Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

courts de tennis

  • LA PHOTO DU WEEK-END A VANVES : INAUGURATION A LA SECTION TENNIS

    Alors que le tournoi Open de la section Tennis du Stade de Vanves a commencé depuis une semaine, avec quelques soucis dûs à la canicule qui a retardé certaines rencontres, elle inaugurait ses deux courts de tennis en terre battue artificielle en présence du nouveau député Gabriel Attal (REM), du maire Bernard Gauducheau (UDI), du maire adjoint Maxime Gagliardi (LR) et de Michéle Rigaud, présidente de cette section. Un nouvel aménagement qui vient ans la foulée d’autres comme les courts de tennis couverts voilà 10 ans, la remise en état des greens sets. Ses deux nouveaux courts permettront de jouer toute l’année, contrairement aux courtes de tennis en terre battue classique lorsqu’il géle. Philippe Tieffine conseiller municipal délégué aux sports a eu l’occasion de les tester puisqu’il participe au tournoi open. Les sensations sont les mêmes que sur les couurts classiques

  • BUDGET MUNICIPAL 2016 DE VANVES : L’AUGMENTATION DES IMPOTS LOCAUX DE 3% AURAIT PU ETRE EVITE

    Le Conseil municipal de Vanves qui se réunissait hier soir a voté 3 % d’augmentation d’impôts locaux, soit 700 000 € supplémentaires qui iront dans les caisses de la commune. C’était inévitable compte tenu des contraintes financières exercées par l’Etat qui a gelé ses dotations, revalorisé les fonctionnaires municipaux, lancé et appliqué la réorme des nouveaux rythmes scolaires, renforcé la péréquation surtout en ile deFrance etc… « 2016 constitue le deuxième choc des mesures d’économie imposées par l’Etat qui poursuit son programme avec la même persévérance en nous prélevant 700 000 € au titre de la DGF auquel il faut ajouter la diminution de 185 000 € due à la disparition de la dotation de solidarité communautaire précédemment versée par GPSO et que le nouvel Établissement Public Territorial ne versera plus » expliquait Bernard Gauducheau lors du débat d’orientaton budgétaire. Mais au cours des débats, hier soir, il a révélé que « cette hausse aurait pu être évité s’il n‘y avait pas eu ces recours gracieux qui n’ont pas eu de suite, contre le projet immobilier Niwa » . Car le budget 2016 de la commune aurait pu prendre en compte les 16,3 M€ rapportés par la promesse de vente des terrains Coche-Briand à Bouygues Immobilier qui devront être reporté sur le budget 2017. Vanves a été victime de cette tendance qui veut que chaque projet immobilier ou d’infrastructure en France fasse systématiquement l’objet de recours de riverains mécontents

    Bernard Gauducheau a expliqué comme il l’a fait dans le Parisien d’hier que la ville perd 1,85 M€ de budget par rapport à 2013 : « Nous sommes désormais contraints de demander des efforts à la population. Nous avons déjà réalisé des restructurations financières, revalorisé les tarifs municipaux, limité les heures supplémentaires de la police municipale ou les amplitudes horaires des installations sportives, ou encore réduit la saison culturelle du théâtre de 30 %. Nous ne pouvons faire plus sans risquer de toucher à la qualité et à l’offre de service » expliquait il en regrettant de ne pas pouvoir compter sur les recettes à venir de la vente des terrains de l’Ilot Briand-Coche (16,3 M€) dont la perception est retardée à 2017 à cause de recours de riverains contre le projet NIWA de Bouygues Immobilier (à cause de son accès parking).
    Il a reçu le soutien de Lucile Schmid (EELV) qui a expliqué que c’est la seule façon de « conserver une gestion saine », tout en le critiquant sur sa politique immobilière. Mais les écologistes se sont toujours montré favorable à une hausse de la fiscalité tant dans les régions que les communes où ils siègent. Même si hier soir elle s’est fait le chantre de la dépense publique surtout lorsqu’elle sert à réduire les inégalités : « Je regrette que l’on ne parle que d’économie alors qu’il vaudrait mieux parler de l’utilité de l’argent public en se faisant plus pédagogue vis à vis des citoyens ». Anne Laure Mondon président du groupe socialiste et Jean Cyril Le Goff (PS) qui a posé toute une série de questions précises, sont montés au créneau pour dénoncer des incohérences budgétaires et des choix douteux comme ils l’ont fait dans le Parisien avec Gabriel Attal (PS) - « On peut se demander si les 150 000 € dépensés pour rénover des courts de tennis en terre battue, les frais importants de communication…. sont une réelle priorité » - en s’interrogeant même sur les 16,3 M€ de l’opération Coche-Briand : « Avez-vous retardé le versement pour justifier les 3% de hausse de la fiscalité en 2016 ? »

  • LES ANNIVERSAIRES DE L’ANNEE 2016 A VANVES

    L’année 2016 sera marquée par de nombreux anniversaires que rappellent ces quelques lignes. Cela ne veut pas dire qu’ils seront célébrés. Mais ils marquent quelques étapes dans l’histoire de notre commune et rappellent quelques souvenirs. Notamment cette réunion d’une quarantaine de Maires le 7 Juillet 2006 dans la salle des fêtes de l’hôtel de ville pour créer la Conférence Métropolitaine qui allait donner naissance à Paris Métropole et aboutir cette année à la création de la MGP Le 1er Janvier, dix ans plus tard

    Il y a 10 ans en en 2006 : De nombreuses inaugurations se sont succèdées cette année là : L’immeuble construit par le promoteur/constructeur OGIC « Central Square » place de l’insurrection avec au rez de chaussée le bureau de Poste – Vanves Hôtel de Vlile – et la Trésorerie qui a laissé place entretemps au pôle social Mary Besseyre qui regroupe deux services du département des Hauts de Seine : l’espace départemental d’actions sociales (EDAS) et une PMI (Centre de Protection Maternelle et Infantile …les deux courts couverts du tennis en Avril, le nouveau square des Combattants d’Afrique du Nord et des TOM en Mai sur un terrain enserrée entre l’avenue de Verdun et la rue Jean Bleuzen à un bout de l’Allée de la Ferme, la villa François 1er en Septembre, le square des droits de l(‘enfant devant l’entrée du groupe Max fourestier en Octobre, avec Signature de la charte « Ville Amie des enfants » entre Vanves et l’UNICEF dans la foulée…. Vanves accueillait la réunion constitutive de la Conférence Métropolitaine qui réunit l’ensemble des maires de l’agglomération centrale et a donné naissance par la suite à Paris Métropole, 10 ans avant la création de la MGP.

    Il y a 20 ans en 1996 : Les premières fêtes de quartier pour la nouvelle année étaient lancées par Guy Janvier, pour remplacer la réception des voeux « qui ne correspondait plus à l’attente des vanvéens » aujourd’hui abandonnées pour raisons budgétaires. Le Conseil Communal de Prévention de la Délinquance créé en Septembre1995 parle Conseil municipal, tenait sa première réunion le 25 Janvier. La municipalité a donné le nom de François Mitterrad au square de l’hotel de ville peu de temps après son décès inauguré par Robert Badinter sous la pluie le 23 Novembre 1996

    Il y a 30 ans en 1986 : Gérard Orillard aloors maire RPR de Vanves, était élu conseiller régional lors de la première élection régionale au suffrage universel le 16 Mars 1986. La nouvelle église de Saint François d’Assise le 25 Mai 1986 conçu par l’architecte Alain Lamy et  construite à l’emplacement d’une ancienne chapelle, était inaugurée par Mgr Favreau, Evêque du 92. Le réaménagement de la place de la gare (place Albert Culot) était réalisé, et qui a été bien sûr modifié 29 ans après avec les travaux de requalification de l’avenue J.Jezequel. Le premier carnaval deVanves se déroulait le 28 Juin. Il a marqué les esprits car des vanvéens qui étaient à l’époque étaient de jeunes écoliers, s’en souviennent encore. La créche familiale du 76 rue J.Bleuzen ouvrait le 1er Septembre au rez de chaussée d’un immeuble d’habitation qui a disparu. Elle est maintenant au rez-de-chassée de l’immeuble d’Audiens à côté du terrain et du local de la section Pétranque. Enfin, à la fin de l’année 1986, s’étaient déroulé d’importants travaux sur la ligne TGV atlantique tant du côté de Vanves que de Malakoff au niveau du pont Ernest Laval grâce à la technique du « ripage » pour installer 2 des 4 tabliers actuels, 30 ans avant la création de l’observatoire du Bruit ferroviaire le 7 Décembre dernier.

    Il y a 40 ans, en 1976 : Création de la section Pétanque du Stade de Vanves par Michel Dingreville

    Il y a 100 ans en 1916 : Vanves s’est installé dans la guerre depuis maintenant près de deux ans, avec une œuvre des prisonniers de guerre et des combattants de Vanves pour venir en aide à prés de 100 prisonniers et 200 combattants, en envoyant des colis, ainsi qu’à leur famille. Un comité communal d’action agricole est même crée pour « la mise en culture de terres incultes » ainsi qu’un Comité d’approvisionnement communal en denrées alimentaires, le conseil municipal suscite même l’ouverture d’une boucherie (« réfrigéré »). Afin d’assurer la livraison de charbon aux vanvéens, la ville constitue en Novembre un « groupement des charbonniers de Vanves » afin d’assurer un stock pour l’hiver.