Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la ruche - Page 3

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE SAINTE

    Cette semaine sainte avec le week-en de Pâques qui se profite, devrait permettre aux élus et militants de souffler après cette campagne électorale. Certains ont prévu de retrouver leurs terres ou maisons de campagne en fin de semaine. Mais il y aura un 3éme tour, jeudi prochain, avec l’installation du nouveau conseil départemental des Hauts de Seine où siègeront bien sûr, Isabelle Debré et Jean Didier Berger. La majorité départementale devrait élire Patrick Devedjian comme président, avec quelques surprises, sûrement, aux postes de vice-présidents, puisque cette assemblée a été profondément renouvelée grâce à cette parité et le départ de certains élus à cause du redécoupage électorale qui a divisé par deux le nombre de cantons ou tout simplement parce qu’ils souhaitaient prendre une retraite bien méritée, ou se consacrer à leur mandat de maire.  Vanves sera marqué tout d’abord par le 7éme festival « Cinéma et  Ecologie » au lycée Michelet organisée par La Ruche et le Panier Vanvéen (AMAP), ensuite par les derniers spectacles et créations du Festival Artdanthé, enfin par les cérémonies religieuses de cette semaine sainte qui a débuté ce dimanche  par la célébration des rameaux.  6 Vanvéens devraient être baptisés à cette occasion en recevant les trois sacrements d’initiation chrétienne

     

    Lundi 30 Mars

    A 19H30 à Panopée (Festival Attdanthé) : « schWÄRMen » création de Lydie Rouvière qui explore le rapport ambigu qui lie l’humain à so environnement 

    A 20H30 au lycée Michelet (au Théâtre) : Soirée dans le cadre du 7éme festival « Cinéma et Ecologie » sur le théme : « Ils le font et ça marche » avec la projecton de 10 courts métrages sur l’économie circulaire et des initiatives locales, suivi d’un débat avec Corinne Rufet, Vice Président Environnement de la Région Ile de France et François Michel Lambert

    A 21H au Théâtre (Festival Artdanthé) : « Singspiele » de Maguy Marin

    Mardi 31 Mars

    A 18H à la Mairie :2éme réunion du Comité de politage sur la mise en place des nouveaux rythmes scolaires 

    A 20H30 au lycée Michelet (au Théâtre) : Soirée dans le cadre du 7éme festival « Cinéma et Ecologie » sur le théme : « sacrée croissance » avec la projection  du fim de Monique Robin

    Mercredi 1er Avril

    A 20H30 au lycée Michelet (au Théâtre) : Soirée dans le cadre du 7éme festival « Cinéma et Ecologie » sur le théme : « Naturopolis Paris » avec le film de Isabelle Cottenceau et un débat avec Christine Aubry et Florence de Massole.

    Jeudi 2 Avril

    A 10H au Conseil Général des Hauts de Seine : Séance plénière d’installation de la nouvelle assemblée départementale où siégent maintenant Isabelle Debré avec Jean Didier Berger pour élire son président

    A 19H à Saint François, àn 19H30 chez les Bénédictiçnes, et à 20H30 à Saint Remy : Messe de la Céne du Seigneur

    A 19H30 au théâtre (Festival Artdanthé) : « La plénitude des cendres » de Yan Allegret qui est une méditation sur l’essence du combat

    A 21H à Pannopée (Festival Artdanthé) : « Pauline à la plage » du collectif Colette qui propose une autree version du film magique de Rohmer

    Vendredi 3 Avril

    A 12H  à Saint François et à 15H à Saint Remy : Chemin de croix

    A 14H30 chez les Bénédictines : Lecture de la passion

    A 19H chez les Bénédictines : Célébration de la Passion et de la mort du Seigneur

    A 20H30 à Saint François : Office de la Croix

    A 20H45 à la salle des Cinéastes (à la Piscine Municipale) : Soirée projection publique du CIV avec 7 courts métrages sur le théme du « Voyage » dont 3 grands voyageurs et cinéastes  du CIV : Jacques Thoine avec « Voyage immobile : l’Orient Express », JP et J.Gojard avec « Paris de passages en passages » et B et D.PLancon avec « Découverte des Pyrénées Catalanes ».  

    Samedi 4 Avril

    A 10H salle Murillo : Vanves Art & Culture organise une conférence sur Velasquez à l’occasion de la grande exposition organisée au Grand palais animée par Gabriel Andivero

    A 19H30 à la Palestre (Festival Artdanthé) : « Libido Sciendi » de Pascal Rambert qui est un traité littéral sur le désir érotique, une pure écriture du corps au service de la danse

    A 20H30 à Panopée (Festival Atdanthé): « De marfin e carne » de Marlene Montiero Frietas

    A 21H à Saint Remy et 22H chez les Bénédictines  : Veillée Pascale

    A 21H15 au théâtre (Festival artdanthé) : « Latex Remix » de Delgado Fuchs qui est unre recherche autour de ka pose et de la posture, inspirée de l’imaginaire sportif et des figures de certaines de ses disciplines

    Dimanche 5 Avril

    A 10H à Saint François, à 10H30 chez les Bénédictines et à 11H15 à Saint Remy : Messe de Pâques

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE ECOLOGIQUE, CINEMATOGRAPHIQUE ET EUROPENNE

    Ce week-end a surtout été marqué par les 150 ans du lycée Michelet avec musée éphémére, visite-spectacle  itinérant historique qui ont fait le plein, le banquet spectacle qui a rassemblé plus de 600 personnes avec Patrick Sorin, le proviseur, André Santini, Isabelle Debré, Bernard Gauducheau, Catherine Margaté, Lucile Schmid et beaucoup d’anciens élèves comme le docteur Thoumieux, un spécialiste de la communication politique des collectivités locales avec Gérard Lesuisse… Ils cotoyaient  la jeune génération d’élèves qui avait été mobilisé pour cet événement, et certains de leurs parents eux-même anciens élèves dans une ambiance conviviale. Une soirée cloturée par l’illumination du pavillon Mansart et un feu d’artifice qui a dû réveillé tous les quartiers environnants. Un événement sur lequel reviendra le Blog et qui se prolongera avec ce livre sur la mémoire du lycée Michelet sur lequel a énormément travaillé Jocelyne Grandiau, y passant des nuits blanches même, qui devrait être disponible à partir de Juin ou de la Rentrée. Les visiteurs ont en  découvrir un exemplaire pilote avant de passer commande

    Ce week-end fut aussi sportif avec cette journée du bénévolat organisée par le Stade de Vanves qui s’ajoute à la journée Porte Ouverte pendant le Forum des Associations – prévu le 7 Septembre prochain pour la Rentrée 2014 – et le mini-cross de Noël pour les enfants du Stade. Une occasion de mobiliser les vanvéens pour venir encadrer bénévolement les jeunes sportifs des 15 sections de cette association omnisport, dont les parents. Et elle en manque, car il y 73 bénévoles pour 4650 adhérents  dont un tiers pour la Plongée et 40 pour les autres sections, alors que des sections sont fortement sollicités comme le football, le basket, le hand, la natation…et qu’il faut assurer un certain renouvellement. Enfin, ce week-end a vu, pour la première fois, une équipe de Vanves participer au tournoi de golf des communes des Hauts de Seine. Maxime Gaglardi maire adjoint et Philippe Thieffine conseiller municipal délégué leur ont rendu visite samedi matin aux Haras de Jardy. 6 vanvéens représentaient Vanves avec un tee shirt aux armes de la ville. Il parait que Vanves compte 300 golfeurs licenciés. 

    Cette semaine sera cinématographique avec ce festival cinéma-ecologie qui se déroulera pendant une semaine au lycée Michelet grâce aux associations La Ruche et l’AMAP Le Panier Vanvéen, avec en toile de fond le festival de Cannes où sont présentés une dizaine de films financés par le Conseil Régional. Et Européenne avec ces élections au Parlement Européen qui vaudront à Vanves, un dimanche animé avec la brocante du Plateau et la kermesse de Saint françois. Au fait, personne n’a salué le départ à la retraite d’un facteur de Vanves qui assurait depuis longtemps la tournée dans le Centre Ancien, entre la place de la République, la place du Val, le Boulevard du lycée, et les rues avoisinantes : Daniel le postier avec son  vélo et ses cheveux longs est partit à la retraite discrètement un certain 10 Mai.

    Lundi 19 mai 2014

    19h30 à l’hôtel de ville : réunion publique de quartier du Centre Saint-Rémy à l'Hôtel de Ville de Vanves

    20H à Boulogne (Espace Landowski) : L’UMP Vanves avec Isabelle Debré et l’UMP Boulogne avec Pierre Christophe Baguet organise une réunion publique sur les élections européennnes avec Patrick Devedjian, Valérie Pécresse, JJ Guillet, R.Karoutchi et les candidats de l’UMP : Philippe Juvin, Constance Le Grip et Geoffroy Didier

    Mardi 20 Mai 2014

    A 20H30 au Lycée Michelet (Festival Cinéma-Ecologie) : « Tara Océans  – le monde secret (4) » de Michaël Pitiot avecc un débat avec Victoire Guillonneau chargé de campagne au sein de l’association Bloom  qu œuvre pour la conservation marine

    Jeudi 22 Mai

    A 19H30 à l’espace La tuilerie : Conférence du Challenge Club sur « le modèle économique » par Jean Yves David coach d’affaire qui a crréé Mentorys, société spécialisé dans l’accompagnement des dirigeants de PME/PMI et rejoint le réseau Action Coach en  2009.

    A 20H30 au Lycée Michelet (Festival Cinéma-Ecologie) : « Les semences prennent le maquis » de Nathanaël Coste et Marie Gabeloux et « L'Aquitaine cultive la biodiversité » de Bio d'Aquitaine/AgroBio Périgord suivi d’un débat avec Gy Kastler et Pierre Rivière  

    Vendredi 23 Mai  

    A 13H30 au Rosier Rouge : Journée Portes Ouverts au Rosier Rouge

    A 18H dans les immeubles de la ville : Fête des Voisins

    A 20H30 au Lycée Michelet (Festival cinéma-Ecologie) : « Une contre histoire de l'internet de Sylvain Bergére suivi d’un débat avec Laurent Chemla membre de l’association « quadrature du Net et auteur d’un live « confessons d’un voleur : internet, la liberté confisquée ». 

    A 21H30 dans le jardin de l’espace J.Monnet : Diffusion en extérieur des « Tontos flingueurs »

    Samedi 24 Mai

    A 8H30 au PMS A.Roche : 21éme Parcours des Hauts de Seine d’activités motrices de l’association Kiwanisport

    A 14H à  Saint Luc : Journée d’entraide et d’amitié de la paroisse protestante

    A 14H30 à Saint François : Kermesse de la Paroisse

    A 17H  place du Président Kennedy  : Les organisateurs du Festival Cinéma-Ecologie avec l’association Espaces proposent une ballade à travers la ville en quête du rû de Vanves et du patrimoine lié à l’eau qui fit la renommée de Vanves

    A 19H 30 au Lycée Michelet (Festival cinéma-Ecologie) : Buffet préparé par l'AMAP Le Panier Vanvéen suivi à 20h30 du film « Le bien commun : l'assaut final » de Caroline Poliquin et du débat avec François Flahault qui anime un séminaire d’anthropologie philosophiquer à l’EHESS auteir de « Où est passé le bien commun ».  

    Dimanche 25 Mai à

    8H dans les 19 Bureaux de vote (jusqu’à 20H)  : Elections des députés au parlement européen

    9H sur le Plateau (Rue J.Jaurés) :  19éme vide grenier/Grande Braderie du Plateau avec une brocante jeunesse réservé aux 11-17 ans organisé par l’ESCAL Et le club 11/17

    A 10H à Saint François : Kermesse de la paroisse

    A 15H devant l’entrée du Parc F.Pic : Visite commentée du parc F .Pic organisée par la Commission « rues et parc » du Conseil des Seniors

  • LENDEMAINS D’ELECTIONS MUNICIPALES A VANVES AVEC LUCILE SCHMID (EELV) : « On a vécu un « 2002 municipal » mais sans le FN »

    Huée lors de l’installation du Conseil Municipal villipendée par la majorité, critiquée par ses collègues de l’opposition, ce petit bout de femme n’en continue pas moins son chemin, passionnée par la chose politique. Lucile Schmid (EELV) a vécu en directe la décision des écologistes de ne pas participer au gouvernement puisqu’elle est membre du Bureau exécutif qui s’était réuni entre 14H30 et 20H Mardi dernier, en tant que représentante de la motion « Participative » l’aile gauche d’EELV. Elle a participé, hier, à la réunion assez chaude du Conseil fédéral EELV,  Parlement d’EELV. Les vanvéens l’ont vu à la TV, sur les chaînes d’infos en boucle, et ont sûrement lus ses déclarations dans différents quotidiens dont Le Monde. Il est vrai que ce refus de participer au gouvernement n’était pas partagé par tous les écologistes, et notamment la conseillère municipale EELV de Vanves.

    « Je suis la seule à n’avoir pas participé à ce vote – biaisé - du bureau exécutif mardi. Car il était fictif, préempté par ceux qui défendaient la décision de quitter le gouvernement » explique t-elle en remettant en cause cette façon de faire « à la  française » imposée par la Véme République. « On doit dire « oui » ou « non » à des propositions en quelques heures, ce qui ne permet pas vraiment de prendre une décision réfléchie, pour participer à un gouvernement de « coalition ». En Allemagne, on prend son temps, plusieurs semaines, comme on l’a vu avec la constitution élargie du gouvernement d’Angela Merkel. Et il y avait des propositions intéressantes : Un grand ministère de l’écologie et de l’énergie, une petite dose de proportionnelle dans les élections législatives, la réduction du nombre des régions… C’étaient des avancées intéressantes » explique t-elle en notant que « l’ensemble des parlementaires avaient choisi de rester au gouvernement dans leur grande majorité. Emmanuelle Cosse, secrétaire générale d’EELV était pour ! Mais c’est la firme ( Cécile Duflot avec sa bande ) qui a imposée sa décision dans une ambiance tendue. Les parlementaires étaient fou de rage » -  Ils devraient voter la confiance à Manuel Valls après sa déclaration de politique générale prévue mardi prochain -  « Comment allons-nous avoir prise sur les décision du gouvernement ». D’autant plus avec l’arrivée de Ségoléne Royal qui « va porter une autre écologie que les verts, positive et moins répréssive. Quel projet doivent porter les verts et montrer notre différence sur certains points, en matière de lutte contre la pollution, de santé, de transports différents… car il ne faut pas se contenter de rester dans la critique du gouvernement ». Elle reconnait « qu’on n’a pas quelque chose de simple devant nous ! »

    Contrairement aux élus socialistes qui se sont effondrés avec cette razzia de la droite, les écologistes ont résisté comme l’a noté le secrétaire départemental d’EELV 92, Frédéric Puzin : « Les listes qui étaient menées par EELV, qu’elles soient seules ou en union avec d’autres forces comme le Front de Gauche, le Parti de Gauche, ont des résultats très encourageants et même remarquablement stables par rapport aux élections de 2008. On  a constaté des effondrements de socialistes très nets dans certaines communes, de 10 à 12/13 points. Et on n’enregistre rien  de tel chez EELV, avec un maintien des positions qui démontre bien la solide implantation des élus EELV dans le département. Que ce soit à Clamart, Vanves, Sévres, Bois Colombes, nos listes ont fait des scores qui sont loin d’être ridicules. Tout en sachant et en reconnaissant que le 1er tour a été un sévère désaveu, sans doute pas pour EELV, mais pour le PS qui dirigeait les villes dans le département ». Lucile Schmid réfute la critique des socialistes vanvéens qui se sont offusqués des résultats de la liste EELV « alors que les écologistes n’ont pas fait campagne » constataient ils. « Il manque vraiment une culure commune entre PS et EELV. On n’a pas fait campagne comme eux. Mais nous sommes présent sur le terrain, tout au long de l’année, grâce à des initiatives prises par les co-listiers qui animent la ville de Vanves : Festival du film de l’environnement (au lycée Michelet), les deux AMAP, la Ruche qui organise des débats, comme ce fut le cas sur les ondes magnétiques, l’association « Roue Libre »… cela se voit ! Et les socialistes ? En dehors de Vanves Citoyenne ? »

    Ambiance. Quant aux huées de la droite lors du conseil municipal d’installation le 28 Mars dernier : « Elle ne voulait pas entendre que c’est la fin des élections municipales. C’est la première fois qu’un changement de Premier Ministre et de gouvernement se déroule après une élection municipale.  La preuve que c’est maintenant le contexte national qui joue contrairement au passé. Sans parler de l’abstention qui a jouée un grand rôle, qu’on ne peut plus occulter. Il ne faut plus s’imaginer que Vanves est un village. On est dans le contexte de la MGP (Métropole du grand Paris) ». Voilà ce qu’elle aurait expliquée si les vanvéens (de droite) l’avaient laissée s’exprimer. Elle aurait expliqué aussi, comme son collègue socialiste, Antonio Dos Santos, qu’elle a été marquée par l’abstention des jeunes : « Les jeune n’ont été que 15% à aller voter. Ma fille qui votait pour la première fois, me disait :« mes copines ne savent pas pour qui voter ! » Beaucoup n’ont même pas ouvert l’enveloppe contenant les professions de foi des candidats. Ne faudrait il pas dématérialiser ses documents de campagne pour mieux les toucher via Internet ou les smarphones » s’interroge t-elle. Sans parler de l’abstention à gauche qui a fait du mal : « Beaucoup pensaient qu’il y aurait un second tour à Vanves. Cela m’a rappelé Lionel Jospin en 2002. En 2014 ce fut « un 2002 municipal mais sans le FN »