Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

asti

  • VANVES ET LES MUNICIPALES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE : DERNIERES REUNIONS ET DECLARATIONS AVANT LE 1ER TOUR

    Aujourd’hui, c’est vraiment la dernière ligne droite avant le 1er tour, la plupart des listes ont tenu leurs dernières réunions publiques Mercredi et Jeudi soir, pour mobiliser leurs supporters, mais aussi les vanvéens à un moment particulier où cette épidémie de Coronavirus fait craindre une forte abstention. Aujourd’hui, les candidats tractent, font du porte à porte. Demain, ce ne sera plus possible, mais rien ne les empêchera de déambuler dans les rues de Vanves, les uns avec leur anorak blanc, les autres avec leurs écharpes bleu, ou leurs vélos.   

    SOLIDARITES : A l'occasion des municipales 5 associations à Vanves (Secours Catholique, Asti, CCFD, SNL92, ATD quard Monde)  se sont mobilisées dans le cadre du Collectif Citoyens Fratenels 92 qui regroupe 20 associations de solidarité dans le département). Elles ont adressé une Lettre Ouverte à tous les candidats pour ces municipales à Vanves, pour les interpeller sur leur programme et leur demander, concrêtement, leur position concernant certaines situations regrettables à Vanves, sur différents aspects de la lutte contre la pauvreté, l'exclusion, le manque de logements sociaux, l'accès aux Droits des populations en grande difficulté, et notamment les migrants. Le collectif vanvéen à reçu 3 réponses des têtes des listes Vivre Vanves(LREM), VavesDemain (EELV) et Pour Vanves l’Humain d’abord (FG/PC), mais pas de la liste Vanves d’Abord (UDI/LR) dont la tête de liste est maire  depuis 19 ans. Peut être à cause de questions embarrassantes ? s’interrogent les responsables de ces associations.

    ILLEGALITE : Face aux explications emberlifiquotés d’une adjointe au Maire sur twiter, concernant la parution du dernier V.I. où le maire sortant présente quelques uns de ses projets, Guy Janvier ex-maire PS de Vanves (1995-2020) a apporté cette précision : « Je ne comprends pas que le maire sortant utilise des moyens illégaux pour tenter de se faire réélire. Le dernier Vanves Info, distribué dans toutes les boites aux lettres, contient un éditorial signé du maire qui présente les projets de la ville dans les 4 prochaines années. Il est en contradiction avec l’article L.52 du code électoral  qui indique :« Pendant les six mois précédant le premier jour du mois d'une élection et jusqu'à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, l'utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse ou par tout moyen de communication audiovisuelle est interdite. ». C’est le juge du contentieux électoral qui décidera de la suite à donner à cette infraction.

    RETOUR VERS LE FUTUR : La lecture des programmes des quatre listes est étonnante. Au moins deux listes proposent de revenir à certaines pratiques qui ont connu un certain succès dans le passé, mais en l’adaptant au XXIe siécle : La re-municipalisation de la cuisine centrale qui serait intercommunale comme à Malakoff/Bagneux, le retour de la gratuité pour la navette municipale  propose la liste pour l’Humain, Vanves d’abord. Les écologistes (Vanves Demain) remettraient à l’étude la réactivation d’un bibliobus qui circulait à Vanves dans les années 70/80. Les marcheurs proposent de renouer avec les cycles de conférences mensuelles ouvertes aux vanvens (dans la salle Henri Darien) avec de grands intellectuels, philosophes, femmes et hommes d’Etat comme l’avait fait Didier Morin, maire entre 1990 et 1995. Vanves en Tête (UDI/LR) propose de rénover la glacière du parc Frédéric Pic  datant du XVIIe siécle, qui est un véritable serpent de mer à Vanves comme l’ouverture du parc Michelet au public, puisque l’un des colistiers du maire sortant défend ce projet depuis les années 80 avec l’association l’Avenir de Vanves dans les années 80.