Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

week-end de l’ascension

  • VANVES APRES UNE SEMAINE DE DECONFINEMENT.

    Après une semaine de déconfinement, avec de surcroît un week-end prolongé, les vanvéens ont goûté le plaisir de sortir sans attestation, lorsqu’ils sortaient durant le confinement, car certains sont vraiment rester confinés sans sortir de chez eux, ravitaillés par leurs enfants, ou la solidarité de voiinage lorsque ce n’était par le RMS (Réseau municipal de solidarité).   Ce qui a fait quelques dégâts parmi nos seniors comme ont pu s’en rendre compte les bénévoles du RMS ou tout simplement grâce à des échanges avec certains d’entre eux, ayant du mal à marcher pour aller faire leurs courses ou le tour du paté de maison, comme ses sportifs qui reprennent difficilement l‘entraînement après de longues vacances. D’autres parmi ses retraités, plus jeunes, mais pas toujours, s’adonnaient à la marché à pied sur une longue distance (1 à 1,5 km) chaque jour. Avec des exceptions : Une petite grande mére de 93 ans, charmante, est sortie chaque jour pendant une heure le matin, avec un petit arrêt à l’église pour une priére pour son mari, puis une autre l’après midi, même pendant le confinement, en faisant ses courses elle-même chez les commerçants du centre ancien. Elle apprécie maintenant de pouvoir s’arrêter place de la République en s’asseyant sur un petit muret à côté du manège, pour déguster un petit pain au chocolat et faire ses mots fléchés alors que les enfant ss’égaient sur la place, transformant ces jours-ci avec la chaleur, le petit bassin en piscine en s’arrosant, alors que les adultes assis sur leur muret font «agora»

    Autre événement à Vanves, pour fêter le déconfinement : l’arrivée d’un couple d’oies dans le parc Frédéric Pic (sur la photo)  qui a fait étape toute cette semaine, dans leur migration vers le nord. Un habitant de l’avenue du Parc a fait quelques photos avec son drone qu’il a publié sur les réseaux sociaux. Un aute riverain a vu un héron faire le beau dans les allées du parc où finalement les oiseaux, la nature a repris ses droits. D’ailleurs, les vanvéens ont profité du confinement pour faire un sacré ménage de printemps, vu le nombre d’encombrants jeudi dernier sur les trottoirs amenant GPSO à ajouter des tournées pour leur enlévement, et le nombre de vanvéens qui ont profité de la déchetterie du samedi dans l’allée de la rue Jullien qui n’a jamais été aussi fréquenté.