Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

simon de cyréne - Page 4

  • LES PERSONNALITES DE VANVES QUI ONT MARQUEE 2009

    LA VANVEENNE 2009 : FRANCOISE GOLOUTBZOFF

     

    UNE COLONEL PAS SI « BLEUE » QUE CELA

     

    Pour Vanves Au Quotidien, le vanvéen de l’année 2009 est une vanvéenne, élue depuis Mars 2008, maire adjointe chargée de l’éducation, de la jeunesse et de la prévention. Un sacré poste où plusieurs élues se sont cassées les dents, Claudine Charfe (PC) peut en parler puisqu’elle était à sa place durant le mandat de Guy Janvier à la mairie entre 1995 et 2001, et a dûe assumer l’hostilité et la démission de son directeur du service Jeunesse. Mais rien de tel avec ce colonel à la retraite après 23 ans de service dans l’armée, en ayant commencée dans la marine et terminée dans l’armée de terre, qui apparaît dans la vie stricte et réservé, mais sûrement efficace.  Elle a deux réussites à son actif en 2009 : Tout d’abord la journée d’appel de préparation à la Défense (JAPD) qui s’est déroulé pour la première fois à Vanves au lycée Michelet pour une cinquantaine de jeunes, le colonel MF Goloubtzoff ayant pris le relais de M Judde ex-des Services Secrets, comme correspondant Défense de la ville de Vanves. Ensuite, la reprise en main de l’Espace Jeune Sébastien Giner, du nom de l’un de ses jeunes vanvéens disparu trop tôt et trop vite à cause de son handicap : A peine inauguré en pleine campagne municipale, à peine ouvert qu’il était fermé sauf à quelques activités… tout simplement comme l’a toujours expliqué le maire «parce que des jeunes ont cherché à monopoliser ce lieu. Et notre équipe n’est pas là pour prendre en compte ses jeunes difficiles. On a essayé de trouver des solutions. Mais on ne sait pas faire ! Il y a des éducateurs de rue pour cela. C’est pourquoi j’ai pris la décision de fermer de local plutôt que de le laisser aller à vau l’eau. Nous allons nous concentrer sur une population que l’on connait, les moins de 18 ans ». Et notre colonel s’est attelé à la tâche, patiemment, avec le soutien, et les connaissances du Maire dans ce domaine.  

    UNE STRUCTURE OUVERTE AUX 11-17 ANS   

    « Il n’y a pas eu d’évolution dans le sens de l’ouverture à 100% car on n’a pas apporté de solutions ludiques à ses jeunes qui fréquentent cet espace, parce que ses jeunes ne savent pas ce qu’ils veulent. C’est difficile de faire des propositions dans ce cas. Or ce n’est pas notre objectif de leur offrir des chaises, mais  plutôt qu’ils y trouvent quelque chose à y faire. Une nouvelle directrice a fait un état des lieux. Entretemps, elle a subi des menaces et des désagréments qui l’ont mené à mettre fin à sa collaboration. Maintenant que fait on ? Est-ce que l’on boucle ? Nous pouvons élargir à d’autres populations, notamment de retraités qui voudraient faire un peu de musculation ! et de ne plus réserver cet espace aux jeunes de 18/25… alors que ceux qui sont inscrit au « home studio » sont agréables » a ajouté Marie Françoise Goloutbzoff lors d’une réunion de quartier au printemps dernier.  Et elle a recherché pendant plusieurs mois une solution avec le service Jeunesse, et l’espace Gazier qu’elle a présentée lors de la réunion publique du quartier du plateau et d’un conseil municipal en décembre 2009 : une direction plus socio culturelle entre Giner et Gazier en direction des jeunes, création d’une structure ouverte et inter-générationnelle avec les 11-17 ans, une plateforme d’activité pour les 18-26 ans avec 2 associations pour leur permettre de faire de la musculation, du Ju Jitsu, du foot en salle, sachant que le Home Studio restera à Giner, un renforcement de l’action de prévention avec les éducateurs de rue du département. « Nous sommes plus dans une démarche d’insertion que d’activités pour les  + de 17 ans. Il ne faut pas se faire d’illusion, car à cet âge, ils recherchent du travail et des activités » a t-elle expliqué. Pas mal quand même pour une « bleue » en matière municipale et surtout dans ce secteur « Jeunesse », malgré les critiques.

     

    LE VANVEEN 2009 JULLIEN GALLOIS  

    POUR SA RESERVE COMMUNAL DE SOLIDARITE

     

    Le président de la délégation locale de la Croix Rouge Vanves-Malakoff a lancé l’idée « de fédérer le cœur des vanvéens en situation de crise » en créant cette réserve communal destinée à développer la solidarité de proximité en cas de crise, de catastrophe, d’urgence. « Mieux on est préparé à l’urgence, mieux on saura réagir ». Tel est le credo de la Croix Rouge. Il a commencé à expliquer,  au printemps dernier devant le Comité Consultatif Sécurité-Stationnement-Circulation « que quoditiennement, nous sommes soumis à plusieurs risques dans une ville comme Vanves. Des plans secours sont prêts (Canicule, Grands Froids etc…). Mais les moyens officiels ne suffisent pas quelquefois alors que des bénévoles sont prêt à aider mais dont l’encadrement est difficile. L’idée est de disposer d’une réserve opérationnelle identifiée qui sera informé et formé pour réagir à telle ou telle situation. Ses missions ne se substitueront pas à celles des services publics. Mais plutôt à contribuer et à participer au soutien et à l’assistance des populations, en se focalisant sur les personnes les plus fragiles, en les recensant, en allant à leur rencontre surtout lorsqu’on est sans nouvelle d’elles et dont on ne sait comment elles vivent et traversent les événements (canicule, grands froids, crise épidémique…)afin de les aider à faire les bons gestes etc… ».

    Et Bernard Gauducheau l’a invité à présenter son projet lors des 3 réunions publiques de quartier en Novembre/décembre dernier. « Il faut d’autre gens pour se porter au secours des voisins d’à côté…Mais tout cela doit être géré ». Il a alors précisé les conditions pour en faire partie qui sont tout d’abord d’être bénévole, puis de suivre une formation initiale et continue d’une demi-journée, enfin « d’être généreux, d’avoir envie de se tourner vers les autres » - « C’est une façon de nous responsabiliser les unes, les autres, et de pouvoir compter sur une chaîne humaine » selon le maire

     

     

     

    CEUX OU CELLES QUI AURAIENT

     

    PU L’ETRE OU QUI NE L’ONT PAS ETE…

     

    ALFAROBA JOSE : Avec la programmation un peu osée… et très dénudée d’Art Danthé, festival de danse contemporaine, il a suscité la polémique de l’année 2009.   

    DE CHERISEY LAURENT : C’est ce responsable de l’association Simon de Cyréne qui est à l’origine du projet novateur de maison-relais pour personnes adultes handicapés qui a commencé à se  construire sur une partie des terrains du prieuré Saint Bathilde.

    GAILDRY PATRICK : Il a pris le relais de son jeune frére Erik, atteint du VIH qui avait créé l’association Hémisph’Erik en 1993, après son décés, pour venir en aide grâce à un accompagnement au quotidien, des malades souvent victime de l’abandon et de l’isolement. Cette association s’est installée à Vanves  après avooir obtenu l’agrément de la DDASS 92 Pur devenir GEM (Groupe d’Entraide Mutuelle).  

    GUITTON ALOYS : Aloys a donné son premier récital au théâtre le Vanves avec des chansons du répertoire classique de la variété française et surtout des chansons écrites par Pierre Meige qui donnaient l’impression d’être des succès d’antan et de toujours (pour ceux qui n’étaient pas au courant) : « les vieux de mon quartier », « le prof de philo », « Il ne passe plus rien au quartier latin » etc…

    LEMAIRE XAVIER : Pour sa persévérance. Voilà 20 ans que lui et le conseil municipal des jeunes ne font qu’un. Il était déjà présent dans le premier créé par Gérard Orillard en  Décembre 1989, et il en s’occupe toujours malgré une parenthése entre 1995 et 2009.

    MEIGE PIERRE: Cet artiste décoré par Bernard Gauducheau à la fin de l’année, a pris en main les relations intergénérationnelles de la ville, commencé à organisé des cafés littéraires ou poésies/musicaux mensuels dans différents lieux de la ville (à défaut d’Albert Gazier où il avait commencé) consacrés à Vanves, Philipe Desportes, Boris Vian etc… et écrit chansons et livres… sans discontinué

    PARISELLI : Cet habitant a complètement rénové la grille d’entrée de la villa Colsenet où il habite sans rien demander à personne, sauf aux copropriétaires. Il s’est occupé de trouver un ferronnier d’art, a retouché certaines pièces, repeint l’ensemble et refait le pavage, avec l’aide de Patrick Rudet.

    PAGE OLIVIER : Après « les terres de décembre » consacré à son voyage en Patagonie chilienne paru et Septembre 2007, ce journaliste-écrivain qui est l’un des auteurs du Guide du Routard, a sorti durant l’automne 2009, « Dragon de cœur, voyage au Vietnam, sur la route de Mandarine ». Ce passionné d’Indochine y raconte sa traversé du Vietnam du Nord au Sud en suivant l’ancienne route mandarine.

    PRAUD FRANCOIS : Le président du Stade de Vanves qui constaté que « la Rentrée 2009 n’a pas été la meilleure : Plus d’accès au gymnase du collége St Ex. Plus d’accès aux installations sportives du lycée Michelet car ses gymnases sont en travaux de réfection, réquisition du gymnase Maurice Magne ». Sans compter ses mauvaises relations avec le maire qui lui a valu une violente altercation lors d’un pot à la pétanque en Juin dernier. Peut être est-ce dû à son franc parler !

    POLICE NATIONALE : Depuis que la commissaire est en congé maternité, c’est la « cata » à Vanves comme ont pu s’en apercevoir les vanvéens. Ses troupes n’ont pas jugé urgent d’intervenir pour une crèche brûlée dans une église catholique en arrivant plus de deux heures après les faits, et encore parce qu’il a fallu en passer par la préfecture des Hauts de Seine,  et elles répondent à ceux qui se plaignent d’être victime de faits délictueux sur le Plateau en voulant porter plainte : « Vous n’avez qu’à déménager ! ».

    SINAI MOSHE : Le maire de Rosh Ha’Ayin qui s’est jumelé officiellement avec Vanves en Septembre dernier  a fait parti de l’équipe national de football d’Israël et a même joué avec Manchester United mais pour un essai entre Juillet et Août 1985.  D’après le célébre Blog Vanves 92170, du pétrole aurait été découvert sur le territoire de cette commune située dans une région chargée d’histoire, à l’Est de Petah Tikva, prés de la forteresse d’Antipratis et de la source de la rivière Yarkon. Elle a été fondée dans les années 1950 comme résidence temporaire pour les nouveaux immigrants en provenance du Yémen accueillis dans une base militaire britannique désertée.

    SORIN PATRICK : Le proviseur du Lycée Michelet a fait signer  une charte de l’éco-citoyen  par l’un des deux délégués de chaque classe « pour montrer qu’en 2009, les éléves s’étaient mobilisés » à l’occasion de la 1ére Quinzaine du Développement Durable organisée avec Le Panier Vanvéen et la Ruche qui a vu l’installation de ruches dans le parc..

    VOISINE CAMILLE: A 22 ans, elle a reçue en  2009 Le prix du civisme créé par l’Association Nationale de l’Ordre National du Mérite parce qu’elle s’est beaucoup impliqué dans les actions menées pour la Banque Alimentaire et qu’elle a vraiment un engagement citoyen en tenant un bureau de vote lors d’élections etc…