Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

piscine municipale roger aveneau - Page 2

  • LE CHANTIER DE L’ETE 2018 A VANVES : LA REHABILITATION DE LA PISCINE (suite)

    Elle a fait l’objet de nombreux travaux d’entretien du fait de l’humidité mais aussi pour assurer sa sécurité sanitaire, en dehors des vidanges régulières qui donnent lieu à des opérations de nettoyage, et des interventions, quelquefois lourdes. Elle avait fait l’objet, comme cette année, d’une réhabilitation de ces façades au moment de la restructuration du PMS André Roche dans les années 1990, et d’une réfection totale de ses façades vitrées à la suite de la tempête de 1999. Des travaux d’amélioration de la performance énergétique de la piscine étaient engagés voilà 4 ans, car, au regard des consommations d’électricité, d’eau et de gaz, la piscine municipale est indéniablement le bâtiment communal le plus énergivore. Ce qui a entraîné un changement des chaudiéres existantes par des chaudières à condensation, une amélioration de la production d’eau sanitaire, avec la mise en place d’une gestion centralisée des équipements thermiques et du traitement de l’eau.  D’ailleurs une analyse des conditions d’exploitation du traitement de l’eau de la piscine avait été confiée à une société privée. Elle avait adoptée un plan d’organisation de la surveillance et des secours (POSS) rendu nécessaire par le développement des activités aquatiques (Aquabike, Aquamaternité... )

    Le chantier de cet été s’est terminé la semaine dernière durant laquelle les bassins ont été remis à l’eau (en 3 jours) pour une ouverture mercredi dernier, après sa fermeture le 21 Juin dernier. Malheureusement, un accident est survenu le 4 Août dernier lorsque que le démontage de l’échafaudage qui avait été mis en place tout autour de la piscine, a été entrepris. Deux ouvriers ont été victimes d’une chute, l’un s’étant légèrement blessé a une main, l’autre ayant été victime de multiples lésions au fémur, à la tête et au bras, son pronostic vital, un temps engagé, a pu être levé. Si l’ouverture de cet équipement sportif n’a pas été différée, par contre le démontage de l’échafaudage a été arrêté pour les besoins de l’enquête à la demande de l’inspection du travail

  • RETOUR DE VACANCES ET SUR LES EVENEMENTS D’UN ETE 2018 CHAUD A VANVES (suite)

    Cet été a été marqué par de nombreux événements, l’inversion de la rue Pruvot qui a suscité de nombreuses infractions et la quasi impossibilité de rejoindre directement le centre ancien ce week-end, sauf à faire un détour par Issy ou la place de l’Insurrection,  puisque la place de la République était redevenue piétonne, l’incendie du poste RTE à Issy les Moulineaux qui a, de nouveau, bloqué le trafic ferroviaire de la gare Montparnasse, mais aussi suscité de longues coupures d’électricité dans certains quartiers de Vanves. D’ailleurs les incidents se sont multipliés avec une autre panne touchant 200 habitants rues G.d’Estrée, Jullien voilà quinze jours, et une fuite d’eau importante suite à une rupture de canalisation au niveau de l’entrée du Lycée Michelet samedi dernier (sur la photo)

    Si certains chantiers municipaux ont bien avancé, comme la Piscine, malgré l’accident survenu le 4 Août – deux ouvriers ont été victimes d’une chute alors qu’ils procédaient au démontage de l’échaffaudage : l’un a été  légèrement blessé à une main, l’autre a été  plus grièvement touché, victime de multiples lésions au fémur, à la tête et au bras - d’autres ont pris du retard, comme la tribune du PMS A.Roche où les travaux du mur mitoyen avec les pavillons, s’est prolongé durant l’été. D’ailleurs la canicule a perturbé certains chantiers ! Ainsi  les ouvriers qui intervenaient sur les échafaudages pour refaire la façade de la piscine commençaient très tôt le matin, à la fraîche, et s’arrêtaient au plus fort de la chaleur.

    Un article des Echos a fait le point sur le marché immobilier vanvéen démontrant l’attractivité de Vanves pour ses pavillons. Seul problème, c’est qu’ils sont détruits pour être remplacé par des immeubles. Ne serait-ce que cet été où cinq à six pavillons devaient disparaître.  A tel point que ces projets suscitent des pétitions : le projet immobilier Franco Suisse à l’angle des rues Jullien/Gabrielle d’Estrée à l’emplacement de deux pavillons, et un autre projet à l’angle de la rue Raymond Marcheron et Villa Julienne de Wills, de 5 étages à l’emplacement de 2 à 3 pavillons avec local commercial au rez-de-chaussée qui pourrait être utilisé par Intermarché pour faire une extension avec un magasin bio… Sans parler des pétitions contre le projet Woodeum et de la suppression de l’espaceSanté Santé Jeunes

    Enfin, pour les rendez-vous de cette semaine le mardi 28 Août : Les nouveaux patrons de l’Amandine invitent à un buffet apéritif pour découvrir la nouvelle carte. Et le mercredi 29 Août : Réouverture de la piscine municipale avec le dernier barbecue de l’été à Saint Remy.

  • HAUTS DE VANVES : DE MULTIPLES TRAVAUX GPSO ET MUNICIPAUX

    L’autre séquence habituel de ces réunion publique de quartier, comme c’était le cas pour les Hauts de Vanves,  lundi dernier à Larmeroux sousl’orage, concerne les chantiers, avant que le public puisse échanger avec le maire et ses élus. Le public était clairsemé ce soir là, peut être à cause de ce temps orageux et pluvieux, avec quelques adjoints au maire répartis dans la salle dont une au fond du préau qui, à chaque fois que le maire intervenait, approuvait, en imitant  les parlementaires anglais ou américains qui ont l’habitude de soutenir l’un des leurs qui intervient à la tribune, par des «yea». Un spectacle étonnant et drôle à la fois

    Les travaux ont été présenté à deux voix : Tout d’abord, un représentant de GPSO a présenté les travaux effectués das le quartier par l’interco : La rénovation de la rue A.Briand avec réfection de l’éclairage est prévue à la fin de l’année, avec bien sûr la rue René Coche. Il fallait attendre la fin des chantiers, dont celui de Niwa, qui a quelque peu bousculé ce quartier de Vanves ces dernières années. GPSO a prévu aussi la rénovation de l’aire de jeux du parc F.Pic (286 000 €). La ville a été fleuri ce printemps avec des géraniums rouge et jaune. Enfin, après cet hiver particulièrement neigeux, 19 nids de poules ont été traités

    Le maire adjoint chargé de l’urbanisme a présenté les grands travaux de la ville qui concerne deux grands équipements sportifs de la ville : Tout d’abord la tribune du PMS André Roche qui donne l’impression de traîner. « Mais il fallait régler la réfection du mur mitoyen avec les pavillons derrière, en faisant des protocoles permettant cette réfection au début de l’année, et en la réalisant, ce qui est en cours » a-t-il expliqué. Avant d’entamer la réfection elle-même avec deux extensions de part et d’autre. La ville en profitera pour rénover le bureau des gardiens et sécuriser l’accés du stade comme du côté JB Potin, avec ce tourniquet qui empêche l’intrusion de deux roues.   Ensuite, la piscine avec le ravalement du bâtiment (400 000 €) dont le chantier a commencé fin Mai. «On avait commencé par rénover les installations de traitement de l’eau à l’ozone (1 M€) et non au chlore, et avant, par le changement des baies vitrées après la tempête de 1999. Il restera la mise aux normes et le réaménagement des vestiaires. Enfin l’éclairage du gymnase André Roche