Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gabriel attal député lrm

  • PREMIER ATELIER CITOYEN DU DEPUTE ATTAL A VANVES : UN EXERCICE DIFFICILE REUSSI

    Gabriel Attal, 7 mois à peine son élection, s’est prêté au jeu difficile du compte rendu de mandat à l’école Marceau, Jeudi soir, pensant près de deux heures, devant 80 à 100 Vanvéens. Il a commenté tout ce qui a été fait (loi de confiance dans la vie publique, code du travail, université pour laquelle il a été rapporteur…), ce qui se fait (service national universel, loi sur l’audiovisuel sur laquelle il planche dans un groupe de travail…) et répondu à de nombreuses questions, toujours trés l’aise, sur la solidarité, les réfugiés, l’éducation avec l’actualité locale des fermetures de classes. Et il a été très sollicité lors du petit verre partagé à la fin de cet exercice difficile

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE…TRES MUNICIPALE

    Quelle semaine passée avec l’épisode neigeux. Tout le monde vanvéen se souviendra de la soirée de Mardi soir avec un centre ancien complétement bloqué. Tout d’abord à cause de deux bus bloqué arrêté rue de la République entre la Girafe et le Tout Va Mieux, abandonnés par leurs chauffeurs (sur la photo).  résultat : Tous les véhicules pasaient par la rue Louis Blance et dans lesdeux sens. Une véritable pafaille. Ensuite parce que  GPSO n’a pas fait son boulot contrairement au communiqué de son président, tout au moins à Vanves qui, manifestement, n’était pas sa priorité, puisque des rues n’ont pas été salé dans la journée de Mercredi, donnant vraiment l’impression à leurs habitants que ses services ne s’étaient pas préparés à cet épisode neigeux. Contrairement à Vendredi, où là des voies salées et une circulation moins importante n’ont pas suscité de difficultés particulières, sauf pour la RATP dont les bus ont cessé de circuler quelques heures. Enfin quelle idée de programmer un conseil municipal le jour de la Saint Valentin et d’une fête catholique marquant l’entrée en Carême en dehors du fait que ce soir là se déroule le match PSG-Real de Madrid comme l’année dernière. !

    Lundi 12 février 2018

    A 18h30 à Espace Giner : Vernissage de l’exposition de Danièle Petit qui travaille l’acrylique sur toile avec des inspirations en lien avec la danse, la peinture et la photographie. « Entrer dans un processus de création  c’est partir à l’aventure  et c’est  aussi faire des choix en chemin, relatifs à la composition en favorisant la circulation du regard ; en organisant des jeux de clarté et d’obscurité ; en opposant des zones de concentration et de dispersion ; en confrontant le flou et le net ; en jouant sur l’opacité et la transparence ; en faisant apparaître ou disparaître des éléments ; en travaillant les effets de matières… » explique t-elle

    Mercredi 14 Février

    A 12H15 à Saint François et à 20H à Saint Remy : Messes des Cendres

    A 19H à L’Hôtel de ville : 11 délibérations sont inscrites à son ordre du jour dont le débat sur les orientations budgétaires 2018, sur les orientations générales du projet de règlement de publicité intercommunal en cours d’élaboration par GPSO, le lancement d’un concours de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement d’une médiathéque, sur le remplacement des mursdes riverains de l’opération derénovation et d’extension de la tribune du PMS A.Roche, le renouvellement de la charte de qualité pour le relais Pistache, le rapport annuel sur la situation d’égalité entre les hommes et les femmes, la dénomination du dojo du gymnase Maurice Magne

    Jeudi 15 Février

    A 20H à l’école Marceau : Premier atelier citoyen animé par Gabriel Attal, député LRM 

  • WIMOOV, PLATEFORME DE MOBILITÉ, A INSTALLE L’UN DE SES 10 SITES A VANVES

    La plateforme de mobilité Vanves, de l'association Wimoov visitée lundi dernier par les ministres du travail (Muriel Pénicaud) et des transports (Elisabeth Borne) avec le député LRM G.Attal, intervient dans les Hauts de Seine depuis 2010, afin de trouver des solutions aux difficultés de déplacements des personnes en parcours d'insertion socioprofessionnelle. Occasion pour le Gouvernement  d‘exprimer son soutien aux plateformes de mobilité pour les personnes éloignées de l'emploi, dans le cadre des Assises de la mobilité conduite par la ministre des transports. D’ailleurs la mobilité des personnes handicapées pour l'accès à l'emploi à été abordée lors de cette rencontre avec des bénéficiaires de ce soutien

    Beaucoup de ces personnes en quêted’un emploi, ont tendance à rester dans leur quartier, à craindre de se projeter dehors, car elles ne maîtrisent pas bien les plans, les tarifications, les grilles horaires. D’autant plus que 42% des personnes suivies par cette association vivent dans des quartiers dit de la politique de la ville. Et le département des Hauts-de-Seine, bien qu'étant l'un des plus riches de la région Ile-de-France, centralise quelques zones classées dans des dispositifs de redynamisation urbaine ou politique de la ville : Asnières Quartier Nord, Le Petit Colombes, Les Grésillons à Gennevilliers, Le Petit Nanterre et La Caravelle à Villeneuve-la-Garenne, et 12 CUCS dont Nanterre, Asnières sur Seine, Clichy, Colombes, Gennevilliers, Rueil, Villeneuve-la-Garenne pour la Boucle Nord, dont les populations souffrent de problématiques mobilité.

    Le diagnostic réalisé en 2010 a montré que le département des Hauts-de-Seine dispose d'un réseau de transports de qualité, qui ne parvient cependant pas à combler certaines problématiques : amplitudes horaires non couvertes (en lien avec des métiers en tension et en horaires décalés), correspondances obligeant trop souvent les usagers à repasser par Paris et desserte de certaines zones d'activité insuffisant.

    Les bureaux de Vanves situé rue Jean Bleuzen à côté du Mail, est un lieu d’accueil et d’accompagnement, qui propose une offre de solutions de mobilité adaptées aux besoins de tous les publics en situation de fragilité. De par son implantation locale et sa modularité, elle joue un véritable rôle d’interface entre les acteurs de la mobilité des territoires, dont elle vient compléter les dispositifs existants. Elle propose des bilans de «compétences Mobilité personnalisé », des ateliers pour les rendre plus autonome et plus agile propose aux publics et ses propres services de mobilité : Mise à disposition de vélos, de VAE (Vélo à Assistance Electrique), de scooters électriques.