Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

société avril brisé

  • LE CHEVAL VAPEUR : FUTURE LIBRAIRIE DU PLATEAU DE VANVES

    Le Blog avait fait état d’une décision du Conseil Municipal du 9 Octobre dernier créant une aide à l’immobilier d’entreprise qui permettra ainsi à un propriétaire par exemple de louer un local à un libraire à la moitié du prix du loyer habituellement pratiquée, en  citant l’exemple d’une première convention de partenariat signé  avec la société Avril Brise qui a présenté un projet d’exploitation d’une librairie, au 71 rue Jean Jaurés, baptisée du nom : « Le Cheval Vapeur », dans l’ex-local du vétérinaire constitué d’un rez-de-chaussée de 60m2   et un sous solde 70m2

    Elle serait tenu par une professionnelle qui exerçait ce métier jusqu’à présent à la librairie « Page 189 » dans le 10e arrondissement de Paris, après quelques expériences à «MK2 quai de Loire » (Paris 19e), « 104 » (Paris 19e) et «La Friche » (Paris 11e) dans des sites parisiens branchés : Il s’agit  de Guler Le Pape qui avait le désir d’ouvrir d’une librairie à son compte et telle qu’elle le souhaitait : Une librairie généraliste de qualité, marquée par une bibliodiversité susceptible de répondre aux différentes demandes des vanvéens. « La réussite d’un tel projet dépend de la capacité à conjuguer dans un même rayon, une offre grand public avec une offre destinée aux « grands » lecteurs » explique t-elle en souhaitant mettre en avant tant les littératures francophones et étrangères que la jeunesse et la bande dessinée, tout en développant en parallèle, des rayons sciences humaines et ses différentes composantes (philosophie sciences sociales, histoire, spiritualité, actualité, psychologie, psychanalyse, pédagogie), poésie, théâtre, essais, policier, science fiction…

    Un fort accent serait mis, bien évidemment, sur la littérature, secteur principal du marché du livre. Avec les incontournables des grandes maisons d’édition, mais aussi, les ouvrages de ses petites maisons d’édition qui enrichissent la bibliodiversité pour répondre aux différentes demandes, et la littérature étrangère qui sera classée par domaine de langue. Le rayon vie pratique qu’elle souhaite placer au sous sol, sera entièrement axé sur la connaissance de la faune, de la flore, du jardinage, du développement personnel, avec des guides de voyages. Les fonds des rayons bande dessinée et Jeunesse seraient pensés pour donner une part importante à la création contemporaine, tout en conservant les classiques d’usage, en axant le rayon BD vers le roman graphique, la BD de reportage, le graphisme et la belle illustrations. Une signalétique claire devrait être mis en place dans ce rayon avec pour la BD franco-bekge et jeunesse, un classement par série dans des bacs, ainsi que pour les comics et  mangas. Le rayon jeunesse sera organisé par tranches d‘âge, allant des touts petits aux romans pour adolescents en pasant par les albums illustrés, les premières lectures et les romans de 9 à 12 ans.

    Enfin, elle souhaite utiliser les vitrines qui ne conviennent pas à la création d’une librairien pour rendre la librairie attrayante, pour les mises en avant thématiques transversales, des nouveautés, les annonces d’événements. Et apposer sur ls ouvrages des bandeaux portant la mention «Le Cheval Vapeur vous conseille »

  • INAUGURATION DE LA 9e FETE DU COMMERCE DE VANVES TERNIE PAR LA FERMETURE DU TOUT VA MIEUX

    Curieuse et malheureusement coïncidence : Alors que la municipalité lançait jeudi soir la 9e édition de la fête du commerce pour une dizaine de jours, sur le Plateau, place du 8 Mai 1945, la veille, la brasserie Le Tout Va Mieux place de la République, fermait ses portes, pour des raisons qui restent inconnues, certains parlant de liquidation judiciaire. Un véritable coup de tonnerre dans ce centre ancien où il était un point d’animation de cette place de la République, avec La Girafe, grâce à une jeune équipe qui avait pris la gérance. Une nouvelle fermeture avec le restaurant Sloan, l’entre deux Mets qui seront sûrement repris par de nouveaux gérants, comme cela a été le cas pour le Pavillon de la Tourelle récemment qui a fait l’objet d’un nouveau bail, sans parler de l’ouverture bientôt du restaurant italien à l’entrée du parc F.Pic, rue Larmeroux.

    Ainsi cette édition 2019 de la  fête du commerce a été inauguré en début de soirée  par le maire, des maires adjoints et des élus qui étaient finalement plus nombreux que le public vanvéen, peu présent malgré la douceur du temps. Dans son discours, le maire Bernard Gauducheau a  annoncé la participation de plus 150 commerçants (dont les 46 commerçants du marché), artisans et entreprises à cette fête, se félicitant de l’arrivée de nouveaux acteurs économique avec le Fitness Club, nouvelle salle de sports,  avenue Pasteur, une nouvelle boutique Vivason au bas de l’avenue V.Hugo, preuve du dynamisme économique de la ville, en s’en prenant aux auteurs de fake news, de rumeurs,  de déclinivistes etc….sur justement le manque de vitalité commerciale. Il suffit de se promener un Dimanche sur le Plateau. C'est oublier la réalité des faits que vivent les habitants de quartier qui se densifient comme le Clos Montholon avec pas moins de 3 à 4 opérations immobiliers : Beaucoup s’interrogent sur l’absence de commerces de proximités et d’une supérette, alors que prés de 2000 nouveaux habitants vont s’installer dans ce quartier et du  manque d’anticipation de la ville en demandant, par exemple, l’aménagement de quelques locaux commerciaux au pied de ces nouveaux immeubles en cours de construction. Ce sera sûrement un des thèmes de la campagne des municipales.

    Ce qui est curieux, c’est qu’il n’ait pas fait état, dans son intervention,  d’une décision du Conseil municipal qui s’était tenu la veille, avec la création à Vanves d’une aide à l’immobilier  d’entreprise, et de sa première application sur le terrain : Une convention avec la société Avril Brisé pour ouvrir une librairie qui manque à la commune, dans les locaux de l’ex-vétérinaire du Platau (71 rue Jean Jaurés) avec un bail de 9 ans. Avec l’animateur de cette fête commercial, Xavier Lemaire, maire adjoint au commerce, a présenté les animations avec ses  deux bornes de jeu estampillées aux couleurs de la Martinique qui  déambuleront dans la ville pour gagner un apéritif ou un repas offert, un bon d’achat de 5€, une réparation pour la voiture...Et un grand tirage au sort qui aura lieu le 19 Octobre pour gagner  un voyage pour deux personnes à La Martinique