Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mgr roncalli (pape jean xxiii)

  • LES ANNIVERSAIRES DE L’ANNEE 2019 A VANVES (Suite): VOILA 50 ET 70 ANS

    1969 :  C’est cette année là, que commencèrent véritablement les troubles au lycée Michelet qui ont marqué la révolte ou le « Mai 68 des lyvcéens » des années 1969 à 1973. Elle commença à la fin de l’année 1969   avec des tracts déposés dans la salle des professeurs afin de rappeler « le sens et l’importance mondiale de la journée du 15 Novembre 1969 pour la lutte pour la paix au Vietnam » puis à cause du foyer socio-éducatif, avec des affiches « injurieuses » vis-à-vis du proviseur Chevalier, une AG dans la salle des fêtes puis une manif avec 150 lycéens qui scandaient « Chevalier démission » jusqu’à la Cour d’Honneur. Du coup, M .Chevalier  décidait de fermer le lycée 24H avant le début des vacances de Noël  Huit mois auparavant, le général de Gaulle avait démissionné après le résultat du référendum du 27 Avril 1969: 52,41% de Non et 47,39 de oui en France. A Vanves, le NON l’avait emporté aussi avec 7 639 voix (58,8%), 5 337 vanvéens (41,1%) seulement votants pour le OUI, avec une faible abstentions :16,4%.

    1949 : l’église du monastère Saint Bathilde des sœurs Bénédictine est consacrée par Monseigneur Angelo Roncalli (sur la photo), futur pape Saint Jean XXIII, alors Nonce à Paris le 28 mai 1949. Il avait été appelé en urgence par la supérieure de sa communauté des bénédictines de Vanves, Sœur Fulbert, 93 ans, pour consacrer l'église du Christ-Rédempteur. Le futur Jean XXIII avait accepté de remplacer au pied levé le cardinal Emmanuel Suhard, archevêque de Paris, mourant. « Mon métier préféré, c'est d'être bouche-trous », répondait alors le diplomate, trop content de s'échapper d'une nonciature où il étouffait. Cette célébration fut suivie d’une après-midi de fête. De cette visite, l'église du prieuré Sainte-Bathilde conserve une plaque commémorative, les traces des doigts de Mgr Roncalli sur les croix de consécration apposées dans l'édifice, la chasuble de l'époque, conservée comme une précieuse relique, et des photos noir et blanc sous de grands cadres de verre.