Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pédibus

  • A LA RENTREE A VANVES, DES TRAJETS EN PEDIBUS SECURISES ENTRE L'ECOLE DU PARC ET L’ECOLE PROVISOIRE

    A L’occasion du dernier conseil municipal du 8 Juin, Aurélie Zaluski (EELV) a souhaité savoir quels dispositifs de facilitation des trajets vont être mis en place – regroupements,  pédibus ou vélobus , passage piéton protégé, mise à disposition de vélos cargos…  entre l’école du parc dont le chantier et l’école provisoire installé dans des bâtiments sur l’ancien terrain du garage et des ateliers municipaux : « Plus d’une décennie est passée depuis la dernière expérience d’école provisoire. C’était pour re-construire l’école anciennement dite « du centre », devenue école Jacques Cabourg, entre 2009-2011. A l’époque, alors qu’un projet de pédibus se mettait en place (pour traverser le Parc Michelet), quelques parents véhéments (non-représentants élus) avaient fini par vous convaincre de mettre en place une navette sous forme de bus. Pendant deux ans, matin et soir un bus a transporté des enfants de la Mairie au bas de la rue Jullien, puis fait une boucle au retour, traversant Issy les Moulineaux, souvent encombrée pour ramener au point de départ des enfants qui avaient attendu jusqu’à 20 ou 25 mins assis au lieu de marcher dans un Parc. Doit-on faire le bilan carbone d’une telle opération ? La faute sûrement aux parents frileux, inquiets, pressés d’aller travailler qui ont réclamé un service entre   transport et mode de garde, qui n’était pas vraiment un service rendu aux enfants. Les quelques élèves qui traversaient le Parc ont sûrement de meilleurs souvenirs de leurs escapades que leurs camarades abonnés aux pots d’échappement» a t-elle rappelée, en ajoutant : « Aujourd’hui on sait que l’activité physique est un facteur protecteur de la santé, la marche à pied quotidienne fait partie des recommandations et ne peut qu’être encouragée en termes de santé publique, d’autant que les risques liés à la sédentarité commencent à faire des dégâts sur la santé des enfants.  Dans tous cas, un déplacement en car serait un contresens économique, sanitaire et écologique. Il y a pour autant des aménagements à proposer ! ».

    «Afin de réduire les contraintes des parents les plus éloignés de la rue de l’Avenir, la Municipalité a décidé de proposer un pédibus gratuit à destination des élèves des écoles maternelle et élémentaire du Parc dès le vendredi 2 septembre 2022. En effet, les écoles provisoires étant à 550 mètres des écoles du Parc actuelles, le recours à un car est rapidement apparu inadapté : en plus des aspects écologique et économique qu’engendrerait l’utilisation d’un car, il faut respecter les horaires scolaires, les axes Boulevard du Lycée, avenue de la Paix et rue Larmeroux étant encombrés le matin. La solution d’un pédibus a donc été évoqué par la Municipalité depuis le printemps 2021, à l’occasion des conseils d’écoles. L’association API avait alors proposé d’y participer » a répondu Xavière Martin, maire adjointe chargée de l’Education .

    « Début avril 2022, un courrier informant des conditions d’ouverture des écoles provisoires et de l’organisation d’un pédibus a été envoyé à l’ensemble des parents et futurs parents des écoles du Parc. Tous les enfants des écoles Parc peuvent prétendre à ce service qui sera donc gratuit. Cependant, seuls les enfants inscrits à ce dispositif pourront être pris en charge et le respect des horaires sera obligatoire afin de ne pas mettre en retard le début des cours. L’inscription à ce dispositif sera ouverte par le service Education d’ici la fin de l’année scolaire. Les enfants inscrits à ce service seront pris en charge dès 8h00 dans le Parc Pic à proximité des écoles. Des accompagnateurs seront présents pour les accueillir et le départ vers les écoles provisoires aura lieu à 8h05 précises, l’objectif étant que les élèves soient dans l’enceinte de leur école à 8h20. Ce service fonctionnera les jours d’école, les lundi, mardi, jeudi et vendredi matin. Les enfants des écoles maternelle et élémentaire seront regroupés pour aller à pied rue de l’Avenir » a-t-elle ajouté en précisant

    « Concernant le trajet, les enfants et leurs accompagnateurs remonteront dans le Parc Pic jusqu’à la piscine. Puis, ils traverseront la rue Larmeroux au passage piéton avec feu tricolore sécurisé et rejoindront les écoles par les escaliers. Les jours où le Parc Pic sera exceptionnellement fermé, ils emprunteront la rue Falret et la rue Larmeroux. Des agents « Point Ecole » sécuriseront, pour tous les enfants, le passage piéton au droit de la rue Mansart sur la rue Larmeroux. Les abords des écoles provisoires seront également aménagés pour accueillir les familles dans les meilleures conditions possibles : installation de panneaux « Attention écoles » rue Larmeroux, création de 3 places dépose-minute rue Larmeroux et de 3 places dépose-minute rue de l’Avenir (avant l’entrée de l’impasse). L’impasse de l’Avenir sera interdite aux voitures, sauf aux riverains et aux livraisons et le trottoir sera remis à neuf et sécurisé par des croix de Saint-André. Un parking à vélos et poussettes sera installé en bas des escaliers rue Larmeroux. La sécurité sera renforcée au niveau des deux sorties de parking des résidences par l’installation d’un miroir et d’un marquage au sol. L’accès aux écoles peut se faire par la rue Larmeroux ou par la rue de l’Avenir ».