Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

feu d’artifice

  • LES RENDEZ-VOUS DE L’ETE A VANVES

    C’est vraiment les vacances comme le blog le constatait Samedi. Certains événements ne tromptent pas. Comme cette messe célébré hier matin, à l’église Saint Remy par le pére curé Auville avec la troupe scout juste avant son dépar pour un  camp de 6 jours à Gif sur Yvette après un pique-nique au parc F.Pic. Ou la finale du tournoi open de la section tennis du stadede Vanves, dimanche après-midi, événement local sportif et quelque peu mondain en présence de quelques élus. Campagne électorale oblige. D’ailleurs le maire de Vanves a fait samedi en fin d’après midi une tournée d’inspection avec des représentants de l’association Agir sur le Plateau  sur différents sites de ce quartier. Enfin, les chantiers continuent sur Vanves (voir Photo)

     

    Lundi 9 Juillet

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré participe à lacommission permanente

    Mercredi 11 Juillet

    A 19H30 à la Maison Parossiale Saint Remy : Barbecue de l’été tous les mercredis de Juillet et d’Août

    Samedi 13 Juillet

    A 23H au Parc F.Pic : Grand feu d’artifice avec un bal avant (20H) animé par  GloBal - le Bal Intercontinental dans un show exceptionnel, un pont insolite entre l’Amérique du Sud, les Caraïbes, l’Europe et la Méditerranée.puis après 23H30 avec le DJ DREAMS.

    Dimanche 14 Juillet

    A 10H place de la Concorde : Gabriel Attal secrétaire d'Etat assiste pour la première de la tribune présidentiel avec le Chef de l'Etat, le premier ministre et tous les ministres au défilé du 14 Juillet

    Lundi 22 Juillet

    Départ pour le séjour  des « sportifs à la montagne » à la Féclaz réservé aux 9-11 ans jusqu’au 2 Août

    Lundi 5 Août

    Départ pour le séjour « Les Aventuriers de la Montagne » à la Féclaz pour les 12-14 ans jusqu’au 16 Août

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE TRICOLORE

    Quelles émotions en fin de semaine à Vanves plus particulièrement et ailleurs : Les abords du lycée Michelet étaient embouteillés Vendredi  jusqu’au début d’après-midi par les lycéens et leurs parents venus prendre connaissance des résultats du bac. En milieu d’après-midi plus qu’à l’habitude, les cafés, bistrots, restaurants qui diffusaient le match France-Urugay ont fait le plein plusqu’à l’accoutumé, vu l’enjeu et le résultat. Ce qui présage un mardi soir fort animé pour le marche France-Belgique. Enfin, samedi soir, après les animations sur la place de la République, les habitués des terrasses du Tout Va Mieux et de la Girafe ont appréciés ce concert-apéritif donné par une formation de jazz. Un week-end chaud mais convivial a marqué ces premiers départs en vacances remarqué  surtout à Vanves par des places de stationnement plus disponibles

    Lundi 9 Juillet

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré participe à la commission permanente

    A 18H Place de Lattre de Tassigny : Inauguration du restaurant Thaïlandais : « Siam Square » (sur la photo)

    Mardi 10 Juillet (et Jeudi 12 Juillet)

    A 15H au parc F.Pic : «Lecture en Plein Air » :Le  Biblio-club et la bibliothèque municipale coanimeront  des tapis de lectures en plein air pour les enfants et les adolescents. Une belle occasion de découvrir dans un cadre bucolique des albums et des bandes dessinées

    Mercredi 11 Juillet (et Vendredi 13 Juillet)

    A 15H au Square Jarousse : « Lecture en Plein  air »

    A 19H30 à la Maison paroissiale Saint Remy :  Barbecue de l’Eté

    Vendredi 13 Juillet

    A 20H au parc Frédéric Pic : Soirée dansante animée par ZAZUZAZ : Les six Musiciens du Bal Swing vous feront plonger au coeur des années swing de l’après-guerre et des fameux orchestres tels ceux de Cab Calloway, Duke Ellington ou l’ambiance des Zazous.

    A 22H30 au parc F.Pic : Feu d’artifice, de retour après 3 ans d’absence,  organisé par une société vanvéenne spécialisée dans ce domaine, « Fêtes et Feux »

    A 23H au parc F.Pic : DJ Set

    Samedi 14 Juillet (et Dimanche 15 Juillet)

    A La Palestre avec des soirées concerts à 20H : 6éme festival Wontanara International qui associe la magie du spectacle à la découverte de la culture guinéenne et africaine.

  • AU CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES : MAJORITE ET OPPOSITION S’ECHARPENT SUR L’EPARGNE BRUTE

    Le débat sur le compte administratif 2015, premier exercice complet de la nouvelle mandate a montré, comme l’a indiqué le maire de Vanves au conseil municipal du 28 Juin  que « la ville a su résister au contexte de crise marqué par la chute vertigineuse de la DGF et par la hausse des nouvelles charges que nous impose l’Etat ».

    Il valide bien sûr « l’efficacité des choix que nous avons faits depuis le début de la mandature » qui « s’ordonnent autour de 3 objectifs majeurs : « Tout d’abord la maîtrise de nos dépenses de fonctionnement qui s’est traduite concrètement en 2015 par une économie de 460 000 € sur les charges courantes hors personnel. Entre 2014 et 2015, les charges de fonctionnement réelles de la Commune passent de 33 827 000 € à 33 720 000 €, soit 1 217 € par habitant, inférieur aux moyennes départementales (1 505 € ) et régionales (1 347 €). Les efforts menés sur l’ensemble des secteurs par tous les élus et responsables de service constituent l’équivalent de 2% du produit des impôts directs. Ces efforts ont aussi permis d’atténuer aux deux tiers l’effet de la ponction 2015 imposée par l’Etat sur la DGF.Cette dynamique n’a pas dégradé la qualité de service qui reste de même niveau tant sur le périmètre de l’offre que sur la qualité des prestations. La ville de Vanves n’a fermé aucun équipement, n’a supprimé aucun service ; solutions extrêmes que malheureusement de plus en plus de Communes doivent adopter » a-t-il indiqué. Ensuite,  le maintien nécessaire d’un niveau d’épargne positif pour garder une politique d’équipement dynamique : «Lors du vote du budget primitif 2015,  il est vrai que ce résultat était loin d’être acquis. Mais  elle  est passé de 539 000 € en 2014 à 1 135 000 en 2015 en intégrant l’indemnité de 700 000 € versée pour le préjudice de pollution du bassin au Parc Pic.5 750 000 € ont été empruntés en 2014 dont 3 700 000 d’avance pour financer les acquisitions sur les terrains Aristide Briand. 2 500 000 € ont été empruntés en 2015, soit deux fois moins » a-t-il expliqué en indiquant que la décision modificative au budget 2016 voté lors de ce conseil, a inscrit 12 M€de recettes nouvelles consacrées au désendettement. Enfin  « en 2015, nos dépenses d’équipements augmentaient de 7 % par rapport à 2014 et de 80 % par rapport à 2013. L’augmentation de la population nous a aidés avec un produit fiscal en hausse sensible, ainsi que l’intégration du produit de la taxe foncière d’Hachette d’environ 300 000 € ».

    Le groupe socialiste lui a demandé d’expliquer « pourquoi l’épargne brute, qui n’est calculée que sur les excédents des recettes et sur les dépenses réelles de fonctionnement, soit supérieure en 2015 à son niveau de 2014, alors même que les fonds de péréquation ont augmenté et les dotations de l’Etat baissé. Tout simplement parce que les dépenses de fonctionnement de la commune ont diminué… malgré la hausse des fonds de péréquation et parce que les recettes de fonctionnement ont augmenté… malgré la baisse des dotations de l’Etat ! Si l’on s’en tient donc aux seules recettes et dépenses réelles de fonctionnement, la Ville dégage une épargne brute supérieure à 2014… En revanche lorsqu’on regarde de plus près quelle est l’épargne disponible de la Ville… c’est-à-dire lorsqu’on prend en compte les remboursements de la dette… et bien là l’épargne disponible diminue par rapport à 2014 et atteint son 2nd plus bas niveau depuis 2008… année depuis laquelle cette épargne disponible ne cesse de diminuer… En 2015 l’épargne disponible était ainsi de 444.000 €, inférieure à celle de 2014 qui était de 533.000€ et à celle de 2013 qui était de 2.357.000 €. Rien d’étonnant alors à ce que le maintien d’une épargne nette significative ait totalement disparu de vos priorités depuis le budget de 2014… » a expliqué Anne Laure Mondon (PS) qui a aussi indiqué que « selon le budget 2015, les dotations de l’Etat (DGF-DSI-DGD) devant être reçues étaient estimées à 767.763 € et les fonds de péréquation devant être payés étaient estimés à 960.000 €. Mais  le Compte administratif 2015 nous indique que les dotations de l’Etat reçues ont été inférieures de 5.049€ (soit 772.812€ perçus) et que les fonds de péréquations à payer ont été inférieurs de 31.158€ (soit 928.842 € payés). Au final, en prenant en compte les montants réels des dotations de l’Etat et des fonds de péréquation, la Ville a payé 26.109€ de moins que ce qui était prévu dans le budget primitif…Rappelons que le coût du feu d’artifice que vous avez décidé de supprimer cette même année était de 25.000€…La baisse des dépenses entre 2014 et 2015 ayant été approximativement de 121.000€, maintenir le feu d’artifice l’an dernier aurait malgré tout permis une baisse des dépenses, quand dans le même temps les recettes augmentaient de 758.000€. Et si nous allons dans le sens de votre raisonnement, c’est même l’Etat qui vous aurait permis de le maintenir grâce à une augmentation moindre des fonds de péréquation ! En effet, comme ce compte administratif 2015 l’illustre, ce ne sont pas les hausses des fonds de péréquation et les baisses de dotations de l’Etat qui diminuent l’épargne de la Ville, ce sont les remboursements de la dette, consécutifs aux emprunts et donc à vos choix en matière d’investissement » a-t-elle expliqué en espérant que « les 16 M€ reçus grâce à la vente des terrains Aristide Briand, permettront à la ville de rembourser une partie de sa dette, et seront pour la Commune l’occasion de repartir sur de nouvelles bases ».