Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

appel à projet « inventons la métropole du grand paris »

  • AGIR POUR LE PLATEAU DE VANVES : Des réussites et des échecs

    L’association Agir Pour le Plateau  qui tenait sa 2éme assemblée générale Jeudi dernier, a finalement deux grands sujets de préoccupations : Les portes de la Plaine et Brançion d’un côté, le secteur du Plateau de l’autre (que le blog abordera demain). Patrick Lauvergeat, son président, a multiplié les courriers et les rendez-vous sur ces entrées de Vanves, notamment du côté de la ville de Paris, tant sur la question des encombrants et des détritus en tout genre déposés le long de la rue Louis Vicat que Porte Brançion que l’aménagement de ces deux portes qui ont fait l’objet de l’appel à projet « Inventons la Métropole du Grand Paris ». Avec quelques résultats non négligeables comme il l’a rappelé ce soir là

    « Nous avons demandé à rencontrer un représentant de la ville de Paris pour avoir des informations sur le fonctionnement du service propreté de la ville de Paris, et pour lutter contte les encombrants. Nous avons écris pour nous étonner d’un cetain laissez-aller dans ce secteur en matière de propreté et de voirie. Nous avons pu rencontrer Pierre Mansat qui nous a exliqué que ce service ne s’occupait que des rues où il y avait des habitants parisiens, ce qui n’est le cas de la rue Louis Vicat, même si elle est située sur Paris. Mais avec nos courriers, et des articles dans la presse, dont le Parisien, nous avons obtenu des résultats : Rue Louis Vicat régulièrement nettoyé, enlévement des encombrants et détritus porte Brancion cet été entre les deux bretelles du Périph côté pont SNCF. Il reste malgré tout une petite verrue avec, en face,  cet espace utilisé comme parking par les services de la voirie de Paris » a-t-il expliqué

    Sur le réaménagement des deux portes de la Plaine et Brançion qui a été retenu dans le cadre de cet appel à projet, il a regretté qu’il soit réduit à la porte Brancion, sans couverture du Périph entre ses deux portes, que Malakoff n’ait pas voulu finalement s’associer  - La maire de Malakoff souhaitant garder la main pour réaménager la porte de Vanves à la suite du départ de l’INSEE – la mairie du XVéme arrondissement ayant un projet de Fraisierthéque dans ce secteur. IL est vrai que ce secteur est difficle à réaménager car il dispose de peu de terains disponibles pouvant intéresse un aménageur. D’ailleurs un seul s’est proposé alors que sur les autres sites, 3 en moyenne se sont portés candidat