Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marché de vanves - Page 9

  • UN NOUVEAU ROLE POUR LE STAND DE LA MAIRIE AU MARCHE DE VANVES

    Le stand de la mairie au marché (couvert) de Vanves, est désespérement vide depuis le début de ce troisième mandat de l’équipe conduite par  Bernard Gauducheau. Il permettait aux vanvéens de rencontrer leurs élus dont certains tenaient permanence, de disposer des dernières publications de la ville… devenant un espace d’échanges et de convialité…mais aussi un lieu à cancans parait il aux yeux du maire. C’est pourquoi les élus l’ont déserté, sans trop de problèmes, parce que certains trouvaient fastidieux de devoir être présents régulièrement, tandis que les autres se proménent dans le marché couvert, prennent un café ou un verre à la buvette. Ce stand pourrait bientôt trouver une nouvelle utilité car le maire aurait  proposé aux associations et aux différentes instances de participation de l’utiliser pour présenter leurs actions, réalisations et projets.

  • ELECTIONS DEPARTEMENTALES A VANVES : UN TIMIDE DEBUT DE CAMPAGNE

    C’est ce  lundi 9 mars qu’a véritablement  démarrée la campagne officielle des élections départementales des 22 et 29 mars prochain. Dés lundi matin, les panneaux se sont remplis d'affiches, notamment celles de Guy Janvier/Yannick Geoffroy (PS), Catherine Neviaux et Roland Rabeau (EELV) et Isavelle Debré/Jean Didier Berger (UMP). Le marché de samedi matin à Vanves, pour ceux qui n’étaient pas à l’inauguration de la créche Pomme Canelle, était surtout fréquenté par les militants écologistes, du Front de Gauche/PC chacun de leur côté, les militants et élus UMP, avec leurs écharpes violette,  étant devant Intermarché, à l’entrée de la galerie commerciale du Plateau Lild au Clos Montholon… Tout ce beau monde s’est retrouvé au marché de la Fourche à Clamart dans le quartier de la gare dimanche matin : « les échanges dans ce contexte avec les Vanvéens sont aussi très enrichissants et les échanges, souvent intéressants » indiquait Boris Amoroz qui est rentré de son déplacement professionnel en Inde. Tous ont commencé à distribuer leurs programmes  résumés dans un quatre pages chacun, PS et UMP depuis ce week-end, le FdeG/PC dans le courant de cette semaine, son leader vanvéen promettant « qu’il sera moins creux que le décevant dernier tact UMP qui brille par son absence de contenu ». Enfin, pour l’instant, pas de réunions publiques en perspective, sauf pour l'UMP qui en a prévue une à Vanves, le 12 Mars à l’école Larmeroux et à Clamart le 18 Mars, au théâtre Jean Arp.  La permanence UMP de la rue Louis Blanc est ouverte, depuis une semaine, tous les jours, même le dimanche matin.

  • VANVES TRES PRESENTE A LA MARCHE REPUBLICAINE : « Impressionnante marche fraternelle, respectueuse et chaleureuse »

    Après la forte émotion provoqué par l’attentat terroriste à Charlie Hebdo, la forte mobilisation pour cette marche républicaine d’hier, l’application du plus haut niveau du plan Vigipirate, les répercussions de ce drame sont encore très vivaces. La galette des rois UMP/UDI de ce soir,  à Vanves,  a été annulée, ainsi que la réception du Conseil Général pour le nouvel an, mardi. André Santini, a préféré faire le contraire, Vendredi dernier  car « face à l’adversité, il ne faut pas céder. C’est pourquoi j’ai maintenu cette cérémonie » a-t-il déclaré en faisant respecter une minute de silence. « Certains ne sont pas venus, et on les comprend » a-t-il ajouté.

    En tous les cas, les vanvéens ont découvert les effets du plan Vigipirate ses derniers jours, les matchs de football ayant été supprimé ce week-end par la ligue, le PMS André Roche n’étant accessible que par un seul accès, par la rue du Docteur Arnaud. Les écoles ne peuvent plus accueillir dans leurs locaux les manifestations associatives, ce qui explique l’annulation de la galette des rois de l’UDI/UMP. Les vanvéens ont aperçu des militaires armés de mitraillettes à quelques endroits stratégiques, comme sous le pont SNCF d’Ernest Laval, où passent bien sûr les TGV atlantique,  devant le siège de la station régionale de France 3 Paris Ile de France, mais même aussi à l’entrée de la Villa Franco-Russe ce qui intriguent beaucoup d’habitants du quartier de la rue de Châtillon. Il parait, selon les rumeurs, qu’il s’agirait d’un journaliste de Charlie Hebdo, ou d’un diplomate d'une région très chaude du monde ou même la rédaction d'un journal

    La vie n’en a pas moins continué à Vanves : Samedi, c’était marché pour le maire qui a fait le tour des commerçants pour le nouvel an en leur distribuant un bon pour petit déjeuner, suivi par Isabelle Debré avec Parricia Kaazan qui a reçu un excellent accueil. Et match de basket Vanves-Caen ouvert non par une minute de silence mais d’applaudissements en hommage à ces 20 morts, en présence de Bernard Gauducheau et d’Isabelle Debré qui ont donné le coup d’envoi, avant de rejoindre l’église Saint Remy pour le concert d’orgue. Les anciens combattants de l’UNC Vanves/Malakoff ont pu organiser leur galette  car elle s’est déroulée en fin de matinée dans leur local de la rue Sadi Carnot, occasion de rendre hommage aux forces de sécurité mobilisées en présence du maire et de la vice présidente du Sénat….quelques heures avant la grande marche républicaine à laquelle ont participé de très nombreux vanvéens comme ont pu s'en apercevoir, tous ceux qui ont pris le métro à Plateau de Vanves-Malakoff, à l’heure du déjeuner et en début d’après midi, dans des rames bourrées.

    Les délégations de l’UDI et du PS sont même parties ensemble vers 14H, Bernard Gauducheau (UDI) d’un côté, Guy Janvier (PS) de l’autre, mais tous se sont mêlés dans ses rames du métro archi-combles. Ils sont été les premiers à réagir aux sollicitations du blog qui continuera demain à faire paraître commentaires et réactions à cette journée historique. Le conseiller général a ressenti tout au long de cet après-midi entre République et Nation « une grande tristesse » et un « profond recueillement ». Il est vrai que les manifestants – 2,5 millions quand même – étaient dignes, silencieux, exprimant régulièrement leurs sentiments par des applaudissements, avec quelques Marseillaises, sans que les appartenances tant politiques que religieuses n’apparaissent au premier plan. Impressionnant pour les observateurs. « Impressionnante  marche fraternelle, respectueuse et chaleureuse. Le peuple de France debout qui dit non à la peur, non à la violence, non à l’antisémitisme. C’était très émouvant. Je suis fière d’être française » réagissait Isabelle Debré Vice présidente du Sénat. Le maire de vanves a été impressionné par « les centaines de vanvéens qui se sont regroupés au départ de Vanves pour rejoindre ce grand rassemblement républicain en hommage aux victimes de l’effroyable tuerie de ces derniers jours. Nous pouvons être fiers de notre capacité à nous réunir lorsque la République est en danger. Ce rassemblement dans Paris et la France entière qui s’est déroulé dans le calme et la dignité a permis de faire résonner les valeurs fondamentales de notre nation française que sont la Liberté, l’Egalité, et la Fraternité bien au-delà de nos frontières. Et je suis fier d’appartenir à ce grand et beau pays qu’est la France ».