Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

equipements sportifs - Page 2

  • LA RENTREE 2013 DANS LES DEUX COLLEGERS DE VANVES AVEC GUY JANVIER CONSEILLER GENERAL SOCIALISTE

    La Rentrée dans les deux colléges de Saint Exupery et Michelet a été particulièrement suivi de près par Guy Janvier, conseiller général PS de Vanves, mardi matin.  Il était présent aux deux  Rentrée du Collége St Ex à 8H30 et du collège Michelet à 9H30 qui accueillent 450 élèves pour le premier et 615 pour le second, et plus particuièrement pour suivre « la rentrée en 6éme qui me tient particulièrement à cœur ».

     

    « Les rentrées en 6éme sont tout, sauf symboliques, parce que tout passe par l’éducation. Rien ne m’irrite plus de voir des jeunes arriver en 6éme sans maîtriser les fondamentaux, écriture-lecture, calcul de base – 20% en France - et que des moyens ou des outils ne soient pas mis en place pour les y aider. De là, découle, toute la suite, car ce sont des écoliers qui vont décrocher rapidement, et se retrouver en 4éme et en 3éme orientés vers des filières qui ne souhaitent pas forcément. On se retrouve avec des cohortes d’enfants – 100 à 150 000 par an – qui sortent sans formation, sans diplôme » explique t-il en ne ratant jamais l’occasion de dire que « le collège doit être le collège de la réussite pour tous. Lionel Jospin et Ségolène Royale en avaient parlé lorsqu’ils étaient ministre de l’éducation. Cela fait parti du projet de Vincent Peillon sur la refondation de l’école. A chaque conseil d’administration de ses deux colléges où je siége, je demande ce que l’on fait, ce que l’on met en place pour ces enfants qui vont avoir des difficultés. On me dit souvent que « mais qu’est-ce qu’ils ont fait avant ? ». Et je demande : « qu’est-ce que fait la mairie de Vanves fait, parce qu’elle a la responsabilité des écoles maternelles et primaires, pour essayer de faire en sorte que des enfants vanvéens n’arrivent pas en 6éme avec de telles lacune »s explique t-il en rappelant que lorsqu’il était maire, il  avait mis en place « Coup de pouce » qui existe toujours. « Mais on me dit que c’est la liberté des parents d’y aller ou pas. C’est cela qui ne va pas ! Il faudrait que dés la maternelle et la primaire, qu’on puisse, face à un écolier qui a des soucis, agir car c’est très important » martèle t-il.

      

    Pour Saint Exupery, Guy Janvier suit de prés le dossier de la rénovation du collège qui a  été inscrite dans le PPI (Programme Prévisionnel d’Investissement) du département dont le projet devrait être présenter en 2014 devant l’assemblée départementale :  « Entre 10 et 15 M€ sont prévus pour cette rénovation. Les services du conseil général des Hauts de Seine  travaillent sur les différents projets, puisqu’il y a des choses importantes à faire : des travaux d’accessibilité avec des ascenseurs, réorganiser le préau, la cantine, la salle des professeurs. Le chantier demandera sûrement 2 ans car il s’agit d’une rénovation lourde afin qu’il devienne attractif. Sachant que beaucoup a déjà été fait notamment à l’accueil » indique t-il. Saint Exupery fait parti des 3 à 4 collèges qui vont expérimenter les tablettes numériques dans une classe (scientifique) car le Conseil général des Hauts-de-Seine (CG92) met l’accent sur l’équipement numérique des collèges pour la Rentrée 2013 afin de créer les conditions de réussite pour chacun des 72 200 collégiens altoséquanais. Il poursuit aussi le déploiement de l’équipement numérique des collèges (ENC) en leur permettant d’entrer de plein pied dans l’ère numérique

     

    A Michelet, le conseiller général de Vanves s’est inquiété une nouvelle fois des conséquences de la carte scolaire : « Une situation toujours compliqué à Michelet  car ce sujet reste toujours d’actualité. La carte scolaire relève du Conseil Général. Mais cela ne peut pas se faire sans l’avis du maire qui apparemment ne veut rien toucher. Le résultat est qu’à Michelet, il y a sur-effectif. Valérie Pécresse expliquait qu’il y avait 316 élèves de trop à Michelet. Cela se traduit par de grandes difficultés au moment des heures de repas, car la cantine de Michelet explose. Cela fait parti des sujets et des questions  qu’il faudra effectivement soulever rapidement, et entamer une réflexion ». Avec Bernard Gauducheau, maire et Patrick Sorin, proviseur qu’il a retrouvé pour la Rentrée des 6éme, ils ont surtout échangé sur  les équipements sportifs : «  Les installations sportives extérieures devraient être refaites très rapidement, dans les mois à venir. Quant au bâtiment comprenant la piscine et les gymnases, la question se pose de savoir, compte tenu des travaux importants à réaliser, s’il ne faut pas le reconstruire totalement » indiquait Guy Janvier.     

  • LA RENTREE 2013 A VANVES : A MICHELET, LA QUESTION O COMBIEN BRULANTE DES EQUIPEMENTS SPORTIFS !

    L’actualité politique de la Rentrée a curieusement mis le lycée Michelet sous les projecteurs lorsque  Valérie  Pécresse présidente du groupe UMP au Conseil Régional d’Ile de France s’en est pris à l’exécutif de gauche sur les retards de livraison de chantiers de certains lycées, la baisse des investissements pour les lycées et les places d'internat non réalisées en prenant l’exemple de ce lycée Vanvéen : « Alors que l’éducation et la jeunesse devraient être des priorités pour la région, jean Paul Huchon a laissé les lycées à l’abandon depuis plusieurs années et la situation empire en 2013. Ainsi, 50 lycées franciliens sur 469 dépassent leurs capacités d’accueil. Exemple le plus criant: le lycée Michelet de Vanves compte 316 élèves de trop.  Et l’on constate dans nombre d’établissements, des problèmes de sécurité, de vétusté, d’isolation sonore qui ne permettent pas aux jeunes d’étudier dans de bonnes conditions. Ce qui joue sur le climat régnant dans ces lycées ». Son proviseur reconnaissait lui-même que son lycée était à saturation et devait face à une demande pressante lors de l’entretien accordé au Blog Vanves Au Quotidien. Mais ce problème n’est pas nouveau. Il avait, à cette occasion, parlé des installations sportives de son établissement qui est aussi un sujet d’actualité brûlant à Vanves.  

     

    Occasion de rappeler qu’au moins deux collectivités veillent sur le devenir de Michelet, en dehors de l’Etat et du ministère de l’éducation : « Comme nous sommes une cité scolaire, le collège dépend du conseil général des Hauts de Seine,  le lycée et les classes préparatoires du Conseil Régional Ile de France. Ses deux collectivités se sont engagées financièrement dans cette rénovation des installations sportives  au prorata des effectifs (1/4 pour le département et 3/4 pour la Région). Nous sommes inscrits dans le PPI (Programme Prévisionnel d’Investissement)  2013-23, la décision politiquement parlant de rénover ses installations sportives, ayant été prise. Les dossiers sont instruits par les services compétents sachant que nous sommes actuellement sur l’étude de faisabilité et sur la programmation » indique Patrick Sorin qui ne cache par l’ampleur du dossier : « Cette affaire concerne la rénovation des installations extérieures, la remise aux normes du bloc sportif, gymnases et piscine datant de 1975 qui nous crée beaucoup de soucis.  Dans cette phase de négociation avec les services, il faut se mettre d’accord précisément sur la nature des travaux, qui feront l’objet de chiffrages, d’une planification dans le temps car tout ne se fera pas d’un seul coup, sachant que  nous en aurons pour 5 à 6 et même 7 ans » ajoute t-il. Une réunion de synthèse sur l’opérationnalisation de ce dossier de réhabilitation devrait avoir lieu au cours de ce dernier trimestre 2013.

     

    Parallélement à ce dossier de réhabilitation, il a dû gérer le dossier de l’ouverture de ces équipements sportifs, hors période scolaire, aux sections sportives du Stade de Vanves : « Lorsque je suis arrivé à Michelet, en 2004/05, le dossier des installations sportives était déjà brûlant. Il y avait eu une première démarche, initié à l’époque par le conseil général des Hauts de Seine qui avait alors la maîtrise des opérations assez bizarrement, et qui a renoncé à ce projet. J’ai bien vu qu’entre 2006 et 2009/10, il était devenu de plus en plus compliquée, avec d’ailleurs une nouvelle équipe régionale, de faire avancer les intérêts de Michelet.  Ce conseil régional de gauche qui a en charge maintenant 471 lycées, mais aussi trois académies dont Créteil qui est l’une des plus importantes de France, avait légitimement des priorités différentes, par rapport à des enjeux d’égalité des chances » a-t-il constaté.

     

    Ce qui l’a conduit à  jouer une autre carte : « J’ai commencé par expliquer aux professeurs d’APS qui étaient un peu hostile au départ – « ce sont nos installations, personne n’y touche » -  que cette période était révolue, qu’il fallait s’orienter vers la mutualisation, car les investissements sont très lourds, l’argent ne coule plus à flot au niveau des collectivités territoriales, y compris la Région, malgré un budget très conséquent. Il faut que l’on fasse la démonstration que les euros investis vont profiter au plus grand nombre. Par application de ce principe, je me suis retourné vers le maire de Vanves, dont la ville fera partie des financeurs, en participant à cette rénovation. Et j’ai donné mon accord pour que la mairie de Vanves et ses sections sportives puissent bénéficier des installations sportives le plus possible en dehors du temps scolaire. C’est ce qui a d’ailleurs intéressé la Région, ce qui nous a permis d’emporter le morceau » ne cache t-il pas.

     

    « Il va falloir maintenant que l’on invente des conventions de partenariats car le partage d’installations implique des modalités d’organisations, d’entrées dans l’établissement, de sécurisation, de contrôle, de maintenance ». Des sections du Stade de Vanves, comme la Natation, utilisent déjà ses équipements sportifs, les gymnases, la piscine jusqu’à 22H. Expograph devrait faire entraîner son équipe féminine de football  dés la mi-Septembre… « C’est une utilisation intelligente des deniers publics. En même temps, je suis très attaché à ce qu’on ne touche pas au patrimoine de l’établissement. Cela reste Michelet. Et Michelet met à disposition dans le cadre de conventions librement signés, des ressources » prévient il..

  • STADE DE VANVES : UNE AG PLEINE DE PROMESSES

    L’assemblée Générale du Stade de Vanves s’est tenue vendredi soir dans la salle des cinéastes qui se trouve dans un équipement sportif, la piscine municipale baptisé par Christine Caron du nom de Roger Aveneau conseiller général UDF maire adjoint chargé des Sports de Gérard Orillard,  tout à côté du Parc Municipal des Sports. Un choix judicieux même si les dirigeants de cette association omnisports se sont rabattus là face aux difficultés à trouver une salle selon son président qui préfére Panopée et a posé les jalons dés maintenant pour la réserver pour l’AG 2013. Preuve que les équipements municipaux sont très sollicités par les associations très actives de Vanves comme n’a pas manqué de le faire remarquer Bernard Gauducheau maire de Vanves présent avec Maxime Gagliardi, maire adjoint chargé des Sports et quelques élus.

     

    Bruno Chauvet qui a reconnu « n’être pas à l’aise dans cet exercice » a animé cette AG durant une heure et demie et fait le bilan de la saison 2011-12 qui a débuté avec un terrain de football synthétique à la Rentrée 2011 et terminée avec de bons résultats pour certaines sections dont a fait état, avec partialité,  un  film sur la restropective de la saison des sections présenté par un président « très à l’aise » devant la caméra  : Hand en Nat.3, Basket en Nat.2 avec une finale malheureusement perdue à Bercy en Coupe de France, Montée du tennis en 1 B, « résultats individuels très riches »…pour les autres sections, alors que, par exemple, mais cela n’a pas été dit par le président, les Boules Lyonnaises ont vu la participation de 4 équipes à des championnats de France pour la première fois depuis plus de 10 ans. Ce qui a créé quelques mécontents d’autant qu’il a eu tendance à mettre en « très en avant » le basket  alors que ces prédécesseurs s’attachaient à garder une  certaine neutralité. Par contre il n’a pas oublié de parler des J.O. de Londres auxquels ont participé deux vanvéens dont Djamel Mastouri : « Une blessure m’a empêché d’être à 100%. Mais pour une personne handicapé c’est formidable de réussir à être sélectionné, d’y participer en se donnant pour objerctif de ramener une médialle. Vanves m’a donné des chances pour gagner » a expliqué ce jeune athléte, militaire de carrière  qui a combattu en Bosnie et au Kosovo, qui a intégré les Invalides pour remettre sur pied grâce aux sports les soldats blessés de retour d’Afghanistan. Un témoignage fort durant cette AG. 

     

    Les adhérents sont passés de 3800 à 4500  dont 74% de vanvéens en moins d’un an grâce notamment aux sections tennis, natation notamment. Ce qui comencent à poser des problémes de créneaux horaires  dans des équipements sportifs qui souffrent de cette sur-fréquentation et s’usent (parquet du gypmnase A.Roche deux ans son remplacement par exemple)  mais aussi d’actes d’incivilités. Des sections ont dû limiter les adhésions car elles ne disposent plus de créneaux horaires supplémentaires dans ces équipements sportifs. Par contre le Stade de Vanves a réussi à organiser quelques grandes manitestations comme la tombola et la conférence sur la nutrition qui n’ont pas été un grand succés, la course de Noël des enfants de 6 à 12 ans dont la prochaine édition est prévue le 23 Décembre,  la journée Porte Ouverte pendant le forum des associations qui ont attiré du monde et sur laquelle un effort devra être fait sur les démonstrations en extérieur, le gala de fin d’année qu’il faudrait raccourcir, ont été un grand succés

     

    UN DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET UNE COMMISSION LOGISTIQUE

     

    Il a annoncé la création d’une commission logistique pour travailler sur la planification des installations pour chercher à satisfaire le maximum de sportifs, en se félicitant de l’annonce de la rénovation des équipements sportifs du lycée Michelet dont profitent certaines sections du Stade de Vanves, et de l’ouverture d’une salle de musculation qui apporte un plus à l’athlétisme mais aussi aux équipes premières d’autres sections. Tout en notant que la Section Tennis espére un jour couvrir ses cours green set, que  le Hand cherche à avoir un accès plus facile au Palais des Sports (de GPSO parait il) à Issy les Moulineaux. Il a annoncé la prochaine embauche du responsable administratif qui avait été demandé et accordé par la ville l’année dernière, après la signature d’une convention de partenariat avec la ville qui officialise les engagements de chacun comme l’a assuré le Commissaire aux Comptes. Ce dernier a indiqué que le budget de 1,4 M€ du stade de Vanves en une structure semblable à une PME de 15 personnes.

     

    Bernard Gauducheau a reconnu qu’il était inévitable qu’avec ce nombre d’adhérents qui sollicitent beaucoup les équipements sportifs de la ville,  il y ait des usures en dehors des malfaçons – dont personne n’est à l’abri – et des dégradations. « Nous essayons de les entretenir le rigoureusement possible » a-t-il indiqué en demandant de l’indulgence et en rendant hommage au travail d’emmanuel Clérin depuis un an « qui fait son possible. Nous travailllons et oeuvrons ensemble pour le sport et les sportifs en faisant le mieux possible. Il fait se serrer les coudes car la période n’est pas simple. Vanves ne bénéficie pas d’une structure privilégiée. Il faut faire attention, car nous n’avons pas de moyens démesurés » a-t-il expliqué en rappelant que « les impôts n’ont pas été augmentés depuis 3 ans. Nous essayons de gérer et de continuer ainsi. Je ne vais pas aller camper devant l’assemblée nationale pour demander des sous. Et si c’était le cas, je ne ferais pas » a t-il ajouté en rappelant que la suvention au Stade de Vanves est passé de 274 000 à 434 000 € entre 2001 et 2012, avec des suventions exceptionnelles.

     

    RECONSTRUCTION DU GYMNASE A.ROCHE

     

    Le maire a insisté la volonté de la ville d’améliorer ses installations sportives en donnant les pistes lesquelles travaille l’équipe municipale : Reconstruire le gypmnase André Roche (et non édifier un troisiéme) en donnant la possibilité d’y exercer de nouvelles disciplines. Utiliser les installations spôrtives du Lycée Michelet  « qui permettrait de doubler notre capacité si nous y avions accés ». D’autant plus que leur rénovation –car beaucoup sont inutilisables à cause de leur vétusté et dégradation -  a été inscrite dans le PPI (prgramme Prévisionnel d’Investissement) 2012-22 voté Jeudi à la Région comme il l’a rappelé. « J’ai provoqué une réunion avec le lycée, la Région, le conseil Général pour trouver une solution afin d’accélérer leur rénovation avec un financement de la ville à hauteur de leur ouverture aux vanvéens ». Enfin profiter de la rénovation du collége Saint Exupery pour trouver une solution pour l’utilisation de son gymnase en sécurisant son accés en dehors des heures scolaires.  Il a terminé sur le partenariat avec Issy les Moulineaux qui permettra aux sections Boules Lyonnaises et Pétanque de Vanves de profiter d’un boulodrome couvert en construction prés du Fort d’Issy. Espérons que ce n’est pas  pour aboutir au même résultat que l’accessibilité du Palais des Sports de GPSO aux équipes de hand !