Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

elections municipales - Page 3

  • BILAN D’UN MANDAT MUNICIPAL A VANVES : LA CULTURE DANS TOUS SES ECLATS !

    Vanves au Quotidien poursuit et termine cette semaine sa série d’articles sur le bilan avant les Municipales de 2014 qui vont permettre de voir quel est le bilan de l’équipe municipale en place, à partir de son programme municipal pour 2008-14,  axé autour de 3 grands objectifs : Vanves Agréable, Vanves Vivante et Vanves Solidaire. Dans le cadre de « Vanves Vivante » l’un des objectifs de la ville était de permettre de « s’épanouir dans une ville à taille humaine » grâce à la cuture et aux sports. Qu’en est il 6 ans après ( le programme étant en gras) en commençant par la culture aujourd’hui et le sports demain   

    VANVES VIVANTE : S’EPANOUIR DANS UNE VILLE A TAILLE HUMAINE

    1) Se cultiver : susciter le désir de culture et de divertissement

    - Soutenir l’éducation et la pratique musicale avec la construction d’un  nouveau conservatoire de musique et de danse rue Solférino

    La construction de ce conservatoire a démarré durant l’été 2013 et le chantier devrait durer près de deux ans. La Communauté d'agglomération Grand Paris Seine Ouest qui le finance a attribué le marché de maîtrise d’œuvre de sa construction au Cabinet d'architecte 3Babin-Renaud.  Situé au n°17-21 de la rue Solférino (anciens ateliers techniques de la Ville), il sera doté d’un auditorium avec une fosse d’orchestre adapté aux multiples ensembles composant la programmation de ce site artistique, de nombreuses salles dédiées aux pratiques instrumentales et vocales, de studios équipés pour les musiques amplifiées et les percussions, de grandes salles de travail et de répétition pour les musiques anciennes, la danse, le théâtre et les ensembles de pratique collective.

    -Développer l’accès à la culture publique, orienter la bibliothéque vers les techniques du futur, développer les animations et les rencontres avec les auteurs

    La bibliothéque qui célèbre ces 130 ans en 2014, a développée les expositions au cours de ses années dont l’édition 2014 de la « Science se livre » (25 Janvier-15 Février) consacrée au « Temps »est un exemple avec ateliers, rencontres ou conférences débats avec des spécialistes ou des auteurs. Elle a mis en place un catalogue sur ligne permettant de consulter les ouvrages proposés et en réserver de chez soi. 

    - Développer l’éclétisme autour de grands rendez-vous de spectacles vivants : festival de danse et festival de jazz à créer

    Artdanthé a pris une ampleur considérable depuis 15 ans et a même reçu la visite du ministre de la Culture Frédéric Mitterrand en Janvier/Février 2012. Ce festival de danse contemporaine a permis au théâtre de devenir scène conventionnée en 2008, tout en s’ouvrant depuis 4 à 5 ans au théâtre.

    - Développer l’accès à des services et spectacles gratuits : Expositions d’arts pastiques avec la création d’un lieu d’exposition au parc F.Pic, un spectacle son et lumière annuel

    Ce lieu d’exposition dans le parc F.Pic pourrait être ce petit pavillon situé à côté de l’entrée qui fait face au restaurant l’Amandine, occupé jusqu’à présent des employés municipaux. Il devrait devenir un nouvel espace polyvalent ouvert aux associations, aux rencontres, aux expositions, aux fêtes familiales, et devrait être baptisé du nom d’une poétesse russe Marina Tsvetaieva qui a vécut à Vanves de 1934 à 1938. L’ouverture de la salle « La Palestre » a permis de relancer un  salon d’art contemporain, après l’abandon de l’espace Chenel devenu hors de prix,  couplé avec des Portes Ouvertes dans les ateliers d’artistes vanvéens, pour « mettre en valeur ces artistes professionnels et amateurs »dont certains sont réunis au sein de l’association « les Amis des arts de Vanves ».Par contre, le spectacle son et lumière annuel n’a jamais vu le jour. Enfin, cet accés s’est développé avec Cinéma Ma Différence à destination à des PMR dont la 1ére séance a eu lieu en Novembre 2011 au Théâtre.

    - Poursuivre les rencontres inter-générationnelles à l’occasion de soirées telles les « cabarets du swing » ouvertes aux artistes vanvéens

    Le cabaret du Swing lancé par Pierre Meige qui avait réussi à réunir sur la scéne du Théâtre Le Vanves jeunes et seniors a été une très belle réussite qui a fait des jaloux et a été tué dans l’œuf par manque de soutien et de bonne volonté de la part des équipes de Gazier et du théâtre. Comme l’expliquait un senior féru de chant et de danse, les jeunes ont découvert ses chansons d’antan où les paroles un sens et les seniors le hip hop ou le rapp, avec beaucoup de plaisir. Preuve qu’il est toujours difficile pour des artistes locaux, surtout bénévoles, de profiter de la scéne du théâtre. Heureusement il y a la Palestre, les préaux d’écoles… Même s’il y a une réelle volonté de développer les rencontres et les animations inter-générationnelles grâce un service spécifique dont les responsables se sentent souvent bien seuls, devant faire face souvent à une mauvaise volonté de leurs collégues des autres services.

    - Faciliter l’accés au numérique et à internet : d’un cyber-espace et installation de spots Wi-Fi dans les espaces publics :

    L’ESCAL est le principal actuel de cet accès au numérique et à Internet grâce à ses initiations et formations, sa salle multimédia, en dehors de l’aide à l’équipement en ordinateurs des écoles ou l’installation de bornes Wi-Fi dans certaines équipements comme le marché. Le théâtre Le vanves bénéficie d’un équipement numérique depuis l’été 2012 pour ses séances de cinéma

  • UN ETE 2013 A VANVES (suite et fin) : AOUT ENTRE SPORTS, RENTREE POLITIQUE ET RAS LE BOL FISCAL

    La première quinzaine d’Août a particulièrement calme, Vanves n’étant pas complétement déserté, mais la différence s’est fait vraiment sentir au lendemain du long week-end du 15 Août lorsque les premiers vacanciers ont commencé à rentrer. Vanves n’était pas envahi par des jeunes étrangers qui profitaient des résidences étudiantes comme en été 2012, mais par les insectes, guépes, abeilles, peut être à cause des ruches implantés dans notre ville qui se multiplient. Un mois d’Août marqué surtout par le sport avec l’arrivée du stade de Vanves sur Internet et Facebook, et une rentrée politique avec les universités d’été, les premières polémiques sur le ras bol fiscal des français avec les municipales en toile de fond.   

     

    Curieusement, c’est tout d’abord  le stade de Vanves qui a fait l’actualité durant ses vacances, non pour ses joueurs de l’équipe première de basket qui avaient repris l’entrainement et les matchs amicaux. Mais c’est plutôt l’un d’entre eux, membre de l’équipe première et ex-joueur de Blois où il a encore des supporters, qui a tenu la vedette dans les coulisses :  Benjamin Recoura, qui fait un stage au secrétariat jusqu’à la fin de cet été pour son master de communication,  a mis au point, avec Florian Toulemont (Section arts Martiaux)  le nouveau site internet du Stade de Vanves mis en ligne le 19 Août dernier :  www.stadedevanves.com  « Outil simple et pratique, ce site internet a été spécifiquement conçu pour faciliter la recherche d'informations sur la pratique sportive au Stade de Vanves ainsi que sur l'actualité et la vie au sein de l'association omnisports (résultats, manifestations, ...).Cette nouvelle version enrichie et plus esthétique sera plus complète grâce à la présentation approfondie des 15 sections qui composent l'association. Plus actuel et plus convivial, ce site est aussi plus dynamique, notamment grâce aux fonctionnalités de partage et de diffusion sur les réseaux sociaux  également accessibles pour permettre de créer un mouvement participatif autour de cette passion qui nous unit tous : le sport » indiquait il aux responsables des différentes sections en leur annonçant la présence de leur association sur Facebook avec  la création d’une page Facebook Stade de Vanves  pour permettre de relayer et de partager au mieux la vie interne du Stade. Mais ce n’est pas tout car les vanvéens découvriront lors du forum des associations,  le nouveau guide de l’association  Stade de Vanves sur lequel cet étudiant a planché avec l’ensemble des responsables de sections.

     

    Ensuite et surtout, c’est la politique avec la rentrée à Vanves marquée par la célébration du 69anniversaire de la libération de Vanves. Elle fut très arrosée – dans les deux sens du terme – avec cette pluie dominicale qui a quelque peu abrégée cette cérémonie simple, sans discours, avec photo sur le perron de la mairie suivi d’un petit pot dans la salle Darien. Bernard Gauducheau a simplement rappelé le souvenir de tous ces jeunes vanvéens morts pour la France dont beaucoup de rues portent leurs noms, avec quelques plaques – malheureusement plus fleuries du tout- sur lemur des immeubles où ils ont habités. L’opposition qui était très mobilisé à l’extérieur (de Vanves), était représentée par Claudine Charfe (Front de Gauche/PC). Il est vrai que beaucoup de socialistes vanvéens étaient à ce moment là à la Rochelle en train d’écouter Harlem Désir leur premier secrétaire et surtout Jean Marc Ayrault, premier ministre qui clôturait cette 20éme université d’été du PS.   « Après le petit buzz de l’été, on a un gouvernement qui est au travail -  la politique politicienne n’intéresse pas les français - pour l’emploi, assurer la sécurité, une justice plus transparente et surtout indépendante, au service des français, sans querelles d’ego qui sont terminés » affirmaient Jean Cyril Le Goff et Antonio Dos Santos dimanche en fin d’après-midi de retour en TGV. 

     

    Leur week-end fut bien rempli avec des tas de rencontres, Manuel Valls, Christine Taubira qui se rappela sa visite à Issy les Moulineaux pendant les législatives, houspillée par des élus UMP isséens qu’elle n’est pas prés d’oublier, Jean Paul Huchon qui joue au pére Noël, selon le magazine Le Point de cette semaine qui consacre 3 pages aux largesses de la Région Ile de France…   et surtout ce dîner fédéral 92 au restaurant le Mistral, vendredi soir, où il a été question des municipales dans le discours du 1er fédéral, Philippe Sarre maire de Colombes. Il a annoncé un vote statutaire en Octobre pour désigner les têtes de listes, avec des dérogations puisqu’elles l’ont été  dans une vingtaine de communes altoséquanaises dont Vanves, dés Mai ou  Juin, qui a désigné Antonio Dos santos. « Les négociations ont commencé au niveau national avec les différents partenaires pour aller vers des listes unitaires dés le 1er tour, comme au niveau fédéral et bientôt vanvéen. Nous avons bon espoir d’être vers une liste unitaire. Mais nous n’en sommes qu’aux prémices.  Nos partenaires à Vanves savent que notre souhait est d’aller ensemble dés le 1er tour. Reste effectivement à discuter des différents points de vue, trouver des accords. Pour l’instant, nos partenaires réglent leurs questions internes. Et nous travaillons pour rapprocher nos calendriers respectifs de décision et de réflexion de façon à nous fixer des échéances, et faire connaître les points principaux sur lesquels nous réfléchissons tous » indiquait Antonio dos Santos en ajoutant que tous ces partenaires attendaient aussi le positionnement de la direction national de leur parti. « Nous sommes dans une logique unitaire. On fera tout pour être unis. Après, il faut partager un projet de ville ! » ajoutait Jean Cyril Le Goff.

     

    Enfin, la première polémique de la Rentrée à Vanves comme ailleurs, concerne le « ras le bol fiscal » des vanvéens et des français : « Nous avons entendu du Premier Ministre, qu’il y aurait une réforme fiscale pour aller vers une fiscalité plus écologique, mais cela ne remet pas en cause les hausses d’impôts en tant que telle, car c’est une redistribution de la fiscalité. Mais d’après ce qu’a déclaré le premier ministre, il n’est pas prévue de nouvelles hausses d’impôt. Maintenant, en fonction de la conjoncture, peut être que ! Les français font déjà énormément d’efforts » reconnaissent les leaders socialistes de Vanves préférant mettre en avant les priorités gouvernementales : « Nous revenons de la Rochelle avec une impression de regroupement et d’unité des socialistes,  de cohésion et d’unité pour aller vers les échéances électorales de 2014 (Municipales, Européennes), derrière F.Hollande et le gouvernement de JM Ayrault qui continuent à réformer la France en profondeur (avec les Retraites, avec l’emploi et la formation professionnelle, l’ESS, la décentralisation). Des réformes qui prouvent que l’on est dans le vrai pour relancer l’économie française ».

     

    Il n’empêche que ce ras-le-bol revient dans toutes les discussions des vanvéens qui vont recevoir en septembre leur avis d’imposition et acquitter le solde de leur impôt 2012, sans compter les taxes foncières et d’habitation… alors que la CSG  (Contribution sociale généralisée) devrait s’alourdir. Et la majorité municipale qui est encore en vacances pour une partie d’entre elle, va attaquer dans ce sens, en faisant l’inventaire de la première année Hollande : « Jamais les prélévements obligatoires n’ont été aussi fort dans notre pays passant de 45% à 46,3% du PIB entre 2012 et 2013. Nos collectivités franciliennes ne sont pas mieux loties avec beaucoup de craintes face à plusieurs projets : La loi sur la métropole de Paris qui devrait faire disparaître les intercommunalités alors que GPSO a beaucoup apporté à notre commune lui évitant une débacle financière après le départ de SFR. La réforme des rythmes scolaires qui devrait alourdir les charges de la ville de plus de 150 M€ dans le budget 2014. Sans parler du gel des dotations de l’Etat et la péréquation francilienne. Et ne parlons des vanvéens qui se demandent comment supporter le coût de la Rentrée scolaire de leurs enfants » commencent à expliquer certains de leurs leaders locaux.