Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Loisirs - Page 3

  • VANVES DANS LE CREUX DE L'OREILLE

    VIGIPRATE : Suite à la mise en place du plan Vigipirate renforcé, l’ESCAL a dû revoir  certaines sorties des clubs 6-11 et 11-17 ans prévues pendant les vacances de la Toussaint en les annulant et en prévoyant d’autres en remplacement. « Tous les parents des enfants déjà inscrits à ces activités ont été contactés, et la plupart du temps des solutions ont été trouvées » indiquaient ses responsables qui ont fait le bilan de Rentrée : 1 251 adhérents à l’ESCAL (ré) inscrit au 1er octobre (contre 1 090 à la même période en 2013) dont 65% d’adultes, 21% de 11/17 ans et 14% d’enfants, sachant qu’il en comptait 1502 en Juin dernier (contre 1358 en Juin 2013).  85 ateliers annuels sont proposés (61 pour les adultes, 14 pour les ados et 10 pour les enfants) contre 76 la saison passée,

    COMMERCE : Le mois du commerce s’est terminé hier par le tournoi ce pétanque organisé sur le terrain (rue J.Bleuzen) de la section Pétanque du stade  de Vanves qui a ressemblé 36 vanvéens, 2/3 de commerçants et 1/3 depétanqueurs dans une ambiance conviviale et assez chaude.  Beaucoup de commerçants se sont pris au jeu et ont même continué après la proclamation des résultats et la remise des médailles aux vainqueurs et des cuillères en bois aux derniers. Occasion de dresser le bilan de sa 5éme édition : 180 commerçants avec ceux du marché, 21 sponsors permettant de financer cette opération à 50%, un clip musical auquel ont participé 70 commerçants, avec des initiatives innovantes : le pique-nique participatif de Bio C’Bon, le défilé de mode de Vanv’en Poupe, le match de football (sous la pluie) commerçants-stadistes

    FOOTBALL : Expograh 2 – CACL 0

    « Ils l'ont fait..! Un match de seigneurs, où l'engagement des 2 côtés laissait à penser que le score de parité serait logique tellement les 2 équipes étaient proches en première période. Oui mais, l'AS Expograph de cette année est sur un rythme de futur champion tellement il récite bien sa copie.Une parade main ferme de Marco, notre « zébulon » gardien portugais, à la 41éme minute a calmé l'ardeur des attaquants du crédit lyonnais » raconte Jean Royer. 0/0 à la mi-temps pour le match samedi dernier EXpograph Vanves-CACL.  « La 2ème période voit Expograph utiliser plus les espaces sur les côtés, le redoublement des passes, bref, que du bonheur..! C'est alors ,qu'un 2ème soleil,en plus de celui du ciel ,s'est mis a briller,en la personne de "Chems "qui a transformé un coup franc aux 18 m,en logeant le ballon dans la lucarne oppose du gardien,côté gauche. Les verts ne s'arrêtent pas en si bon chemin et continuent à presser leur adversaire, et sur une balle récupérée par Julien au point de corner, Chems crochette sur sa droite son adversaire et place la balle du plat du pied, dans le coin gauche du gardien..! 2/0, la messe est dite, et Jésus Chems « crie » sa joie, en même temps que tous ces partenaires, récompenses de leur persévérance. Nos adversaires sentent le vent de la défaite, alors que nos joueurs hument le doux parfum de la victoire...! » continue le coach de cette équipe. « Nous noterons l'envie de chacun de faire briller le partenaire,et aller de l'avant,c'est cela l'esprit de groupe! Nous n'étions plus habitués à cela l'an passe! Continuez comme cela, rien ne pourra vous arriver..! À noter la belle prestation de Sofiane, au milieu, l'abnégation de Anouar pour faire briller ses camarades, et la charnière de choc que forment Steeve et Busch.! Maintenant, il faut passer à « l'Orange » samedi prochain, et essayer de garder notre invincibilité! Même à l'extérieur..! Un président fier de ses troupes ! » ajoute t-il avec « une mention spéciale à nos féminines,qui sont allées battre l'ACBB,sur ses terres 2/1 ».

    FOOTBALL :  Défaite du Stade de VANVES à NANTERRE 1 à 3.
    « Première mi-temps équilibrée avec un score de 1 à 1. Seconde mi-temps à l'avantage de Nanterre. Nous n'avons pas su concrétiser les occasions , faute d'un buteur » commente Jean Claude Vignal président de la section football du Stade de vanves.

    BASKET : Victoire Des Aviators contre Pornic : 69/61

    « Dans la première mi-temps les Aviators n'y étaient pas. Malgré les consignes du coach Mousseau, les adversaires avaient trop d'espace et alignaient les paniers à 3 points. Pendant ce temps, les Aviators manquaient d'adresse. A la mi-temps le score était en défaveur des locaux 24/33. La 2ème période a été tout autre et le passage aux vestiaires a métamorphosé les Aviators. La défense était imperméable et l'adresse est revenue chez les blancs. Les adversaires du soir ont été étouffés par l'agressivité des Aviators qui ont gagné ce 3ème 1/4 temps 26 à 13. Malgré une petite frayeur dans la dernière minute de jeu où les adversaires reviennent au score, la victoire a bien été pour nos protégés » commente Laurent Celseaux président de la section Basket. Le week-end prochain, déplacement à Brest « où la victoire ferait un bien considérable pour une remontée méritée au classement. Pour les fans des Aviators rendez-vous sur Facebook Aviators Vanves samedi à partir de 20 h 00 pour l'évolution du score. Go Aviators Go ! »

  • VANVES BILLARD CLUB : LE LOISIR AVANT TOUT !

    Avec une actualité qui se ralentit durant ce week-end de la Toussaint, l’occasion nous ait donné de découvrir ou de re-découvrir certaines richesses associatives vanvéennes, comme ce club de billard qui se cache dans l’une petite salle dans les immeubles de la résidence Rabelais sur le Plateau

     

    Fini l’époque des salles enfumées où l’on posait son verre de scotch au bord de la table avant de jouer dans un silence de société secréte, comme Paul Newmann et Tom Cruise dans « La couleur de l’argent ». On joue à tout âge et en famille maintenant à ce jeu qui est, parait il, apparu en 1463 sous Louis XI et a connu un franc succés à la cour de Louis XIV. Mais ce n’est qu’au XIXéme siécle grâce à l’intiative d’un « demi-solde » qui inventa la rondelle de cuit pour donner plus de force de frappe des billes, que ce jeu a prit sa forme actuelle.  Vanves Billard Club s’est installé dans un cadre agréable au rez de chaussée et perpétue ainsi une tradition vanvéenne. Lorsque cette ville possédait 40 cafés/bars, chacun avait son billard, mais le dernier à en avoir encore un jusqu’au milieu des années 80, fut le « Tout Va Mieux » (aujourd’hui ferné) tenu par la célébre Jeannette  où ce club a été créé en 1954. Mais c’est vraiment en 1983 qu’il a pris son essor, justement, lorsqu’il s’est installé dans une grande salle au dessus du théâtre Le Vanves lorsque le billard du Tout Va Mieux a été supprimé par Gilbert, son nouveau patron. Mais il a dû déménager en 1987 lorsque le Service Informatique de la ville a été crée, en s’installant pendant 13 ans dans les locaux qu’a occupé le service Associations à partir de 2001. Il avait alors trouvé cette salle de la résidence Rabelais lorsque Max Esnaut présidait le club fondé par un certain Georges Larmée, occupée auparavant par une association de loisirs des locataires du Logement Français qui avait notamment monté une équipe de foot.  

     

    « Ce club n’est pas une Académie où le silence est total avec répartition entre débutants, confirmés, nationaux et classés » explique Remi Groult, son président. « Ici c’est plus convivial. N’importe qui peut jouer, quel que soit son niveau, pour passr un moment agréable et sympathique ». Et beaucoup viennent pour cette raison du benjamin, 31/32 ans, au doyen de 90 ans, soit prés d’une trentaine de licenciés,  de Vanves bien sûr et des alentours car des clubs comme celui-ci sont rares - Il y a bien une Académie à Châtillon – même s’il y a parait il prés de 700 clubs et Académies en France.  « Mais nous n’avons pas assez d’adhérents pour faire des compétitions. Et puis cela prend un week-end entier. Pour nous c’est plutôt un loisirs, un lieu de rencontre, où l’on peut venir décompressé en sortant du travail, ou passer une après midi, en se vidant la tête de nos soucis, comme le golf » explique t-il. Il est vrai que le billard a des similitudes avec le golf, dans la gestuelle, la concentration, la maîtrise de ses nerfs…le spectateur étant souvent surpris par le calme trompeur qui régne autour des tapis vert, la beauté de certains coups.

     

    Ils jouent à « la libre », c'est-à-dire qu’il faut toucher avec la sienne, les 2 autres billes, ou à la bande, c'est-à-dire toucher la bande pour faire le point, et le trois-bandes où il faut caramboler la troisiéme bille après avoir touché auparavant au moins trois bandes. C’est d’ailleurs aux « 3 bandes » qu’ils jouent l’après-midi. « Il faut être asssidu ou sinon, on perd la main ! » reconnait-il. Surtout que c’est un jeu d’adresse et de tactique qui implique une connaissance parfaite des attaques, à savoir le bille-en-tête, effet direct, sans effet, contraire, développé, grossissement, bandes-avant, et une marche des billes approfondie afin d’éviter l’écueil du contre. Il parait que les sensations de jeu sont très fortes, que c’est un plaisir sensuel, une véritable jouissance, un mélange de puissance, de violence, de souplesse et d’accompagnement à les entendre. En tous les cas, c’est un sport équiklibré qui demande 50% d’adresse et 50% de calcul. Les adhérents de Vanves Billard Club  organisent quelquefois des challenges, un repas par an à la Rentrée, participent au Forum des Associations.  « L’intérêt du Club est justement de pouvoir venir quand on veut, car chaque adhérent a une carte et une clef de la salle » explique Remi Groult sans dire que dans ce genre de club toutes les classes sociales, toutes les générations sont représentés autour de ces 5 à 6 tables de billard, et qu’il régne toujours une bonne humeur.