Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

porte brancion - Page 12

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    PAS D’ARRËT DE BUS RUE LOUIS VICAT

    L’association Agir Pour le Plateau avait demandé au maire de Vanves s’il n’était pas possible d’ajouter un arrêt au bus 95 sous le pont de la voie SNCF Paris Montparnasse rue Louis Vicat, entre les portes Brancion et de Vanves. La RATP a indiqué qu’en l’absence d’un réaménagement complet du carrefour de la porte Brancion, la configuration ne permettait pas de créer un arrêt qui réponde aux conditions dr sécurité satisfaisantes pour les usagers. « Malheureusement, à ce jour, faute d’aménagement du carrefour par la ville de Paris, la situation reste bloquée » a même indiqué Hervé Marseille vice président de GPSO chargé des transports.  

    UN TUNNEL EN RETARD

    La requalification du tunnel piétonnier a pris du retard tout simplement à cause d’un premier appel d’offre infructueux qu’il a fallu renouveler ces derniersjours. Rappelons que la ville de Vanves a donné mandat à GPSO pour assurer la maîtrise d’ouvrage de ses travaux, et qu’une partie sera financé par la société VIPARIS qui gére le parc des Expositions qui a souhaité qu’une signalétique piétonne spécifique soit installée dans le tunnel ainsi qu’un espace de présentation des événements organisés sur le parc

    CLAP PREMIER POUR EXPOGRAPH A L’EXTERIEUR

    « En effet, aprés une premiére mi-temps assez  équilibrée entre les joueurs  de Limeil Brevanne et d’Expograph Vanves,   la mi-temps a  été  sifflée sur un score nul 0/0, la machine verte et grise aux couleurs d'Expograph s'est mise en route grâce à quelques  petites corrections. La  seconde mi-temps a permis de voir des joueurs plus compacts, plus déterminés, alliant le jeu court et le jeu long, usant leur adversaire -  la rigueur au travail,   l'entrainement paient -  ouvrir le score à  la 65éme minute  grâce à un débordement de Salam Sy et un centre tir du gauche (peut-être un peu chanceux) mais qui est allé se loger dans le petit filet au 2éme poteau du gardien. Le 2éme but fut un chef d’oeuvre de Francois Gilbert qui des 35 métres a vu le gardien légérement avancé  et  a tenté une reprise gagnante qui vient se ficher sous la barre ! » racontent Jean Royer en ajoutant : « La fin du match ne fut qu'une partie de passe : 10 pour nos joueurs ont déroulés et assurés le résultat On en redemande. Mention spéciale pour la rentrée sur le côté  gauche de Julien Cohen à  la mi-temps (et son pied gauche magique) et d'Alexandre Monteiro au milieu en véritable chien de garde devant défense  où  Vincent Roux est toujours aussi impérial.On attend la suite ». La Réserve a subi un petit revers 1/2 aprés avoir menée 1/0, par manque d'efficacité  de ses attaquants encore une fois trés maladroits. Ils doivent encore travailler mais le bloc Equipe prend forme,contrairement  à l'an passé.

  • LA PHOTO D’UN JOUR D’ETE A VANVES : UN SITE VANVEEN POUR L’APPEL A PROJET « INVENTONS LA METROPOLE ! »

    Après un protocole d’accord entre les villes de Paris et de Vanves au milieu des années 2000 sous l’ére Delanoë, voilà un appel à projet « Inventons la Métropole du Grand Paris » sous l’ére Hidalgo, 10 ans plus tard, qui pourrait permettre de requalifier tout ce secteur riverain entre Paris et Vanves entre les portes de la Plaine et Brançion. Le premier a échoué et était limité à la porte Brançion, le second plus étendu souhaite répondre aux soucis des riverains tant vanvéens que parisiens de régler des tas de questions soulevées notamment par l’association Agir Pour le Plateau : Sécuriser la traversée piétonne  de ces deux portes, lutter contre les dépôts sauvages, améliorer la propreté, réaménager la voirie, couvrir le Périph etc…  

    Les maires de Vanves et du XVéme qui se connaissent bien ont proposé ce site dans le cadre de cet appel à projet d’aménagement et de construction de rang international. Des équipes du comité d’organisation sont  en train de rendre visite aux maires sur leurs sites comme ce fut le cas hier sur ce site parmi 110 autres soumis à candidature,  sachant  que les terrains retenus pour l’appel à projet seront connus en Septembre. Porté par l’État, la MGP (Métropole du Grand Paris) et la SGP (Société du Grand Paris), cet appel à projets va bénéficier d’un engagement de 100 milliards d’euros de l’État via le Programme des investissements d’avenir (PIA). L’innovation sera sa marque de fabrique, sociale, mixité des usages (logements, activités, agricultures urbaine…), intégration de la nature en ville, adaptation du bâti au changement climatique…. Rappelons que le Premier Miniwstre a décidé en Mars dernier de fusionner ce programme avec les « hubs du Grand Paris », quartiers à inventer autour des futures gares du GPE.  Et la maire de Paris a décidé d’associer des projets de « l’Arc de l’Innovation ».

  • DEPOTS SAUVAGES AUX PORTES DE VANVES ET DE PARIS : AGIR POUR LE PLATEAU SE PLAINT DIRECTEMENT A HIDALGO

    Comme  ses responsables l’avaient annoncé lors de l’assemblée générale de l’association Agir Pour le Plateau, ils ont écris fin Juin,  tant à  la Maire de Paris, qu’aux maires du 14éme et du 15éme arrondissements pour se plaindre  de l'état de désaffection de la rue Louis Vicat, et des Portes de Brancion et de La Plaine : « dépôts de mobiliers urbains (porte de La Plaine au bord de la piscine avenue Guillaumat ainsi que Porte de Brancion côté Ouest en couverture du périphérique), dépôts sauvages de toutes natures au long de la rue Louis Vicat et mauvais état de la chaussée ; depuis quelques mois, la situation s’est détériorée rue Louis Vicat ; elle est maintenant digne des abords des bidonvilles qui fleurissent le long des voies rapides autour de Paris ; inondations après une forte pluie empêchant les piétons de traverser la bretelle d’entrée du périphérique intérieur côté 15ème ; véritable décharge publique au-dessus du périphérique côté Est sous le pont de chemin de fer » ont ils relevé et décris dans leurs courriers. 

    « La mairie de Vanves, lasse de voir les contrevenants déposer leurs déchets, encombrants sous le porche de la rue Sadi Carnot à sa jonction avec la rue Louis Vicat, a pris des mesures pour interdire ces dépôts, mesures pour l’instant couronnées de succès. Des travaux de rénovation aux abords de la station de métro Malakoff-Plateau de Vanves sont entrepris aux frais pour partie des contribuables Vanvéens pour améliorer le cheminement des usagers et des visiteurs du parc des Expos.Les récents travaux entrepris pour la couverture du périphérique côté 14ème ont permis d'améliorer l'environnement (jardins, promenades vertes, terrains de jeux) ; mais l’interruption des travaux (ou leur abandon...)  a eu pour conséquence la création d'une zone de dépôts de gravats et terre de déblaiement sur la partie couverte du périphérique côté Est sous le pont du chemin de fer ! Les grillages de cette zone ont été détruits et cette zone sert maintenant de décharge publique... ouverte à tous vents et à toutes sortes de dépôts d'encombrants (vieil électroménager, sac de gravats, etc.) » indiquent ils en ajoutant : « Dois-je vous rappeler que le parc des Expos a vocation à attirer chaque année plus de public, plus d’entreprises, plus de touristes… que Paris est candidate à accueillir l’Exposition Universelle, les JO… que chaque matin ce sont des milliers de véhicules qui passent Porte de Brancion…Quel beau spectacle, quelle image, Paris, ville lumière, ville Expo, ville Olympique, donne-t-elle à voir à ses visiteurs, aux touristes, mais surtout à ses habitants et voisins». Et de demander « de mettre tous les moyens en œuvre pour remédier à cet état de choses, et en premier lieu, de faire intervenir les services de la voirie pour dégager ces immondices et les services de police pour verbaliser les contrevenants ».

    Le Maire de Vanves, de son côté, a indiqué à Patrick Lauverjat, Président d’Agir Pour le Plateau que « depuis deux ans, nous avons adressé de très nombreux lettres à  madame Hidalgo accompagnés de photos mais malheureusement sans réaction de la part des services parisiens. Il semble même que la situation se soit aggravée puisque le site est passé d’un état de dépôt sauvage de gravats à celui de décharge publique. Les récents contacts que nous avons eu avec les membres du cabinet d’Anne Hidalgo semblent montrer que la Ville de Paris s’intéresse enfin  à ce secteur et qu’un nettoyage définitifs serait menée à la Rentrée prochaine » indique t-il. En attendant il a demandé à la police municipale « de renforcer ses patrouilles ainsi qu’à l’ensemble des agents assermentés susceptibles de constater et de verbaliser les dépôts sauvages sur la voie publique ».