Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

usa - Page 4

  • CARNET DE BORD D’UN JEUNE VANVEEN, STEPHANE LANCELOT, A MIAMI : « IL FAUT LE VOIR POUR LE CROIRE ! »

    Jeune étudiant vanvéen en science de l’information et de la communication, Stephane Lancelot  séjourne actuellement aux USA et poursuit ses études l’Université Internationale de Floride (Floridia International University). Il en profite pour nous raconter  ce qu’il vit là bas mais aussi la façon dont les événements internationaux ou nationaux sont perçus outre-atlantique.

     

    « Il faut le voir pour le croire

    Cela fait déjà deux semaines que j’ai quitté la France et, honnêtement, je n’ai pas vu le temps passer. Entre les formulaires administratifs à remplir, l’acclimatation à la vie du campus et floridienne en général, les journées ont été bien remplies. C’est aussi pour ça que je suis venu (pas les formulaires administratifs, hein).

    J’adore la France mais je dois avouer que nous avons dix à quinze ans de retard sur les USA concernant l’enseignement supérieur. Ou alors ils ont dix à quinze ans d’avance, c’est selon. Les infrastructures scolaires, sportives et culturelles sont simplement superbes. Enormes aussi. Des terrains de sports à foison, une galerie d’art, un musée, une bibliothèque gigantesque, tout cela à moins de cinq minutes de ma chambre. Je pourrais écrire des lignes complètes de superlatifs que ça ne suffirait pas. Il faut vraiment le voir par ses propres yeux pour comprendre l’immensité et la modernité du complexe. On mentionnera également la technologie au top.

    Ceci nous mène à un autre point essentiel : la fierté des étudiants d’appartenir à cette université. C’est vraiment quelque chose qui m’a frappé. Nombreux sont les étudiants de FIU à arborer fièrement t-shirts, casquettes, sweatshirts aux couleurs de FIU (bleu et or). Vu les infrastructures, cette fierté est justifiée.

    Sinon, je suis parti pour les études mais je n’en ai toujours pas parlé, mon père va m’engueuler ! Je dois avouer qu’il n’est pas aisé de bien suivre les cours. Je comprends 90% de ce que racontent les professeurs mais écrire en anglais et l’écouter en même temps n’est pas évident. Je ne me fais pas de soucis pour autant, encore quelques semaines et ce ne devrait plus être un problème.

    Enfin, je me suis fait un petit plaisir ce week-end : j’ai loué une Chevrolet Camaro décapotable noire. Quel pied ! Un rêve devenu réalité. Et ce pour trois fois rien. Dorénavant, je ne me déplacerai plus qu’en Camaro ou en Ford Mustang, c’est décidé !

     

    Stephane Lancelot (notre corrspondant à Miami)

  • L’ UMP ET L’UDI 92 EN ORDRE DE MARCHE POUR LES MUNICIPALES MAIS PAS A VANVES

    Deux réunions importants se déroulées cette semaine en perspective des élections municipales de Mars 2014 et des prochaines échéances électorales : La convention constitutive de l’UDI 92 à Vanves et la commisson nationale d’investiture UMP qui s’est intéresssé aux Hauts de Seine, et où siége Isabelle Debré aux côtés de Jean François Fillon et François Fillon qui la co-président.

     

    La première a crée un précédent à Vanves que la gauche n’a pas manqué de relever : La nouvelle salle « La Palestre » a accueilli mercredi soir sa première réunion politique, avec la convention constitutive de l’UDI 92 qui a rassemblé 500 élus et militants : « L’UDI est une formation récente qui est né du rassemblement des différents centres. Et elle a donné lieu à la création d’un groupe parlementaire à l’assemmblée Nationale, au Sénat, à la Région. Aujourd’hui, nous poursuivons la mise en place de notre organisation, en se dotant d’une organisations départementale avec bien entendu, les 3 parlementaires (André Santini, JC Fromantin, Hervé Marseille), les conseillers régionaux et généraux, les militants » expliquait récemment Hervé Marseille, sénateur-maire de Meudon. Ils ont élu André Santini à la présidence de la Fédération, et leurs représentants dans les instances départementales : « A nouveau rassemblés au sein de l’UDI, les responsables des formations centristes du département (Force Européenne Démocrate, Parti Radical, Nouveau Centre, La Gauche Moderne, Alliance Centriste, Parti Libéral Démocrate, Centre National des Indépendants) se sont félicités de la dynamique militante issue de cette union et de ce rassemblement. Ainsi dotée d’instances départementales, l’UDI 92 est désormais en ordre de marche pour porter et faire gagner les valeurs européennes, démocrates, humanistes et sociales du Centre dans les Hauts de Seine dans la perspective des échéances électorales à venir » indiquait un communiqué de presse.

     

    Avec pour première étape : les municipales de Mars 2014 : « Nous avons ici et là des discussions entre nous. Depuis longtemps, nous travaillons ensemble  à la région, au département sur la préparation des municipales. J’ai vu que l’UMP avait réuni ses instances. Nous allons réunir les notres le moment venu » indiquait Hervé marseille récement dans la presse en confirmant que  la régle altoséquanaise traditionnelle qui veut que l’UMP et l’UDI apportent leurs soutiens aux sortants et qui sera appliquée : «  C’est la régle habituelle. Il n’y a pas de raisons qu’il y ait des difficultés ! » A ses yeux, il  n’y a pas de points d’achoppement « puisque nous n’avons pas eu de discussions. Et on est à un an des élections municipales. Il faut examiner les problèmes comme ils se présentent ici ou là. On sait qu’il y a des points difficiles comme Asnières,  délicats ici ou là qui feront l’objet de discussions comme d’habitude. Et comme d’habitude nous trouverons des solutions ! ».

     

    Les discussions UDI-UMP se déroulent pour l’instant sur le terrain communal, mais pas encore départemental, comme c’est le cas à Vanves, avec une particularité singulière qui rappelle la « guerre froide » à un moment où les Etats Unis vont célébrer, le 11 juin prochain, le 50éme anniversaire du discours de John Fitzgerald Kennedy sur la fin de la course aux armements, et que les diplomates avaient traduit par cet adage soviétique face aux américains  : « Ce qui est à moi n’est pas négociable, ce qui est à vous, est négociable ! ». Comme les négociations sont encore en cours, sur le point d’aboutir, il était normal que Vanves ne soit pas cité dans les villes tenu par un maire UDI auquel l’UMP 92 apporte son soutien. Mais on s’aperçoit que l’UMP apporte son soutien à l’UDI Laurent Vastel qui a réussi à fédérer l’ensemble des mouvements UDI, Modem, UMP…et reçu leur soutien pour essayer de batte un  Pacal Buchet (PS) affaibli par les divisions au sein du PS. Tout comme l’UDI à apporter son soutien à l’UMP Jean Didier Berger à Clamart qui pourrait profiter de la division à Gauche contre Philippe Kaltenbach qui devrait se retrouver avec des listes EELV, Front de Gauche face à lui, pour citer des communes dans le voisinage proche de Vanves.

  • APRES LES VACANCES DE LA TOUSSAINT ET LES ELECTIONS AMERICAINES, DES RENDEZ-VOUS POLITIQUES IMPORTANTS POUR UNE SEMAINE D’ELECTIONS INTERNE

    La semaine prochaine sera marquée par deux grands rendez-vous politique. L’un national avec l’élection du président de l’UMP Le 18 Novembre prochain. L’autre départemental avec le renouvellement des instances du PS altoséquanais et l’élection du 1er Secrétaire Fédéral PS le 15 Novembre prochain. Les sections de ces partis se sont mobilisées pour ces scrutins qui se dérouleront à la permanence du 82 Sadi Carnot pour le PS et à l’école Larmeroux pour l’UMP. Et pendant ce temps là, l’UDI dont le congrés constitutif s’est détouré voilà 3 semaines  engrange quelques ralliements de modem et d’UMP déçus. D’autant que l’une des leçons de la réelection de Barak Obama confirme le vote des français aux dernières présidentielles : Les Républicains ont perdu parce qu’ils flattaient les propensions les plus droitières de leur base au lieu de se recentrer et trouver le lien en direction des démocrates modérés. En France, il n’est pas sûr que la stratégie de Jean François Copé face à François Fillon soit la bonne, à moins de jeter dans les bras de l’UDI beaucoup d’UMP modérés et humanistes qui refusent ce discours droitier.  Occasion de faire le point à la veille d’une semaine marquée par plusieurs élections internes sur l’état des forces et des soutiens dans les sections chaque parti ou auprès de leurs leaders vanvéens