Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nicolas sarkozy - Page 6

  • RENCONTRE AVEC GUY JANVIER CONSEILLER GENERAL : ITINERAIRE D’UN ELU SOCIALISTE DE VANVES EN SARKOZIE

    À la veille des élections de 2012, Guy Janvier a fait paraitre son livre « Itinéraire d’un élu socialiste en Sarkozie » qui  montre comment les Hauts-de-Seine pourraient devenir le laboratoire de la république irréprochable et solidaire voulue par François Hollande. « Lorsqu’il n’enfile pas ses baskets pour courir le marathon dans les bois de Clamart, Guy Janvier met ses chaussures de marche pour arpenter les marchés de Vanves, les maisons de retraite ou grimper dans les hauts d’immeuble qu’il redescend en faisant son porte-à-porte. Car localement, la politique est un sport d’endurance et notre homme est un coureur de fond de la politique » indique le communiqué de presse des éditions l’Harmattan. « Un politique, un élu local, c’est d’abord une femme ou un homme que ses convictions poussent à soutenir à 5H30 du matin, une famille sur le point d’être expulsée de son logement. Il fallait que cela fut dit » écrit Robert Badinder dans l’avant-propos de ce livre (préfacé par Jacques Rozenblum, journaliste) qui insiste aussi sur « cette action locale, de terrain » qu’il « a su conjuguer à une activité professionnelle, au service, là encore, de l’intérêt général » en racontant qu’il a choisit à la sortie de l’ENA en 1985, les affaires sociales, et le bureau de la famille

    « Mais dans les Hauts-de-Seine, la politique est également un sport de combat. Guy Janvier a donné des coups et il en a aussi beaucoup reçus, des coups bas surtout. Parce qu’il a choisi comme territoire de jeu le cœur même du Politicus Circus, le bastion de ses adversaires, le temple du cynisme : j’ai nommé le département le plus riche de France dont les parrains ne sont autres que Môsieur Charles (Pasqua), le clown blanc Santini (qui ne fait plus rire personne), les inénarrables époux Balkany, et bien sûr un certain funambule nommé Nicolas. C’est donc là que Guy exerce sa vocation, lui qui est un idéaliste de la politique, qui croit à ce qu’il dit et fait ce qu’il croit » continue le communiqué de presse de l’harmattan  en ajoutant que « Maire de Vanves puis conseiller général, Guy Janvier a pu mettre en pratique ses principes dans un environnement hostile. Mais il a également pu décortiquer au scalpel les procédés du président de ce conseil général, devenu président de la République ».

    Rencontre avec l’auteur de ce livre, hier après midi, alors que le Conseil Général siégeait, jusqu’à fort tard dans la soirée pour voter son budgedt 2012

     

    Vanves Au Quotidien -  Pourquoi ce livre après une première version virtuelle au moment des cantonales ?

    G.J. : « Le livre s’est fait en plusieurs étapes. Au départ je l’avais écris dans la perspective des cantonales, après mon échec aux municipales en 2008. Je m’étais dit qu’il fallai un peu que je dise ce que j’ai dans le ventre, pour qui je fais de la politique, quelles sont les idées auquel je crois. Je l’avais démarré durant l’été 2009, quand je suis parti voir ma fille en Guadeloupe. J’avais bien, avancé !  Malheurusement je n’ai pas terminé un an avant les élections cantonales de Mars 2011. Il n’était pas prêt pour sortir avant Mars 2010. Tout le monde m’a conseillé de ne pas le sortir à ce moment là. Cela risquait d’être comptabilisé dans mes comptes de campagne. J’ai sorti le livre virtuel (sur le Net), ce qui était un exercice intellectuel, avec une grande partie déjà traitée sur le logement, l’éducation, le bilan du département pendant la présidence de Nicolas Sartkozy entre 2004 et 2007. Après les cantonales que j’ai gagné, je l’ai un peu retravaillé !

     

    VAQ – Sur quels chapitres ?

    G.J.  «  Le chapitre sur l’ESS (Economie Sociale et Solidaire)  parce que, comme je l’écris dans le livre, je m’étonne que l’on ne considére pas que l’ESS est une réponse à la crise. Comme le dit très Patrice Leclerc, (Conseiller Général PC  de Gennevilliers), il ne faut confondre ESS et insertion sociale et économique. L’ESS ne concerne pas que les gens qui sont en difficulté et éloignées de l’emploi. C’est une autre façon d’entreprendre. Surtout quand on voit la réussite de « chéque déjeuner »  qui est une coopérative à Gennevilliers avec plus de 2000 emplois. Et on est complétement dans une économie normale, machande. Seulement c’est une autre façon de faire de l’économie. C’est ce qu’on appelle « entreprendre autrement ».

    J’ai bien sûr  retravaillé le chapitre sur l’intérêt général, le service public…en approfondissant ces notions. Et j’ai ajouté un chapitre sur la drogue qui pose la question de l’efficacité des politiques que l’on méne actuellmement. Quand on voit certains quartiers qui vivent de la drogue…cela pose un certain nombre de problèmes. Il ne faut pas s’amuser avec cela.  Enfin sur le département, j’ai rajouté un paragraphe sur la victoire du PS aux  cantonales.

     

    VAQ – Pourquoi un avant-propos de Robert Badinter ?

    G. J. : « Je lui avait demandé de me faire une préface. Il m’a fait un avant propos. Robert Badinter dit lorsqu’il parle de moi, « lorsque Guy Janvier me demande de venir,  je viens ! Je n’ai jamais manqué une réunion de Guy Janvier ! ». J’ai été ravi de ce concours

     

    VAQS – Quelles sont les premières réactions ?

    G.J. : « C’est récent. Il est sorti la semaine derniére. Il est sur le site internet de l’Harmattan. J’ai quelques rendez-vous avec des journalistes à qui j’ai envoyé un petit texte.  

     

    VAQ – Quels sont vos sentiments à moins d’un mois du 1er tour des Présidentielles ?

    G.J. : « Je pense que François Hollande va gagner, car il y a un fort courant anti-sarkozyste, parce que les propositions de F.Hollande sont crédibles, parce que les gens ont envie d’alternance. Mais j’ai toujours considéré que les sondages du 2éme tour qui mettaient 4 à 5 et 6 points d’écarts, c’était n’importe quoi. L’écart sera beaucoup plus réduit, comme me l’a confié dernièrement  Stephane Lefols avec lequel j’étais dimanche dernier sur un marché au Mans. Mais il faut que l’on fasse tout pour gagner. On a démarré avec JC Le Goff, le porte à porte à Vanves. Mardi dernier, nous avons fait tout l’avenue dee Verdun

     

    VAQ – Quel que donne le porte à porte ?

    G.J. : « Les gens nous reçoivent bien ! Nous avons un certain nombre de contact que l’on n’avait pas forcément avant. Il faut continuer, poursuivre et intensifier ses portes à porte. Moi qui en fait depuis longtgtemps, c’est une méthode différente, cette fois-ci : Pas plus de 5 mm entre le moment où l’on sonne et le moment où on s’en va : « Bonjour ! Vous votez pour Hollande ?Voulez-vous travaillez avec nous ? Vous voter à droite ! C’est votre droit ! Et à l’abstentionniste, on lui donne un document pour le lire et on l’invite à reprendre contact avec nous ! Une des incidences positives, est le nombre de procurations que l’on récupére. Enormément !

  • L’UMP DE VANVES MOBILISE POUR LE MEETING DE VILLEPINTE ET UNE CAMPAGNE DIFFICILE

    Ce week-end sera très politique non pas à Vanves, en dehors du marché, où certains militants et supporters des divers candidats aux présidentielles distribueront leurs tracts, mais en Ile de France, avec des vanvéens. Quelques uns seront aujourd’hui au Congrés du Parti Radical qui se tient à l’hôtel Marriott Saint Jacques, beaucoup participeront au meeting de Nicolas Sarkozy à Villepinte Dimanche qui devrait être déterminant dans la suite de la campagne alors que les sondages ne décollent pas. L’UMP de Vanves s’est mobilisé avec 3 cars  peut être 4 et même 5, qui partiront à 8H30 pêtante de l’hôtel dimanche matin…sachant que le discours de leur candidat est prévu à 13H45 pour lui pêrmettre ensuite de rejoindre le Stade de France pour le marché de rugby

     

    L’UMP à Vanves s’est organisée depuis longtemps, et a mobilisé ses troupes lundi dernier à l’école Larmeroux pour organiser la distribution de tracts tant dans les différents quartiers que sur le marhé, devant les différentes grandes surfaces et le métro lorsqu’il le faudra, pour tenir la permamence tous les matins des jours de marché, et même le dimanche matin, à l’heure de la messe ou du tiercé. Quelques réunions publiques sont prévues notamment dés lundi prochain avec un diner débat dont l’invité sera Philippe Juvin, député europée, maire de la  Garenne Colombes, et depuis peu à la tête des urgences de l’Hôpital Européen Georges Pompidou. Une nomination contestée par les syndicats hospitaliers au nom du cumul des fonctions. Alors qu’il a fait ses preuves à la tête de l’hôpital Beaujon (à Clichy) où il a complétement réorganisé les urgences à la satisfaction de tous.

     

    Mais depuis que Nicolas Sarkozy a annoncé sa candidature et mené campagne, curieusement, l’UMP altoséquanaise est bien silencieuse actuellement, sans aucune comparaison avec ce que fut la campagne de 2007 lorsque les amis du Président dans les Hauts de seine donnaient de la voie et étaient galvanisés. Ce qui n’empêche pas ses leaders de mener campagne. Après avoir invité Alain Juppé, remplacé au pied levé par Henri Guaino à Suresnes fin Janvier, alors qu’il était à New-York au Conseil de Sécurité, ils  ont prévu d’organiser le 28 Mars un meeting départemental de campagne à Levallois chez le copain des bons et mauvais jours du président, Patrick Balkany, au palais des Spports de Marcel Cerdan, avec Jean François Copé, secrétaire Général de l’UMP qui était déjà venu en Septembre lancer la campagne des sénatoriales, et tancer l’UMP 92 pour sa perte d’adhérents.

     

    L’ambiance de ce meeting de Levallois en dira long sur les dernières chances du candidat-président à basculer du bon côté de la victoire à un mois de l’entre deux tours.  Les militants et sympathisants UMP vanvéens sont mobilisés à fond même si certains se posent des questions, et ont quelques craintes. D’ailleurs le Nouveau Centre à Vanves avec ses militants devrait les rejoindre pour mener campagne ensemble. Une réunion commune est prévue le 19 Mars prochain pour organiser et mener des actions communes. « Notre soutien au Président de la République est clair, nous devons lui donner les moyens de poursuivre le travail entrepris, d'autant qu'il ne pourra pas prétendre à un 3ème mandat en vertu de la réforme constitutionnelle. Il pourra donc agir pleinement sans qu'on l'accuse de penser à sa réélection en 2017 » indiquait le député NC de la 10éme circonscription (vanves/Issy) ses derniers jours. Ce qui n'empêche pas quelques NC vanvéens de prôner le vote François Bayrou.

  • LES RENDEZ-VOUS D’UNE SEMAINE DE « RETOUR DE VACANCES » TRES CAMPAGNE PRESIDENTIELLE

    Les vanvéens sont revenus de vacances alors que la campagne présidentielle a bien démarrée, D’ailleurs les élus et militants des différents partis politiques se mobilisent. UMP et PS tractaient samedi dernier aux abords du marché. L’UMP a prévu ce soir une réunion de mobilisation de ses militants vanvéens et devrait accueillir le 12 Mars prochain à un dîner débat Philippe Juvin (UMP), Maire de la Garenne Colombes, député européen et depuis peu chef des Urgences  - très contesté par la gauche -  de l’Hôpital Européen Georges Pompidou. Et ses responsables ont affreté plusueurs cars le 11 Mars priochain pour amener leurs militants vanvéens assister au discours de Nicolas Sarkozy à Villepinte. Le PS tient maintenant une permanence chaque samedi entre 10H et 11H30 dans son local du 82 Sadi Carnot. Ses élus vanvéens avec Guy Janvier et Jean Cyril Le Goff ont d’ailleurs accueilli mardi dernier François Hollande à son arrivée au salon de l’Agriculture – ils n’ont pas dit si c’était à 5H30 parce  que le candidat PS est arrivé pour la traite des vaches -  pour son très long marathon agricole. Un meeting est prévu le 7 Mars à Clichy pour le lancement de la campagne du PS 92 dans le département avec Ségoléne Royal auquel devraient participer des socialistes vanvéens. Les Verts ont déjà tenus des réunions avec leur Café politique mensuel. Lucile Schmid (EELV) avait fait connaître, juste avant ses vacances, le nom  son suppléant pour les élections législatives : Philippe Berrée (PS), boulonnais, membre du Bureau du Mouvement Européen  et de l’association Actions Environnement de Boulogne

     

    Mardi 6 Mars 2012

    A 20h30 à la Mairie : Assemblée générale du groupement économique de Vanves

    A 19H30 à Panopée dans le cadre d’Artdanthé : « Les protagnistes » pièce radicale de et avec Vincent Thomasset ainsi que  Lorenzo Angelis 

    A 21H au Théâtre le Vanves dans le cadre d’Artdanthé :   La compagnie « Etant Donné »  présente « Absurdus », un spectacle de danse tout public. Cette compagnie travaille beaucoup avec le jeune public et le conservatoire, où elle effectue un travail avec Mathieu Boogaerts qui est un grand musicien venu à Vanves dans le cadre de Chorus .

    Jeudi 8 Mars 2012

    A 19H30 au Lycée Michelet : Conférences des Jeudis de Michelet sur le théme « Dans un Jardin Anglais » avec « le cinéma de Ke Loach » par Claire Labastie

    Vendredi 9 Mars 2012

    A 18H à la Galerie Saint Remy : Vernissage de l’exposition de Michéle Luteaud Brunet

    A 19H30 à Panopée dans le cadre d’Artdanthé : Marie Béland présente une chorégraphie « Behind : une danse dont vous êtes le héros ».

    A 21H au Théâtre Le Vanves :  « la pudeur des icebergs » de Daniel Léveillé  qui est « un traitement sur le corps et le nu, très scructurale,  complétement dépouillé de tout aspect sexuel ». C’est l’une des œuvres repéres dans le parcours de ce chorégraphe et pégagogue reconnu internationalement

    Samedi 10 Mars 2012
    Entre 10h et 16h devant la supermarchés Intermarché, Supermarke et Franprix :
    collecte en faveur des restos du cœur organisé par le CMJ et le Conseil des eeniors

    Dimanche 11 Mars 2012

    A 8H30 à la Mairie de  Vanves : La section UMP de Vanves a donné rendez-vous à ses militants pour amller an cars assister au discours de Nicolas Sarkozy à Villepinte