Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

issy les moulineaux - Page 2

  • VANVES SUIT DE PRES UNE FUSION BOULOGNE/ISSY EN MARCHE MAIS QUI ATTENDRA DES JOURS MEILLEURS

    A la fin de cette année, la messe n’est pas encore dite à propos de la fusion d’Issy les Moulineaux et de Boulogne même si leurs maires n’ont pas réussi à obtenir le gel pour 5 ans de la contribution fiscale de leur commune nouvelle qui était l’une des conditions mises à ce rapprochement. Malgré deux tentatives à l’Assemblée Nationale lors de l’examen des projets de lois de finances rectificatives 2016 voilà quinze jours et de  réforme du statut de Paris et à l’aménagement urbain la semaine dernière 

    L’objectif était de faire profiter d’une mesure incitative prévue pour les communes de moins de 10 000 à 15 000 habitants, les communes de taille plus importante  qui créeraient une communes nouvelles de plus de 100 000 habitants situés au sein d’une métropole. Arnaud Richard député PS du Val d’Oise qui a défendu cet amendement, expliquait  « qu’à défaut de soutenir ces communes nouvelles via des incitations fiscales et budgétaires, il convenait au moins de leur garantir la neutralité fiscale. Et prévoir ainsi  qu’au cours des cinq premières années suivant leur création, les prélèvements opérés sur leur DGF et leurs contributions aux mécanismes de péréquation ne puissent être supérieurs à l’addition des contributions et prélèvements opérés sur les anciennes communes l’année précédant la création de la commune nouvelle. Cette garantie de neutralité fiscale et budgétaire serait de nature à inciter les élus à s’engager dans la voie de création de communes nouvelles ».

    Mais voilà, le rapporteur  de la loi sur la révision du Statut de Paris, la rapporteuse générale du budget,  tous  les deux socialistes, le président LR de la commission des finances et le ministre PRG des collectivités locales ont rejetés cette proposition   car  « le coût de ce gel, dans un espace métropolitain,  serait supporté par les autres communes, ce qui ne semble ni équitable ni justifié. La fusion des communes vise à faire en sorte que des territoires, notamment là où il y a des communes de 50, 60, 100 habitants, puissent se regrouper pour avoir une population et donc une force plus importantes. Ici, le schéma est tout autre : on parle de métropoles, dont la densité de population est largement supérieure à celle des zones rurales. Il n’est pas question de faire financer par les autres communes le gel de ces dispositions » ont-ils expliqués en considérant que  « cet amendement avait  manifestement pour objet d’octroyer un avantage à certaines communes nouvelles tout en ne comprenant  pas à quelle cohérence obéit le calcul »

    André Santini avait réagit dés le premier refus en dénonçant la « position dogmatique du gouvernement et de Christian Eckert » alors que son collégue Piere Christophe Baguet  notait que cette disposition « n’aurait eu aucun impact sur le budget de l’Etat » tout en appelant à la cohérence :  « Anne Hidalgo,  maire PS de Paris, ne peut pas demander à réorganiser la ville de Paris en fusionnant les quatre premiers arrondissements, tout en refusant de soutenir des projets de fusion au sein de la métropole du Grand Paris. En tous les cas, ces deux votes ne sont  « pas du tout un coup d’arrêt » dans le processus de mariage entre les deux villes. Pour ces deux maires, il est urgent d’attendre des cieux plus cléments, après les élections présidentielles, par exemple

  • BOULOGNE ET ISSY SE SONT FIANCEES SANS VANVES

    Les conseillers municipaux de Boulogne et d’Issy Les Moulineaux se sont réunis samedi matin, comme pour un mariage, dans leur hôtel de ville respectif  pour engager le processus de  fusion prévue pour 2018. Par rapport aux 700 villes Nouvelles créées depuis que la loi le permet, celle-ci sera la plus importante de France, car Boulogne/Issy les Moulineaux deviendront la 12éme commune de France, derrière Lille et Rennes  Mais c’était plutôt des fiançailles célébrée autour d’un verre de l’amitié à l’heure du déjeuner dans les salons de l’hôtel de ville de Boulogne, mais sans Vanves,  car la fusion ne sera actée que fin 2017. Entretemps, des groupes de travail seront constitués dés la Rentrée de Septembre 2016 pour approfondir différentes thématiques et associer tant la population que les agents municipaux. Cette absence de Vanves a été relevée par Thomas Puijalon, le leader socialiste isséen constatant que « Vanves sera isolée alors qu’il y a une certaine synergie avec Issy les Moulineaux » en donnant quelques exemples avec le rapprochement de leur CCAS respectif, une mutualisation de la commande publique…alors que ce n’est pas le cas avec Boulogne.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    JEUX OLYMPIQUES : Pour la première fois depuis sa création, le stade de Vanves verra ses couleurs défendues aux Jeux Olymouques… du Brésil en Août prochain (à Rio du 5 au 21 Août)  avec Jordan Coelho qui défendra les couleurs triclore sur 200 nage papillon.  Jordan a été sacré champion de France au 200m papillon  le week-end dernier  pour la 6éme année consécutive. « C’est le seul nageur en activité à avoir réalisé cet exploit, en réalisant la 2ème meilleure performance européenne de l’année et la 6ème meilleure performance mondiale de l’année ». Auparavant, Vanves avait soutenu des athlétes aux J.O., mais ils ne faisaient pas partie du Stade de Vanves même si elles habitaient Vanves comme Marie José Pérec (Athlétisme), ou pas du tout comme L.Perrhus (Escrime). 

    FUSION : Même s’ils estiment que c’est en cachette que PC Baguet et A.Santini concoctent la fusion de leur ville de Boulogne et d’Issy les Moulineaux, les socalistes ne se montrent pas hostile à ce projet qui peut faire sens dans la métropole. « Mettons-nous en avant d’abord autour d’une table et regardons tous ensemble, en concertation avec les habitants, les synergies, les gains réels pour la population en matière de service public et prenons ensuite les bonnes décisions » expliquent ils en espérant, pour Vanves notamment, que le maire ne rate pas le coche. « Il faut que ce projet produise du sens, une vision de long terme. Si c’est pour immortaliser le dernier maire d’Issy et renforcer le maire de Boulogne, c’est sans nous ! »… « Ce projet peut nous rassembler, à condition que l’on associé les habitants dans la coopération, l’écoute et la co-construction »  

    FOOTBALL : Expograph Vanves (sur la photo) rencontrait le CHI Poissy samedi après midi qu’il a battu : « Un premier quart d'heure dominateur,ponctué par un but de Sully Seychelles,aprés un sprint de Christophe Himmer qui glisse côté droit à  Sully qui tire au 2e poteau... Poteau rentrant et but ! 1-0 et aprés..! Un penalty raté par nos adversaires. Un arbitre en dessous de tout,monsieur.....! Des juges de ligne reluisant de médiocrité comme leur central et nos joueurs qui ont dû jouer devant tant d'adversité. Cet aprés midi, l'arbitre n'avait qu'une cible: accabler notre capitaine en sifflant systématiquement contre lui, comme si le carton rouge du match contre Orange n'avait suffit..! Bravo à Christophe Himmer pour avoir conservé son sang froid, il y avait de quoi perdre son football » selon un coach (Jean Royer) excédé. « La seconde mi-temps fera souffrir le président,toujours angoissé par une possible égalisation,tant ses joueurs ont manqué de sérénité malgré leur supériorité . Plus réaliste CHI Poissy aurait pu gagner aussi ce match! Seul le résultat compte. L'as Expograph reprend 2 points à Nike et posséde maintenant 4 points d'avance sur Orange avec certes un match en plus.Point positif: 4 éme match sans prendre de but. C'est bien ». .