Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

maire de vanves - Page 3

  • VANVES ET L’INSECURITE : « Autorités de la ville, forces de l’ordre et bailleurs du secteur travaillent en commun pour résoudre ces diverses problématiques » selon le Maire de Vanves

    Suite aux événements qui ont marqué Vanves au tout début du week-end dernier, le Blog Vanves Au Quotidien a sollicité le maire de Vanves, pour avoir une réaction et connaitre ce qu’entreprenait la ville en collaboration avec le commissariat pour réagir

     

    « Dans la nuit du vendredi 15 mars au samedi 16 mars 3 voitures et 2 scooters ont été incendiés allée Baudelaire à 3h25 et un véhicule de la Police Nationale a été incendié devant le Commissariat à 5h. Dès que ces faits ont été portés à ma connaissance, je me suis rendu sur place, puis au Commissariat de Vanves pour faire un point sur la situation. J’ai personnellement appelé le Préfet des Hauts-de-Seine afin que des forces de l’ordre supplémentaires soient déployées pendant le week end pour tenter d’appréhender le ou les individus irresponsables à l’origine de ces feux et sécuriser le secteur. Avec mon équipe, nous avons été à l’écoute des habitants du quartier pendant toute la fin de semaine pour les rassurer.

    Depuis le lundi 18 mars, un dispositif spécial a été mis en place avec des agents de la Compagnie de Sécurisation et d’Intervention (CSI) de la police nationale présents les soirs de la semaine à partir de 20h au niveau de l’allée Baudelaire, des rues de l’Avenir et de Chatillon.

    Le Commissariat a également prévu des opérations de sécurisation plusieurs après-midis dans la semaine. La police scientifique et technique analyse tous les éléments en sa possession pour appréhender le ou les auteurs des feux.

    J’ai demandé à mes services d’étudier l’installation d’une caméra de vidéoprotection dans le secteur.

    Ces récents incendies dans le quartier des Hauts-de-Vanves s’ajoutent à des troubles liés à la tranquillité publique (tapage, bruit, rassemblement …). Nous partageons et comprenons parfaitement les légitimes inquiétudes des habitants liés à l’accumulation de ces nuisances.

     Contrairement au ressenti dont vous vous faites l’écho, les autorités de la ville, les forces de l’ordre et les bailleurs du secteur travaillent en commun depuis plusieurs semaines pour résoudre ces diverses problématiques. Néanmoins, vous comprendrez que les résultats de l’action de la police nationale reposant sur l’accumulation de preuves et de la justice ne peuvent pas être instantanés.

    Par ailleurs, il est à souligner que l’on constate une augmentation des faits de délinquance sur le plan national depuis plusieurs mois. Néanmoins, je tiens une nouvelle fois à rappeler que Vanves demeure une ville extrêmement calme et que nous n’avons eu à constater que des dégâts matériels limités et très éloignés des désagréments que peuvent connaitre de nombreuses communes franciliennes en matière de sécurité publique. Cela n’enlève en rien les nuisances et les dommages que créent ces actes de délinquance notoire.

    Les élus de la ville, les bailleurs et les autorités de la police nationale sont entièrement mobilisés pour rétablir la tranquillité dès que ces faits sont malheureusement constatés.

    La police nationale mène son enquête et nous espérons que ses conclusions permettront de mettre un terme aux agissements d’une poignée d’individus tant ceux à l’origine des récents incendies que ceux qui troublent l’ordre par certains tapages et dont la plupart des familles résident sur place.

    Dès que des problèmes de troubles à la tranquillité surviennent à Vanves, nous avons pour habitude en liaison avec la police nationale de réunir les habitants et les bailleurs des immeubles comme ce fut le cas récemment pour les résidants du 20/30 rue de Chatillon mais aussi du 21/29, rue Jean Baptiste POTIN et du 126 avenue Victor Hugo.

    Nous rappelons la nécessité que la population prévienne la police nationale et dépose plainte car ce sont les moyens légaux pour les forces de l’ordre d’intervenir et pour la justice de se mettre en œuvre lorsqu’il s’agit de condamner des individus troublant l’ordre public. Je tiens à rappeler que le maire a des moyens juridiques limités pour la répression qui est d’abord bâti sur l’axiome police justice (sur la base de politiques conduites par l’Etat).

    Pour finir, je tiens à remercier Laurent LACOMERE, Adjoint au Maire chargé de la sécurité pour sa disponibilité dans le cadre du suivi de ces affaires. Mes remerciements s’adressent aussi aux forces de l’ordre, aux services municipaux notamment celui de la prévention et de la sécurité dans le cadre de leur action quotidienne au service de la tranquillité publique »

  • EPISODE NEIGEUX IMPRESSIONNANT A VANVES ET EN ILE DE FRANCE

    « Les chutes de neige pourraient  atteindre 8 cm en fin de journée avec des températures  qui chuteraient à – 5°C sur les coteaux cette nuit. Les prestataires, les équipes communales et communautaires prévus en pareille circonstance  sont entièrement mobilisés. Des renforts supplémentaires ont été ajoutés : véhicule PL avec lame de déneigement plus  5 équipes  de 3 agents avec véhicules  des entreprises prestataires »indiquait hier le Blog du Maire de Vanves sur lequel il publie les alertes de la préfecture et tient au courant les vanvéens des interventions des équipes de l’Interco (GPSO), même si certains se riverains se plaignent toujours d’être oubliés dans leur rue, surtout si ce n’est pas un axe principal.

     

    En tous les cas, ce nouvel épisode neigeux était impressionnant par son intensité hier, et notamment en fin d’après-midi, où la circulation devenait de plus en plus difficile même sur les grands axes de Vanves parce que la neige continuait à tomber. Beaucoup d’usagers des transports revenaient à pied de Corentin Celton  car il n’y avait plus de bus depuis le matin, et certains depuis la Porte de Vanves, puisque la ligne 13 qui arrêtait ses rames  à ce niveau et non à la station Plateau de Vanves-Malakoff.

     

    Le parc F.Pic avait été fermé bien sûr ainsi que la partie pentue de la rue Victor Hugo le long du lycée entre la place du VAL (Marchéral de Lattre de Tassigny) et la place du Général Leclerc qui l’a été dans le courant de l’après midi mardi. La circulation devenait de plus en plus difficile même sur les grands axes de Vanves au cours du début de la soirée parce que la neige continuait à tomber.

     

    Les services de GPSO et de la Maire ont réusssi à éviter la congestion de la commune grâce aux vacances, avec moins de trafic, de déplacements, pas d’écoles ouvertes. « L’inquiétude est de savoir jusqu’où va descendre la température cette nuit. En tous les cas, nos équipes sont sur le pied de guerre,  sur les points centraux » indiquait hier soir Bernard Gauducheau, maire de Vanves. En tous les cas, certains ont dû passer la nuit à Vanves, alors qu’ils habitent la Grande Couronne, comme c’est arrivé un certain 8 Décembre 2010

  • VANVES , VOISINS SOLIDAIRE ET LA POSTE LANCENT AVEC LES GARDIENS D’IMMEUBLES LA PROCURATION DE PROXIMITE

    Prés d’une cinquantaine de gardiens d’immeubles étaient présents hier en milieu d’après-midi à la mairie pour lancer l’opération « Procuration de proximité » avec Voisins Solidaire et le Groupe La Poste. Il s’agissait aussi de  les mettre à l’honneur pour les remercier d’être un lien social, de jouer les « anges gardien » comme l’a rappelé Françoise Saimpert, maire adjoint chargé de la Participation qui s’est énormément mobilisé sur cette opération

     

    « Le travail de gardien n’est pas simple. Nous avons les mêmes clients, car nous faisons finalement le même travail. Ils sont sympathiques, grognons souvent, grincheux, râleurs…On aimerait bien leur dire ce que l’on a sur le cœur quelquefois, mais on se retient, on ne le fait pas. On aime notre travail car on aime les gens, car certains sont quand même charmants. On a aussi la satisfaction du travail bien fait, car vous vous sentez responsable de ce qui se passe dans votre immeuble comme les maires pour leur ville » leur a déclaré Bernard Gauducheau, maire de Vanves. « C’est une façon d’exprimer la reconnnaissance de la ville aux « anges gardiens. C’est l’occasion de de se retrouver pour faire le point, avec chacun de vous  dans votre immeuble, votre quartier, afin d’améliorer le cadre de vie, nous aider dans nos décisions, car on ne voit pas tout ! ». Les élus ont toujours mis en avant ses gardiens d’immeubles, car ils sont véritablement un lien social, qu’a mis en avant l’opération Voisins Solidaires. Certains ont même insisté voilà très longtemps, sur la nécessité de leur présence pour lutter contre l’insécurité, lorsque syndics et gestionnaires d’immeubles avaient tendance à les supprimer…pour faire des économies.

     

    Justement Atanase Périfan, le créateur de la fête des Voisins et de Voisins Solidaires, président de la Fédération Européenne des Solidarités de Proximité, était présent hier après midi avec les responsables du groupe La Poste pour lancer l’opération « Recommandé de proximité » : « Nous vivons dans une société où nous avons peur de l’autre. L’idée de lancer Voisins solidaires est une réponse à la question « Est-ce que l’on a envie de vivre les uns avec les autres » a-t-il expliqué en ne revenant pas sur les différentes opérations lancées grâce à Voisins Solidaires depuis deux ans dont la dernière : « Recommandé de Proximité ». « Nous avons peu de pays avec un  tel service qui fait un super bon boulot, où une lettre mis à la poste arrive dés le lendemain dans une boîte au lettres au bout de l’hexagone, même si elle est critiqué. Et nous avons des gardiens d’immeubles que beaucoup ne voient pas. Or vous êtes les derniers à mettre de l’humain dans les immeubles. La fête des voisins est en quelque sorte votre fête ». D’où l’idée de lancer ce dispositif dont ils font partie naturellement « afin de développer cette « bonne pratique de voisinage »  et en « ajoutant le mot « réciprocité » à « solidarité »

     

    Les représentants du Groupe La Poste ont expliqué le dispositif simple  à mettre en place grâce à une procuration postale dite de « proximité » qu’il faut remplir et remettre à son facteur qui valide la souscription, « car la lettre recommandée à une valeur juridique et que la personne qui la reçoit s’engage à la donner à son destinataire » ont-ils expliqué.  Elle lui permet de ne pas se déplacer au bureau de Poste pour la retirer, puisqu’elle aura été déposée chez son voisin ou son gardien.  La Poste et l’association Voisins Solidaires ont testé un dispositif astucieux et très pratique dans le XVIIème arrondissement à Paris. « Avec ce nouveau service, un voisin que vous avez mandaté peut prendre, à son domicile, votre recommandé. La Poste vous prévient ensuite par SMS de la remise de votre lettre recommandée ». A Vanves, c’est parti grâce aux gardiens que la ville vient de mobiliser.