Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

police municipale - Page 4

  • BUDGET 2016 DE VANVES A LA LOUPE : UN NIVEAU D’INVESTISSEMENT CONSTANT

    Le Blog revient sur le  budget 2016 de Vanves qui a été voté la semaine dernière par le conseil municipal. Rappelons qu’il se  monte à 41,50 M€ en fonctionnement et à 11,67 M€ en investissement dont   4 454 638 € sur les travaux, acquisitions, subventions d’équipements auxquels il faut ajouter 2 421 700 € de reste à réaliser soit 6,876 M€  « A Vanves, nous avons choisi de maintenir un niveau d’investissement constant : près de 1,9 millions d’euros sont investis en 2016 pour plus d’accessibilité, de sécurité dans notre patrimoine. 1,7 millions s’ajouteront pour la création de nouveaux espaces bâtis au stade et pour la réfection du deuxième étage de l’école Marceau » indiquait le maire lors du débat budgétaire  

    Ainsi les  opérations nouvelles ou lancées concernent  plusieurs chantiers :  1,674 M€ sont prévus pour les travaux de requalification de la tribune du PMS A.Roche (574,500 €), le second étage de l’école élementaire Marceau (600 000 €), le skate park (300  000€), l’espace Danton (150 000 €), le secrétariat du stade de Vanves (50 000 €). 1,603 M€ sont prévus pour le gros entretien des bâtiments : 233 870 € pour les écoles et l’accueil de loisirs. 122 900€ pour la petite enfance. 389 500 € pour le sport. 210  000 € pour les bâtiments administratif dont le développement de la fibre entre ses bâtiments communaux (10 000 €).  309 000 € sur l’accessibilité des locaux de la police municipale, du centre administratif et de certaines crèches. 155  000 € sur la sureté, c'est-à-dire la sécurisation des accès aux bâtiments suite aux attentats qui comprennent à la fois les travaux sur les accès extérieurs (interphonie, serrures) que la visibilité vis-à-vis de l’extérieur (pose de film de discrétion).  41  000 € a été inscrit pour le garage municipal. 135,420 € pour les espaces publics. 21 500 € sur les acquisitions foncières. 222 500 € sur les espaces sportifs où sont prévus l’aménagement de 2 courts de tennis en terre battue non gélivé (125 000 €)  ce qui permettra une utilisation toute l’année, le retraçage complet de la piste d’athlétisme et des aires de concours (9000 €).  36 300€ sur la piscine où sera mis en place un contrôle d’accés (25 000€).

    2016 devrait voir le lancement de la consultation sur la mutation du terrain occupé par l’ancien consevartoire à l’angle des rues Guy Mocquet et Mary Besseyre devant la Mairie confié à Seine Ouest Aménagement. Le marché relatif à l’entretien du cimetière devrait arriver à terme en 2016 et être renouvelé. Une extension du Colombarium est prévue, ainsi qu’une reprise des concessions existantes pour permettre la création de nouvelles concessions. En matière de sécurité, l’acquisition de 5 armes de poings sont prévus pour la police ainsi que l’acquisition d’une nouvelle caméra pour la vidéoprotection. Sachant qe la ville dépense 66 000 € pour le gardiennage des grands salons  des rues riveraines du parc des expositions (remboursé à hauteur de 22 000 € pour chaque grand salon) et 30 000 € pour des prestations ponctuelles de gardiennages  (fête de Printemps, fête de la musique, 14 Juillet, Forum des associations, Nuit du 31 Décembre).     

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    FILLONISTES : «Le titre de son livre «Faire» atteste de sa volonté d’agir. La France sera dans une situation critique en 2017. Il faudra agir vite comme le propose F.Fillon. Il l’a prouvé avec V.Pécresse en menant à bien la réforme des universités» a déclaré Isabelle Debré, vice présidente du Sénat lors de la réunion publique à Boulogne mercredi soir organisé par 8 maires LR qui le soutiennent devant 1750 militants dont beaucoup de jeunes, avec bien sûr la plupart des élus LR et des militants de Vanves. Elle est d’ailleurs la référente de l’ex-premier ministre pour les Hauts de Seine dansle cadre de cette primaire

    MAJORITE : La Majorité municipale a entérinée l’augmentation de 3% des impôts locaux en 2016, lors de la réunion de majorité Mercredi dernier. A cette occasion, les élus ont reçu les fameuses tablettes numériques, et ont même eu droit à une formation accélérée. L’un d’entre eux a même demandé pourquoi il n’y avait pas de pochette avec ! Enfin Bernard Gauducheau a offert un pot pour ses 15 ans de mandat de Maire

    OPPOSITION : Les socialistes n’ont pas du tout apprécié que leurs collègues Amoroz (FG/PC) dans une interview, et Schmid (EELV) dans une tribune, les aient accusés d’être pour l’armement de la police municipale. Dans un communiqué, ils ont expliqué qu’ils n’avaient pas pris de position, pour l’instant. Pourtant c’est leur président qui, lors de son intervention devant le Congrès, avait annoncé que l’Etat aiderait les polices municipales à s’armer, ce qu’ont rappelé les élus socialistes de Vanves dans une question orale en demandant ce qu’il en était pour la police municipale. Donc leurs collègues communiste et écologiste en ont déduit qu’ils étaient pour. CQFD Mais voilà, ce n’est pas aussi évident chez les socialistes peut être à cause des courants

  • PLATEAU DE VANVES : PETIT RAPPEL DE GUY JANVIER

    Le dossier de Vanves Infos sur le Plateau, le rappel de la genése de cet opération d’aménagement par le blog, avec la création d’une association d’habitants « Agir pour le Plateau » après l’affaire de la station GNV ont suscité des réactions. Et notamment celle du prédécesseur de Bernard Gauducheau, Guy Janvier qui a été maire entre 1995 et 2001 et qui avait fait de la rénovation du Plateau une de ses priorités, dés le début de son mandat, comme il l’explique dans le blog.

    « Et cela pour plusieurs raisons:
    1) Ce quartier est un des plus denses de la région parisienne. Bien que n’ayant qu’une vingtaine d’années, il risquait de mal vieillir : parties communes mal entretenues, enclavement…
    2) D’une enquête faite auprès de la population, il ressortait un fort sentiment d’insécurité, très nettement supérieur aux faits constatés.
    3) L’équipe municipale avait fait de la participation des citoyens un leitmotiv.
    A partir de ce constat et de cette volonté, plusieurs actions importantes ont été menées de 1995 à 2001 :
    1) La mise en place du conseil de quartier du Plateau composé d’élus et d’habitants volontaires. Des fêtes de quartier ont été organisées à son initiative, dans le but d’associer un maximum de résidents à ces manifestations. A titre d’exemple, plusieurs centaines de personnes participèrent au couscous et au mafé africain organisés rue Auguste Comte. C’était une occasion formidable de rencontres et de prises d’initiatives des populations variées qui font la richesse de ce quartier, composé en trois parties à peu près égales de locataires de logements sociaux, de propriétaires occupants et de locataires privés.
    2) La création d’un « espace-solidarité » à la place de l’actuel « espace Giner » où siège le Phare, relais utile des associations. L’idée de ce lieu était relativement simple : faire coexister des personnes qui rencontraient des difficultés importantes avec d’autres qui pouvaient les aider. A titre d’exemple, une association de cadres retraités aidant des demandeurs d’emplois de longue durée… Autre initiative : la création de deux « cigales », rassemblement d’une dizaine de personnes chacune apportant une contribution mensuelle permettant la réalisation d’un projet solidaire. Ou encore : le soutien à l’association « Mare Nostrum » pour favoriser les relations entre les peuples des deux rives de la Méditerranée.Etc…
    3) L’apport de commerces nouveaux. Après de longues tractations, la Poste accepta d’ouvrir un nouveau bureau sur le Plateau. Il fut également décidé de construire l’espace compris entre le boulevard périphérique, la voie de chemin de fer et la rue Jean Bleuzen, à l’entrée de Vanves : Mac Do, une résidence hôtelière et une centaine de logements sociaux.
    4) La réinstallation de la police municipale sur le Plateau et le maintien de ses effectifs.
    5) La rénovation urbaine du quartier. De nombreuses réunions de concertation eurent lieu à partir d’une étude faite par un cabinet d’architecte. La rue Jean Jaurès, dans sa partie entre les carrefours du 8 mai 1945 et Albert Legris fut totalement réaménagée.
    Cela fait maintenant 15 ans. Il est temps de reprendre ce chantier si l’on veut que la « Plateau de Vanves » exprime toutes les richesses dont il est porteur ».