoir ? Qu'en est-il du cumul des initiatives qui existent et se développent, du pouvoir que nous donne la consommation pour influencer les entreprises, du pouvoir de notre vote sur le monde politique ? ... » s’interrogent ses organisateurs (La Ruche de Vanves, Alternatives Ecologiques et Solidares, les AMAP de Vanves).

    Plusieurs films sont au programme cette année
    - «Ma vie zéro déchet» de D.Lemaitre, ce soir à 20H30, après un buffet préparé par les AMAP à 19H30 : une famille s’est fixée ce défi et la partage avec nous pour remettre en question la gestion des ordures et du gaspillage de tous les jours. UN débat rstprévu avec Zéro WasteFrance & LaFabrique à Neuf

    -«Les insurgés de la terre» de P ?Borrelle 21 Mars à 20H30  : Pour protéger la planète, certains jeunes militants écologistes vont loin dans leur engagement  et bascule délibérément dans l’illégalité. UN débat suivraanimé par Attac 

    -« La tragédie électronique » de C.Dannoritzer le 23 Mars à 2030  :  Une enquête sur le devenir des rebuts électroniques qui dévoile une chaîne complexe de responsabilités et de complicités  dans ce trafic. Un débat suivra avec les Amis de la Trre et le Libre Vanvée,

    -« Toits de Paris, des jardins extraordinaires et Solaire d'ici » de Ait-Habbouche et E. Le Runigo le 24 à 20H30 : Comment valoriser une ressource sous exploitée : les toits d'une ville ? Suivi d’un ébat avec Energies Partagées et  ALE-GPSO

  • OUVERTURE CE SOIR DU FESTIVAL CINEMA ECOLOGIE DE VANVES : « Cette sobriété qui libére ! »

    La 9ème édition du festival Cinéma-Ecologie de Vanves organisée par la Ruche de Vanves et l’AMAP Panier Vanvéen qui débute ce soir à 19H30 au théâtre du Lycée Michelet a pour thème « Cette sobriété qui libère ». « Après avoir discuté du rôle des lobbies dans les choix politiques lors de l’édition précédente, nous avons choisi de revenir vers le rôle des citoyens et des entrepreneurs dans la gestion apaisée de la transition écologique » expliquent ses organisateurs.

    « La publicité dépense dans le monde 500 milliards de dollars par an pour inciter à consommer toujours plus. Notre croissance consume des ressources qui s'épuisent et contribue au dérèglement climatique. Et si nous étions plus sobres ? Des habitants et des entrepreneurs inventent ensemble la transition écologique dans la bonne humeur. La possession des biens fait place à un usage partagé, on recycle, on produit et on vit - bien - avec des énergies renouvelables, on réfléchit sur la valeur travail qui écrase ceux qui en ont trop (course à la productivité) comme ceux qui n'en ont pas. Que proposer face à la démesure de certains projets ? Les films que nous vous proposons cette année dévoileront d’autres façons d’aménager les territoires et d’y vivre tranquillement à l’opposé des projets de taille inhumaine et non respectueux de l’environnement.Les échanges qui auront lieu à l’issue des projections permettront de réfléchir à des solutions à mettre en œuvre dans les lieux où nous vivons ».

    Au programme ce soir : « Sacré village »: Pas besoin d'aller chercher en Angleterre une ville en transition ! Elle vit en Alsace, dans une dynamique entraînante. Le 24 Mars : « Nouveau monde » : Un tour de France à la rencontre d'initiatives locales innovantes pour mieux vivre ensemble et dans le respect de la planète. Et le 25 Mars : « Un revenu pour la vie » : Peut-on ne plus dépendre du travail pour subsister et et garantir un revenu de base qui émancipe et limite les inégalités sociales?

    Ainsi depuis 2009, La Ruche de Vanves organise des actions et événements tel que le Festival Cinéma & Écologie avec l’AMAP Le Panier Vanvéen et le lycée Michelet. « Chaque année, nous choisissons avec soin le thème et les films documentaires en fonction de l’actualité et de sujets qui nous posent question. Chaque projection est l’occasion d’échanger des idées avec le public avec l’aide des spécialistes que nous invitons pour alimenter le débat » indiquent ses responsables. L'impact sur les lycéens du lycée Michelet varie selon les années : cette fois-ci, un professeur de sciences économiques et sociales a demandé aux élèves de 4 classes de venir à au moins une séance du festival, afin de débattre ensuite en classe.

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE VOTES ALTERNES : BUDGET DE VANVES ET DE GPSO…PUIS 2éme TOUR DES ELECTIONS DEPARTEMENTALES

    Mardi 24 Mars

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « Eau sauvage de Julien Fisera, dispositif scénique pour une comédienne seule. Dans une boîte lumineuse, Bénédicte cerutti, la comédienne, fait entendre, dans un rapport de proximité avec le public, les paroles d’un pére préoccupé jusqu’à l’angoisse, du bonheur de sa fille.

    A 21H au théâtre Le Vanves (festival Ardanthé) : « Western » de Perrine Mornay qui a travailé sur ce genre cinématographique et l’interpréte à sa façon

    Mercredi 25 Mars

    A 19H à  l’Hôtel de Ville : Conseil Municipal qui votera son budget 2015 qui devrait réserver des surprises au niveau des économies qu’impliquent la baisse des dotations de l’Etat et l’augmentation de la péréquation comme l’a indiqué le maire lors de ses dernières interventions : Une dette communale qui devrait augmenter, plus de feu d’artifice au 14 Juillet,  plus de petits fours pour les cérémonies patriotiques en dehors du 11 Novembre et du 8 Mai….  Il votera les taux d’imposition qui, en 2015,  ne bougeront pas, une augmentation des tarifs du stationnement payant, les subventions aux associations devant baisser, avec une subvention exceptionnelle pour le Secours Catholique. Il devrait donner un avis favorable à la désaffection des propriétés situés sur les terrains A.Briand où est prévu le projet immobilier, et son feu vert aux conventions financières passées avec le SIPPEREC pour enfouir les réseaux de fibres optiques d’Orange et de NC Numéricâble.  

    Jeudi 26 Mars

    A 18h30 à la Mairie de Boulogne :  Conseil communautaire GPSO qui devrait voter son budget 2015

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « Alors est-ce que c’est là que ça commence… » création de Clémentine Baert qui est un monologue sur l’identité, ce qui constitue un individu et les rôles qu’il choisit consciemment ou pas de jouer vis-à-vis de lui-même ou des autres. C’est un voyage initiatique, une errance qui va conduire cette femme à s’accepter telle qu’elle est.

    A 21H au théâtre Le Vanves (Festival Artdanthé) : « Temps de pose » de Benjamin Abitan du théâtre de la Démesure. Le Caravahe qui a bu trop de café, cherche comment peindre son Ecco Homo et finit par mettre ses modéles un peu mal à l’aise

    Vendredi 27 Mars

    A 18H30 à l’Hôtel de Ville : Remise de deux médailles de la Jeunesse et des Sports à 2 membres de la section Pétanque : Jacques Thoine et Catherine Barriot

    1 19H30 à la librairie des Bénédictines : Présentation de livre « Je n’avais plus le choix, il fallait fuir – Paroles de réfugiés » par l’ACAT (Actions des Chrétiens pour l’abolition de la Torture) avec Marie Larger et Anne-Marie Mainguet

    A 20H30 à Saint François : Dans le cadre de l’année de la Vie consacrée, échanges sur « la voie dominicaine »

    Samedi 28 Mars

    A 9h au lycée Michelet :  Concours d'éloquence au Théâtre du lycée,  sous l'égide du Lion's Club.

    A 10H au Tout Va Mieux : Café Théo sur le théme : « Dieu miséricordieux jusqu’où ? »

    A 14H30 à l’espace Gazier : Atelier Danse et jeux chorégraphiques organisé par l’ESCAL avec la danseuse Maud Miroux  de la Compagnie Ouragane

    A 19H au Lycée Michelet (Théâtre) : Ouverture du 7éme Festival Cinéma Ecologie organisé pa la Ruche de Vanves et le Panier Vanvéen (AMAP de Vanves) sur le théme « Le climat change, et vous ? »  avec la projection à 20H du film « L’urgence de ralentir » de Philippe Borrel suivi d’un débat.

    A 20H30 à l’église Saint Remy : Concert spirituel avec des pièces vocales sacrées du baroque à nos jours par l’ensemble « Les accordés » ».   

    Dimanche 29 Mars

    A 8H Dabs les Bureaux de Vote de Vanves : 2éme tour des élections dépattementales

    A 10H à Saint François, à 10H30 chez les Bénédictines, A 11H15 à Saint Remy : Messe des Rameaux qui attire généralement beaucoup de paroissiens

    A 15H30 au PMS A.Roche : Match de football Stade de Vanves- Saint Cloud