Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

evêque des hauts de seine

  • LES RENDEZ-VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE AUTOMNALE

    Pas un jour de cette semaine ne s’est passé sans un événement quotidien relayé par les réseaux sociaux des pieds noirs avec leur grillage party (sur la photo) lors d’un dimanche sénatoriale tristournet pour Vanves, à la soirée « Orfeo Negro » à la pizzeria Il Giardino avec l’ESCAL. Entretemps, la saison du théâtre Le Vanves 2017-18 était présenté mardi,  un court conseil municipal s’était déroulé, Mercredi, des nouveaux citoyens français ont été accueilli à l’hôtel de ville Jeudi, Boyugues a procédé à la cérémonie du drapeau qui marque le fin du gros oeuvre, sur le chantier de la résidence Niwa avec l’ouverture de l’appartement témoin, vendredi et le champion de natation Camille Lacour a failli venir en catimini à Vanves à l’invitation de la section de Natation. Comme le remarquait une vanvéenne, que d’événements pour une si petite commune, sans compter tout ce qui se déroule dans les coulisses. Même le kiosque  du Plateau est ouvert depuis Jeudi, et même le dimanche matin, ce qu’ont apprévié beaucoup d’habitants. «Aller acheter son pain, l’Equipe et le JDD puis aller prendre un café au Soleil Levant, et tout cela à pied, voilà un plaisir du dimanche matin retrouvé» confiait un habitant. Une cliente aurait même demandé au Kiosquier s’il vendait le journal l’Humanité

     

    Mardi 3 octobre 2017

    A 19h au Théâtre de Vanves : Cocktail des présidents des associations

    Mercredi 4 Ocobre

    A 14H chez Oprodz : Apprentissage de la photo pour les enfants et ados dans le cadre du mois du commerce

    A 19h à l’église Saint-François : Fête de la Saint-François et inauguration de la statue Saint-François sous la présidence de Mgr Aupetit Evêque du diocése des Hauts de Seine et le pére Bertrand Auville curé de Vanves

    Jeudi 5 Octobre

    A 20H au Bristol : Soirée dégustation autour du jazz « The Blues Brothers » dans le cadre du mois du commerce

    Vendredi 6 Octobre

    A 20H au Tout Va Mieux : Soirée claquettes et ambiances musicale sur le théme du film « The Artist »

    Samedi 7 Octobre

    De 9H à 13H au marché : Promotion exceptionnelles chez l’ensemble des commerçants qui distribueront des cabas

    A 10H30 à la Créperie La Girafe : Reprise du café Théo sur le théme : « Quelle place pour le plus faible »

    A 14H Chez Optique Nicorelli : Atelier « transformation et personnalisation des lunettesde soleil

    A 20H aux Platanes : Soirée cubaine « Buena Vista Social Club 

  • MGR DAUCOURT EVEQUE DU 92 A LA RENCONTRE DES PRETRES DE VANVES

    A l’occasion de l’année sacerdotale, Mgr Gérard Daucourt évêque a décidé de prendre la matinée entière d’un jeudi pour aller à la rencontres des prêtres dans leur paroisse, comme ce fut le cas hier matin, à Vanves.  

     

    « C’est pour changer le type de visite que je fais habituellement, car lorsqu’on se rencontre entre prêtres et évêque, c’est pour régler des questions,  préparer un changement de ministère, une nomination, évaluer quelque chose. Là,  je viens uniquement pour prier ensemble, parler de leurs joies  dans leur missions et de leurs soucis,  des contacts avec leurs paroissiens, de ce qui est facile ou difficile, de leur santé, de leur famille d’une manière gratuite et fraternelle, car cela compte dans  la fraternité entre prêtres, et entre prêtres et évêques » confiait il à Vanves Au Quotidien en ajoutant : « Avec la vie que les prêtres actuellement, on n’arrive pas avoir le temps d’échanges et de prières ensemble ». Là, ce fut le cas pendant plusieurs heures. Il a commencé par célébrer l’eucharistie dans l’église Saint Remy avec le pére curé Hauttecoeur, son équipe et l’assemblée des vanvéens habitués ou non de cette messe à l’heure où les vanvéens retrouvent le chemin de l’école, de leur travail. Un havre de paix et de prières pendant prés d’une heure alors que tout s’agitait dehors par un temps neigeux et glacial. Occasion ce jour là de célébrer la journée mondiale des malades et Notre dame de Lourdes.

     

    Curieux raccourci, car certains vanvéens présents avaient participé fin Octobre au pèlerinage diocésien à Lourdes avec Mgr Daucourt. Il en a parlé bien sûr, de Lourdes, de l’appel à la prière, mais aussi de ses prêtres dont il était venu rencontrer ceux de Vanves : « Aujourd’hui, on manque de prêtres, même si dans les Hauts de Seine on n’est pas les plus mal loti. Mais voilà, comme  beaucoup gens demandent des mariages, des communions, des funérailles, ils sont très pris par toutes ces cérémonies et ont moins de temps pour aller rencontrer des gens, un groupe de jeunes, de chefs d’entreprises, d’infirmières… qui voudraient bien discuter et échanger. Or ils ont moins le temps pour cela car ils sont très pris par des tâches matérielles, car les gens sont un peu trop consommateurs et viennent chercher des produits comme dans un self service » expliquait il toujours à VAQ toujours dans ce style qui ne manie pas la langue de bois.  « Heureusement nous avons des chrétiens actifs, en lien avec les uns et les autres, rendant nos communautés très vivantes, des équipes d’animations pastorales avec le prêtre, qui donne un élan. Et la difficulté d’un prêtre aujourd’hui est de rester au service de tous, de ne rejeter personne et avoir du temps pour aller vers ceux qui ne viendront pas, les plus pauvre, pas uniquement socialement, mais dans la foi. Or le prêtre a moins de temps.  Et s’il y avait davantage de laics un peu plus vivant dans les communaités, peut être en  aurait il plus. Mais je suis plutôt en admiration de voir comment les prêtres sont accueillis et soutenus, et collaborent avec tant de laics » ajoutait il. Il en a rencontré quelques uns disponibles en cette matinée en prenant le temps d’un café  chaleureux après cette messe

     

    Occasion de l’interroger sur Vanves et ses paroisses sur lesquels il est bien informé : « Nous avons vécu la restauration de l’église Saint Remy. Le signe de la restauration d’un bâtiment comme celui-ci est d’abord social parce que les non-pratiquants, les  non-chrétiens viennent là pour un concert, pour un événement cultuel ou culturel. Cela veut dire que la paroisse apporte quelque chose, avec l’aide de la municipalité pour l’ensemble de la commune.  C’est le signe que dans les paroisses, nous avons réfléchit sur sa signification, car dans la tradition de l’église, nous expliquons que l’église est le symbole de ce que nous devons être en communauté, car nous sommes tous des pierres vivantes et nous nous  ajustons les uns aux autres pour faire une belle construction ».

     

    Il est très attaché à la présence d’un foyer d’accueil à St François qui a été l’un des premiers à être mis en place voilà plus de 20 ans en Ile de France : «  C’est un autre type de ministère et de service dans l’église » assure t-il en constatant « que l’on trouve à Vanves tout ce qui l’on peut trouver dans les autres paroisses, mais c’est une paroisse moins mélangée qu’à Nanterre ou Gennevilliers » et en relevant l’un de ses caractéristiques : « l’accueil des séminaristes ! Ces jeunes hommes qui étudient au séminaire, sont ici en  stage pastoral durant le week-end, donc ils voient vivre des chrétiens, ce qu’est un prêtre et la manière dont le rapport se vit entre laics, curé et prêtres dans cette paroisse va aider ou non ces futurs prêtres à choisir leur voie, si  cela vaut le coup ou non. Mais ils voient des choses. Merci aux catholiques de Vanves qui assurent ce service et cet accueil de futurs prêtres ». Il était de la laisser à son temps d’échange avec les prêtres des deux paroisses de Vanves qui s’est clôturé autour d’un déjeuner fraternel.